« Si c’était si facile, tout le monde le ferait… »

« Comment le monde va-t-il tourner s’il n’y a que des personnes indépendantes financièrement ? »

« Qui va vous servir votre cocktail au restaurant si tout le monde est « devenu riche » ?

J’entendais dernièrement un proche dire « mais si tout le monde quitte la rat race, il n’y aura plus personne pour servir tes boissons au restaurant ».

Il y a deux possibilités.

Soit cette personne faisait une blague

Soit cette personne est un sale GAUSS ! (voir plus bas de quoi il s’agit :-))

Mais il y a bien pire que ça comme remarque. Le top du top c’est le fameux « si c’était si facile, tout le monde le ferait ».

En fait, quand il s’agit d’argent et d’investissement il ne faut pas penser et agir comme « la moyenne ».

Il faut commencer à regarder comment se comportent les 10% qui s’en sortent le mieux. Et répliquer leurs modèles, stratégies, méthodes de pensées et actions.

En fait, dans tous les domaines (pas uniquement en économie), il y a le « phénomène » ou plutôt, cette loi qui s’appelle « loi normale ». Il s’agit en fait d’une courbe en forme de cloche. C’est la courbe de distribution « normale ». Comme son nom l’indique c’est normal !

Selon Wikipedia : « la loi normale est l’une des lois de probabilité les plus adaptées pour modéliser des phénomènes naturels issus de plusieurs évènements aléatoires. »

 

On l’appelle également « courbe de Gauss ».

Je me rappelle bien de mon prof de mathématique en 3ème qui nous disait très régulièrement que nous étions des « sale Gauss » car on ne se rappelait jamais de cette courbe.
(Gauss était un mathématicien, astronome et physicien allemand)

Imaginons que cette courbe représente la répartition de la population en fonction du temps qu’elle met pour courir le 100 mètres.

80% (le pic au milieu) vont le courir en moins de 50 secondes. 10% vont le courir en moins de 14 secondes. 10% vont le courir en plus de 10 minutes.

C’est un exemple complètement bidon que je viens d’inventer à l’instant.

Ça marche avec la répartition du QI (quotient intellectuel), la qualité des recrutements que vous allez faire pour votre entreprise, l’état de santé, le montant du patrimoine, etc…

Le gros pic, en fait c’est la moyenne. A gauche, c’est en dessous de la moyenne. A droite, c’est au dessus de la moyenne.

Pour être bon dans un domaine, il s’agit de diverger vers la droite « au dessus de la moyenne ».

Pour devenir indépendant financièrement, il faut arrêter d’avoir le même comportement avec l’argent que la moyenne de la population.

Il faut avoir le même comportement que ceux qui sont au dessus de la moyenne.

En terme d’argent bien sûr, je ne viens pas de dire que si vous avez plus d’argent vous êtes une meilleure personne, que vous valez mieux que les autres. Vous avez plus d’argent c’est tout.

Donc le type qui dit que si tout le monde quitte la rat race, il n’y aura plus de serveurs dans les restaurants, et bien mon prof de math de 3ème le traiterait de « Sale Gauss ! ».

Tout le monde ne veut pas devenir indépendant financièrement. En fait la plupart des gens ne veulent pas devenir indépendant financièrement.

Surtout pas, ils sont très bien comme cela.

Et tant mieux, ça laisse une place de plus pour vous qui souhaitez gagner votre indépendance.

Et puis il y a des gens qui veulent être serveur. Simplement car ils aiment ça. C’est même possible que le serveur qui vous serve votre piña colada soit le propriétaire de l’établissement et de 10 autres dans les alentours.

Simplement, à un moment il faut arrêter de regarder ce que fait la moyenne et commencer à regarder ce que fait le top 10%. Et faire comme eux.

Peu importe le secteur, que ce soit pour jouer du saxophone, parler le français, le fitness ou même l’argent.

La prochaine fois que quelqu’un vous dit « et si c’était si facile, pourquoi tout le monde ne le fait pas d’abord ? »

Vous pourrez lui répondre « Espèce de sale Gauss ! C’est normal » !

Si vous avez trouvé cet article utile, je serai reconnaissant si vous pouviez le partager avec un proche qui y trouverait également une utilité 🙂

⏯ Téléchargez une heure de séminaire: http://bit.ly/2gJtQdw
👍 Likez la page FB: https://www.facebook.com/cedricannicette/
🎥 Abonnez-vous à la chaine YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCX8kLvM1JsZyCw2H6nMxB0g/?sub_confirmation=1

📷 Suivez-moi sur instagram: https://www.instagram.com/cedricannicette/

GD Star Rating
loading...
(Indépendance financière) Si c’était si facile, tout le monde le ferait…, 8.0 out of 10 based on 295 ratings

Publié par Harmonie Gouges

61 Commentaires

  1. Bravo Cédric, tes arguments sont toujours très cohérents et font mouche à chaque fois !

    Répondre

  2. Hello Cedric
    C est toujours un plaisir de te lire…pour illustrer ton propos d un exemple vrai…j ai connu Dany Dan Debeix il y a de cela quelques années c est un Monsieur qui faisait beaucoup de spectacles d hypnose à l époque années 1980 1990 passionné par son métier, il avait été reçu au gouvernement de l époque afin de proposer des solutions pour améliorer l apprentissage en milieu scolaire et induire la réussite chez les élèves des leur plus jeune âge. ..Belle idée non ?
    Voilà ce qui lui a été répondu. ..
    Mr Debeix , si vous développez ce dont vous venez de parler..
    Qui va ramasser nos poubelles….
    L entretien s est arrêté la !
    Belle semaine Cedric

    Répondre

    1. montano corinne6 février 2017 à 20:24

      et oui belle mentalite de la part de nos dirigeants ! c’est pitoyable !
      merci de ce partage
      Corinne

      Répondre

  3. Bonjour Cédric ,
    L’article est très parlant et oui, cette fameuse courbe de Gauss est encore d’actualité.
    Ça y est je me suis inscrite pour le programme QLRR5 et le peu que j’ai vu ma rebousté. Super tous tes séminaires de véritables pépites .

    Répondre

  4. Bonjour Cédric,

    Belle exemple et surtout une illustration qui montre clairement ce que tu partages. Je me rappelle aussi de cette citation qui dit qu’on ressemble à ceux que nous suivons. A vrai dire, il y a une pensée économique qui dis clairement que chaque personne imite le comportement du groupe de consommation auquel il appartient.

    Si l’on vit dans un milieu ou tout le monde mange un mac do, il serait difficile de s’en priver à force de voir les gens en consommer. C’est aussi pareil que l’argent. Si vous vivez dans un pays pauvre, vous avez 99% de chance de rester pauvre. Mais en changeant de comportement on peut très vite atteindre le succès.

    J’ai ici une question. Je ne me rappelle pas avoir étudier cette formule de GAUSS en classe de troisième. Je sais que j’ai étudier la répartition normal en année de Licence et la loi normal m’avait été aussi difficile quand je l’étudier. Cette répartition parle d’elle même et surtout en finance.

    Amicalement.

    Répondre

    1. D’après ton commentaire tu ne connais pas encore les Ateliers de la loi d’attraction de Marcelle Della Faille. Je te conseille. C’est exactement de cela qu’elle parle et la petite formation qu’elle propose est des plus utiles.
      http://loi-d-attraction.com

      Cordialement

      Répondre

      1. Chère Huguette,J’ai pas suivi la formation de Marcelle de la Faille simplement le webinaire et j’ai déjà constaté des changement tel un tour de magie 😉 .L’avez-vous suivi jusqu’à la fin cette formation et vous à t-elle apporté une réelle différence dans votre quotidien?merci à vous.
        Pour en revenir au sujet….En effet je pense que beaucoup de personne ne veulent pas forcément être indépendant financièrement ,mais simplement ne plus être des vaches à lait et prendre du plaisir dans ce qu’ils font ,tout comme être reconnue à leur juste valeur;je pense que tout les conseil de Cédric sont de vrai pépites.MERCI

        Répondre

  5. Bonjour cedric,
    Pour moi, tu réponds à moitié car tu pars du principe que tout le monde ne veut pas lindépendance financière.
    Là où je te suis, c’est que l’on peut très bien avoir envie d’être indépendant financièrement sans devenir “profession financier, ou homme d’affaires” , continuer une activité qui nous enrichit humainement, comme cela se passe pour moi où, quand on me dit “bon courage” je réponds:”j’ai la chance de ne pas en avoir besoin, souhaites moi plutôt une belle journée!”
    Sur ce, très belle journée à toutes et tous

    Répondre

    1. Tout à fait d’accord!
      Je suis professeur de yoga,massotherapeute ayurvedique, thérapeute Reikiet je compte bien le rester, mais surtout ouvrir un magnifique centre pour partager toutes ces richesses humaines
      : – ) 🙂 🙂 🙂 🙂
      ONE Humanity
      ONE Heart

      Répondre

      1. Anne Meuris de Belgique ??

        Répondre

  6. Tout à fait d’accord avec la loi de Gauss. Il y a une sélection naturelle qui s’opère toute seule. Devenir indépendant financièrement n’est pas facile et ça écarte ceux qui sont les moins motivés….
    Et c’est là que les plus motivés ont leur carte à jouer !

    Répondre

  7. Tout cela paraît très intéressant.

    Répondre

  8. Salut Cédric,

    J’ai une autre image. Je considère souvent le peuple comme un troupeau de mouton. Si la main qui les nourrit va tout droit, les moutons vont tout droit aussi par habitude.

    Pour atteindre l’indépendance financière, il ne faut pas avoir peur de partir à gauche ou à droite, mais certainement pas tout droit !

    Merci pour ton article.

    David
    moi-riche-pourquoi-pas.com

    Répondre

  9. Bonjour,

    Je suis absolument d’accord avec vous mais comment faire quand on est étudiant et que l’on veut investir ?

    Répondre

    1. Je connais certains étudiants qui ont souscrit un prêt étudiant pour investir dans l’immobilier. Il faut juste bien reçu que ce ne soit pas un prêt affecté.
      Sinon pourquoi pas s’associer avec un des membres de ta famille via une SCI ?

      Répondre

    2. Tu peux créer une SCI (à l’IR, donc transparente fiscalement) pour pouvoir investir avec un parent ou un proche qui te fait confiance… Sinon investir dans un petit appartement avec un prêt étudiant, mais en étant bien formé et en faisant une bonne affaire ! Je ne suis pas trop pour les parkings, je trouve que le rendement est faible en terme de cash-flow comparé au coût du bien

      Répondre

      1. Oups, j’avais laissé la page ouverte et je n’ai pas actualisé avant d’écrire mon message… Du coup ça fait un peu doublon avec Bruno 🙂

        Répondre

  10. Bonjour Cédric,

    Je ne me souvenais plus de la courbe de Gauss. Merci de la ressortir, ça me motive de plus en plus à réaliser l’objectif que je me suis fixé et partir dans la bonne direction! 😉

    Répondre

  11. bonjour, Cédric ,

    merci a toi pour tous tes conseils et pour la belle personne que tu es .Tu es un leader et un modele pour moi ,et je vais appliquer tes conseil et espere pouvoir te rencontrer en vraie un de ces jours pour partager de vive voix des expériences et ainsi que des passions .Bonne continuation .olivier

    Répondre

  12. Salut Cédric,

    merci pour l’approche mathématique à cette réflexion qu’on s’est tous faite à un moment ou à un autre.

    Il y a aussi l’approche psychologique ou sociologique avec la loi de Asch c’est à dire plus simplement la “pression sociale” ! Les gens ne peuvent littéralement pas s’empêcher de faire comme les autres (les fameux moutons d’un autre commentaire). Même si on a entendu un jour parler de l’indépendance financière, certaines vont vite retourner dans leur train-train et se prendre le coup de massue de la pression sociale et malheureusement rester comme ils sont. Ils vont effectivement se dire “si c’était si facile …”.

    Je pense que ce qu’il faut faire, c’est rester motiver à sortir de la masse en :

    – lisant des bouquins (nouvelle bonne habitude que j’ai prise pour remplacer la mauvaise habitude de regarder la télé)
    – s’entourer des bonnes personnes (ce que j’ai fait en m’inscrivant à QLRR 5.0 par exemple ! ;))

    Mais tout ça tu le sais déjà puisque c’est notamment grâce à toi que j’ai maintenant cet état d’esprit.

    A+ les sales Gauss 😛

    Répondre

  13. Et oui Cédric , notre monde est rempli de personnes sceptiques, pour ma part le seul regret que je conserve c’est de n’avoir pas été au contact de personnes comme toi ou d’autres que j’ai rencontré depuis plus tôt dans ma vie, ou de ne pas avoir lu les bons livres…

    Ce n’est qu’a l’age de 28 ans que j’ai acheté mon premier actif (appartement) alors qu’avant j’étais un trou “percé” , quelle bêtise si seulement j’avais commencé dès 18 ou 20 ans !

    Depuis, j’ai fortement corrigé le tir avec 10 appartements en notre (avec mon épouse) possession, et nous avons entamé une autre courbe mathématique , celle de l’accumulation d’actifs de manière exponentielle… 🙂

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire et debuter

    Jo de parents-investisseurs.fr

    Répondre

  14. Bonjour,
    Mon fils a 14 ans et est haut potentiel, donc sur la courbe de Gauss, il est largement … à droite ! Dans le milieu scolaire classique belge, on ne fait rien pour les haut potentiel … ! Etonnant. Je cherche tous azimuts une solution pour lui, un cadre, une structure, une école, qui lui permettrait d’aller dans le sens de son intelligence.
    J’ai du rencontrer 10 fois sa Directrice, sans qu’aucune nouvelle mesure ne soit prise. Elle me dit que c’est tout à fait normal que les enfants / adolescents n’aiment pas l’école. Au moins 70 % de ses élèves vont à l’école avec des “pieds de plomb”. Je lui ai répondu : Madame, vous rendez vous compte que vous êtes occupée à former les futurs : médecins, ingénieurs, plombiers, boulangers, architecte, … de demain et vous me dites que c’est normal qu’ils viennent à l’école avec des “pieds de plomb” ?
    Je cherche encore …

    Répondre

    1. Bonjour,

      Il existe des écoles alternatives ; une parmi d’autres qui peut être intéressante pour lui, qui permet aux adolescents de s’épanouir en les aidant à trouver leur voie est la philosophie “krisnamurti” brockwood park school en angleterre..
      Mon fils s’y trouve depuis 3 ans , il a 16 ans et demi !
      Bonne soirée.

      Répondre

    2. Saint boniface a Bruxelles..ils ont une classe Hp

      Répondre

  15. Très enrichissant cette métaphore.

    Répondre

  16. Très enrichissant cette métaphore

    Répondre

  17. Je pense que chacun doit faire en fonction de ce qu’il est, ses capacités ses limites aussi ne pas vouloir imiter l’autre il est différent.
    Tout le monde n’est pas obligé et n’a pas les capacités de créer sa propre activité.
    C’est très bien que l’on soit différent et heureusement.
    Je me suis inscrite au programme pour avoir des conseils avisés.
    Merci Cédric pour ces conseils.

    Répondre

  18. Salut Cédric,

    Tout à fait d’accord.
    Si on veut on s’engage pour faire, sinon on procrastine car, dans notre tête, ce n’est jamais le bon moment. C’est ce que j’ai toujours fait : foncer parfois en prenant d’ailleurs un peu trop de risques mais je m’en suis toujours sorti.

    Merci pour tes conseils

    Répondre

  19. Bonjour.Merci pour tes arguments pertinents.Pour moi cette inquiétude aura sa valeur quand le chômage prendra fin.Amicalement!

    Répondre

  20. Coucou Cédric,

    je débattais encore de cela ce matin, je souhaite l’indépendance financière pour pouvoir vivre ma vie et offrir à ma famille le confort que l’on mérite et faire de l’humanitaire, ce qui me tient à cœur depuis mon enfance.

    J’en ai marre d’être un mouton, je change mon mode de vie, si certaines personnes ne me comprennent pas et bien ça ne m’atteint pas car chacun sa route. Je ne juge pas ceux qui ne veulent pas quitter leur zone de confort donc je ne permettrais à personne de me juger.

    La vie est un cadeau, notre bonheur nous appartient <3

    Bises de La Réunion

    Répondre

  21. salut Cédric
    super article
    je suis d’accord avec toi il faut modélisé les personnes qui réussissent!!
    je retiens ta formule ” Espèce de sale Gauss ” pour le prochain !!
    bonne semaine

    Répondre

  22. Bonjour Cédric,
    Merci pour cet article intéressant. Je n’aime pas agresser les gens alors je ne dirais pas espèce de sale Gauss, même si je le pense!
    Quand vivait Gauss? il n’y a pas de dates… ca me dérange un peu. Mais bon, je suis un peu perfectionniste hihihi.
    Merci pour le livre que je vais télécharger tout de suite. J’aime bien savoir à qui j’ai à faire…
    Bonne journée à tous.

    Répondre

  23. Salut à tous,
    Si c’était si facile, tout le monde le ferait !
    = Sortir de sa zone de confort (pas facile pour certains) !

    @+
    Leonardo

    Répondre

  24. Analyse pertinente !

    On retrouve à gauche de la moyenne ceux qui ont les objections classiques comme “Je n’ai pas le temps”, “Il faut de l’argent pour démarrer”, “Ce n’est pas dans mon tempérament”, “Je n’ai pas d’idée”, “C’est trop risqué”, etc.

    Les mêmes qui jalousent à mort ceux qui roulent en Porsche et s’achètent de belles maisons, en les traitant de “nantis”, de “fils à papa” (alors que très peu le sont), de privilégiés etc.

    Alors que ce sont simplement des gens qui ont trouvé le temps, ont trouvé l’argent pour démarrer, ont eu le tempérament, ont déniché les idées, ont pris des risques… On ajoutera : ont créé leur propre emploi et celui de leurs salariés, et créent de la richesse tous les jours. Sans droit à RTT ni même de congés payés.

    Imitons les gagnants sans complexe, faisons comme eux ! Au CES de Las Vegas, la nation qui présente le plus de stands high-tech est la France… créatrice de start-ups, pépinière d’entrepreneurs, séductrice d’investisseurs… Un sang bouillonnant coule dans nos veines, enrichissons-nous tous ensemble, saisissons les opportunités, prenons notre part de bonheur !

    Répondre

  25. jacques Kisimba6 février 2017 à 12:30

    bonjour, je suis très heureux de découvrir toutes vos publications sur l’indépendance financière et comment quitter le QLRR . c’est vraiment édifiant et instructif. vous mettez à la porté de tout le monde comment on peut quitter du néant et devenir riche en changeant de direction par une décision réfléchie. continuez sur cette lancé et le monde va bouger.
    jacques kisimba

    Répondre

  26. C’est marrant , c’est exactement ce qu’on me dis quand je partage mon vécu lors des QLRR…. Si c’était aussi facile,… bla bla bla….

    Répondre

  27. Aurélien Chevallier6 février 2017 à 12:36

    Merci Cedric pour cet article. Je répond également aux pensones à la phrase ” si c’ etait si facile, tout le monde le ferai” pas :
    Ce n’ est pas facile, il faut de la volonté, du courage, du travail, du temps que l on ne passe pas avec se famille, savoir rebondir apres un echec mais tout le monde peux y arriver.

    Répondre

  28. “Et puis il y a des gens qui veulent être serveur. Simplement car ils aiment ça. C’est même possible que le serveur qui vous serve votre piña colada soit le propriétaire de l’établissement et de 10 autres dans les alentours.” Mais oui EXACTEMENT ! non seulement ce que l’on voit n’est qu’une partie de la réalité et la réalité n’est surtout pas QUE ce que l’on voit. Excellent article : clair net et précis et … cash comme de l’argent LOL. Tu vas me faire aimer les maths 🙂 A tout bientôt !

    Répondre

  29. Pas mal du tout cette comparaison avec le schéma de Gauss et la majorité des personnes qui travaillent dans un bureau env. 50h/semaine pour gagner 2 000 € par mois.

    C’est même très lié dans le sens où j’ai l’impression de voir ce schéma un peu partout dans le monde (sport, entrepreneuriat, écrivains, etc…) et ça montre aussi qu’il y a un lien avec la loi Pareto (par exemple 20 % des entreprises du fortune 500 vendent leurs produits à plus de 80 % de la population mondiale et à l’inverse, 80 % des entreprises du fortune 500 vendent leurs produits à moins de 20 % de la population mondiale).

    En tout cas, c’est une très loi que je n’ai pas pu m’empêcher de l’écrire dans mon Evernote, car je crois à la loi de la nature et si j’utilise les lois de la nature à mon indépendance financière, je suis certain d’être millionnaire avant mes 30 ans (j’en ai 22 pour le moment, j’ai une avance phénoménale que je ne dois pas gâcher si je veux devenir libre et avoir la vie de mes rêves).

    En même temps, je n’aime pas entendre les gens dire que “si c’était facile, tout le monde le ferait”, car c’est comme essayer de tuer la “vérité” afin de ne pas se sentir coupable de ne pas avoir agi à temps et au bon moment comme le font le Top 10 %.

    Bref, merci Cédric pour cet article qui force à bien réfléchir, je rejoins à 100 % ta vision dans tout ça. 🙂

    Répondre

  30. J’ai commencé à rêver d’indépendance financière très très tardivement, à la suite d’un long cheminement personnel initialement basé sur la spiritualité. Oui oui. Et il m’aura fallu beaucoup d’années et d’expériences diverses pour accueillir en moi seulement une idée toute simple : si je veux donner une plus grande envergure à mes projets, je ne dois plus avoir peur de “me” donner une plus grande valeur.
    Il ne s’agit pas bien sûr de croire que si je touche le SMIC, ma valeur en tant que personne représente un petit millier d’euros. Mais il existe tout de même une analogie plus ou moins conscientisée entre l’énergie que nous acceptons de recevoir (dont l’argent fait partie) et la valeur morale que nous nous donnons, c’est-à-dire, le regard que nous portons sur nous.

    Ma réflexion du moment venant faire écho aux exemples précités du serveur et de l’éboueur concerne le métier de “Femme de Ménage”, autrement appelé “Technicien-ne de Surface”. Sans commenter ces appellations ni aborder les thèmes du sexisme, faisant partie de ces personnes appréciant la paix et l’harmonie régnant dans un environnement propre et rangé, je me suis interrogée sur la fonction plus encore que sur le métier.

    Eh bien, comme la main qui nous versera un cocktail ou que celle qui sortira nos poubelles, quelle est la valeur que je veux bien donner à cette main ? Comment je veux la serrer pour lui témoigner ma gratitude envers le service qu’elle m’aura rendu ? Combien suis-je prête à la rémunérer ? Ai-je envie d’être juste voire généreuse ? Ou ai-je envie de dénigrer sa valeur et rayer le plancher avec les dents longues de mon avarice ?

    Vous l’aurez compris, mon âme s’oriente naturellement vers la première catégorie. Car la rémunération, c’est avant tout une question de respect de la personne qui nous partage son temps et son énergie.

    J’ai passé une grande partie de ma vie à travailler pour des clopinettes tout simplement parce que j’aimais ce que je faisais avec sincérité. Le service comme le ménage ne m’ont jamais parus honteux en tant que tels. J’ai toujours été très fière du travail que j’accomplissais tout humble qu’il était. Mais leur rémunération était honteuse. En comparaison de l’énergie que j’y mettais. Oui, cela est certain.

    Et j’espère de tout mon coeur qu’en acquérant mon indépendance financière, je pourrais à ma modeste échelle, faire changer le regard de mon entourage sur cette réalité. Et croyez-moi que je ne craindrai jamais de “mettre mes mains dans le cambouis” (ou “dans la m*rde” pour être moins polie) et que je n’en apprécierai que plus les personnes qui voudront “m’échanger une part de leur belle énergie” contre une belle part de mon argent. 😉

    Si nous désirons un monde plus juste, plus honnête, plus vertueux, à nous de nous rappeler la valeur que nous voulons donner à “cette merveilleuse énergie humaine” qui le rendra plus beau.

    Perso, j’y crois à fond. Et vous ? O:-)

    Donc merci à tous pour votre engagement dans cette voie de la liberté et puisse-t-elle nous guider vers un altruisme responsable.

    Merci Cédric pour ce bel exemple que tu nous offres et bon cheminement à tous. ♡

    Irène.

    Répondre

  31. Merci Cédric pour cet article!
    Je suis complètement d’accord avec toi!

    Si y’a bien un truc qui m’a toujours saoulée, c’est quand on me dit: “Pourquoi tu fais ça? Tu t’emmerdes pour rien”. Pour rien? On en reparle dans quelques mois 😀

    Répondre

  32. Bonjour Cédric
    Merci pour ce rappel
    Cependant il exista en Amerique du Sud un lieu
    il y a 6.000 ans où se trouvaient 7 stèles sur la place publique
    c’etait 7 lois “économiques”
    ils ne connaissaient pas la pauvreté
    Pour ma part, tout le secret vient de notre esprit
    et de la veritable serenité qu’on acquière et le reste
    suivra.
    Car comme le dit Goethe
    “Pour Avoir il faut Faire. Pour Faire il faut Etre.”
    L’argent ne sera qu’un moyen de mesurer votre succès, une conséquence en somme et un moyen pour agir dans l’interet du plus grand nombre .

    80% c’est un travail sur Soi, travailler sur les croyances de l’argent, se connaitre etc et avoir l’esprit “ouvert”
    L’humain n’est pas conçu pour vivre la médiocrité
    La Vie nous a attribué une Salle des Trésors à chacun
    Bonne et Lumineuse journée à tous

    Répondre

  33. Merci Cédric, ce que tu écris fait écho aux discussions que nous avons eu ce weekend au mastermind Est dans les Vosges… Cet article arrive vraiment à point nommé!

    Répondre

  34. Pourquoi Cédric ne répond jamais?

    Répondre

    1. Cédric Annicette6 février 2017 à 17:39

      Bah si Marina, je réponds 🙂

      Répondre

      1. Je me posais aussi la question…
        Bravo Marina … Cédric est sorti de sa boite :mrgreen:

        Répondre

  35. Bonjour Cédric Bonjour a tous

    La courbe de Gauss ok c est bien mais je préfère BENOIT MANDELBROT

    VIVE LES FRACTALES ET LES FAT TAILS

    Ceux qui font du trading action me comprendront

    Répondre

  36. salut a tous…je ne comprends pas le graphique…par rapport aux chiffres que donne Cedric dans le texte, je ne m’y retrouve pas…je dois être complètement con!lol…

    Répondre

  37. C’est très bien dit! Cool.

    Répondre

  38. Merci Cédric ça nous prouve encore les bonnes raisons qui nous poussent à sortir de la Rat Race.

    Répondre

  39. Bonjour Cédric,

    Bravo pour cet article inspirant, plein d’humour !!
    ça me donne ” La Pêche ” …

    Envie de m’élever ..

    Merci Cédric pour ta générosité, et vos partages à tous très riches !!

    Belle et joyeuse semaine . ..

    Répondre

  40. salut Cédric
    super cette article
    je suis tout affaire d’accord avec toi il faut toute sorte de monde pour avoir un monde !!
    bonne semaine

    Répondre

  41. Claire comme de l’eau de roches.

    Répondre

  42. Salut Cédric,

    C’est juste pour te dire que depuis plusieurs fois y’a des pop up qui s’ouvre sur BA quand on clique sur le site.

    Je pense pas que ça soit toi qui les aient rajouté comme tu as supprimé les adsenses.

    Je me demande ci c’est pas le plugin hellobar qui fait ça,

    A voir, pour info 😉

    Répondre

  43. Bonjour Cédric,

    Vraiment très bien et pas trop confiné donc lisible à tout le monde
    franchement très très bien

    ANDREE

    Répondre

  44. Bonjour,
    Très bon article Cédric.
    Je pense que les gens préfèrent rester dans l’inaction que d’essayer des choses.
    La peur de l’échec est un frein dans notre société. Qui n’a jamais entendu un : “je te l’avais bien dit” après avoir tenté et échouer?
    L’inaction est tellement plus simple.
    http://epargnersanssepriver.com/

    Répondre

  45. Ce genre de lettre, séminaire et conseils c’est comme les régimes minceurs: beaucoup de mots, des exemples frappants et en définitive le seul qui y gagne vraiment c’est celui qui vends ses concepts.

    Répondre

  46. Merci Cédric belle illustration pour mieux comprendre et changer de comportement. On apprend tous les jours

    Répondre

  47. Ton raisonnement m’apparaît  plutôt simpliste 

    OK pour Focaliser sur les 10% mais il ne faut pas occulter la responsabilité (éthiques et morales)  vis à vis des 90% restants.

    On peut constater que l’ubérisation s’applique difficilement à l’économie réelle (précarisation des chauffeurs de taxis et uber, …).

    D’autre part, échapper au fisc et partir vivre à Maurice n’apporte rien à la France et est un peu limite en terme de partage et de redistribution de l’argent des clients francais.

    Répondre

  48. Bonjour Cédric,

    L’idée générale est bonne, par contre en ce qui concerne les notions de revenu, patrimoine, niveau de vie etc… la courbe de Gauss, dans un pays comme la France est beaucoup plus étriquée.

    Ainsi si on regarde le nombre de millionnaire, ça ne représente pas plus de 1 ou 2 % de la population…

    Il faut donc plutôt regarder ce que fait le TOP 1% que le TOP 10%

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.