Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

3 phrases qui nous empêchent de devenir RICHES

Devenir riche n’est pas qu’une question de trouver la bonne idée de business, de réaliser un bon investissement, ou encore d’être chanceux.

Certes, ces éléments sont importants, mais il y a ce que j’appelle des éléments « méta », qui sont indispensables de posséder pour vraiment devenir riche.

Des éléments qui sont bien plus importants que la « technique ».

Il s’agit d’avoir une manière de penser (et d’agir) bien particulière quand il s’agit d’argent.

Quand on parle de pépètes, de flouze, de caillasse, de thunes, de gros argent, j’ai aujourd’hui une manière de penser tout à fait différente de 90 % de la population. C’est grâce à cela que j’ai pu rejoindre le groupe des riches.

Les gens s’autosabotent en refusant d’utiliser 3 phrases qui les empêchent de prospérer…

J’utilise ces phrases régulièrement. Je les utilise même quotidiennement.

Phrase n°1 : « Je ne sais pas »

Les gens détestent utiliser cette phrase. Cela remonte surement de l’école. Où le fait de ne pas savoir était synonyme d’avoir mauvaise note à l’examen.

Je me rappelle lorsque j’étais en stage de fin d’études à Londres en tant qu’ingénieur informatique. Le directeur de l’informatique m’avait demandé d’effectuer une opération que je ne savais pas faire.

Au lieu de lui avoué, j’ai dit « OK je vais le faire ».

Le résultat :

J’ai littéralement bloqué le réseau de l’entreprise pendant 10 minutes en créant ce qu’on appelle une « boucle ouverte » en branchant le mauvais câble ou mauvais endroit.

J’ai avoué à mon maître de stage que je ne savais pas faire cette opération.

Il m’a dit :

« OK, je vais te montrer, mais ne fais plus jamais cette erreur ».

Le lendemain, je savais effectuer cette tâche.

À ce moment-là, je me suis dit que je n’aurais plus honte de dire « je ne sais pas ».

Non seulement vous allez apprendre davantage, mais en plus les autres vont avoir davantage confiance en vous. Ils vont se dire :

« Cette personne sait me dire quand elle ne sait pas. Elle est honnête. Quand elle me dit qu’elle connaît quelque chose, je peux lui faire confiance ».

J’utilise cette phrase tous les jours. Que ce soit avec mon développeur web, mon banquier, mes comptables, mes employés…

Phrase n°2 : « J’ai besoin d’aide »

Les gens ne progressent pas autant qu’ils pourraient progresser, car ils n’arrivent pas à prononcer cette phrase. C’est comme si l’on avouait être nul.

Prenons l’exemple de mon voisin. Il souhaite créer un business sur Internet. Il s’avère qu’un de ses voisins (moi) dispose de plusieurs business sur Internet qui rapportent du GROS ARGENT.

Nous avons un bon rapport, nous discutons souvent ensemble. Mais il n’arrive pas à me dire « j’ai besoin d’aide ». S’il le faisait, je lui dirais « OK, fais-moi un café, prends une feuille de papier et note ». En une demi-journée, il aurait son business plan et ses stratégies clés écrits noir sur blanc.

Mais parce qu’il refuse de demander de l’aide, il passe à côté de cette opportunité.

Je demande de l’aide quotidiennement sur des choses que je ne sais pas faire.

Tant que vous ne demandez pas de l’aide toujours sur la même chose (ce qui montrerait une incapacité à apprendre) alors vos interlocuteurs vont se dire « Wow, cette personne a le courage de me demander de l’aide ».

Et vous savez quoi ? Les gens adorent venir en aide. J’adorerais venir en aide à mon voisin. J’attends qu’il me le demande 😉

Phrase n°3 : « C’est de ma faute »

C’est la pire des 3 phrases, celle qui nous empêche de rejoindre le groupe des millionnaires.

Lorsque l’on rejette la faute sur les autres, on est en mode « Caliméro ». Attention, Caliméro je l’aime bien, il est mignon avec sa carapace sur la tête. Mais au bout de 5 minutes, j’ai envie de lui mettre 2 claques et lui dire de se secouer un peu.

TOUT ce qui vous arrive dans votre vie c’est votre faute (en tout cas 99%).

  • Si vous mangez du fast food tous les jours, dans 20 ans vous serez malade. C’est votre faute. Pas celle du vendeur de hamburgers.
  • Si un ami auquel vous tenez ne prend plus trop de nouvelles de vous, c’est votre faute, car vous non plus ne l’appelez pas assez.
  • Un jour j’avais une locataire qui ne payait plus ses loyers. C’était ma faute, car c’est moi qui avais choisi cette locataire.
  • Il y a quelques mois, ma piscine se dégradait. C’était ma faute, car je gardais le même piscinniste (je l’ai viré et j’ai pris un autre piscinniste. Aujourd’hui, l’eau est limpide)
  • Un projet confié à une employée n’avançait pas. C’était ma faute, car j’avais confié un projet à une personne qui n’avait pas les compétences pour le réaliser.

Quand vous vous mettez dans l’esprit que c’est votre faute, alors vous commencez à chercher des solutions.

=> Quand vous trouvez des solutions, d’autres opportunités surgissent.

=> Qui dit opportunité, dit gros argent.

Au contraire, quand rien n’est jamais de votre faute, vous êtes comme Caliméro.

Vous êtes mignon, mais relou à la fin.

Vous arrive-t-il de prononcer ces phrases ou au contraire sont-elles rayées de votre vocabulaire ?

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

44 réflexions au sujet de “3 phrases qui nous empêchent de devenir RICHES”

  1. Waouhhh
    Bon je vais devenir riche ya pas de doute :):) :p :p :p

    Sympa et super sympa à lire ton article.
    Ce que j’aime bien chez toi c’est que tu es vrai, tu lis, tu en fais des synthèses et tu n’as pas peur de toujours apprendre. Bravo pour ton parcours ;). J’ai pris tes vidéos sur ta conférence et je l’ai regardé en un week-end entier, en pyjama :))

    Répondre
  2. Salut Cedric,

    Haha ça m’a bien fait rigoler ça. Ce sont des phrases qu’on prononce tous le temps surtout quand on pense tout connaître.

    On ne se rend pas compte de combien de fois on peut changer les choses si on changeais notre manière de penser.

    J’ai finalement compris il y a quelques années qu’il faut que je cesse de rejeter la faute sur d’autres personnes. Cela aide vraiment à me remettre en question et à mieux réussir mes projets.

    Je demande constamment d’aide. Cela aide vraiment à aller deux fois plus vite qu’un Boeing.

    Amicalement.

    Répondre
  3. Bonjour Cédric,

    Je souris… J’utilise les trois phrases, j’ai le cas de figure similaire avec un ami, en tant que coach il y a environ une dizaine d’année, son souci je le dis souvent, c’est qu’il ne communique pas et ne demande jamais de l’aide sûr d’autres connaissances. Cela est agaçant,
    je pense que cet exemple de personnage ont trop d’ego. Personnellement j’adore les gens qui communiquent, c’est une base essentielle.
    Exemple : la réussite d’un couple est basé sur la communication, elle est d’ailleurs l’une des clés de la réussite.

    Merci à vous Cedric pour toutes votre bonne communication.

    Agréable Journée à vous, ainsi qu’à votre petite famille.

    Salvatoré SORO

    Répondre
  4. Bonjour je vous remercie bien de m’avoir révélé ces trois phrases,effectivement ses trois phrases sont les clefs de tout succés

    Répondre
  5. salut Cédric,
    merci pour cette petite piqure de rappel,
    je te suis depuis pas mal de temps, j’ai suivi quelques une de tes formations, et ce petit rappel fait du bien !
    A+
    gérald d’argentonic.com

    Répondre
  6. Bonjour à tous.

    Merci cedric tu m’inspire. Tout tes conseils je les suis et pour l’instant celà me réussi. Je n’est pas encore mon blog mais pour l’instant je me forme et prépare mon plan. J’espère pouvoir aider beaucoup de monde. Je serais là le 15 et 16 octobre

    Répondre
  7. Merci pour tout tes bons conseils tu m’inspire. J’aurais bientôt un blog qui, j’espère aiderons beaucoup de personnes.
    J’espère pouvoir venir le 15 et 16 octobre avec mon bof.
    Bien cordialement adeline

    Répondre
  8. Bel article, depuis que j’ai compris ce principe, tout va tellement vite!

    J’ajouterais une citation que j’adore qui dit  »posez une question et vous aurez l’air idiot 5 minutes, ne la posez pas et vous serez idiot toute votre vie ».

    Bonne continuation Cédric!

    Répondre
  9. Magnifique vérité.
    J’ai compris il y a quelque temps que quand ça ne marche pas c’est ma faute et je dois être plus intelligent. L’intelligence s’ améliore avec l’aide des autres, mais il faut la demander, accepter de la recevoir et mettre en pratique.
    Je le fais désormais.
    Merci Cedric, je t’admire et je serais comme toi, un bon enseignant.
    Merci

    Répondre
  10. Salut Cédric,

    Entièrement d’accord avec toi, la 3ème phrase ça fait 10 jours que je me la répète.
    Actuellement mon achat immobilier a glissé dans le temps alors que j’aurai pu l’avoir 1 mois et demi avant (plusieurs retards successifs). Hé bien en fait à l’origine c’était de ma faute car je n’avais pas assez bougé le c.. au notaire au début.

    Pour la 1ère phrase ; il faut que je bosse dessus, car j’ai trop tendance à faire le malin en sachant les choses à moitié et don je perds du temps au final.

    Une autre phrase qui peut aussi être utile : arrêter de se dire devant un obstacle « je ne peux pas le faire » mais remplacer cette phrase par « comment le faire ? »

    Anthony

    Répondre
  11. Salut cedric,

    Je ne te suis pas depuis très longtemp environ 1 mois et j’aime vraiment beaucoup t’es vidéos et articles.
    sa m’aide vraiment à proresser merci beaucoup.

    Amicalement.

    Répondre
  12. « Et vous savez quoi ? Les gens adorent venir en aide. J’adorerais venir en aide à mon voisin. J’attends qu’il me le demande  »

    Mince …!!!! il suffisait simplement te demander  » Cédric, j’ai besoins de ton aide , je veux quitter la rate race  » et j’aurais économiser 1500 euros , c’est bien ca ??? mdrrrrr

    Répondre
  13. Excellent article, ça me rassure puisque je n’hésite pas à utiliser ces phrases si besoin est ! 🙂
    N’oublions pas que nous ne sommes pas des surhumains !

    Répondre
  14. J’ai 68 ans j’aimerai et je suis à la retraite venant de divorcer je dois vendre ma maison ou payer la moitié à mon ex femme mais je n’ai pas beaucoup de revenu donc pas possible d’obtenir un crédit clacique , pouvez vous me donnez un conseil

    Répondre
  15. Salut Cedric et les lecteurs de BA,

    Dans ce cas je réitére et j’ai besoin d’aide, vous recommanderiez quoi comme type de literie pour vos locations (et vous même) ?

    A plus

    Répondre
  16. En commençant par s’assoir sur son orgueil, on peut se sentir plus libre de demander de l’aide et de profiter des compétences de ceux qui savent mieux que nous, la vie est une suite de leçons, merci la vie!

    Répondre
  17. merci pour cet article.
    Super! Ca fait plaisir de me rendre compte que je suis tout de même sur la bonne voie. Ce sont des phrases que j’ai apprises à utiliser. J’ai encore un peu de mal avec le « j’ai besoin d’aide » mais je me soigne. 😉
    Bonne soirée à tous.

    Répondre
    • C’est marrant, moi aussi j’ai du mal avec le « j’ai besoin d’aide ».
      Autant les deux autres, j’ai appris à m’en servir (ce qui n’est pas si simple), autant celle-là j’ai vraiment du mal.

      Répondre
  18. Salut Cédric, je suis désolé j’ai voulu evaluer ton article et mettre 10 sur 10 mais sans faire expres le truc s’ est emballe et a mis une mauvaise note (4 ou 5 je sais pas)

    En tout cas super article

    Répondre
  19. Bonjour,

    Voila une dure réalité, qu’il nous faut tous affronter pour passer un autre level de notre existence.

    Cordialement.

    Répondre
  20. 100% d’accord avec ton propos Cédric! Je répète toujours à mes propres enfants que quand on ne sait pas il faut le dire, sinon on ne progresse pas et que s’ils ne demandent pas d’aide ils n’en obtiendront pas! Il y a aussi d’autres phrases du même genre qui méritent d’être apprises par coeur:
    « demandez et on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et on vous ouvrira »☺

    Répondre
  21. Salut Cédric!
    Je te suis depuis un certain temps et j’avoue que tu est un modèle inspirant pour moi. Je mets en place pleins de tes conseils. Pendant que je me forme avec Nathalie.qui t’a présenté lors d’un de ses premiers lancement de formation. J’investis en moi et je pense que cette partie est très importante pour toute personne qui veut réussite et richesse sur le net. Cela s’appelle demander de l’aide a la bonne personne. parce qu’on apprend ainsi.tu est entre autre cette bonne personne et je pense que que l’une de tes formation sur la création d’un site web me sera très utile.ENCORE MERCI POUR TA GRANDE GÉNÉROSITÉ.

    Répondre
  22. tres interessant Cedric. Maintenant je vois ce qui me retarde dans la vie. Je dis souvent « c`est pas ma faute«  et je cherche toujours des raisons pour me justifier. Merci pour cette revelation. bonne journee…/

    Répondre
  23. Salut Cédric,

    Merci pour ce rappel assez détaillé, j’aimerai beaucoup apprendre à me discipliner davantage dans d’autres domaines également et continuer a gagner en valeur afin d’augmenter mon niveau de bonheur et ne plus chercher a avoir raison(chose assez commune ici dans la culture de l’île).
    Je suis mauricien et cela serait un réel plaisir de participer à une de tes conférences ou même d’apporter ma pierre à l’édifice pour les projets que tu mets en place par ici.

    Merci pour ta générosité et bonne continuation.

    Répondre
  24. Merci pour ce rappel. Personnellement je découvre depuis un petit mois ce nouveau concept de blog et de webmarketing. j’observe donc les référents dans le business pour m’inspirer et comprendre les mécanismes et fonctionnements. Et je me surprend à me prendre au jeu de prise de connaissance des articles et contenus qui ouvrent l’esprit et/ou rappellent des principes de base pas assez intégrés dans nos corps et esprit donc merci pour ces échanges de valeur tout d’abord. Ensuite, en effet quelles limites peut-on se mettre soi même suite à notre histoire, passé, vies antérieures et schémas familiaux. La phrase 1 n’est pas un problème pour moi mais les 2 autres sont beaucoup moins naturelles. Je vais m’y atteler car mon projet en co-production démarre et j’espère que vous allez entendre parler de nous dans les arts martiaux, les arts corporels mais également dans le développement personnel en approche psycho-corporelle via l’ostéokinergie et massages MEJ ainsi qu’en psychologie énergétique. A très bientôt !

    Répondre
  25. Quand on dit « j’ai besoin d’aide » et que l’autre, qui sait, et vous savez qu’il sait, vous dit « Démerde-toi ! ». Que fait-on ? J’ai vécu cette situation par rapport à un de mes anciens employeurs, et c’était pénible car je savais qu’il savait et que, en me montrant, il aurait pu nous faire gagner du temps et nous éviter des conflits inutiles.

    Répondre

Laisser un commentaire