Web Analytics

bien-etre

Vous connaissez peut-être Mélissa, c’est la personne que j’ai interviewé à plusieurs reprises sur Business Attitude concernant son investissement locatif en Guadeloupe.

Je l’ai rencontré pour la première fois il y a un petit peu plus d’un an. Elle n’avait alors “rien” si ce n’est son salaire d’infirmière. Aujourd’hui, elle est propriétaire d’un studio en Guadeloupe (location saisonnière à la semaine qui cartonne grâce à sa très bonne gestion) et elle possède un blog sur le milieu de la santé/bien être et des infirmiers/infirmières, le domaine de l’IDE quoi (oui moi aussi je ne savais qu’on disait “IDE” :p).

Pour la remercier d’avoir écrit plusieurs articles à propos de la location saisonnière sur Business Attitude, je lui ai donné quelques conseils pour créer son blog Net-Infirmiers il y a tout juste un an.

Elle a démarré dans l’ombre, en partant de 0 et sans connaissance informatique particulière. Elle a suivi mes conseils sans (trop ;)) poser de questions. Aujourd’hui son blog tourne bien et lui rapporte en moyenne 100€/mois.

Certes 100€/mois ce n’est pas grand chose mais ce n’est qu’un début et les petits ruisseaux forment les grands fleuves. Mélissa a amorcé la pompe, elle a passé le stade de creux où rien ne se passe, elle a tenu bon et aujourd’hui Net-Infirmiers constitue un véritable actif qui va travailler dur pour elle durant les années à venir.

Je n’ai rien à vendre dans cet article, je souhaite simplement montrer qu’il est possible de gagner de l’argent sur Internet AVEC un sujet AUTRE que “comment gagner de l’argent” ou “comment gagner de l’argent avec un blog”.

Mélissa est passionnée par son métier, le domaine de la santé et aime aider les gens. Elle possède également une caractéristique très importante des blogueurs à succès: elle continuerait à bloguer même si elle ne tirait pas un seul centime avec son blog.

Pour fêter les un an de Net-Infirmiers, elle offre des cadeaux à ses lecteurs. Il suffit simplement de laisser un commentaire sur les articles présentant les cadeaux et vous pourrez gagner des casques audio, une smart-box, des carafes filtrantes, des montres, etc!

Vous pouvez voir quelques statistiques de son blog ici.

Cliquez ici pour participer au concours.

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse.

22 Commentaires

  1. Salut,

    Dis-moi, j’ai lancé mon blog de conseils pour apprendre à bloguer et devenir financièrement indépendant, et je voudrais te demander ton avis concernant mon blog…est-t’il bien conçu?

    Y’a-t’il des points à revoir ou améliorer?
    Merci d’avance pour ton aide…

  2. Félicitation à Mélissa pour avoir tenu bon dans les moments de creux.

    Je peux également être un exemple de quelqu’un qui effectue des gains sur internet sur d’autres domaines que “comment gagner de l’argent” 😉

    Si un jour tu veux faire une interview, je suis là 🙂

  3. C’est vrai que c’est difficile de bloguer alors qu’on a l’impression que pas grand monde vient sur le blog 🙁
    J’en suis là, vu que je viens de démarrer… Mais je persévère car je sais que les visiteurs viennent avc le temps et il faut continuer en regardant son objectif au loin 😉 .
    Mélissa gagne 100 euros par mois. C’est pas mal. Grâce à quelles sources ? Ce serait sympa de donner des détails 🙂
    Bernard

  4. Oui Cedric a raison trop de personne se lancent dans les blogs du style “comment gagner de l’argent” alors qu’il y a plein d’autres domaines qui permettent de bien gagner sans forcement parler d’argent.
    Je ne vais pas vous dire quel domaine. Mais installez vous juste un jour 30 minutes dans un rue commercante et regardez ce qu’achete les personnes, ce que font les gens et là vous allez voir que oui on veut gagner de l’argent, mais surtout que les gens dépenses beaucoup leur argent ….

    Encore bravo Melissa

  5. Il faut en effet persévérer. J’ai du mal à stabiliser mes revenus qui sont du même ordre que Mélissa. Là, j’avoue que je suis un peu dans le creux. Par quel biais arrive-t-elle à générer ces 100 euros ?
    Je viens de publier un article sur Jean de Webmarketing Junkie, qui lui, vit “royalement” du net et qui le fait en plus en nomade. Ce qu’il fait est étonnant… 🙂
    Sam

  6. Bonjour à tous,

    J’aime lire vos articles que j’apprécie d’ailleurs.

    A la lecture de celui-ci, j’ai un un goût de trop peu.

    J’aurais aimé savoir comment :
    – Grâce à quelles sources ?
    Ce serait sympa de donner des détails.

    Merci et à bientôt.

    Olivier

  7. Bonjour,

    tout d’abord bravo à Mélissa pour son blog, c’est vraiment très bien au bout d’une année seulement d’avoir un complément de revenu aussi important.

    100 euros c’est beaucoup plus que beaucoup de bloggers (dont moi ^^) et c’est une somme que bon nombre de personnes aimerais avoir chaque mois en surplus.
    je pense qu’elle en fera bon usage pour les investir judicieusement grâce à tes conseils Cédric.

    Après je rejoins Olivier, si elle peut nous apporter un peu plus de précisions sur ces sources de revenus.
    Dans tous les cas ma femme (étudiantes en école d’inf) sera ravie d’aller consulter ce petit blog..

    merci pour l’article 🙂

  8. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour vos commentaires!

    @ Cédric A.: comme l’a dit Cédric dans son article, j’ai débuté il y a un an, mes connaissances sont donc limitées, je ne pense pas être la bonne personne à qui demander des conseils! D’autres personnes plus averties t’avanceraient beaucoup plus que moi.

    @ Tout le monde: il n’y a pas très lgtps que j’ai atteints cette somme là, je ne fais pas 100 euros de CA depuis un an! 😉
    80% de cette somme provient d’articles sponsorisés, très peu d’adsense.
    L’affiliation ne marche pas encore pur l’instant. Il semble que le domaine de la santé soit un peu plus difficile à monétiser…
    Pour le reste, vous êtes blogueurs comme moi, vous savez que je ne peux pas tout détailler! 😉
    Ce mois-ci il y a eu 140 euros de CA. Ce PAS BEAUCOUP mais mon objectif n’est pas de gagner des millions! Pour l’instant il n’y a rien dans ma poche, ça va servir à rembourser les frais de mailing liste, financer le concours anniversaire et certainement plus tard un logo…
    Mais si jamais dans quelques mois je peux épargner une somme c’est certain qu’elle me servira a investir de nouveau dans l’immobilier!

  9. Tiens, pour rebondir sur les articles sponsorisés dont tu fais mention, je viens de publier un nouveau post après avoir allumé bien involontairement une polémique au sujet de la régie Buzzéa, que tu connais peut-être…

    Je viens d’accorder un droit de réponse à un responsable de chez Buzzéa pour qu’il puisse se défendre…

  10. C’est super Mélissa ! Je trouve que c’est pas mal du tout pour une première année. Comme quoi en suivant les conseils de Cédric et avec de la motivation et de l’investissement, tout le monde peut réussir dans le blogging et créer un actif en ligne.

  11. @Mélissa Oui c’est sûr avec l’argent gagné avec ton blog, tu pourras toujours poursuivre tes investissements dans l’immobilier. Et tu peux te dire que c’est vraiment rentable à terme. Bonne continuation pour ton blog et tes futurs investissements !

  12. Romeo@LeClient.fr Répondre

    An oblijé fémé djel an mwen an toujou ka doué Melissa on mois loyer a ka vin an gwada en desamb an ké bay lajen ay

    • Cédric Annicette Répondre

      Lol, tu donneras l’argent à son père car je ne pense pas qu’elle y soit en décembre :p Tu es de quel coté là bas?

  13. @ Cédric A.: Oui j’ai entendu parlé sur le net des polémiques concernant buzzea. C’EST pour cela que j’ai hésité avant de m’inscrire. J’ai fini par le fair deux trois jours après. C’est la seule régie qui m’a proposée un article sponso même pas une semaine après mon inscription et sans que je les relance. Après c’est à chacun de voir, il semble qu’il y ait des gens satisfait aussi. Dès qu’on me propose des articles et qu’on me paie, le reste…

    @ Le Client: sa ka fè dé zan en ka rété en france. ou pa té sav sa? et comme à dit cédric je seré pa en gwada en décembre! mais si tu passes à paris… 🙂

  14. Bravo Melissa,

    Comme cédric le dit si bien, pas besoin de tourner autour des sujets de l’argent, et faire un blog sur “comment faire un blog” me semble également un peu facile, mais l’important c’est bien de parler d’un sujet qui vous passionne, qui vous donne de la matière à des articles de qualité, un sujet si possible pointu…

    Ensuite, vivre de son blog n’est pas commun, mais dès le moment ou il y a un publique important et une bonne monétisation, tout les espoirs sont permis.

    Bon courage pour la suite

  15. Quel est le problème avec Buzzea?
    Pour ma part, rien à leur reprocher même si leur fonctionnement est un peu byzarre.

  16. Ben personnellement, je n’ai rien à leur reprocher, ils m’ont même assuré qu’ils allaient prochainement me proposer un billet sponso…je n’ai fait que relayer des avis trouvés sur le net. Mais j’ai aussi accordé un droit de réponse à Buzzéa face aux accusations, ce qui me semble normal !

    D’après le responsable de Buzzéa, il s’agit de diffamation, donc prudence….

    Voici le droit de réponse publié :
    http://mon-superjob.fr/?p=275

  17. Bonjour Cédric,

    Super de partager cet exemple de location saisonnière réussie ! A une époque où bon nombre de gens se plaignent ou découragent les autres d’agir, cela fait plaisir de voir que certains se prennent par la main, et qu’ils réussissent sans grands encombres, en y travaillant sérieusement !

    La location saisonnière est une “niche” qui a de l’avenir, surtout en France (toujours 1er pays touristique du monde avec 75 millions de visiteurs). Les modes d’hébergement alternatifs (par rapport à l’hôtellerie classique) s’y développent d’ailleurs à vitesse grand V depuis 5 ans, et la location saisonnière ou “location de vacances” (incluant les chambres d’hôte) a le vent en poupe avec une croissance du marché de 15 à 20% par an. Et avec le succès de propriétaire comme Mélissa, il va y avoir des émules, et on les comprend ;-).

    En plus, c’est sans compter qu’il y a environ 450.000 hébergements loués en France chaque année, alors qu’il y a plus de 3 millions de résidences secondaires : on voit la marge de progression possible, pour ceux qui ont déjà des biens immobiliers potentiellement disponibles à la location. En tout cas, j’en suis personnellement convaincu, la location saisonnière est une excellente façon de devenir plus indépendant financièrement !

    Après, comme toujours, il faut “juste” oser se lancer. Je considère que gérer un bien immobilier, c’est un peu comme gérer une petite entreprise. Il faut savoir construire une offre irrésistible avec un bien immobilier confortable, des équipements appropriés, une déco sympa, des services associés qui rendent le séjour inoubliable, et travailler son approche marketing, viser une clientèle spécifique, proposer une politique tarifaire attrayante, se faire référencer sur le web et hors web de façon appropriée, penser à la labellisation, fidéliser ses clients, encourager le bouche à oreille… pour trouver et séduire toujours plus de locataires.

    Pas forcément évident de tout savoir gérer au mieux, mais avec une méthodologie appropriée, on parvient à ses fins.

    Cédric

Écrire un commentaire