Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Comment analyser les actions et choisir les meilleures opportunités d’investissement ?

L’investissement en actions offre un potentiel de croissance financière considérable, mais il nécessite une analyse rigoureuse et une compréhension approfondie du marché. Ce guide vise à vous fournir des conseils stratégiques pour analyser les actions et saisir les meilleures opportunités d’investissement.

Choix des actions : choisir entre analyse fondamentale ou analyse technique

Deux approches principales prévalent dans l’analyse des titres : l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

  • L’analyse fondamentale s’appuie sur l’idée que la cotation d’une action n’est pas nécessairement le reflet exact de la véritable valeur intrinsèque de la société qui l’émet. Les analystes fondamentaux recourent à des critères d’évaluation et d’autres informations concernant les opérations de l’entreprise pour décider si le cours d’une action est attractif. Cette analyse est destinée aux investisseurs recherchant un rendement optimal à long terme.
  • L’analyse technique, quant à elle, part du principe que le cours d’une action intègre toutes les informations disponibles et que les cours évoluent généralement suivant des tendances. Autrement dit, en scrutant l’historique du cours d’une action, les analystes techniques estiment pouvoir anticiper son comportement futur. Si vous avez déjà vu quelqu’un chercher à identifier des tendances sur des graphiques boursiers ou parler de moyennes mobiles, par exemple, c’est une forme d’analyse technique.

Il est important de noter que l’analyse fondamentale vise généralement à déceler des opportunités d’investissement à long terme, tandis que l’analyse technique est souvent axée sur la réalisation de profits à partir des fluctuations de prix à court terme.

Nous sommes généralement favorables à l’analyse fondamentale pour les actions et nous pensons qu’en se concentrant sur les grandes sociétés qui se négocient à des prix équitables, les investisseurs peuvent surpasser le marché boursier sur la durée.

Quatre critères d’évaluation pour l’étude des actions

Dans cet esprit, nous allons examiner quatre des critères les plus pertinents et les plus accessibles que vous devriez avoir dans votre arsenal analytique :

  • Le ratio prix/bénéfices, ou PER : les sociétés annoncent leurs bénéfices aux actionnaires sous la forme d’un bénéfice par action, ou BPA. Le PER est le cours de l’action d’une entreprise divisé par son BPA, généralement sur une base annuelle. Par exemple, si une action est cotée à 30 euros et que les bénéfices de l’entreprise ont été de 2 euros par action au cours de l’année écoulée, le PER est de 15, soit 15 fois les bénéfices. Il s’agit du critère d’évaluation le plus couramment utilisé en analyse fondamentale, et il est très utile pour comparer des entreprises du même secteur avec des perspectives de croissance similaires.
  • Le ratio prix/croissance des bénéfices, ou PEG : les différentes entreprises se développent à des rythmes différents. Le PEG prend le PER d’une action et le divise par le taux de croissance annuel des bénéfices prévu pour les prochaines années. Par exemple, une action avec un PER de 20 et une croissance des bénéfices prévue de 10 % au cours des cinq prochaines années aurait un PEG de 2. L’idée est qu’une entreprise à croissance rapide peut être « moins chère » qu’une entreprise à croissance plus lente, même si son PER donne l’impression qu’elle est plus chère.
  • Le ratio valeur boursière/valeur nette comptable, ou P/B : la valeur nette comptable d’une entreprise est la valeur nette de ses actifs. Il s’agit du montant que l’entreprise aurait théoriquement si elle cessait ses activités et vendait tous ses actifs. Le P/B est une comparaison entre le cours de l’action d’une entreprise et sa valeur nette comptable. Tout comme le PER, il est très utile pour comparer des entreprises du même secteur qui présentent des caractéristiques de croissance similaires. Vous devriez l’utiliser en combinaison avec d’autres critères d’évaluation.
  • Le ratio dette/EBITDA : une bonne manière d’évaluer la santé financière d’une entreprise est d’examiner son endettement. Il existe plusieurs mesures de la dette, mais le ratio dette/EBITDA est un bon outil pour les novices. Vous pouvez trouver le total des dettes d’une entreprise sur son bilan, et son EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) sur son compte de résultats. Si le ratio dette/EBITDA d’une entreprise est nettement supérieur à celui de ses concurrents, cela peut être le signe d’un investissement plus risqué, surtout en période de récession ou en d’autres temps difficiles.

Comprendre les états financiers

Les états financiers d’une entreprise sont une mine d’informations pour les investisseurs. Ils comprennent le bilan, le compte de résultat et le tableau des flux de trésorerie. Ces documents permettent de comprendre la santé financière de l’entreprise, son niveau d’endettement, sa rentabilité et la manière dont elle gère ses flux de trésorerie.

Pour analyser efficacement ces états, il est essentiel de comprendre les ratios financiers clés tels que le ratio cours/bénéfice, le ratio dette/capitaux propres et le retour sur investissement. Il est également important de suivre l’évolution de ces ratios sur plusieurs années pour identifier les tendances positives ou négatives.

Analyser la direction de l’entreprise

La qualité de la direction est un facteur clé dans le succès d’une entreprise. Il est donc crucial d’évaluer la compétence, l’expérience et la stratégie de la direction. Les rapports annuels, les lettres aux actionnaires, et les conférences de presse sont d’excellentes sources d’information à cet égard. Il est également bénéfique de suivre les actions de la direction en termes d’achat et de vente de leurs propres actions dans l’entreprise.

Évaluer l’industrie et le marché

L’entreprise la plus performante peut échouer dans une industrie en déclin. Il est donc crucial d’évaluer les perspectives de l’industrie dans laquelle l’entreprise opère, ainsi que la position de l’entreprise dans cette industrie. Les facteurs à prendre en compte comprennent la taille du marché, le taux de croissance, le niveau de concurrence, les barrières à l’entrée et les tendances technologiques.

Surveiller les nouvelles et les annonces

Les nouvelles et les annonces peuvent avoir un impact significatif sur le cours des actions. Par conséquent, il est crucial de surveiller les nouvelles de l’entreprise, y compris les résultats trimestriels, les lancements de produits, les acquisitions et les changements de direction. Il est également utile de suivre les nouvelles macroéconomiques, car les conditions économiques peuvent influencer la performance des actions.

Conclusion

Analyser les actions est une tâche complexe qui nécessite une approche multifacette. En combinant une analyse financière solide, une évaluation de la direction de l’entreprise, une compréhension de l’industrie et du marché, une veille constante des nouvelles et l’utilisation de l’analyse technique, vous pouvez augmenter vos chances de saisir les meilleures opportunités d’investissement.

N’oubliez pas que l’investissement en actions comporte des risques et il est important de diversifier votre portefeuille pour minimiser ces risques. Bonne chance dans votre parcours d’investissement !

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le guide – ce que vous n’apprenez pas à l’école

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire