maison 3D guadeloupe

Je reviens tout juste d’un séjour d’une semaine en Guadeloupe, voici des nouvelles toutes fraîches concernant le projet de construction pour faire du saisonnier.

Si vous n’avez pas lu les précédents « épisodes » ou si vous souhaitez vous rafraîchir la mémoire voici les précédents articles :

Article 1 – Le projet de construction de villa en Guadeloupe (le contexte, suis-je fou ?, réflexions négatives, le commencement)

Article 2 – Construction de la villa en Guadeloupe – La suite ! (les 12travaux d’Astérix ! Les plans et votre aide pour choisir le carrelage)

Article 3 – Construction de la villa en Guadeloupe – Reportage photo (photos et autres infos)

Ok, le dernier article remonte à un petit peu plus de 3 mois. Qu’est-ce que j’ai bien pu gland** ?!
En fait pas grand-chose concernant la maison 😀
On nous avait mis en garde « attention il va y avoir du retard et c’est impossible de construire une maison à distance ! »

C’est vrai il y a eu du retard pour couler la dalle. Le maçon avait trop de chantiers et ne travaillait pas sur le notre. Le constructeur a donc changé d’artisan mais il a fallu refaire beaucoup de paperasseries concernant les assurances de la garantie décennale. Le retard estimé est de 2 mois mais la date de livraison de la maison est maintenue (31 janvier 2012).

Regrettons-nous de s’être lancés dans ce projet ? Pas le moins du monde. Il y a toujours des aléas dans la vie (à part si on ne fait rien…) Mes parents avaient un peu perdu en motivation sur le coup mais aujourd’hui ils sont « reboostés » à bloc !

Une semaine en Guadeloupe ça peut paraître long mais c’est en fait très court quand il s’agit de signer un bon de commande pour une cuisine, une piscine, un deck, une clôture, finaliser la commande du carrelage, réfléchir a l’aménagement et au dernières modifications avec le constructeur (tels que rajouter un interrupteur sur la terrasse pour pouvoir allumer/éteindre le spot de la piscine ou supprimer tel ou tel mur !).

Nous ne retournerons pas en Guadeloupe avant la livraison finale de la maison d’ici 4 mois. Tout devait donc être préparé avant notre retour à Paris.

Une chose est sûre, c’est très motivant, plaisant et gratifiant de travailler pour son propre compte ou au moins celui de sa famille. Pas de réunions inutiles, pas d’horaires imposés, pas de mise en œuvre d’idées tordues sans que notre avis soit écouté, échange avec beaucoup de personnes, etc.

Dans une quinzaine de jours, ils commencent la charpente. Si ce délai est respecté ainsi que la livraison du carrelage/faïence alors la date du 31 janvier sera maintenue.

Voici quelques photos :

Un cabri qui squatte le chantier!

A l'image de ce bananier, cette maison est entrain de pousser et portera tôt ou tard des fruits 🙂 L'étape la plus importante est la décision de planter la graine. Beaucoup aimeraient récolter des fruits mais sont trop fainéants pour planter la graine et s'occuper de l'arbuste jusqu'à ce qu'il devienne assez fort (il deviendra même plus fort que vous sans même que vous ne vous en rendiez compte!)

Le maçon me demande en créole si je trouve que ce poteau est assez solide!

Le même poteau coulé et décoffré presque une semaine plus tard. Aux Antilles mieux vaut construire aux normes!

La maison, pas tout à fait hors d'eau! Vous pouvez voir l'ouverture de 2m50 entre le salon et la terrasse. La terrasse sera prolongée d'un deck au même niveau accueillant la piscine (oui vous devez faire jouer votre imagination!).

Certes ce salon est au RDC mais il est très lumineux ;)!

La suite très bientôt!

PS: Je vous serais reconnaissant si vous pouviez partager cette série d’articles avec vos proches qui souhaitent se lancer mais n’osent pas “planter cette première graine”.

GD Star Rating
loading...
Construire en Guadeloupe – La suite du projet !, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Publié par Cédric Annicette

29 Commentaires

  1. Bravo Cédric, je suis persuadé que le résultat sera fantastique, et tout le monde sera jaloux quand on verra quelques photos de toi dans la piscine.

    Tu appliques exactement les ingrédients qui mènent à la richesse : le temps des autres, l’argent de la banque, l’argent des futurs locataires, bref tu créée de la valeur.

    Je pourrais bien avoir envie d’être un des 1ers locataires d’ailleurs!

    Continue comme ça

    Répondre

    1. Cédric Annicette11 octobre 2011 à 10:05

      @Romain: Ok je te réserve la première semaine 😉
      @Charly: On aura confirmation de la date de remise des clés en novembre. Je te réserve la semaine 2? Cuisine Mobalpa finalement et piscine en béton!
      @Lassad: Une case en bois?

      Répondre

  2. Salut Cédric,

    Je vois que les travaux avancent ! C’est chouette !

    Ca va encore être tendu sur les délais non ?

    Et cette cuisine et piscine alors ? Tu as pris une décision ?

    A bientôt.

    Répondre

  3. Quel dommage de continué a betonner les iles. N’y avait il pas d’autre solutions?

    Répondre

  4. L’Economie locale a l’air de bien se porter puisque le maçon avait trop de chantier. Même si cela t’a mis en retard, c’est quand même une bonne nouvelle pour la Guadeloupe non ? 🙂

    Mais je conçois fort bien qu’à distance c’est plus compliqué…

    Je suis d’accord avec toi qu’il faut “sauter dans le grand bain” ou “planter la première graine” comme tu dis. 😉

    C’est ce que je montre également à mes lecteurs. Ils peuvent vraiment se faire de jolies rentrées d’argent en m’imitant. D’ailleurs, ça va plutôt bien pour moi. 🙂

    Il faut juste sauter le pas. Souvent on se fait toute une montagne en avançant en fait des tas de raisons pour… ne rien faire !

    Il faut diversifier un MAXIMUM ! Et c’est ce que tu fais, ce que je fais, et ce que les lecteurs doivent faire…

    Amicalement,
    Sam

    Répondre

    1. Cédric Annicette11 octobre 2011 à 10:10

      @Sam: Ça ne va pas si bien que ça car beaucoup d’entreprises ferment. D’ailleurs un gros pisciniste est entrain de faire faillite et a été honnête avec nous. Il aurait pu partir avec l’acompte! C’est d’ailleurs pour cela que nous avons choisi le gros cuisiniste à garantie nationale plutôt que le petit cuisiniste de Le Moule. Tout est une question de cycle, l’économie guadeloupéenne retrouvera tôt ou tard une bonne santé.
      Justement, grâce à cette maison, nous comptons bien faire venir des touristes et faire marcher l’économie locale (vendeurs de sorbets, loueurs de voitures, restaurants, guides touristiques, super marché, etc.). Après il y en aura toujours pour dire que le truc en béton que l’on fait est moche hein 😉

      Répondre

  5. Bravo!
    Il faut du courage pour construire, mais c’est quelque chose de très gratifiant. Non seulement sur le plan financier, mais aussi sur le plan de la création. On peut faire vraiment quelque chose de beau, et quelque chose qui sera toujours là quand nous ne sommes plus de ce monde.
    Tiens nous au courant de la suite.
    Par rapport au commentaire précédent, je ne vois pas du tout ce projet comme “bétonner les Iles”, car je suis dans la construction moi-même et j’ai regardé le dessin ! Je sais qu’avec le revêtement et la décoration, cette villa va être magnifique, et solide en plus, pour résister aux intempéries.
    Beau projet–je te souhaite une belle réussite et sans trops d’aléas.
    Kate

    Répondre

  6. Tu as absolument raison Cédric.

    Quoi qu’on fasse, les critiques sont faciles. Bravo pour ton envie de faire vivre l’économie locale. Je t’applaudis des 2 mains. 🙂

    Je suis impatient de voir le résultat final. Pas autant que toi qui est au coeur du projet, mais juste après alors 😉
    Sam

    Répondre

  7. Salut!
    Eh bien dis donc ça a bien avancé depuis les dernières photos! 🙂
    La maison est aux normes anti-sismiques je suppose, tu sais quelle est la différence avec une construction “normale”?
    Pour le deck, tu penses que ça revient moins cher que pour faire une terrasse en béton carrelé? C’est juste une question comme ça, pour mon information personnelle.

    @ Lassad: Il faudrait continuer à construire des case en bois et en tôle selon toi? En bois oui pourquoi pas, toute façon ça se fait pas mal. Mais le béton ne me gêne pas tant que la maison reste dans un style traditionnel. Ce ne sont pas les maisons en béton qui dénaturent l’île mais bien d’autres constructions à mon avis!

    @ Cédric: Une semaine en gwada c’est long?! lol
    Je pense aussi que l’économie va bien reprendre du moins j’y crois, même si des entreprises sont en train de fermer toujours, moi j’ai eu une bonne impression, je sais pas il y avait quelque chose de positif, je sens que l’économie repart déjà bien!

    Répondre

  8. Salut Cédric,

    et bien c’est clair, ça à bien avancé depuis la dernière fois que tu prenais ta douche dans le vide :p Au moins on s’imagine un peu plus ce qu’il en est.

    Une petite question, tu parle de la faillance, de la charpente et tout, les matériaux là bas sont un peu moins cher qu’en “France” ou tu y retrouve les prix de la métropole?

    En tout cas c’est clair que c’est un beau projet. Vous avez déjà un peu fixé les tarifs de location et le temps d’amortissement?

    Bravo à toi.
    Michael

    Répondre

  9. @ cedric : Ah tiens, je sens que mon commentaire a suscité une légère animosité. Je n’ai pas voulu te froisser en parlant de ta maison en béton, Je suis moi même en train de réalisé un projet immobilier et je sais comme il est nécessaire de rester focalisé sur son idée et la défendre jusqu’au bout. c’est la particularité de l’homme, il a besoin d’agir dans la continuité de sa pensé pour rester cohérent avec lui même. J’ai fait une remarque sur le béton (je me justifie pas, j’explique…) parce que en fait je suis viscéralement contre les grands groupes mondiaux de distribution de matériaux. Je pourrais écrire des pages entières sur leur lobbyisme, leur dogmatisme mais la n’est pas le sujet. je te suis depuis maintenant quelques temps et je trouve remarquable ton parcours. Tu raisonne en investisseur, en financier et c’est bien la ton mérite. Je raisonne comme ça moi aussi. je ne remet pas ton projet (celui de tes parents) en question du tout. J’espère en réalise un qui ressemblerais en grande partie a celui la moi aussi. Je te souhaite du courage et de la persévérance.

    Répondre

  10. Salut Cédric,

    Je suis ton projet depuis le début et franchement, chapeau !

    Je serais curieux de voir le bilan financier de ce fabuleux projet! Valeur final, rendement locatif annuel, coûts d’entretien, fiscalité, etc.

    Bravo à toi

    André

    Répondre

  11. Bonjour Cédric,

    J’avais laissé un commentaire et j’ai cliqué pour l’envoyer sur facebook!

    Je ne sais pas si ça a fonctionné?? (sic!)

    Pour faire court, je te disais que c’est un super projet, difficile car des obstacles comme dab’ mais une réalisation motivée par la voie du coeur et le désir de faire quelque chose pour et avec ceux qu’on aime!

    N’est-ce pas là le plus beau? et tant pis pour ceux qui ne sont pas dans tes rêves de progresser dans la vie!

    Chapeau bas l’artiste!

    P’tit salut d’amité à tes parents et bon vent pour la suite de tes projets!!

    Répondre

  12. Très joli projet et si j'(avais les moyens je viendrais bien là bas en vacances. Bonne site pour ton projet !!

    Répondre

  13. Bonjour, ou se trouve la location exactement ? Et quand serait-elle prête ?

    Répondre

  14. Cédric Annicette12 octobre 2011 à 14:37

    @Mik: Je n’ai pas calculé en terme de rendement mais en terme de cashflow (bon c’est un peu la même chose). En gros, les loyers devraient très largement couvrir les traites (rapport de 2 en moyenne et 3 les très bons mois – hiver et juillet/aout).

    @Mélissa: Je ne sais pas grand chose sur le sujet si ce n’est qu’il y a plus de ferraillage et que la toiture est vissée et non rivetée et qu’elle a un angle d’inclinaison particulier (prise au vent). Non ce n’est pas long une semaine. Là, j’ai vraiment rien vu avec tous les devis qu’il a fallut faire!

    @Business-conception: au contraire les matériaux sont plus chers car tout est importé. C’est pour cela que certains font tout venir par cargo. Ça coûte dans les 300€ du m3 et ça prend 2 semaines pour arriver. Il faut calculer en fait.

    @Jean-Louis: Merci à toi, mon père lit les commentaires il va donc voir le tien. Si tu passes en Guadeloupe quand nous y sommes, passe prendre l’apéro sur la terrasse!

    @Céline : Hello, elle se trouve au Moule dans un coin calme (la Baie plus précisément, 3 minutes en voiture de Baie Side et 4 minutes de Damencourt). Elle sera dispo et toute neuve en février 2012.

    Répondre

  15. Merci pour l’invit’ Cédric!
    Malheureusement les projets de voyage ne sont pas au programme dans l’immédiat, mais comme il ne faut jamais dire “JAMAIS” et que quand on veut on peut………..alors……………..qui sait: on se rafraichira avec un Royal Soda ou pourquoi pas un Ti-punch????

    Très bonne continuation sur la route du succès!!

    A bientôt!
    bye-bye!

    Répondre

  16. un beau projet et une façon de faire dont je risque de m’en inspirer dans peu de temps, pour un même type de projet locatif.

    bonne continuation.

    p.s : si tu as besoin d’avoir de nouvelles photos de ta maison dans quelques temps, tiens moi au parfum. LE GOSIER > LE MOULE, ce n’est pas très loin ! 😉

    Répondre

  17. Tu as pensé à louer complètement ? (non en saisonnier)

    Répondre

    1. Cédric Annicette13 octobre 2011 à 7:32

      @Céline: Non car on ne pourra plus y aller et la rentabilité sera moins élevé.
      @Laurent: Oui nous avons pleins de petits espions 😀 J’ai visité une maison au Gosier qui était loué en saisonnier durant mon séjour. Apparemment ça marchait bien.

      Répondre

  18. Les locations saisonnières en Guadeloupe marchent effectivement très bien (minium 300 € / semaine pour un T2 meublé au Gosier) !

    Et le bon plan, ce sont les meublés “moyenne durée”, idéals pour les fonctionnaires (militaires, enseignants > astuce : nouveau collège au Moule=plus d’enseignants) en mission, les jeunes comme nous qui tentons l’aventure, etc…

    Ton projet risque vraiment d’être intéressant car si le marché est important, il est rare de tomber sur des locations propres et saines…

    p.s : je connais une enseignante au collège du Moule qui serait fort intéressé par ta location…
    re-p.s : nul doute que je te contacterais personnellement afin d’avoir des “astuces” pour notre projet locatif de construction de 3 maisons individuelles

    a dan an lot soleil

    Répondre

  19. Une question en passant , tes parents ou toi même avez vous profité d’avantage fiscaux en faisant construire en Outre-Mer ?
    Tu vas le louer en LMNP j’imagine ?
    Merci pour ta réponse.

    Répondre

  20. Content de voir l’évolution du projet Cédric !! Rien de mieux que de passer à l’action pour voir les choses prendre forme !! Je suis ton blog depuis un moment maintenant et je me suis enfin décidé à poster un com ! Bon courage pour la suite !

    Passe faire un tour sur mon blog à l’occasion 😉

    Répondre

  21. Cédric Annicette17 octobre 2011 à 17:06

    @Laurent: No problem!
    @Proriche: Pour le moment non, mais je vais étudier le Girardin industriel 😉
    @Michael: Mieux vaut tard que jamais 🙂

    Répondre

  22. trés heureuse de voir ça 🙂

    Répondre

  23. Je me disais la date de livraison de la maison devait approcher et en retrouvant cet article je constate que la livraison devrait avoir lieu aujourd’hui.
    Peut être es-tu actuellement en Guadeloupe ?

    Répondre

    1. Cédric Annicette31 janvier 2012 à 18:15

      Salut Didier!

      Malheureusement il y a du retard dans la livraison 🙂
      Tu sais le truc qui arrive jamais là!
      Livraison prévu tout début mars.
      J’y vais pour 3 semaines.
      J’aurais bien voulu être en Guadeloupe maintenant, vu le froid à Paris 🙂

      Répondre

  24. C’est vrai que c’est toujours un peu rageant quand un projet a du retard. Néanmoins ce n’est vraiment dommageable que dans certains cas par exemple dans le cadre de la résidence principale quand le congé est donné pour coïncider et qu’il faut trouver une solution transitoire pour se loger.
    Un de mes frangins a , il y a deux ou trois ans acheté un appartement en VEFA le prometteur -à la bourre- a pour éviter les pénalités de retard baclé les finitions. Dans le cadre d’un investissement locatif il est préférable que le travail soit fait correctement même si c’est au prix d’un léger retard.

    En plus cela te laisse le temps de nous concocter un séminaire que tu pourras nous proposer dans ce charmant cadre. Un séminaire avec comme accroche “maillot de bain obligatoire !” ça en jette un max pas vrai ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.