Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Distributeur automatique en tout genre (pizza, pain, boisson…), est-ce profitable ?

Il est très fréquent de rencontrer dans les grandes villes, une multitude d’appareils destinés à partager des boissons ou de la nourriture moyennant finance. Il s’agit du distributeur automatique. En France, il y en a plus de 600 000. En effet, ce secteur connait une grande expansion, car un grand nombre de personnes l’utilise au quotidien. Face à une telle situation, il est tout à fait normal de se demander si ces différents distributeurs automatiques sont réellement profitables. Si vous êtes curieux d’avoir la réponse à cette question, alors vous êtes à la bonne adresse. Cet article est rédigé pour vous.

Quels sont les différents types de distributeurs les plus courants ?

Il existe une multitude de distributeurs automatiques chargés d’assurer la distribution d’un large éventail de produits. Cependant, quelques-uns sont utilisés très fréquemment.

Les distributeurs de boissons fraiches

Ce sont les distributeurs que l’on rencontre le plus. Ils sont destinés à fournir des boissons fraiches à toutes les personnes qui ressentent le besoin de se désaltérer. De façon générale, ils sont installés dans les grandes surfaces, les entreprises, les hôtels, les restaurants. On les positionne à des endroits où ils pourront servir à une multitude de clients. Il est aussi possible de retrouver dans ces machines, de l’eau, des thés ou des jus de fruits.

Les distributeurs pour boissons chaudes

Les distributeurs automatiques ne sont pas seulement spécialisés dans la vente des boissons froides. Il y en a aussi qui fournissent des boissons chaudes aux clients. Ainsi donc, on peut y retrouver des cafés, des thés, du chocolat chaud, des tisanes, des soupes, etc. On rencontre ces distributeurs dans les endroits comme les gares, les entreprises, les cafétérias, les arrêts sur l’autoroute, etc.

Les distributeurs de pizzas

Il existe des distributeurs chargés de servir des pizzas toutes chaudes aux clients. En effet, ils sont composés d’un réfrigérateur qui contient les pizzas précuites et rangées par catégories. Dès lors qu’un consommateur choisit la pizza qui l’intéresse, le système automatisé du distributeur rajoute certains ingrédients et réchauffe cette dernière. Le client est donc satisfait. Ces types de distributeurs sont installés dans les universités, les écoles, les gares, les entreprises, etc.

Les distributeurs de sandwichs

Le principe de cet appareil est semblable à celui qui livre la pizza. Le distributeur possède plusieurs compartiments où sont rangés différents ingrédients comme le pain, le jambon, la mayonnaise, les cornichons, etc. Dès lors que le client choisit le type de sandwich qu’il veut, l’appareil se sert dans ses réserves et lui prépare exactement ce qu’il veut. Ils sont disponibles dans les gares, les universités, les écoles, les cafétérias, etc.

Quels sont les différents types de gestions disponibles pour les distributeurs automatiques ?

Lorsque vous êtes désireux de gérer un distributeur, vous devez savoir que vous aurez le choix entre trois différents types de gestion. Chacune a ses avantages ainsi que ses inconvénients. Faites donc attention, car la rentabilité de ce secteur des distributeurs automatiques dépend en partie du type de gestion appliquée. Chaque gestion est adaptée aux besoins du client, du nombre de personnes qu’il compte toucher avec son distributeur, mais aussi des habitudes de chacune de ces personnes.

La gestion totale des distributeurs automatiques

Il s’agit d’une gestion qui est le plus souvent recommandée aux entreprises et aux structures qui possèdent plusieurs employés. Ces dernières ont besoin d’avoir différents distributeurs automatiques dans leurs locaux afin que les employés puissent se désaltérer ou manger quand ils en ressentent le besoin. Ces distributeurs sont aussi utilisés par les clients. Généralement, il s’agit des distributeurs de boissons froides et de boissons chaudes. Pour ce type de gestion, l’appareil est placé dans l’entreprise, mais n’est en aucun cas sa propriété.

En effet, il appartient toujours au prestataire. Ce dernier se charge de l’apporter, de procéder à son installation et de s’assurer de son bon fonctionnement. Il reste donc la seule personne impliquée dans la gestion de l’appareil. Le choix des produits qui seront vendus, leurs prix, la quantité à livrer relèvent de la décision du gestionnaire. Par ailleurs, il s’occupe aussi de la réparation du distributeur lorsque ce dernier dysfonctionne. Avec toutes ces responsabilités, il est tout à fait normal et compréhensible qu’il garde pour lui tous les bénéfices issus de ce commerce.

Il est ainsi aisé de comprendre que ce type de gestion n’est en aucun cas profitable pour l’entreprise. Même si elle n’est pas responsable des réparations du distributeur, c’est quand même elle qui s’occupe de la facture de courant générée par son fonctionnement.

L’autogestion des distributeurs automatiques

La deuxième option est l’autogestion. Elle est adaptée pour les microentreprises et les structures qui ne possèdent pas un grand nombre d’employés. Ici, le distributeur automatique est la propriété de l’entreprise. Il lui revient donc le droit de choisir les produits qui seront vendus, ainsi que leurs prix. Pour ce type de gestion, la plus grande difficulté réside au niveau de la gestion du stock. En effet, si vous optez pour l’autogestion, vous devez impérativement anticiper les commandes afin de ne pas vous retrouver en rupture de stock.

 Vous êtes aussi responsable de tout ce qui est lié à la propreté du distributeur. Il s’agit de son entretien et sa désinfection régulière. N’oublions pas aussi la maintenance et la réparation qui sont aussi à votre charge. Cependant, l’autogestion vous permet de gagner un peu d’argent. En effet, tous les bénéfices engendrés par le distributeur automatique vous reviennent. Vous pouvez donc profiter de ce privilège jusqu’à l’amortissement de l’appareil.

La location

La location est la dernière option de gestion d’un distributeur automatique. Il représente un bon compromis des deux autres gestions. En effet, il est avantageux pour l’entreprise qui l’utilise ainsi qu’au prestataire. Son système de fonctionnement est très simple. Le prestataire s’occupe de la maintenance et de la réparation de l’appareil. En contrepartie, l’entreprise doit lui reverser une somme en guise de loyer.

Quelles sont les charges occasionnées par la gestion d’un distributeur automatique ?

Le secteur des distributeurs automatiques est un domaine très vaste. Vous devez prendre beaucoup de précautions avant de vous engager. Quel que soit le type de gestion que vous choisissez afin de faire des profits, vous devez savoir qu’il existe plusieurs charges auxquelles vous devez obligatoirement faire face. Pour la gestion d’un distributeur automatique, il existe deux grandes charges. Il s’agit des charges fixes et des charges variables.

Afin de déterminer si vous faites des bénéfices ou pas, vous devez faire la somme de ces deux charges. Vous obtiendrez alors le prix de revient de votre distributeur. Notez que la rentabilité de ce type de business réside dans la quantité de produits que vous arrivez à vendre au cours du mois.

Les charges fixes

Les charges fixes sont les dépenses que vous devez prendre en considération, car vous devez les amortir avant de rentrer dans vos frais. Elles représentent l’ensemble du prix d’achat du distributeur, des dépenses liées aux différents travaux à faire pour l’installer et des frais de son entretien. N’oublions pas aussi les dépenses engendrées par son fonctionnement. On parle ici du courant, de la connexion internet, l’assurance et l’utilisation des services de cartes bancaires. La dernière charge fixe est le loyer à payer. Son montant varie en fonction de l’endroit où le distributeur automatique est installé. De façon générale, un distributeur automatique engendre environ 1000 euros de charges fixes de façon mensuelle.

Les charges variables

Lorsqu’on parle de charges variables, il s’agit en fait des différentes matières premières qui sont utilisées pour préparer la commande du client. Elles représentent aussi le prix des emballages qui seront utilisés pour présenter les commandes. Il faut noter que le montant des charges variables varie en fonction de plusieurs paramètres. Entre autres, on peut citer le produit vendu, les différents ingrédients nécessaires à sa fabrication et le prix auquel ces derniers sont vendus dans le commerce.

Quels sont les paramètres à prendre en compte pour qu’un distributeur automatique soit profitable ?

Avant de vous lancer dans le domaine des distributeurs automatiques, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres. Ce sont ces derniers qui vont déterminer de façon évidente la rentabilité de ce business.

Le type de produit

En matière de produits, vous avez le choix entre les produits consommables et ceux qui ne le sont pas. En effet, un distributeur automatique est capable de vendre tous les types de produits. Cependant, vous devez évaluer la demande du marché.

Le fournisseur

Le type de fournisseur doit aussi faire l’objet d’une réflexion minutieuse. Ce dernier doit être capable de vous laisser les produits sur un bon prix afin de vous permettre de faire des bénéfices à la revente.

L’emplacement

Vous devez impérativement trouver le bon emplacement pour votre distributeur automatique. Optez de préférence pour les zones qui sont les plus fréquentées par les clients cibles.

La logistique

Pour faire des profits, votre distributeur ne doit pas vous occasionner beaucoup de frais en matière d’entretien. Il doit aussi être facile à gérer. Certaines personnes effectuent elles-mêmes les entretiens de leurs distributeurs automatiques afin d’économiser de l’argent.

Quels sont les distributeurs les plus profitables ?

Il existe des distributeurs automatiques qui sont beaucoup plus profitables que d’autres. En voici quelques-uns.

Les distributeurs de boissons

Avant d’investir dans un distributeur de boissons, vous devez nécessairement prévoir un montant qui varie entre 2000 à 5000 euros. Cette somme sera amortie au bout de 3 ans, si la gestion est faite correctement. La rentabilité dépend du type de boissons, de leurs prix et aussi du nombre que vous arrivez à écouler.

Les distributeurs de pizzas

Pour qu’ils soient profitables, il est impératif que le distributeur de pizzas serve un minimum de 10 pizzas en une journée. Lorsque c’est le cas, vous pouvez espérer une marge minimale d’environ 10 000 euros hors taxe.

Les distributeurs de pains

Pour qu’un distributeur de pains soit rentable, il doit vendre un minimum de 30 pains par jour. Étant donné que le prix du pain est à un euro, vous pourrez faire des bénéfices à la fin du mois. Cependant, vous devez savoir que la majorité des personnes qui se sont lancées dans ce type de projet ont connu des échecs.

Cliquez ici pour recevoir mes emails privés qui vous permettent de me suivre, comprendre mon mindset et tout ce qui concerne mes 4 piliers !

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire