Entreprises licornes françaises, qui sont-elles ?

Les licornes sont des entreprises dans le domaine de la technologie dont la valorisation dépasse 1 milliard de dollars, soit plus de 850 millions d’euros. Pour atteindre le statut de licorne, il y a un seul mot d’ordre : la créativité. Aujourd’hui, on estime qu’il y a plus de 800 entreprises licornes dans le monde, dont plus d’une vingtaine sont françaises. Les entreprises licornes les plus connues en France sont : BlaBlaCar, Deezer, Doctolib, OVH Cloud et Voodoo entre autres.

Par ailleurs, les entreprises licornes les plus populaires au monde sont : Airbnb, Uber, Facebook et Google.

Comment une entreprise devient licorne ?

Les critères pour devenir une licorne sont très simples. Premièrement, il faut être une start-up. C’est-à-dire, une entreprise en démarrage proposant des produits ou service innovants. Deuxièmement, il faut être du domaine de la haute technologie et troisièmement, il faut être valorisé à plus d’un milliard de dollars avant même d’être coté en bourse.

En outre, il y a trois secteurs privilégiés pour ces licornes. Le premier, c’est la finance. C’est ce qu’on appelle aussi la « fintech ». Puis, il y a l’e-commerce, en d’autres mots, le business en ligne. Et finalement, il y a le secteur de la santé. Cependant, accéder au statut de « licorne » n’est pas donné à toute entreprise. D’ailleurs, très peu de start-ups y arrivent, car il faut avant tout pouvoir développer un produit viable, il faut de la créativité.

De plus, il faut trouver des investisseurs. C’est l’étape la plus importante. En général, les investisseurs ne financent pas les idées ; ils financent des produits et des équipes prometteurs.

D’ailleurs, beaucoup de start-ups ont annoncé d’importantes levées de fonds. Ce qui leur permettront de développer davantage leurs activités à l’international et d’investir massivement dans l’innovation. Et de toutes évidence, ces grandes réalisations continuent de renforcer La French Tech, de même que sa présence au niveau international, parce que de plus en plus d’investisseurs commencent à s’intéresser aux start-ups française. C’est comme ça qu’une entreprise devient « licorne ».

Pourquoi les appelle-t-on des « licornes » ?

D’abord, il faut savoir que la création ou l’invention de cette dénomination vient d’Aileen Lee. C’est une Américaine et elle est spécialiste en capital risque. En 2013, elle fait une étude et elle vient à la conclusion que moins de 0,1 % d’entreprises dans lesquelles investissent des fonds d’investissement atteignent une valorisation supérieure à un milliard de dollars. C’est la raison pour laquelle les entreprises qui y arrivent sont considérées comme des perles rares. Alors, pour faire un petit clin d’œil au geek de la Silicone Valley, elle décide de les baptiser « unicorn » (licorne en français) qui est une créature mythique. Voilà pour la petite histoire.

Les 10 plus grandes entreprises licornes françaises

1. Alan

Alan est une plateforme qui utilise la technologie pour rendre l’assurance maladie plus pratique et abordable.

  • Valorisation : 1,44 Mds € (avril 2021)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2016
  • Fondateurs : Charles Gorintin et Jean Charles Samuelian
  • Industries : soins de santé, assurance maladie, assurance
  • Nombre d’employés : 100 à 250
  • Montant du financement : 310, 000, 000 €
  • Nombre de tours de financement : 6
  • Nombre d’investisseurs : 16

2. BlaBlaBla Car

BlaBlaCar est une plateforme de covoiturage longue distance qui permet aux voyageurs de se connecter avec d’autres voyageurs et de partager les coûts du voyage.

  • Valorisation : 1,72 Mds € (septembre 2015)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2006
  • Fondateurs : Francis Nappez, Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson
  • Secteurs : covoiturage, consommation collaborative, Internet, poste à poste, covoiturage, transport, voyages
  • Nombre d’employés : 250 à 500
  • Montant du financement : 485, 149, 350 €
  • Nombre de tours de financement : 7
  • Nombre d’investisseurs : 15

3. Deezer

Deezer est une plateforme française de distribution numérique dédiée à l’écoute de musique en streaming sous la forme d’un site Web et d’applications mobiles.

  • Valorisation : 1,20 Mds € (août 2018)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2006
  • Fondateurs : Daniel Marhely et Jonathan Benassaya
  • Secteurs : applications, musique, streaming de musique, développement Web
  • Nombre d’employés : 500 à 1 000
  • Montant du financement : 457, 806, 657 €
  • Nombre de tours de financement : 6
  • Nombre d’investisseurs : 8

4. Doctolib

Doctolib est une place de marché pour les services médicaux. Leur mission est de connecter les gens avec la meilleure expérience de soins de santé.

  • Valorisation : 981 M€ (mars 2019)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2013
  • Fondateurs : Franck Tetzlaff, Ivan Schneider, Jessy Bernal, Stanislas Niox-Chateau, Steve Abou Rjeily et Thomas Landais
  • Industries : médias numériques, soins de santé, hôpital, médical
  • Nombre d’employés : 1 000 à 5 000
  • Montant du financement : 229, 564, 666 €
  • Nombre de tours de financement : 7
  • Nombre d’investisseurs : 13

5. Ivalua

Ivalua est une start-up française qui développe un logiciel de gestion des achats en Saas.

  • Valorisation : 946 M€ (mai 2019)
  • Ville : Orsay
  • Lancé en : 2000
  • Fondateurs : David Khuat-Duy
  • Secteurs : Achats, SaaS, logiciels
  • Nombre d’employés : 50 à 100
  • Montant du financement : 115, 687, 552 €
  • Nombre de tours de financement : 3
  • Nombre d’investisseurs : 3

6. Meero

Meero est une place de marché spécialisée dans la sous-traitance photographique.

  • Valorisation : 862 M€ (juin 2019)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2016
  • Fondateurs : Guillaume Lestrade et Thomas Rebaud
  • Secteurs : Intelligence artificielle, photographie, vidéo
  • Nombre d’employés : 250 à 500
  • Montant du financement : 252, 619, 324 €
  • Nombre de tours de financement : 7
  • Nombre d’investisseurs : 17

7. Mirakl

Mirakl est une entreprise spécialisée dans l’édition logicielle. Elle organise sa croissance autour du développement d’une solution de commerce en ligne destinée aux distributeurs et aux acteurs du B2B.

  • Valorisation : 1,29 Mds € (septembre 2020)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2011
  • Fondateurs : Adrien Nussenbaum et Philippe Corrot
  • Secteurs : commerce électronique, logiciel d’entreprise, SaaS (logicien en tant que service)
  • Nombre d’employés : 250 à 500
  • Montant du financement : 338, 335, 665 €
  • Nombre de tours de financement : 4
  • Nombre d’investisseurs : 8

8. OVH

OVH propose des solutions d’hébergement Web, de serveurs dédiés et cloud de pointe. De plus, leur engagement envers l’excellence leur a valu une note de cinq étoiles de CNET et des classements toujours élevés de MSPmentor, le magazine leader de l’industrie de l’hébergement Web.

  • Valorisation : 946 M€ (août 2016)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 1999
  • Fondateurs : Octave Klaba
  • Secteurs : services de données cloud, infrastructure cloud, centre de données, stockage de données, hébergement Web
  • Nombre d’employés : 1 000 à 5 000
  • Montant du financement : 650, 000, 000 €
  • Nombre de tours de financement : 2
  • Nombre d’investisseurs : 5

9. Voodoo

Voodoo est une société de jeux vidéo basée à Paris. Elle est spécialisée dans l’édition de jeux vidéo sur smartphone.

  • Valorisation : 1, 20 Mds € (août 2020)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2013
  • Fondateurs : Alexandre Yazdi et Laurent Ritter
  • Secteurs : jeux occasionnels, applications mobiles, jeux en ligne
  • Nombre d’employés : 250 à 500
  • Montant du financement : 173, 041, 905 €
  • Nombre de tours de financement : 5
  • Nombre d’investisseurs : 5

10. Vestiaire Collective

Vestiaire Collective est une place de marché de mode de luxe d’occasion. Il offre aux gens le moyen idéal de vendre et d’acheter des vêtements et des accessoires de créateurs de haute qualité à un prix plus abordable.

  • Valorisation : 862 M€ (mars 2021)
  • Ville : Paris
  • Lancé en : 2009
  • Fondateurs : Alexandre Cognard, Christian Jorge, Fanny Moizant, Henrique Fernandes, Sébastien Fabre et Sophie Hersan
  • Secteurs : plateformes de commerce électronique, mode, place de marché, vente au détail
  • Nombre d’employés : 500 à 1 000
  • Montant du financement : 391, 926, 968 €
  • Nombre de tours de financement : 8
  • Nombre d’investisseurs : 15
exemples licornes françaises
Il existe plus d’une vingtaine de licornes en France.

Les entreprises licornes en pleine croissance

À ce jour, en France, il y a plus d’une vingtaine de start-ups qui ont accédé au statut de licorne. À vrai dire, leur nombre n’a cessé de croître depuis ces dernières années. D’ailleurs, il faut dire que 2021 est une année particulièrement prospère pour les licornes françaises.

À vrai dire, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour rejoindre une start-up en France. Déjà, l’écosystème des start-ups françaises traverse une phase de croissance accélérée et devient plus mature que jamais. Les start-ups françaises se transforment désormais en licornes, lèvent des montants records, entrent en bourse, rachètent des filiales de grandes entreprises, etc. Ce dynamisme vous offre d’innombrables opportunités.

Effectivement, la France a connu une croissance assez rapide ces dernières années. De surcroît, la France en tant que « start-up nation » a été très bien accueillie à l’étranger et a permis d’attirer des investisseurs. L’écosystème institutionnel français a également évolué pour mieux accompagner les start-ups dans leur levée de fonds.

D’ailleurs, le gouvernement français a défini un objectif ambitieux pour que l’Europe rivalise avec les États-Unis en favorisant la création de 10 entreprises technologiques évaluées chacune à 100 milliards d’euros d’ici 2030.

Macron : objectif 25 entreprises licornes en 2025

La France compte des start-ups licornes dans tous les secteurs de l’économie : musique, informatique, immobilier, santé, assurances, jeux vidéo. Certaines se sont fait connaître au fil du temps comme OVH, Deezer, Doctolib et plus récemment Back Market, vendeur de smartphones reconditionnés et ManoMano.

Mais encore, le 8 juillet 2021, Younited Credit est la dernière start-up à rejoindre le club très sélect des licornes. Selon L’Express, cette société de distribution de crédit à la consommation en ligne, créée en 2009, a levé 170 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont la banque américaine Goldman Sachs. À ce rythme, la French Tech devrait atteindre très tôt l’objectif fixé par Emmanuel Macron de 25 licornes en 2025.

Paradoxalement, cette accélération brutale en 2021 est une conséquence directe de la pandémie de Covid-19. En effet, la crise sanitaire a été bénéfique aux start-ups. Car, durant cette période, les banques centrales ont versé des sommes astronomiques pour soutenir l’économie. En conséquence, les investisseurs avaient tellement d’argent à investir qu’ils étaient un peu moins prudents. Ce qui explique pourquoi il y a eu tant de collectes de fonds depuis le début de l’année.

Formation business internet

Mais ne vous méprenez pas. Ce n’est pas en claquant les doigts qu’une entreprise accède au statut de licorne. Il y a du travail derrière, de la maîtrise, un mindset (état d’esprit), bref il y a tout un savoir-faire. Néanmoins, avant de voir grand et viser haut, commencez par petit, voire plus abordable. Vous pouvez commencer par créer un business sur internet d’abord. Votre entreprise en ligne sera votre point de départ vers quelque chose de plus grand.

En attendant, je vous offre la synthèse Dotcom Secret en cadeau. Dotcom Secret est un ouvrage signé Russell Brunson, un serial entrepreneur et expert dans le domaine digital qui a plus de 10 ans d’expérience dans le développement de produit ou service en ligne. Il vous livre tous ses secrets pour réussir dans le business internet.

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Gagner des revenus alternatifs avec ClickBank
Cédric Annicette

ClickBank c’est quoi ?

ClickBank est une plateforme, une place de marché en ligne qui vous permet de promouvoir un produit, voire plusieurs et de gagner de l’argent en retour.

Lire plus »

Laisser un commentaire