Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Daniel: Mes doutes, mes frustrations et mes derniers conseils (4/4)

developement-personnelPour finir, vous n’aurez pas l’occasion de me connaître en live, mais ceux qui me côtoient me disent toujours « comment peux tu être toujours aussi sûr de toi », j’aimerais avoir cette qualité.

Non je ne suis pas sûr de moi. Je cultive peut être cette image, qui est dans ma nature d’être mais au fond de moi j’ai toujours des doutes.

[Suite:]

Mes doutes

  • Je ne suis pas le propriétaire de la vérité. Je peux m’être trompé, mais en regardant autour de moi, je ne dois quand même pas être trop dans le faux.
  • Je ne sais pas si ma formule marchera vraiment et avec la crise, je m’inquiète fort
  • Tout le monde m’a dit que j’étais taré d’envoyer tout balader alors que j’étais au meilleur de moi-même dans la vie professionnelle
  • Je ne suis pas à l’abri d’une tuile.

Mes frustrations

  • J’aimerais de temps en temps m’acheter une Mercedes, on est pas complètement insensible aux choses inutiles. Je sais toutefois que je peux m’en acheter 10 en cash demain et pas des bas de gamme, ça me calme.
  • Je ne voyage pas en classe affaire, on ne sait jamais, si je me suis planté dans mes calculs! Cela dit il y a des techniques pour voyager en Affaires pour pas cher.
  • J’ai recommencé à travailler! C’est du genre plus fort que moi et j’ai donc repris quelques réflexes du passé. Cela dit je travaille sans contrainte.

Mes derniers conseils

  • Écoutez les conseils d’une façon critique, notamment les miens
  • Ne succombez pas aux plaisirs immédiats (générés par l’achat à crédit).
  • Eloignez vous des jeux de hasard qui son très toxiques.
  • N’achetez pas à crédit, n’enrichissez pas votre banquier. N’achetez à crédit que pour des biens qui se valorisent plus que le crédit que vous avez fait
  • Plaignez vous en permanence que vous n’avez pas d’argent, pas besoin de crier sur les toits que vous en avez. Ca évitera qu’on vous demande du pognon!
  • Soyez Honnête, pas besoin de devenir riche malhonnêtement, cela se traduit par « dormez sans soucis« 
  • Lisez beaucoup de livres sur le développement personnel, même si des fois cela semble un peu nunuche.
  • N’arrêtez pas d’apprendre tout sur tout
  • Ne faites pas que de l’argent. Ici je ne parle que d’un aspect de mon existance
  • Trouvez vous un mentor. Il est important d’avoir un mentor, quelqu’un qui va vous conseiller, quelqu’un que vous admirez, quelqu’un à qui vous voulez ressembler.

Voilà, j’en ai terminé avec mon expérience, je suis conscient que tout ce que j’ai dit n’est pas complet, qu’il me faudrait un blog entier (ou un livre) pour écrire tout ce que j’ai dans la tête, mais je pense que l’essentiel est dit. En espérant que vous y trouverez une petite source d’inspiration personnelle. Un autre détail, je vis dans l’hémisphère sud, j’ai quitté la France, il manquait un peu de soleil, les domestiques sont hors de prix et l’ISF est une belle connerie! Taxer les honnêtes gens sur des biens passifs c’est absolument nul.

Merci à Daniel pour cette série d’articles très intéressants. Les retours d’expérience font partie des meilleurs billets selon moi. N’hésitez pas à échanger avec lui via les commentaires.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

10 réflexions au sujet de “Daniel: Mes doutes, mes frustrations et mes derniers conseils (4/4)”

  1. Merci pour ce temoignage très intéressant Daniel, j’admire la façon dont vous avez mené votre vie, avec audace et sagesse.
    Une petite question, la création d’entreprise peut parfois permettre de s’enrichir rapidement, n’avez-vous jamais eu de tel projet ?

    Répondre
  2. Et bien merci pour cette série de 4 articles. Je te souhaites longue vie, je suppose que tu vas pas tout de suite féter tes 100 ans 🙂

    J’ai aimé ce petit condensé, et je voulais savoir si à terme tu n’aurais pas envie de développer un peu plus tes idées sur ce blog ou pourquoi pas monter ton propre blog.

    Je suis complètement en accord avec les points que tu as cité dans cet article, et je voulais savoir si tu avais eu un mentor et si oui est-ce quelqu’un de connu que tu prenais pour modèle ou plutôt une personne que tu connaissais déjà pour laquelle tu avais beaucoup d’admiration.

    J’aime beaucoup la notion de mentorat, mais j’ai du mal à l’appliquer car en manque de réel modèle. Peux tu nous en dire plus à ce sujet?

    Répondre
  3. Merci pour cette série de billets, qui méritent vraiment d’être approfondis au vu de leur intérêt.

    Au sujet de la Mercedes, j’ai eu ce même sentiment que le fait de pouvoir acheter cash l’objet coûteux convoité suffisait à calmer les ardeurs et rendait plus serein.

    Répondre
  4. En parlant d’ISF, j’ai entendu dire que le avait pour idée de supprimer cette taxe ( janvier 2010).
    A la place de l’ISF :
    – Création d’une nouvelle tranche sur l’IR
    – Augmentation des plus-values immobilières

    C’est à voir ..

    Répondre
  5. Aurélien,
    Merci pour ton commentaire.
    Pour ce qui est de la création d’entreprise, cela n’a jamais fait parti de mes objectifs, c’est peut-être une erreur! Mais ma vie n’est pas tout à fait terminée!

    Alex:
    Effectivement en écrivant ces articles, je me suis dit que je pouvais développer encore plus. ça me tente, mais je suis discret, je n’ai pas envi de m’exposer au grand jour. Éventuellement bloguer anonymement, c’est une question de gestion de priorité. De plus il y a tellement de littérature sur le sujet!

    Pour le mentor, c’est un riche cousin éloigné, j’avais 10 ans, c’est lui qui a commencé à me greffer des objectifs dans la tête. Il m’a fait confiance, il a toujours eu le bon mot pour me motiver. C’est d’ailleurs lui qui m’a vendu l’appartement à un pris de mentor. Il m’a expliqué les rudiments de ce que j’explique ici, ensuite il y a eu d’autre mentors, une petite amie communiste , un prof d’anglais complètement nanard, mon premier patron qui vingt ans après était sous mes ordres (drôle retour des choses et une vraie leçon d’humilité)

    Michel: je côtoie des personnes qui roulent en Mercedes achetées à crédit. Je leur dis toujours « à que j’aimerais avoir une Mercedes comme la tienne, mais je suis fauché! »
    Je préfère louer une belle voiture de temps en temps quand je suis en voyage! Discrétion absolue

    Arqucci, j’ai comme projet de revenir en France. Je n’ai pas fuis la France à cause de cela, mais tout allégement fiscal sur ce sujet sera pris en compte.

    Je ferais encore quelques billets sur business attitude.

    Répondre
  6. Merci Daniel pour tes précisions pour le mentorat.

    Pour ce qui concerne l’anonymat qui semble te tenir à coeur, tu peux tout à fait rester anonyme et ne dévoiler que ce que tu souhaites sur ton propre blog.

    Pour ce qui est de l’argument des sites existants, en effet il y a beaucoup de littérature sur le sujet, mais il y a peu de personnes qui l’ont vécu, et qui donne un réel retour d’expérience.

    Dans la sphère francophone du développement personnel on retrouve beaucoup de gens qui en parle mais qui n’ont pas beaucoup de vécu à ce sujet. Ce n’est pas une critique, j’en fait partie 🙂 Tout ça pour dire que ton témoignage nous intéresse et que si un jour cela rentre dans tes priorités ça pourrait être sympa.

    Répondre
  7. Merci pour cet article, il fait réfléchir. Je pense d’ailleurs que vais relire la série.

    Félicitations pour cette réussite !

    Répondre
  8. Je rejoins Alex: beaucoup parlent de développement personnel, peu le vivent!
    Je t’encourage aussi Daniel à blogger 😉

    Sinon, pour les astuces pour voyager en classe affaires, je suis tout ouïe!

    Répondre
  9. Alex, j’ai oublié « freud explique peut-être » que j’ai eu la chance de me marier avec une femme exceptionnelle. Elle n’a peur de rien, toujours confiance, toujours prête à une nouvelle aventure. C’est peut être mon meilleur mentor.

    Pour ce qui est de bloguer, je vais réfléchir. mais pour la littérature, je vous conseille de lire, quatre livres ( pas plus). Puis les relire relire relire, ça coûte moins cher que de survoler 100 livres et comme ils se ressemblent tous, ce n’est pas la peine d’en acheter de trop (conseil que je donne, mais que je n’ai pas suivi, car j’ai à peu près 100 livres sur le développement personnel ! J’ai les version en anglais, mais je pense que les versions françaises existent

    *who moved my cheese, de spencer Johnson, avec la version pour les enfants. Je crois qu’il y a une traduction en Français, Ultra simple à lire. Il faut en tirer les bonnes conclusions.

    *The magic of Thinking Big David J Schwartz, le titre suffit pour comprendre.

    *Rich Dad Poor Dad de Kyosaki Robert (ce livre est plutôt un livre à lire si on veut se mettre à son compte, chose que je n’ai pas fait, mais il donne quelques bon conseil.

    *Unlimited Power d’Anthony Robbins, gourou d’une PNL légérement modifié. Ce livre je l’ai relu et relu, avec des annotations. Vous pouvez acheter les discours sur internet, l’orateur est exceptionnel.

    Babar, Je te donne une astuce. Arriver à la dernière minute au checkin et toujours être bien sapé (pas de jean, pas de sac à dos..) look homme d’affaire. Évidemment être extrêmement poli.

    Répondre

Laisser un commentaire