J’étais dernièrement en train de faire la promotion de mon meilleur séminaire « Quitter la Rat Race Live ».

Une des tactiques marketing que j’utilise pour vendre ce séminaire (hey, business is business), c’est d’augmenter son prix au fur et à mesure.

Plus le temps passe et plus le séminaire approche, plus le prix du séminaire augmente.

C’est une tactique marketing bien connue.

On l’utilise pour vendre des places de concerts, des places pour aller au salon nautique, pour vendre de nouveaux objets en cours d’élaboration, pour réserver un chalet à la montagne (si vous réservez en aout, pour séjourner à l’hiver prochain, c’est moins cher que si vous réservez la veille…), etc.

Bref, on connaît tous cette stratégie de vente qui est efficace.

Une personne a réagi très négativement dans un commentaire en disant que c’était n’importe quoi d’augmenter le prix du séminaire comme cela, que c’était une simple stratégie marketing, que j’allais aller en enfer, blabla.

Je respecte tous les lecteurs de mon blog.

Je respecte tout le monde tout court d’ailleurs.

Toutefois, veuillez excuser ma vulgarité, mais d’un point de vue du business, ce Monsieur est un TROU DE BALLE DU BUSINESS…

Le gars m’en veut, car je fais la promotion de mon évènement.

Revenons au fondement du business un instant

Pourquoi est-ce que ceux qui réservent leur place longtemps à l’avance payent moins cher ?

Cette année, il va y a voir 1000 personnes au séminaire. C’est un investissement global de plus de 350 000 €.

Lorsque les gens réservent à l’avance, ça me permet de savoir précisément le nombre de personnes qu’il y aura le jour J (à 90 % près).

Quand on organise ce genre d’évènement, c’est comme un grand mariage, mais avec 20 fois plus de boulot.

Si vous vous êtes déjà marié, vous avez donc une idée de l’investissement en temps et en argent que ça demande 🙂

Impossible de prendre le moindre risque donc.

Un séminaire qui pourrait être ÉPIQUE peut se transformer en FIASCO si c’est mal géré en amont.

Ainsi, je suis à peu près sûr que ce monsieur n’a jamais rien vendu dans sa vie. Sinon sa réaction n’aurait pas été la même.

En business, ce que vous ne savez pas vous coûte de l’argent.

Il a très peu de connaissances en business. Ainsi son « potentiel financier » reste très faible.

Il doit apprendre davantage au sujet du business s’il veut quitter la rat race.

En lisant des livres, en rencontrant des gens, en rejoignant un mastermind, en allant à des séminaires, grâce à des mentors, en passant à l’action, etc.

La bonne nouvelle c’est que tout le monde peut le faire. Tant qu’on en a envie bien sûr.

Le « pire », c’est que le séminaire QLRR Live est mon meilleur séminaire, les participants sont tellement satisfaits qu’ils reviennent d’une année sur l’autre.

C’est un séminaire qui les transforme et leur permet de se faire beaucoup de contacts.

Je n’ai donc aucun scrupule vis-à-vis de mes valeurs à « vendre un bon produit ».

Je n’essaie même pas de vous vendre le séminaire qui a lieu dans moins d’une semaine maintenant. Il est déjà complet.

C’est un simple article pour vous faire prendre conscience que ce que vous ne savez pas en business vous coûte de l’argent.

Il est dit que les millionnaires ont pris 10 000 bonnes décisions dans leur vie. Sans connaissances, on a peur de prendre des décisions. Impossible donc de gagner plus d’argent…

Vous savez ce qu’il vous reste à faire maintenant. Apprenez toujours plus chaque jour sur le sujet des affaires et vous serez sur la bonne voie pour rejoindre le clan des millionnaires.

Je vous serai reconnaissant de partager cet article avec un proche qui veut apprendre toujours plus sur le sujet du business 🙂

À votre succès !

Cédric ANNICETTE

GD Star Rating
loading...
0 sur 20 en business ?, 7.9 out of 10 based on 59 ratings

Publié par Cédric Annicette

27 Commentaires

  1. Salut Cédric.
    Un article simple mais efficace.

    Et les choses simples sont souvent celle qui rapporte le plus. Effectivement pas de secret, si vous voulez réussir il faut apprendre !
    Et l’apprentissage passe par des lectures, des formations et des rencontres….

    Bon business et bon succès à tous.

    Répondre

    1. Salut Bruno,
      Pour réussir, il faut non seulement en savoir plus que les autres sur le Business, mais il faut être en perpétuel formation tout au long de sa vie pour toujours prendre une longueur d’avance.

      Il n’ y a un citation qui dit ” Celui qui cesse d’apprendre meurt le jour même… sauf qu’il est enterré des années plus tard lorsque le souffre de vie l’aura quitté. ” on aurait pu lire sur sa tombe. ” Mort à 25 ans, enterre à 75 ans.”

      L’apprentissage , la formation continue est la clé du succès.

      Amicalement,
      Xavier

      Répondre

  2. Salut Cédric ! Encore un article qui donne envie de se bouger ! Du neuf à venir sur le blog cette semaine et on se voit dans le week end pour ceux qui seront au séminaire ! A tous, Passez à l’action !

    Répondre

  3. Bien le bonjour!

    Je viens de faire un parallèle étrange entre gérer un business et gérer sa vie…

    Je m’explique : “En business, ce que vous ne savez pas vous coûte de l’argent.”, dans la vie, c’est pareil. Tout ce qu’on ne connait pas peut nous coûter des années, de l’énergie, notre santé, etc. La méthode utiliser pour le séminaire peut également s’appliquer à bon nombre de projets personnels. On remplace juste l’argent par du temps ou des efforts.

    Sur ces paroles…

    Merci pour cet article et bonne journée.

    Répondre

    1. Excellente réflexion, merci pour le partage !
      Amicalement,

      Répondre

  4. Evidemment, qu’il faut apprendre et on apprend au contact de ceux qui savent…
    Avec QLRR4, que j’ai découvert il y a un an environ, j’ai appris dans tous les domaines du business,
    je ne connais pas Cédric personnellement (encore, on devrait se voir le WE prochain au séminaire), mais sa formation vaut 1000 fois plus que son prix.
    J’ai longtemps hésité (c’est normal) à investir dans QLRR4 mais un an après je peux vous dire que
    c’est le meilleur investissement formation que j’ai fait jusque là.
    On apprend à faire les bons choix, les stratégies et à ne pas écouter les négatifs et les jaloux…
    Après, la seule chose qu’il reste à faire c’est avancer, et ça, il n’y a que nous qui pouvons le faire. C’est pas simple tous les jours mais lorsque les objectifs sont clairs, on a le boost…
    Thanx a lot !

    Répondre

  5. Bonjour, Une vérité percutante.
    Merci pour les connexions.

    Répondre

  6. Salut Cédric,

    C’est tout à fait normal d’augmenter les prix à la dernière minute. c’est comme les compagnies de voyage. Quand vous achetez un billet d’avion à la dernière minute, elle coûtera plus cher que si vous l’achetiez 3 mois au paravent.

    Acheter ces genres de place ne se compare pas à une place au restaurent. c’est comme tu le dis une organisation et un achat de plus peut pousser son organisateur à chercher une nouvelle salle ou un nouveau siège parce que toute les places auraient été vendue.

    Aller bonne suite…

    Répondre

  7. Bonjour, vous avez eu des informations pour le séminaire ?

    J’ai toujours rien eu, c’est ce week-end et j’ai rien, je m’étais souscrit à étape immo rien que pour cette événements 🙁

    Si quelqu’un peut m’aider ?

    Répondre

  8. salut Cédric
    super article comme d’habitude
    une bonne semaine
    Jérôme

    Répondre

  9. Je suis comme toi, je laisse passer tous les commentaires. Il y a toujours des mécontents ou jaloux. En général ils sont planqués au fond d’un bureau et trouverons toujours mille excuses pour ne pas faire.

    Répondre

  10. Bonjour Cédric,

    J’ai déjà organisé un mariage (le mien) et ce n’est pas de la tarte. 3 ans de boulot!
    Si tu arrive à faire cela sur un an c’est super chaud!

    Super que mon mariage était pour 140 personnes, la 1000 personnes doit être beaucoup difficile à gerer.

    J’imagine que ca se délègue un max mais quand même.

    En tous cas Vivement la semaine pro!

    Répondre

  11. Bonjour Cédric,

    Est ce que le fait de s’inscrire maintenant n’est pas un peu tard?

    J’ai peur d’arriver comme un cheveux sur la soupe au séminaire sans les formations préalables !

    merci en tout cas pour tes mails et ton énergie, ça rebooste !

    bonne journée a tous

    Répondre

  12. Personnellement j’ai 20 ans et je débute dans le business est sans investirs dans moi meme je n’y arriverais certainement pas, je suis toute à fait d’accord avec ton article une fois de plus et j’ai hâte d’être à samedi pour en apprendre d’avantage, au passage t’as formation m’apprend beaucoup et je suis heureuse de débuter aussi jeune que je ne le suis.. Quoi qu’il en soit je conseil à tout le monde de s’instruire sur le sujet avant toute choses.
    Au week end prochaine Cedric, et bonne semaine à tous.

    Répondre

  13. Perso, que le prix du seminaire ne me choque pas plus que ça.
    Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. J’essais plutôt de copier la méthode, habilement.
    Et j’apprécie ta sincerité de ton.
    A tres vite, au seminaire

    Répondre

  14. Est-ce que cette personne se plaint chez Air France quand le billet coûte 300€ pour un Paris / Nice si tu le réserves du jour pour le lendemain ?

    Effectivement, cet internaute n’est pas au bon endroit. Il doit reprendre les bases du marketing !!! Bravo à toi !

    Répondre

  15. Il y a 2 types de personnes: ceux concentré sur ce qu’ils ne veulent pas et ceux concentré sur ce qu’ils veulent. J’ai appris à payer le prix pour que mes rêves ce réalisent et ça marche.
    Merci Cédric.

    Répondre

  16. Un TROU DE BALLE DU BUSINESS… ? 🙂

    Allons Cédric, il n’a pas la bonne démarche.
    Il ne comprend pas que le prix importe peu s’il sait rentabiliser sa formation et en tirer cinq fois sa valeur monétaire, ou plus.

    En quatre mots, comme en cent : il n’est pas prêt.

    C’est comme pour l’histoire du prix, le déplacement par train ou par avion + l’hôtel, ça peut revenir aussi cher que le coût de la formation. Sauf qu’il est possible de prévoir, d’utiliser le covoiturage, ou de faire du stop. Longtemps à l’avance.

    Celui qui est incapable de prévoir ne doit surtout pas se lancer dans le business, il n’est pas prêt.

    C’est comme regarder uniquement le prix que ça coûte au lieu de regarder ce que ça va rapporter.
    Pas prêt.

    Quand on est prêt, même sans argent, on peut descendre dans la rue et demander une petite participation aux passants, en expliquant son projet, en proposant de rembourser 10 fois la somme offerte lorsque le business fonctionnera, que ce soit en coupons d’achat ou même en monétaire.
    Trouver de futurs clients, avoir des contacts humains, défendre son projet… écouter ce que les gens en pensent. C’est être dans une démarche active.

    Et si on doit rejoindre un séminaire, ce n’est pas juste pour écouter la bonne parole des intervenants. C’est pour prendre des contacts, voir comment d’autres se débrouillent dans leur business, recruter des collaborateurs. C’est pour chopper des idées et des savoir-faire et, là encore, tester son business. Et peut-être même obtenir un financement pour mieux démarrer.

    Beaucoup à gratter pour celui qui est dans la bonne démarche.
    Tout à perdre pour qui n’est pas prêt à faire fructifier son séminaire.

    Jaloux ? Mécontents ?
    Pas prêt ! 😉
    Ils ne sont pas prêts. Il y a un état d’esprit à acquérir avant d’entreprendre.

    Et je ne sais que ne suis pas totalement prêt non plus, parce que j’ai toujours du mal à comprendre pourquoi Cédric ou d’autres continuent à organiser des “mariages” business aussi monstrueux… alors qu’ils ont des revenus passifs suffisants, qu’ils sont millionnaires, voire milliardaires pour certains.

    Alors y a un truc.
    Forcément, il y a un truc.

    Bon séminaire à ceux qui y vont. 😉

    Répondre

  17. Salut cedric
    c’est du marketing, il y a autre chose qui doit être du marketing c’est que le prix termine toujours par un 7 (497, 997… etc)
    Pourquoi 7 c’est psychologique ?

    Bon seminaire

    Répondre

  18. D’accord avec toi, il n’y a rien de mal à faire la promotion d’un produit qui a pour but d’améliorer la vie des gens. Par contre, je peux comprendre que le marketing soit mal vu par certains, certaines techniques marketing sont quand même très peu éthiques. Regardez ce reportage : https://www.youtube.com/watch?v=dMgh1UAfn7A

    Vous aurez mal à la tête après avoir vu ça.

    A bientôt et bon séminaire pour ceux qui y vont !

    Répondre

  19. Bonjour tous le monde,
    Perso,je ne vois pas de mal à ça, puisque c’est ce qui se fait et se passe dans toute entreprise.

    Répondre

  20. C’est énorme de recevoir tant de négativité d’une seule personne après tant d’énergie investi pour donner du lourd ce week-end à près de 1000 personnes !
    Dur d’y rester imperméable. Mais avec de la distance… on peut avoir un autre regard illustré par le commentaire d’Amibe (que j’espère rencontrer au séminaire d’ailleurs ).

    Plus que quelques jours avant ce week-end hors-norme! 😉 Yespapa !!

    Répondre

  21. Le coût du risque, tu as parfaitement raison.
    On se voit le week end prochain 🙂

    Répondre

  22. Félicitations pour cet article et pour les nombreux autres. J’ai evoqué dans mon blog que la soif de connaissances est ce qui défini un entrepreneur entre autres http://www.antoinebachelinsena.com

    Répondre

  23. Je pense que la réaction de ce brave messieurs vient du fait qu’il a beaucoup hésité et que quand il a pris sa décision, le prix avait augmenté.

    On peut comprendre qu’il se sente floué (même si ça coince au niveau forme) et franchement, je ne pense pas que la bonne raison soit de lui dire que c’est un “trou de balle du business”. Gérer en douceur les clients emmerdants fait aussi partie du business : lui rappeler par exemple qu’il avait été dit et redit que le prix avait une date de validité limitée.

    Voila je donne juste mon avis, j’espère que je ne vais pas me faire agonir pour ça car au demeurant, je suis vraiment admiratif de ce que tu fais (et je suis d’ailleurs inscrit au prochain QLRR).

    Amicalement Nicolas
    http://efficacite-familiale.fr/
    « Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double » – Isaac Newton (1642 – 1727)

    Répondre

  24. Coucou Cédric,
    C’est cash mais c’est vrai !!!
    Lucela

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.