Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Email marketing : 8 étapes clés pour une stratégie réussie

L’email marketing vous intéresse ? Vous aimeriez savoir comment mettre en place une stratégie efficace pour améliorer les résultats économiques de votre entreprise ?

Dans cet article, je vais vous expliquer cette stratégie de communication et les grandes étapes qui la composent.

Qu’est-ce que l’email marketing ?

Les données de votre audience sont précieuses. Votre mailing-list, un trésor. La stratégie de marketing d’emails consiste tout simplement à profiter de ces deux ressources pour entrer en contact avec vos prospects et vos clients. Avec un objectif clé : entretenir, avec eux, une relation durable.

Et le courrier électronique est particulièrement indiqué pour cela.

Prospects et clients vous le communiquent, sans trop sourciller.

Économique et facile, l’envoi d’un seul email vous permet de toucher des centaines, voire des milliers de personnes (sans aucune limitation géographique !).

Imaginez…

Dans sa version gratuite, le logiciel d’emailing Sendinblue vous accorde l’envoi de 300 emails/jours (à un nombre de contacts illimités).

Personnalisable, c’est un support flexible accueillant différents types de contenus.

Et, cerise sur le gâteau, la stratégie de marketing d’emails améliore la connaissance de votre audience. Elle vous délivre des indicateurs chiffrés utiles pour informer, convertir et fidéliser davantage.

L’email marketing : une stratégie en 8 étapes

Le déploiement efficace de cette stratégie repose sur 8 étapes. Une chaîne d’actions logique ne laissant aucune place à l’improvisation.

Étape n°1 : la constitution d’une base de données

Cela tombe sous le sens. Pour délivrer vos messages, une base de contacts est nécessaire. Et la diffusion de votre message dépend de la qualité des informations y figurant.

Vous reposer sur une base de données bancale, revient à jeter de l’argent par les fenêtres. Un suivi, une mise à jour et un nettoyage régulier s’imposent.

Vous vous demandez peut-être : “Mais comment vais-je récolter ces informations ?”

Tranquillisez-vous ! Tout au long du parcours client, vous bénéficiez de nombreuses opportunités : inscription à une newsletter, téléchargement d’un guide, envoi d’un formulaire de contact…

Toutefois, observez un juste équilibre. Et sollicitez l’email de votre audience, en vous conformant à la réglementation européenne sur la protection des données (le RGPD). Prospects et clients européens profitent d’un contrôle total sur leurs données personnelles. Veillez à respecter leurs droits (information, opposition…).

En effet, les sanctions encourues peuvent être lourdes, TRÈS LOURDES. Bien sûr, économiques (amendes…), et aussi en terme d’image.

Souvenez-vous !

8 jours après la révélation de l’affaire Cambridge Analytica, la capitalisation boursière de Facebook avait perdu 93 milliards de dollars. (Source : BFM – mars 2018.)

Étape n°2 : la segmentation de votre base de données

Vous voulez bâtir une relation solide et respectueuse avec vos prospects et vos clients ?

Alors, ne les considérez pas comme des portefeuilles sur pattes, remplis de billets verts. N’envoyez pas sans distinction, comme à la télévision, le même message.

Et surtout…

Interdisez-vous le bombardement de messages de ventes.

Vraiment, votre chiffre d’affaires n’augmentera pas plus vite.

Et, je vais même vous murmurer un secret… Si vous voulez que votre business explose, soyez plus fin.

L’email marketing vise une relation plus personnelle.

Attachez-vous à convaincre. Persuadez votre interlocuteur que vous êtes le bon choix. Ne l’imposez pas !

Au contraire ! Faites preuve de sympathie et de générosité. Et affirmez votre autorité.

Ces principes de persuasion, développés par le célèbre psychologue social américain Robert Cialdini, auteur du livre de référence “Influence et Manipulation”, fonctionnent très bien sur le support mail.

De plus, vous répondez à la demande de votre audience.
Chaque membre de votre communauté a un profil singulier. Et vous devez entretenir une relation différente avec chacun d’entre eux.

Certains recherchent une information. D’autres ont déjà posté un avis sur vos produits ou vos services.

Vous avez compris. Envoyer le même message, à un prospect et à un client, n’aurait aucun sens.

Par conséquent, avant l’envoi de tout e-mail, vous devez identifier les attentes et les centres d’intérêt.

Comment ?

En procédant à une segmentation de votre audience.

En d’autres termes, vous allez constituer des petits groupes d’individus au profil similaire.

Généralement, cette segmentation s’articule autour du statut (prospects, clients, anciens clients) et les affinités.

Vous garantissez, ainsi, l’envoi de messages pertinents (donc, une meilleure diffusion et compréhension de votre offre).

Étape n°3 : la définition de l’objectif

“Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre.

Cette citation du philosophe chinois Sun Tzu, auteur de l’Art de la guerre, doit accompagner votre quotidien d’entrepreneur.

Encore plus lors d’une campagne d’e-mailing.

Pourquoi ?

Parce que vous mobilisez des ressources précieuses (temps, argent, humaine) pour réaliser votre envoi.

Investir votre argent, sur un placement exotique au rendement incertain, est inenvisageable, pas vrai ?

Eh bien, c’est exactement la même chose avec votre stratégie marketing. Votre campagne d’emailing est un placement. À vous de mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas brûler du cash inutilement.

Alors, posez-vous la question : “Quel objectif je souhaite atteindre avec ma campagne d’emails ?”

Cette réflexion est centrale.

Et les objectifs peuvent être très différents. Il n’y a pas de limite à votre imagination. De la simple information avec une newsletter, à la présentation d’une nouvelle offre.

Étape n°4 : la mise en place d’un agenda de publication

Un prospect ou un client vous donne son email. Interprétez-le comme un signe de confiance.

Votre audience attend de vos nouvelles. Mais, pas de trop non plus. Observez un juste équilibre.

Le site de référence HubSpot résume parfaitement la ligne directrice à suivre : Vos contacts ne doivent se sentir ni harcelés ni oubliés.” (Source : Blog HubSpot – Stratégie emailing : 8 conseils pour réussir.)

L’envoi d’emails, à une fréquence régulière, favorise une bonne relation.

Aussi, observez une certaine logique.

Pour définir le bon timing d’envoi, appuyez-vous sur l’actualité. Celle de votre entreprise, bien sûr. Et aussi, celle de votre audience (vacances…).

Bien évidemment, tenez compte de vos différents échanges et de la maturité du client, dans son parcours de consommateur.

Étape n°5 : l’édition de l’email marketing

Qui, pourquoi et quand, n’ont, désormais, plus aucun secret pour vous.

Vous avez, donc, toutes les informations essentielles pour rédiger des e-mails convaincants et ciblés.

<H4> L’objet de votre email mérite toute votre attention.

Maintenant, votre priorité : vous assurer de l’ouverture de l’e-mail.

Eh oui… vous n’êtes pas le seul à convoiter l’attention de votre cible.

Eh oui… votre cible reçoit une montagne d’emails par jour.

Selon le site Statista, le nombre d’e-mails envoyés et reçus chaque jour, dans le monde, devrait atteindre 361,6 milliards en 2024 et 376,4 milliards en 2025.

Une prévision intéressante. Si vous voulez vous démarquer, attachez une attention particulière à la rédaction de l’objet. Aussi, vous éviterez un atterrissage dans le cimetière des messages non lus : le dossier des spams.

Les maîtres-mots : court et percutant. Concrètement, faites preuve d’imagination pour éveiller l’intérêt de l’internaute. Suscitez l’envie, sans tout dévoiler.

Bref, mettez l’eau à la bouche !

L’objet est vraiment très important.  Dans son livre “How To Write Letters That Sell with Copywriting”, l’auteur français, Christian Godefroy, souligne l’importance du titre et vous invite à passer un temps certain à sa rédaction :

“Cinquante pour cent du succès d’une lettre de vente dépend entièrement de son titre. Vous devez donc consacrer 50 % de votre temps à l’élaboration du meilleur titre possible.”

Par exemple : Whaou ! Comment faire 1500€ par jour (nouvelle étude de cas)

Le contenu : qualité et concision encouragent à l’action

Votre destinataire ouvre votre message ? Vous avez franchi, avec succès, le premier obstacle.

Pour autant, ne criez pas victoire trop vite.

Cette attention, acquise après des heures de réflexion, en tête-à-tête avec votre brief, vous devez la conserver.

Comment ? Avec un contenu de qualité. Et agréable à lire.

De ce fait, soignez la présentation et la structure visuelle. Hiérarchisez les informations de manière cohérente (les plus importantes en début d’e-mail). Et allez droit au but.

N’oubliez pas ! Le temps de votre audience est précieux. Et elle ne désire pas en accorder de trop au traitement des emails.

Vous devez démontrer votre capacité à répondre à un besoin, en 2 temps 3 mouvements.

Enfin, pour favoriser l’atteinte vos objectifs, encouragez votre cible à agir. Incluez 2 appels à l’action :

  • Un visible à l’ouverture de l’email ;
  • Un pour conclure votre texte.

La sélection de votre logiciel emailing

L’utilisation de logiciels d’emailing – comme Sendinblue et MailChimp – facilite la mise en page de votre email.

La plupart des emails builders proposent une fonctionnalité drag and drop, hyper-intuitive.

Vous vous demandez peut-être comment choisir le bon logiciel.

Entre nous, tous proposent les fonctionnalités de bases essentielles (gestion des contacts, la programmation de l’envoi…).

Certains vous donnent accès à des services additionnels (automatisation, création de formulaires, différents niveaux de segmentation…).

Sélectionnez votre routeur e-mail en fonction de vos besoins (et de vos ressources financières).

Étape n°6 : le test et l’envoi de l’email marketing

Votre email est rédigé et personnalisé grâce à des variables (les données de votre base). Votre segmentation est clairement définie et paramétrée.

Autrement dit, votre campagne d’e-mailing est prête.

Après une phase de relecture, de vérifications (contenu, ciblage et rendu sur différents opérateurs de messagerie) et de configuration, vous pouvez cliquer sur le bouton « Envoyer ».

Étape n°7 : la mesure de la performance

Vous vous êtes embêté à définir des objectifs. Vous aimeriez savoir si vous les avez atteints, n’est-ce pas ?

J’ai une très bonne nouvelle pour vous. Les logiciels d’emailing vous proposent un tableau de bord complet. Il compte de nombreuses statistiques. Et ces dernières vous permettent d’évaluer la performance de votre campagne d’emails.

Votre action a-t-elle été pertinente ? Avez-vous récolté des informations supplémentaires sur le comportement de votre audience ? Quelles sont les parties du message les plus performantes ?…

Vous obtenez une myriade de réponses.

Parmi les indicateurs clés, 3 doivent retenir votre attention :

  • le taux d’ouverture (l’objet de votre email a-t-il attisé la curiosité de votre cible ?) ;
  • les taux de clics et de réactivité (l’interactivité de votre cible avec le contenu de l’email).

La mesure de la conversion apporte aussi des informations intéressantes. Votre cible a été, très probablement, redirigée vers votre site. A-t-elle réalisé l’action souhaitée ?

Étape n°8 : la rentabilité des investissements

Nous l’avons déjà évoqué. L’envoi d’une campagne d’e-mailing mobilise des moyens humains et financiers. Et bien d’autres sont à prévoir.

À intervalles réguliers, faites un point. Évaluez le retour sur investissement. Analysez l’atteinte de vos objectifs et le déploiement de votre stratégie (nombre d’emails envoyés, conversion prospect/client, désabonnement…).

Ainsi, vous construirez une meilleure stratégie pour vos futures campagnes.

Voilà. Vous avez vu que l’email marketing est une stratégie de communication très intéressante.

Moi, je suis intimement persuadé que c’est l’une des plus performantes. Un rapport coût/bénéfice excellent. Assurément, un support agile.

J’adorerais qu’on en discute en commentaires.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement mon livre – un an pour quitter la rat race.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Picture of Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire