Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

7 astuces pour ne plus être à découvert

Vous faites peut-être partie des français qui se retrouvent au moins une fois par an à découvert. Cette situation est pour certains problématique, car beaucoup d’usagers ne parviennent pas à se sortir de leur découvert et souvent malgré le fait qu’ils touchent un salaire tous les mois. 

Presque la moitié des Français est à découvert au moins une fois par an

D’après une étude réalisée par Panorabanques, 46% des français ont été au moins une fois à découvert en 2021. Ce chiffre s’élève à 51% en 2020, une baisse que l’on peut sûrement mettre sur le compte de la crise sanitaire et des fermetures de commerces. Pour 19 % des français, le découvert est une habitude se répétant tous les mois. 

Le montant moyen du découvert s’élève à 232 euros. 

Situation familiale et frais bancaires, les causes des découverts

Pour 36 % des interrogés, une situation financière difficile est la cause de leur découvert bancaire. En effet, la plupart des français à découvert sont souvent en situation monoparentale, en couple avec enfant avec de faibles revenus. Pour 34 % il s’agit d’une dépense imprévue (réparation voiture ou maison, électroménager en panne, etc…) et pour 23 % il s’agit d’une faute d’inattention. 

Si ces français sont obligés d’entamer leur découvert c’est aussi parce que pour 15 % d’entre eux, ils ne disposent pas de fonds de secours ou d’économies pour faire face à une dépense imprévue. La moitié des Français à découvert dépasse ainsi au moins une fois dans l’année le plafond de leur découvert fixé par la banque. 

Mais il y a une autre raison à cela : des frais bancaires élevés. C’est un cercle vicieux qui pousse les plus fragiles financièrement dans une spirale infernale. Plus le découvert est important, plus les frais inhérents le sont également. Les agios, par exemple, peuvent aller de 16 % à 21 % selon Panorabanques.

Beaucoup vont alors se tourner vers des solutions temporaires comme le crédit à la consommation pour faire face à une dépense imprévue. Hors, cela peut être un jeu dangereux entraînant parfois une situation de surendettement sur le long terme. 

Est-ce grave d’être à découvert ?

Un découvert se produit lorsque vous n’avez pas assez d’argent sur votre compte courant pour couvrir un retrait ou un paiement et que l’institution financière paie quand même la transaction, ce qui entraîne un solde négatif sur votre compte.

La plupart du temps, les banques permettent à leurs clients de disposer d’un découvert autorisé. Ainsi, même si des transactions sont réalisées alors qu’il n’y a pas d’argent sur le compte, elles passent.

En soi, ce n’est pas si grave d’être à découvert. Le problème se pose quand cela devient récurrent.  

Habituellement, les institutions financières vous factureront chaque transaction qui se réalisera alors que vous êtes à découvert, et ce coût est ce que l’on appelle des agios. Les agios sont présentés sous forme de pourcentage. 

Le mode de calcul des agios 

Le mode de calcul des agios est le suivant : (montant du découvert x durée du découvert x taux de la banque) / nombre de jours dans l’année.

Par exemple, pour une personne à découvert de 100 euros pendant quinze jours, à un taux de 12%, le calcul sera ainsi le suivant : (100 x 15 x 12%) / 365 = (1500 x 12%) / 365 = 180 / 365 = 0,50 € d’agios sur la période écoulée.

Il existe deux types d’agios. La banque peut appliquer un minimum forfaitaire pour chaque découvert, quel que soit le montant du découvert et sa durée. On parle alors d’agios forfaitaires. Si la banque applique des agios calculés en fonction de la durée, du montant du découvert et d’un taux d’intérêt débiteur défini, il est question d’agios proportionnels.

Comment puis-je arrêter de vivre toujours à découvert ?

Il existe de très bonnes raisons de passer moins de temps à découvert. Comme nous l’avons vu, les découverts sont une forme de dette coûteuse, et il existe des mesures pratiques que vous pouvez prendre pour sortir du cycle, comme réduire progressivement votre découvert, utiliser une carte de crédit ou une épargne pour le rembourser et séparer votre découvert de vos dépenses courantes. 

Si vous avez utilisé votre découvert pour compléter régulièrement vos revenus, il est peut-être temps de trouver d’autres moyens de le faire.

Un découvert peut être une source utile de fonds disponibles immédiatement en cas d’urgence, mais c’est un moyen coûteux d’emprunter. Recherchez toujours d’autres sources de revenus moins chères avant d’utiliser un découvert et conservez votre découvert en dernier recours.

Il peut être trop facile de vous retrouver à passer beaucoup de temps dans votre découvert chaque mois. Il se peut que ce soit un problème qui s’est accumulé progressivement au fil du temps. Ou peut-être avez-vous dû effectuer des dépenses inhabituelles ces derniers temps, comme une réparation automobile majeure ou d’importantes réparations pour votre maison.

Il est également facile d’oublier que votre découvert est une forme de dette. En effet, certaines personnes se sont habituées à vivre sur leur découvert surtout si leur banque n’est pas très regardante. Mais tôt ou tard, la banque n’oublie pas les clients souvent à découvert et n’hésite pas à facturer des agios importants.  

Passer beaucoup de temps en vivant sur votre découvert est donc un moyen coûteux d’emprunter de l’argent. Ce n’est qu’une des raisons pour lesquelles vous voudrez peut-être sortir de votre découvert le plus tôt possible, même si cela peut sembler difficile à faire.

Les découverts sont une forme de dette coûteuse et il existe des mesures pratiques que vous pouvez prendre pour sortir du cycle.

Sortir de votre découvert avec votre banque 

Cela peut prendre un certain temps pour sortir de votre découvert, selon le montant du découvert et le temps que vous avez passé dans le rouge. Pour commencer, vous devez effectuer les opérations suivantes :

  1. Arrêtez d’utiliser votre découvert : si vous n’avez plus besoin de votre découvert, arrêtez de l’utiliser et travaillez plutôt à le rembourser. 
  2. Créez (ou révisez) votre budget : déterminez en détail quelles sont vos dépenses actuelles, ainsi que vos revenus. Cela sera vital lorsque vous passerez aux étapes suivantes.
  3. Parlez à votre créancier : il pourrait convenir de réduire progressivement votre limite de découvert chaque mois. Ou il peut être disposé à suspendre les intérêts et les frais sur votre découvert pendant un certain temps si vous lui indiquez que vous êtes prêt à tout faire pour ne plus être à découvert.

Vous pouvez alors prendre des mesures pour rembourser votre découvert. Voici quelques méthodes que vous pouvez utiliser :

Réduisez progressivement le montant de votre découvert que vous utilisez chaque mois

Essayez de réduire le montant que vous dépensez chaque mois en cherchant d’abord des économies dans votre budget. Assurez-vous de ne pas utiliser toute votre facilité de caisse chaque mois.

Parlez avec votre banquier pour vous assurer que le montant que vous décidez de payer est suffisant pour vous sortir de votre découvert.

Rembourser le solde en utilisant un crédit avec un taux d’intérêt inférieur

Vous pourriez envisager de transférer le solde sur une carte de crédit qui a un taux d’intérêt plus bas et plus abordable. Ou, vous pouvez utiliser un prêt abordable avec un taux d’intérêt inférieur pour rembourser votre découvert, puis rembourser votre prêt avec un remboursement mensuel fixe.

Si vous obtenez une carte de crédit, ne dépensez rien d’autre sur votre nouvelle carte. Faites le tour des différentes offres et banques pour obtenir la meilleure offre et utilisez un site de comparaison de prix pour vous aider. Enfin, pensez sur le long terme avant de postuler, car une demande de crédit supplémentaire va augmenter votre taux d’endettement. 

Si vous choisissez de rembourser votre carte avec un autre crédit, suivez vos remboursements pour éviter les frais et intérêts supplémentaires.

Décalez vos prélèvements

Une façon de réduire les intérêts et les frais que vous payez sur votre découvert est de vous assurer que vos prélèvements automatiques et permanents sont aussi proches que possible du moment où vos revenus arrivent chaque mois. De cette façon, vous passerez moins de temps dans votre découvert.

Pensez à séparer votre découvert de vos opérations bancaires courantes

Demandez à votre banque comment procéder. Ils peuvent vous permettre d’ouvrir un nouveau compte bancaire sans découvert à partir duquel vous pouvez effectuer vos opérations bancaires courantes. Cela signifie que vous serez en mesure de traiter votre découvert existant comme une simple dette qui doit être remboursée progressivement, ce qui pourrait vous permettre d’arrêter plus facilement de dépenser une plus grande partie de votre découvert.

Utilisez vos économies pour effacer votre solde

Si vous disposez actuellement d’une épargne, il est logique de l’utiliser pour effacer tout ou une partie de votre découvert. C’est parce que le montant que vous paierez en intérêts et frais dépassera de loin le montant des intérêts que vous gagnerez sur votre compte d’épargne.

Suivez votre solde régulièrement

Pour éviter les mauvaises surprises, il est essentiel de suivre votre solde le plus régulièrement possible. Si votre banque le propose, mettez en place des alertes pour vous indiquer des prélèvements à venir ou un solde négatif. Ces alertes peuvent vous aider à savoir quand vous risquez de mettre votre compte à découvert.

En finir avec votre découvert en changeant votre façon de dépenser

Prenez votre budget au sérieux ! L’un des meilleurs moyens de réduire votre découvert est de vous asseoir et de faire un budget sérieux. Si vous passez la plupart de votre temps dans le rouge, vous dépensez probablement plus que ce que vous gagnez chaque mois.

Dans cet esprit, prévoyez du temps pour passer au peigne fin vos relevés bancaires et de carte de crédit et notez tout l’argent qui entre chaque mois et tout l’argent qui sort (vos dépenses).

Recherchez des domaines dans lesquels vous pouvez réduire vos dépenses et effectuer des coupes chaque mois. Il peut s’agir d’un abonnement à une salle de sport où vous n’allez plus ou d’un abonnement à un magazine que vous ne lisez plus. Pensez également à des moyens simples de réduire vos dépenses, comme arrêter de fumer, prendre un panier-repas au travail tous les jours et réduire le nombre de cafés que vous buvez à la machine.

Regardez également les factures, telles que l’énergie, internet et votre téléphone portable pour voir s’il y a des domaines où vous pouvez faire des économies en changeant. N’oubliez pas de vérifier si vous pouvez également faire des économies sur vos polices d’assurance. Une fois par an, vous pouvez faire le point sur vos différents contrats et comparer les offres.

Une fois que vous avez fait cela, vous devriez constater que vous avez libéré un peu d’argent, dont une partie (ou la totalité) vous pouvez utiliser pour rembourser votre découvert.

Que dois-je faire une fois que j’ai remboursé mon découvert ?

Une fois que vous avez remboursé votre découvert, demandez-vous si c’est une bonne idée de le conserver. Dans quelle mesure êtes-vous sûr de ne pouvoir l’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité ? Si vous pensez être trop facilement tenté de l’utiliser, vous pouvez demander à votre banque soit de réduire votre découvert, soit de le supprimer complètement. Une autre option consiste à passer à une autre banque qui propose un compte bancaire de base sans découvert.

Y a-t-il autre chose que je dois penser ?

Ces recommandations sur la façon de réduire votre découvert doivent être utilisées comme un guide. Vous devrez réfléchir à votre propre situation pour vous assurer que l’action que vous entreprenez vous convient.

Assurez-vous que, quelle que soit l’approche que vous adoptez, elle est facile à mettre en œuvre. Des coupes drastiques dans votre budget ne sont pas nécessairement utiles. Parfois, il suffit de se pencher sur ses dépenses et de faire le tri pour réduire, voire supprimer un découvert. 

Pour aller plus loin dans vos connaissances, vous pouvez télécharger gratuitement les outils qui vous sont mis à disposition dans la section outils offerts.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire