Calculateur de capacité d’endettement

Le taux d’endettement c’est quoi ?

Le taux d’endettement dans le cadre d’un crédit bancaire, est un ratio entre l’ensemble de vos mensualités de crédit et l’ensemble des revenus de votre ménage. Par exemple, si vous et votre conjoint gagnez 4 000 euros par mois, avez contracté un crédit immobilier de 1 000 euros par mois et un crédit pour votre voiture de 500 euros par mois, pour calculer votre taux d’endettement, il suffira de prendre l’ensemble de vos mensualités de crédit, soit 1500 euros divisés à l’ensemble des revenus de votre ménage soit, 4 000 euros. Ensuite, multipliez le résultat par 100. Il se présente souvent sous la forme d’un pourcentage.

Jusqu’à quel taux d’endettement est-il possible de s’endetter ?

Comme vous le savez tous, et si ce n’est pas le cas, pour rappel, lorsqu’on effectue un crédit immobilier ou consommation, la banque va venir étudier notre taux d’endettement. Et aujourd’hui, le taux d’endettement plafonne à 33 %.

Maintenant, si vous ne savez pas ce que représentent ces 33%, eh bien, c’est très simple. Vous prenez le montant de votre salaire et vous le divisez par 33% et cela vous donnera votre capacité totale d’emprunt qui correspond aux mensualités que vous pourrez emprunter.

Par exemple, quelqu’un qui gagne 1 500 euros par mois, 33 % correspondent à peu près à 515 euros par mois. Ce qui veut dire que l’ensemble de ses mensualités pourra atteindre cette somme de 515 euros par mois.

Comment optimiser le taux d’endettement ?

Le premier des conseils, c’est d’éviter les crédits à la consommation, comme le crédit automobile crédit, le crédit renouvelable ou les crédits proposés par les magasins via leur carte de fidélité.

La seconde astuce pour baisser son taux d’endettement est d’augmenter la durée des prêts. Bien entendu, le coût total du crédit sera plus important.

Vous pouvez aussi augmenter vos revenus avec des activités annexes. Ou bien, si vos revenus ne sont pas mensualisés et que vous avez des primes importantes sur l’année, prendre l’ensemble de l’année et divisé-le par 12. Mais en général, votre banquier le fera pour vous.

À noter que si vous investissez dans de l’immobilier locatif, le revenu généré par cet investissement couvrira la mensualité du crédit. Cependant en fonction des banques, un investissement locatif influencera votre taux d’endettement.

On a vu qu’on pouvait optimiser son taux d’endettement. Mais doit-on le faire ?

Le taux d’endettement est un ratio imparfait qui sécurise, bien entendu, votre prêteur, mais aussi vous protège de la spirale du surendettement. Donc si pour l’obtention d’un prêt vous êtes dans l’obligation d’optimiser votre taux d’endettement il est conseillé de reconsidérer vivement l’ensemble de votre projet. En effet, il vaut mieux être un locataire serein qu’un propriétaire surendetté.

 Le taux d’endettement est-il une règle immuable ?

Le taux d’endettement n’est pas une loi ni un règlement formel. Toutes les banques ont leurs recettes pour attribuer leurs prêts. Souvent les établissements regardent plus la notion de « reste à vivre », c’est-à-dire le minimum pour gérer les dépenses quotidiennes, notamment l’achat des nourritures.

Ce qui fait qu’une personne ayant un revenu important, 10 000 euros par exemple, pourra aller au-delà de ce ratio de 33%. Mais une personne avec des revenus un peu moindre aura des conditions beaucoup plus restrictives.

Cette règle des 33% est bien souvent trop élevée, en particulier pour un premier achat.  Être propriétaire coûte cher et beaucoup de frais ne sont pas pris en considération. Pour sécuriser votre budget, il est conseillé de privilégié un taux d’endettement de maximum 25 %.

Pour terminer, petit conseil bonus. On l’a vu, pour avoir un taux d’endettement un peu plus important, il faut augmenter ses revenus. Et une façon d’augmenter ses revenus sans toucher à son taux d’endettement et l’investissement locatif.

Pourquoi ne pas vous former sur le sujet et ainsi développer, optimiser protéger son épargne ?

Vos revenus

Seul(e) À deux

Votre salaire et primes


€ / mois


€ / an

revenus supplémentaires

Vos charges

Cliquez ici pour télécharger le classement des banques qui prêtent