Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Faut-il investir dans une laverie Automatique ?

Investir dans une laverie automatique vaut-il le coup ? Quelle est la rentabilité ? Comment s’y prendre pour créer sa propre laverie ? L’achat d’une laverie déjà existante est-il un bon plan ?

Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires si dessous.

https://www.youtube.com/watch?v=ky5KZ1bfVO4

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

81 réflexions au sujet de “Faut-il investir dans une laverie Automatique ?”

  1. Je ne sais pas si c’est rentable mais c’est sur qu’il faut déjà avoir un bon emplacement et un bon emplacement coûte cher…

    J’ai entendu parler dans je ne sais plus quel pays un concept de laverie avec dedans une sorte de « Mc café » et cela faisait un carton 🙂

    Répondre
  2. 6000 euros NET par mois ? Si tel est le cas, ouaou, c’est vraiment une excellente rentabilité.
    Par contre, quand tu parles d’un investissement de départ de 50 000euros + « le local » qu’entends tu exactement par le local? Est ce que cela singnifie que tu loueras le local avec les machines incluses ? Ou est ce que tu dois trouver le local au bon emplacement, le réaménager et l’équipé en machine laver ? Si c’est le second cas de figure, 50 000 euros me semble un peut limite pour acheter tout une batterie de machine à laver non?
    Je suppose que tu as déjà fait des recherches en amont, donc j’aimerais bien avoir ta réponse sur ce point.

    En tous cas, ce projet compte tellement d’avantages que à priori, je dirais que c’est une excellente opportunité business!

    Répondre
    • je ne sias pas ou tu as vu cela c est faux a savoir que les proprietaire de laveries n arrivent pas a se sortir de salaire ni meme de enefice par les temps qui courent c est la fin des laveries il y en a trop et l argent que tu vas rentre ne te servira qu payer tes reparations ton loyer et charges et encore tres mauvaise idee 6000euros net par c est une grosse escroquerie je suis proprietaira laverie je sais de quoi je parle

      Répondre
  3. Salut , une laverie automatique , si elle est a vendre il faut regarder le bilan et voir la rentabilité « GLOBALE » du site .

    Niveau inconvénient , il peut y avoir de la casse , du vol ou du squat .

    il y a l’entretien du local propreté eau électricité lumière …

    et ensuite il faut voir les charges fixe et variable comme le loyer l’électricité l’eau assurance etc

    peut être des machines a changer (on est pas a l’abris d’une panne) aussi ce n’est pas une machine de particulier ça peut chiffrer rapidement.

    Répondre
  4. Je me suis posé la question pas plus tard que ce week end en passant devant la laverie a coté de chez moi. Tout le temps pleine.
    Avec l’essort des petites surfaces sans machines à laver et le succès des sites de partages de machine je pense que cela peut être une bonne idée.

    En revanche, il faut vraiment faire attention à l’emplacement. Et j’ai lu qu’en France c’était une obligation légale d’être disponible téléphoniquement dans les horaires d’ouverture en cas de soucis.
    C’est quand même un sacré frein ca. A moins de payer qqn pour être disponible mais ca grève la rentabilité.

    Répondre
  5. A mon avis une fois payé les charges ça ne rapporte pas énormément.

    La raison: c’est un marché qui est arrivé à maturité depuis longtemps.

    Imagine si tu ouvres une laverie et que ça rapporte beaucoup d’argent, qu’est-ce que tu fais ?
    Tu réinvestis l’argent en en ouvrant une deuxième, puis une deuxième, etc.

    Et tes concurrents vont faire la même chose !

    Au bout d’un moment il y aura beaucoup de laveries ouvertes, et la rentabilité de chaque laverie va baisser.

    Donc à mon avis ça ne rapporte pas plus que d’autres placements.

    Répondre
  6. 6 000€ par mois es-tu sur de ce chiffre ? Ça me parait énorme ! Combien de temps faut il pour amortir les machines ?

    Sinon comme le dit Florian il faut vraiment voir les consommation d’eau et d’électricité. Ça doit être monstreux 🙂 Le coup de l’entretien aussi.

    Pas sur que ce soit si automatique que ça. Il faut vérifier qu’il n’y ai pas de problèmes, récupérer l’argent, ouvrir et fermer le local, etc. Impossible de partir en vacances sauf en employant quelqu’un pour faire le boulot.

    Répondre
  7. Pour donner une précision à Jules 6000 € c’est le C.A. mensuel d’après Cédric ça n’est en aucun cas un signe de rentabilité , s’il faut l’entreprise a 6000 € de charge par mois et dans ce cas la , le gérant ne gagne rien .

    Il ne faut pas confondre C.A et Résultat qui sont 2 choses différente.

    Ensuite si l’entreprise est une société on peut faire une petite recherche sur société.com car les comptes doivent être publié obligatoirement ça donne un aperçus de la rentabilité du site.

    Répondre
    • bonjour ,j’ai une laverie depuis 11 ans ,elle est tres bien située ,grande ,du materiel aux normes et ma foi ,je ne gagne qu’un smig et encore pas tout le temps, on travaille 7 jours sur 7 , on nous appelle au telephone assez souvent et faut se deplacer pour depanner le client , faut etre tres bricoleur , y a pas mal de charges : eau ,edf gaz , RSI ( charges sociales 51 % des revenus ) ,telephone ,assurance etc…………..elle est à vendre …………..

      Répondre
  8. Salut,
    Pas bête du tout comme idée business, en plus sans employés ça ressemble tout de suite plus à de l’investissement qu’à de la création d’entreprise qui pour moi est synonyme d’emmerdes notamment avec les salariés 🙂
    6000€ de bénéfices ça me semble un peu excessif, où as tu trouvé ce chiffre Cédric ?
    En tout cas ton sujet me plaît bien c’est le genre de truc qui paye pas de mine mais qui peut rapporter, un peu comme les garages ou les jardins locatifs.

    Répondre
  9. Je dirais comme Guillaume, qu’il faudrait dans l’idéal associer un concept avec le même principe d’automatiité des revenus.

    Ce serait l’idéal afin de booster l’affaire. 😉

    Associer deux idées anciennes a déjà permis à des tas de personnes enquelque sorte « d’inventer » un produit nouveau…

    Sam

    Répondre
  10. Je n’ai jamais étudié les docs comptables de ce genre de business mais il me semble que les charges diverses et souvent imprévisibles, sont bien nombreuses : ménages à assurer, détérioration diverses, pannes, factures d’eau, d’électricité importantes, squat effectivement. pouvant dégrader l’image du local

    Répondre
  11. En tout cas, j’ai oublié de dire que moi, je ne me lancerais pas dans ce business. Trop de contraintes…

    Avant l’arrivée du net et d’autres concepts, c’était certainement un bon plan. Mais maintenant, il y en a d’autres beaucoup plus « lucratifs » à mon avis. 😉

    Sam

    Répondre
  12. Je me suis également renseigné sur ce business il y a quelques temps. Une laverie automatique était en vente pas très loin de chez moi. Ce business présente selon moi pas mal d’avantage :
    – le business est en grande partie automatisé
    – les clients paient comptant
    – pas de stock de marchandise, pas d’impayé, pas de personnel, un faible BFR
    – possibilité de doper le CA en proposant des produits ad on (lessive, adoucissant, distributeur boisson, connection internet

    Inconvénients :
    – il faut être un peu bricoleur (si machine tombe en panne.
    – il faut être joignable et réagir rapidement si besoin
    – l’entretien des lieux (ménage) peut être délégué mais ceci vient augmenter tes charges et diminuer ta rentabilité
    – le taux d’équipement des ménages en machine à laver est de plus en plus élevé.

    Quand j’ai envisagé cet achat, le vendeur m’expliquait également que 30 % du CA n’était pas déclaré donc pas d’impôt, mais comment le vérifier? c’est assez limite quand même
    De plus il faut bien étudier les bilans et le compte de résultat de la laverie qui est à vendre. Dans mon cas j’ai fait une étude des comptes et il fallait 30 ans pour avoir un retour sur investissement. Une folie.
    Dans le cas d’une création comme le dit guillaume, il faut un bon emplacement. Les meilleurs sont déja pris (à Lyon) ou sont trop cher d’accès pour que ça devienne intéressant..

    Je pense donc que le business est attirant car semi automatique, mais pas forcément intéressant financièrement. Ça n’engage que moi.

    Répondre
  13. C’est marrant ça, j’y avais déjà pensé, juste comme ça en passant ^^ Oui,il faudrait voir si les 6000 € dont tu parles sont le CA ou le résultat, c’est évidemment très différent. Il doit y avoir pas mal de charges, électricité, eau, notamment, et oui l’inconvénient d’être sur place ou d’embaucher et d’augmenter les frais. Ce qui, pour un entrepreneur nomade qui aime pouvoir bouger et automatiser ses revenus, n’est pas l’idéal.
    Malgré tout, a priori, l’idée me plaît bien, mais comme Guillaume de KDR, je pense que coupler le concept à une sorte de petit café, ça peut marcher ! Il y a de plus en plus de commerces « amalgamés » : salon de thé/galerie d’art, salon de thé/café concert le wend, etc.
    J’attends impatiemment la suite !!
    Marjorie

    Répondre
  14. J’ai eu une laverie pendant 2 ans de 2009 à 2011. Le bilan est assez mitigé. Je faisais un peu plus de plus de 30 000€ de CA pour une commune de 7000 habitants avec une zone de chalandise de 25 000 habitants. Résultats net annuel en AE : +-/11000.

    Inconvénients : même entièrement automatisés, ma laverie s’ouvrait et se fermait toute seule, et toutes les machines était commendable depuis internet, mais il reste les pannes (même si peu courantes), le ménage, et surtout le fait de savoir qu’on peu être « emmerdés » tous les jours de 7h à 21h dans mon cas.

    A force c’est usant, d’autant que les gens ne prenne pas le temps de lire les consignes que j’avais pourtant simplifié au max. Du coup, je faisais pas mal de déplacement a la laverie pour rien.

    Avantages : un demi-heure de ménage/jour en hiver et 1h en été, et peu de pub sur le marché local de temps en temps. Basta.

    Il ne faut pas oublier que même si les gens sont bien équipés en machines, tous n’ont pas de sèche linge. Et chez moi la part de client qui venait simplement sécher son linge était assez importante.

    Les particuliers n’ont pas non plus de machine grande capacités pour laver les couettes, housses de clic clac …

    Quand aux boissons/ distib de café, c’est a oublier a mon avis, car la laverie deviendra vite une porcherie.
    Ex : si le client bois un café, en tombe un peu sur la table ou l’ont pli le linge, et que le client qui justement pli son linge après l’avoir lavé ne le vois pas …

    Répondre
    • coucou renaud, moi j’ai une idée d’en implanter une pres d’un foyer de jeunes travailleur. En effet, la question que je me pose est de connaitre le budjet deja pour l ‘ensemble des machines ensuite les frais par mois pour l’eau et l’eletricité. Etant donner que tu as ete dedans peux tu me donner plus d’infos sur la question.
      Milles merci….

      Répondre
  15. Si 6000€ c’est le C.A., je ne pense pas que cela soit très rentable au final, car entre le local et les frais d’entretien, ça doit douiller! C’est pas de la petite mécanique d’après moi… Une machine qui flanche, ça se compte facilement à quelques centaines d’euros, et du coup…

    En tout cas, pas mal vu! Toujours rester attentif aux businesses potentiels 🙂

    Répondre
  16. J’ai eu l’occasion de vendre plusieurs laveries automatique.
    En général c’est bien le terme « automatique » qui fait rêver. Cela laisse sous entendre la notion de revenu passif ce qui est vrai et totalement faux à la fois.
    D’ailleurs les 6000€ évoqués sont du CA (déjà un bon CA pour une laverie) mais certainement pas la rentabilité.

    Les propriétaires de laveries automatiques que j’ai pu rencontrer se sont toujours accordés sur plusieurs points :
    – impossible de vivre d’une seule laverie. Il en faut plusieurs pour en faire un vrai business. Tous avaient une laverie en tant que revenu complémentaire
    – les charges (eau, électricité) peuvent être importantes
    – il faut automatiser le système d’ouverture et de fermeture de la laverie sans quoi vous devrez y passer le matin à 6h et le soir à 23h (heures fréquentes pour des laveries), 7j/7j. Ces systèmes peuvent coûter cher.
    – les factures d’eau sont à la hausse
    – il faut y passer tous les jours pour contrôler, faire le ménage.
    – il faut être non pas « un peu » mais un excellent bricoleur. Il faut une laverie avec des modèles de machines plutôt anciennes pour être capable d’intervenir dessus. Les modèles de machines « modernes » bien qu’efficaces vous obligent à solliciter le technicien de la marque en cas de panne et vous bouffez toute la rentabilité.
    – Les machines ont très souvent des petites pannes. Il faut intervenir très vite.
    – Votre métier doit vous laisser la disponibilité nécessaire pour filer à la laverie en cas de problème
    – Tous vendaient car le rapport temps / rentabilité était trop faible
    – Tous achetaient parce qu’ils pensaient que c’était un revenu passif.

    A bon entendeur…

    Répondre
    • Bien vu!
      Pour eviter toute panne, il faut commencer par etre présent.. j’ai envie de dire tout le temps! Les machines se détériorent plus vite parce que les gens les utilisent mal!! Pour ma part, une blanchisserie à coté est le plus adapté! Vous etes sur place durant la journée et pouvez donc aider le sgens! Aidez signifie dépanner mais aussi apprendre aux gens à bien utiliser vos machines! De plus, vous permettez aux clients de déposer leur pièces qui ne passe pas à l’eau! Le nettoyage a sec par exemple! Les clients qui en ont marre de le faire eux meme finiront par vous le laisser au magasin et ceux qui ne sont pas satisfait de vos service magasin, iront le faire eux meme au self service! J’ai un self depuis 15ans et il marche toujours autant uniquement parce que j’habite au dessus. Donc dispo continuellement! Quand je vais travailler , je suis encore là vu que ma blanchisserie est à coté du self. Il n’y a que lorsque je pars de chez moi les week end où les gens devront m’attendre pour etre dépanner. J’ai qu’un seul conseil à donner à toute personne qui veut ouvrir un self service « laissez ça au professionel ». Il faut se rendre compte que les gens font n’importe quoi dans les lavoirs automatique (je pourrais ecrire un livre). Les gens sont sans gene et vous dérangeront pour rien!! (Meme si monsieur n’a pas de monnaie sur lui, il se dérangera pas de vous téléphonner pour que vous reveniez lui en faire sur son billet!! bien evidement qu’il soit 7h ou 22h..). Etre là c’est aussi savoir ce qui s’y passe! Et c’est aussi d’éviter de se faire arnaquer! s’y connaitre dans le métier est aussi important parce que des gens vous faisant croire que votre machine a abimé tel ou tel vetement alors que cette piece de vetement ne passe pas à l’eau.. et ou pas à la température à laquelle il l’a mise.. si vous ne vous y connaissez pas.; vous etes bon à rembourser. Vous remboursez une fois, vous rembourserez 2 fois, 3 fois etc.. Il faut ENORMEMENT de patience pour cette affaire. Et toute les personne m’ayant dit « je vais ouvrir un self service moi aussi » je leur dit simplement « Bonne chance! tu sais pas dans quoi tu t’engage! ». Alors à toute personne qui veut ouvrir un self service pour se faire de l’argent, renseignez vous bien. Prenez VRAIEMNT le temps de vous renseignez à fond sur les obligations que vous aurez en ouvrant ce genre d’affaire. Et pour les nerveux.. je dis simplement oublier ça! Soit vous mourrez 20ans avant l’heure d’un infar ou autre soit vous finirez par commettre un meurtre! LOL! A bien reflechir! Sinon, mon concurrent lui, il ouvre son self uniquement pendant ses heures d’ouverture de sa blanchisserie. Ca reste un complément de revenu. Moins conséquent mais moins d’emmerdements!

      Répondre
  17. salut Cedric,

    une etude de marché est dispo sur:

    https://www.oboulo.com/summary/addToCart?id=94526&docId=94526&navid=&do=ADD_CART&cm=n

    A mon sens, on peut pas être partout et il faut se concentrer sur nos forces, tu as un esprit entrepreneurial, débrouillard , mais pas bricoleur?

    Y a t’il dans ton entourage une personne qui a les compétences et le temps nécessaire pour s’associer a ce business?

    Tu peus te charger de monter le projet , de le faire financer, de communiquer, de créer un concept fun ….etc et cette personne pourrait le gérer au quotidien?

    Pour des business différents, cette question s’est déjà posée a moi: j’ai une idée dans laquelle je crois, je vois comment la mettre en œuvre, la lancer mais l’exploiter a long terme m’ennuie rapidement , alors, j’ai résolue plusieurs fois cette question en m’associant avec un bon talent dans le domaine. Cela permet de toujours se renouveler de repartir les risques et d’optimiser son temps en faisant ce dans quoi on est bon…..

    Sur le concept de la laverie, j’ai pas d’avis, je n’y connais rien. Par contre , lieu commun, la question cruciale est l’emplacement

    Répondre
  18. tout d’abord merci et après juste une petite remarque!la musique du fond est un peu dérangeante et surtout a la fin on entend plus la guitare que la vois de la personne qui parle!:)

    Répondre
  19. Bonjour Cédric et les autres

    Comme disait  » Fabien de argent-pour-la-vie.com « , ceux qui achètent fantasme en pensant que les revenus des laveries dite  » automatiques  » sont passifs.
    J’ai habité en plein hypercentre de Toulouse et quand je voyais que toutes les machines étaient prises je me disais que ce marché pouvait être juteux.
    J’ai vite déchanté quand j’ai du appelé à cause d’une machine ne se laissait pas alors que j’avais payé. C’est une vraie galère. ça peut être interessant si on en a plusieurs mais après….
    je sais qu’il faut se diversifier et pas mettre tous ses oeufs dans le meme panier mais je reste un inconditionnel de l’immobilier, du net et de entrepreneurial. Le plus important c’est de pouvoir des revenus qui augmentent mais ayant du temps libre.
    Voilà ma vision investir oui mais faut que ça rapporte et que ça ne devienne pas un boulet qui m’empêche de partir en vacance sereinement .
    David

    Répondre
  20. a regarder aussi l investissement machine a prevoir car toute machine s use dans le temps
    l emplacement est tres important
    et si vous augmentez le personnel
    vaux mieux investir d un coup dans deux ou trois laveries et rentabiliser le technicien de permanence

    autre vision
    faire comme une enseigne connue de sandwitchs
    qui utilise la franchise et la surfranchise
    a mediter

    Répondre
  21. Bonjour,

    Sujet intéressant, j’avais aussi réalisé un BP il y a un an à partir des prix pratiqués dans le centre ville de Montpellier.

    Les contraintes étaient maitrisées à partir de 3 laveries. (Selon « mes » objectifs fixés)

    Ma contrainte principale était qu’il fallait avoir une personne disponible pour l’entretien des machines à tout moment, ainsi qu’une autre pour l’ouverture et la fermeture journalière.

    N’étant pas du métier, je voulais une société totalement autonome et rentable.

    Je pense qu’on peut atteindre cet objectif (avec moins d’établissement) en reprenant le concept du « Café Laverie », il en existe un sur Rennes. Beaucoup d’articles avaient été publié dessus il y a quelques années lorsqu’il a été ouvert.

    S’associer directement au niveau des parts sociales avec une personne du métier, et financer uniquement le projet peut être aussi une bonne alternative aux problèmes de gestion courante. Reste à s’entendre sur le pourcentage pour chaque associé 😉

    Répondre
  22. Je rejoins Fabien par rapport à la rentabilité/temps. Cela me parfait un lourd investissement personnel pour un investisseur.
    Pour les autres dynamiser l’activité de la laverie par un bar, un café intégré est très intéressant(commentaire Anne). Mais afin de réduire au maximum les charges, il faut se lancer idéalement en solo, et cela devient une activité à temps complet

    Répondre
  23. Dans le même type d’activité et qui me paraît un investissement plus Judicieux, il y a les stations de lavage auto.
    L’investissement est plus important (de 100 000 à 200 000€ ) mais avec une station automatique +3 pistes cela peut s’avérer très rentable !!!!

    Répondre
  24. Je me permets d’émettre une réserve sur l’emplacement. Si l’emplacement est fondamental pour les commerces, ce n’est pas toujours le cas. A Dijon ou Boulogne Billancourt, j’allais dans deux laveries a des mauvais emplacements. mais vu qu’il n’y en avait qu’une, elles tournaient bien.

    A Pekin, il y a des bars ou des pizzérias a de tres mauvais emplacements. Il y a un bar par exemple secret, caché derrière un mur. On ne peut le trouver que si quelqu’un nous l’a montré avant. Mais cet aspect très communautaire fait que ce bar est populaire 🙂

    Répondre
  25. Cédric, c’est un un investissement rentable après une bonne étude de marché,

    Il faut le faire dans quel but ??? passion ou argent?

    Répondre
  26. Il y’a pas mal de concepts autour de la laverie automatique.

    Certaines font même cyber café.

    Il y’a probablement moyen de se démarquer avec des initiatives de ce genre. Bon le tout c’est de rester dans l’automatique total évidemment.

    Répondre
  27. j’ai fais de recherche sur le net et on à plein de version différente
    y’en à qui disent 6000€brut CA par an d’autre qui disent entre 800 et 1500€ de bénéfice par mois d’autre qui disent 6000€ de chiffre d’affaire sans préciser mois ou année d’autre qui disent 100€ par jour
    j’pense que cédric ce trompe en disant 6000€ par mois sa parait excéssif cela voudrais dire 200€ par jour
    si c vrai cela représente quand même un bon investissement
    pour les inconvénient qui sont:
    – il faut être un peu bricoleur (si machine tombe en panne)
    __il suffit de le devenir un peu après si vous êtes vraiment pas bricoleur laisser tomber
    – il faut être joignable et réagir rapidement si besoin
    __ »si besoin » j’pense pas qu’on est appelé constamment à tout moment
    – l’entretien des lieux (ménage)
    __y’en rien de compliquer dans l’histoire t’as pas besoin d’être présent…
    tu te lève tu ouvre ta laverie, et tu reviens le soir pour la fermer tu nettoie le local, tu récupère la recette en plus vu que tu n’as pas besoin d’être présent car les machines sont automatique tu peux continuer a bossé moi j’trouve que c’est intéressant
    -après le plus chaud ces le vandalisme et le squat mais il doit pas être monnaie courant après vous avez l’endroit l’emplacement et la localisation j’insiste avec trois synonyme car l’emplacement est le plus important

    Répondre
  28. sinon merci cédric pour l’article j’te l’avais demander plusieurs fois
    sinon je pense que le mieux pour ça est d’avoir un témoignage d’une personne qui à investit parce que là tout le monde à donner son avis mais personne n’y investit de dedans apparemment (peut être que j’me trompe)

    Répondre
  29. Une laverie peut en effet être une bonne affaire.

    Ceci dit, l’inconvénient de la présence ne doit pas être sous-estimé. Les machines tombent en panne souvent, notamment à cause du calcaire à Paris. L’utilisation incorrecte des machines (trop de linge dans le lave-linge, des baskets dans le sèche-linge, etc.) peut aussi être source de pannes. La caisse (distributeur de jetons ou contrôle numérique à pièces) peut être cassée pour voler les sous. Une surveillance est donc vivement conseillée.

    Une espace avec un signal wifi gratuit pourrait attirer de la clientèle. Un distributeur de boissons (café, thé, coca) et/ou d’encas peut-être un bon investissement.

    Idée :
    Un business model innovant pourrait être trouvé pour une activité de laverie.

    Activité laverie : Location ou achat d’une surface, aménagement de la surface, achat ou location des machines, installation des machines, entretien des machines, nettoyage, surveillance, eau, électricité, loyers ou remboursements prêt, gestion juridique, administrative et comptable.
    Problème résolu par la laverie : Permet aux utilisateurs d’avoir du linge propre et sec à porter. Laver son linge soi-même est plus économique que d’acheter de nouveaux vêtements ou d’aller chez un teinturier.
    Marché : Des personnes n’ayant ni lave-linge ni sèche-linge à domicile; des personnes disposant du temps pour s’occuper du lavage de leur linge; des personnes n’ayant pas les moyens d’aller chez le teinturier.
    La clientèle est donc logiquement constituée de jeunes, de personnes/foyers modestes, ou des gens de passage (touristes), c’est à dire, qui n’ont pas de machine chez eux ou dont la machine est en panne et qui n’ont pas les moyens de payer un teinturier (ou trouvent que les délais sont trop longs).
    Ces personnes sont obligées d’attendre dans la laverie. Ils s’ennuient. Ils peuvent laisser leur linge dans les machines et partir, mais pas pour longtemps.

    Points de réflexion :
    – Est-il possible de raccourcir pour les clients le temps passé à la laverie ?
    – Sinon, comment aider les clients à mieux profiter du temps passé à la laverie ? Comment rendre ce temps plus agréable ?
    – Quels autres biens et services peuvent être proposés pour mieux satisfaire les clients et augmenter la rentabilité de l’activité ?
    – Comment rentabiliser au mieux l’espace de la laverie, tout en apportant des réponses aux points ci-dessus ?
    Une laverie est un business intéressant, mais je pense qu’il peut être rendu encore plus intéressant, si l’on y réfléchit bien…

    Bien à vous.

    Répondre
  30. sinon on peut aussi arrondir avec les machines qui vende de la lessive avec un distrubuteur auto alimentaire (inconvénient risque de vandalisme) et y’a aussi les laverie qui font bar c bien mais cela tue l’avantage de pas être présent

    Répondre
  31. aussi je parle d’emplacement plus haut
    je l’impression que cédric tu à tourné ta vidéo dans paris
    justement à paris il y a bcp de personne qui vivent à l’hôtel ce sont des personnes, des mère seule avec des enfant souvent, qui ont perdu leur logement et qui ce retrouve à l’hôtel
    donc c personne sont svt contraient d’aller à la laverie du coin
    moi même j’ai vécu cela j’était dans un hôtel dans le 10e et que j’aillais laver mon singe la laverie était souvent pleine à craqué
    c pourquoi un investisseur doit évité les lieues ou la plupart des gens possèdent une laverie exemple j’habite en banlieue parisienne du côté des hlm et je connais pas une laverie dans ma ville qui est pleine à un quelconque moment d’aller journée pour moi à côté des hôtels sur paris est le meilleur plan

    Répondre
  32. Bonjour,

    La meilleur réponse se trouve dans les états financier de l’entreprise et de la raison qui incite les gens à y venir et des autres raisons non comblées.

    A partir de là, tu pourras savoir si son flux de revenus te permettra d’engager un employé intègre et de confiance….

    Répondre
  33. J’avais déjà envisagé la chose il y a 2 ans et après avoir interviewvé 2 proriétaires de laverie, une normale et une laverie salon de thé avec proposition de repassage, j’en suis arrivée à la conclusion qu’à moins de laisser la gestion à une autre personne (car les clients appellent pour un oui ou pour un non, alors quand on a des vacances à prendre ou des voyages à faire, ça le fait pas du tout), ce type de business rend la vie impossible, on n’est plus dispo pour rien. De plus, le salaire est loin d’être mirobolant au regard de la disponibilité demandée. Et si une autre personne s’en occupe, … il faut la payer !

    Répondre
  34. Bonjour Cedric,

    Je pense que ce business était valable dans les années 90 à leur début . J’en ai une en face de chez moi, un moment donné il y avait beaucoup de monde mais depuis qu’il a augmenté ses prix : plus la foule !! en outre l’été il ferme à 19 H avant à 21 H mais maintenant il y a des jeunes qui montent sur les machines, qui tapent dedans, qui cassent , etc… Comme disent certains il y a son N° de téléphone en cas de problème et il vient chaque jour pour nettoyer et voir s’il n’y a pas de problèmes.
    L’investissement est lourd : les machines + le pas de porte , es-tu sûr que ce n’est pas plus de 50.000 € ? Autre inconvénients : le prix de l’eau et de l’électricité ne cesse d’augmenter ! Le revenu de 6.000 €mois est-ce net (c’est à dire tous frais déduits : assurances, eau, électricité, location du local , impôts, entretien des machines, etc ….?)
    Peut-être en innovant en mettant effectivement un distributeur de boisson , ou autre, mais je ne crois pas que çà va aller bien loin !! Faire attention aussi au quartier !!
    Voilà , en résumé , je pense que ce n’est plus rentable, mais bon çà n’engage que moi ! (j’étais dans les assurances et j’ai assuré plusieurs laveries mais dans les année 90 , après çà commençait déjà à diminuer.
    A toi de voir !

    Répondre
  35. Marrant !
    Un marketeur internet annonce toujours un CA brut mais jamais un résultat Net.
    Le truc parfait pour faire rêver les ambitieux écervelés (c-a-d les neuneus).

    La crise financière (je sais, c’est un vilain mot qu’il ne faut jamais prononcer ici, mais tant pis, j’ose 😉 ) qui est juste à ces prémisses suscite la plus grande prudence et investir aujourd’hui dans une telle entreprise sera surement une très mauvaise idée au point de vu stratégique et de sa rentabilité.

    En prenant conscience que d’ici peu ;
    Le prix de l’eau, de l’électricité, du métal, matière première (lessives, détergeant) ainsi que les charges et impôts vont tous augmenter. (quoi qu’il, il faudra bien rembourser les dettes de nos chers banquiers)
    Investir dans ce genre d’établissement est donc des plus risqué.

    En temps de crise globale Il y à de bien meilleurs investissements à réaliser 😉

    Répondre
  36. 1/ Comme beaucoup l’ont déjà dit, le rapport temps/rentabilité/contraintes ne me parait pas intéressant.
    2/ Le concept de mixer 2 activités n’est pas idiot.
    3/ Le principe de l’investisseur intelligent est d’utiliser le temps et l’argent des autres (c’est toi qui m’a éduqué à cela)

    => L’idée serait donc de concevoir un concept original et de le développer en franchise. Ainsi, tu gagnes et c’est les autres qui ont les contraintes …

    @+ pour quelques idées de concept

    Répondre
  37. Pour le coup, c’est vraiment un des rares business en dure qui peut s’automatiser un minimum.

    J’entends par là qu’avec ce genre d’entreprise votre présence n’est pas complètement obligatoire.

    Avec une seule laverie je doute que vous puissiez en vivre… Cependant, si vous les multipliez ça peut devenir très intéressant.

    Répondre
  38. il parle de 6000€ par mois et hop on transforme déjà en 6000€ net lol, personne ne perle de net dans la video ou j’ai mal écouté ? puis il y a l’amortissement des 50/60000€ les frais et charges allons il reste 2/3000 roro net ce qui est déjà pas si mal pour un job qui ne demande pas une présence permanente et rien ne vous empêche d’en avoir plusieurs

    Répondre
    • Merci à tous d’avoir enrichi le débat!
      Je pense toujours que c’est intéressant pour quelqu’un qui veut un revenu supplémentaire ou un revenu principal en reprenant plusieurs laveries.

      De mon côté je préfère me concentrer sur l’immobilier, la bourse avec stratégie de dividendes et Internet 🙂

      Répondre
  39. Salut Cédric,

    Cette idée peut être très rentable ou très contraignante… Attention, existe-t-il un stationnement à proximité, les gens peuvent-ils venir déposer leur linge sans faire des kilomètres à pieds.

    Il est également important de tenir compte de la concurrence. Une laverie bien implantée peut être difficile à concurrencer.

    De plus, il est toujours bon de pouvoir disposer d’un centre commercial a proximité ou d’une petite zone ou tes clients peuvent « tuer » le temps le temps du lavage.

    En ce qui concerne les machines, il existe des sociétés qui t’aident à t’installer et à monter ton projet de A à presque Z… Tu as besoin d’un local et d’une grande partie du financement, ils t’appuient dans la création de la laverie à l’aide d’un concept qui fonctionne bien (je n’ai plus les noms en t^te mais je peux rechercher à l’occasion).

    Bien à toi,

    Pierre

    Répondre
  40. Bonjour Cédric,
    Je trouve ton idée intéressante… je suis fils de commerçant, j’ai grandi dans un pressing depuis ma naissance jusqu’au jour de mon « envolée » 😉
    le concept d’automatisation est intéressant mais n’a d’automatique que le nom!
    – certes tout parait se faire tout seul quand tu es client mais le revers n’est pas reluisant.
    quelques com’ le prouvent déjà.
    – le local: pas de porte ou fond de commerce? l’investissement n’est pas le même et on n’achète pas seulement une place de parking ici!
    – l’autorisation municipale pour implanter ce genre de commerce (dernières lois!!!)
    – le matériel très couteux, je me souviens encore de mon père et de ses catalogues de machines…. la machine à laver à minimum 2500€, et il t’en faut au moins cinq pour que ça tourne correctement.
    sèche-linge, c’est la même Acadie.
    je te conseille la société « Romera », plus très sûr du nom, pour demander un devis. Sinon le meilleur matos dans ce domaine, ce sont les italiens, et.. les allemands, t’auras l’impression d’acheter une mercedes par contre tellement c’est cher, mais fiable « deutsch kalitat » 😉
    – l’entretien assez compliqué pour le nouveau matériel car bourré d’électronique. par contre il y a un bon marché de l’occasion dans ce domaine, suite à des faillites ou des saisies…
    l’entretien par des pros est très couteux car les techniciens ne sont pas forcement dans la région (contrat a ne pas négliger)
    d’où la question que tu dois te poser: pourquoi tant de faillites et de revente?
    – LES COUTS:
    eau, électricité toujours en constante augmentation! et là on parle d’abonnement professionnel… c’est là que le bât blesse! ces sociétés se « gavent » sur le dos des pros! l’abonnement pour l’elec c’est 10 fois ce que tu dois payer pour ton habitation. il faut les alimenter ces machines energivores!
    – et on en arrive aux taxes diverses et impôts. étant donné que ton entreprise pollue, tu as encore des taxes écolos sur le dos. arrêtez moi si je me trompe mais c’est ce que je me souviens du dernier bilan que j’ai vu (l’année dernière).

    Bilan: il faut vraiment faire du chiffre. les 6000€ par mois me paraissent léger, brut bien sûr, vises au moins les 10000, c’est faisable en travaillant un bon BP.
    Je vais d’ailleurs demander conseille à l’ancien, mon père, de très bon conseil, car dans le métier depuis plus de trente ans!

    Pour reprendre les avis de certains, si vous pensez que la niche est déjà pleine, innovez! une idée de puce et hop! les clients vont préférer votre laverie à une autre 😉

    A bientôt et bon courage pour développer ce biz’.
    Si je peux aider, je suis présent 😉

    Répondre
  41. re,
    je viens de faire la recherche d’un BP chez Romera:
    A retenir:
    En moyenne par client, cout 21% pour l’entretien et les frais;
    de meme la moitié de ton bénéf’ part en frais fixe, et cela suivant la région çà peut être moindre à cause du loyer.
    A retenir, dans le meilleur des cas et pour une faible utilisation, çà pourrait représenter un net de 1300€

    je met le lien (mes parents sont clients chez eux depuis TRES longtemps, pour négocier demandez moi): https://www.fournisseur-materiel-pressing.com/media/Compte_expl_laverie.pdf

    Amicalement 😉

    Répondre
  42. Je ne connais pas ce business, mais ca me semble léger l’argument de l’eau et de l’électricité. Nul doute que cela représente un coût certain. Ceci étant:
    – Contrairement au loyer ou aux machines à laver, il s’agit de coût variable. Aucun risque à ce niveau
    – C’est inclus dans le coût du lavage

    Même une machine à laver de 3 000 Watts qui tourne durant 45 minutes, cela représente 0,23€ d’électricité. Si on ajoute 60 à 80 litres d’eau par lavage à 3€ du m3, cela fait environ 0,18 à 0,24€ d’eau, soit grosso modo 45 centimes d’euros pour eau + électricité. A peine 10-15% de coût variable sur une machine.

    Au pire, si tu vends de la lessive à 1€ (coût de revient: 0,20€ en gros) même si un client sur deux seulement achète la lessive au distributeur, cela permet de rembourser la majorité de la facture d’eau et d’électricité avec la vente de lessive…

    Répondre
    • bonjour
      nous sommes des pros de laveries automatiques en Belgique: pas si évident que certains semblent le penser, par exemple pour une machine à laver IPSO 7 kg il faut 135 à 150 litres d’eau par lavage ( prélavage, lavage, 3 rinçages ) et là dedans il faut de 30 à 60 litres eau chaude par lavage ( 80 degrés d’où une certaine note de gaz
      nombreuses contraintes techniques ( nettoyage, disponibilité, … )
      les concepts associés ( wifi, borne internet, … ) amènent en général un clientèle « parasite » qui fait fuir la clientèle normale …
      les sociétés qui vous font du clef sur porte n’ont qu’une ambition vous fournir des services et du matériel le plus cher possible en vous faisant miroiter des bénefs mirobolants ( c’est le principe du miroir aux alouettes )
      à votre service pour d’autres renseignements si intérêt

      Répondre
      • Bonjour,
        J’aimerais reprendre ou créer une laverie automatique en activité secondaire ( pour commencer)
        En sachant que je suis totalement indisponible une journée par semaine à cause de déplacements loin de mon domicile, ce style d’entreprise peut-il être envisageable ? Puis-je vous contacter pour en savoir plus sur ce concept ( on ne retrouve généralement que les points positifs ou très sombres, j’aimerais connaître une réalité de terrain).
        Bien cordialement.

        Répondre
  43. bonjour, j’ai pas l e temps de lire les commentaire et dommage il doit y avoir de bonnes idees,
    oui cela est interressant si tu es proprieteaire du local, que tu y mes des boisson et bonbons dans des distributeurs et un ecran tv
    pour l’aspect tecnique, avoir une maintenance exterieur, mais il faut penser a tes distributeur a remplir regulierement, donc si tu souhaite partir 2 mois a l’etranger, c’est une perte a prevoir
    fr

    Répondre
  44. Je crois sincèrment que toute entreprise quel qu’elle soit demande beaucoup d’effort. Les résultats sont toujours relatifs aux efforts fournis. Pour moi jamais plus je n’aurai de business traditionelle- je préfère les MLM bien structurer qui se bâtissent de partout ou il ya un accès Internet. Mon opinion.

    Répondre
  45. Je suis plutôt d’accord avec LindaUsana que toute entreprise « physique » nécessite une certaine implication de la part de l’entrepreneur, surtout au début, pour faire marcher l’affaire. Le problème avec une laverie est que ce n’est pas « scalable », c’est à dire, ne peut pas être exploitée à grande échelle, à moins de créer une franchise originale, comme quelqu’un l’a déjà suggéré lors de cette discussion.
    J’ai moi-même récemment réfléchi à la possibilité de racheter une activité de cordonnerie dans un centre commercial, mais j’ai finalement décidé que l’immobilier reste toujours le meilleur moyen simple et sur de gagner de l’argent, de s’enrichir et de générer des revenus passifs importants et stables.
    Il faut trouver de bonnes affaires et garder la tête froide, mais les affaires sont toujours là… malgré ce que l’on raconte.

    Répondre
  46. C’est vrai que ça a l’air de valoir le coup, 6000 euros de revenus mensuels, pas mal!
    Sauf que comme tu le dis Cédric, il faut être bricoleur, ce qui n’est pas mon cas non plus et perso, ça m’embêterait aussi d’avoir un business qui me contraigne à rester à proximité pour le surveiller! Moi qui rêve de gagner un max d’argent pour voyager, ce type de business serait totalement incompatible avec ma passion des voyages!

    Quoiqu’il en soit, je ne suis pas la seule à chercher à obtenir un revenu récurrent, soit sur internet ( ce qui est mon cas), soit d’une autre façon et je te remercie de toutes ces bonnes idées que tu nous transmets à tous, en espérant qu’une de ces idées fassent rapidement mon bonheur parce que côté finances c’est plutôt tristounet pour moi depuis un an!

    Répondre
  47. Bonjour.

    Si le chiffre d’affaires mensuel est effectivement de 6000 euros, alors l’investissement me semble intéressant.

    Par contre, comme l’a dit Cédric, il faut effectivement penser au coût du local commercial et aux charges sociales (RSI).

    Ne pas être trop loin non plus afin de pouvoir passer régulièrement et contacter le réparateur si besoin.
    (prendre de bonnes garanties sur les machines)

    Toutes les machines qui sont publiques tombent en panne plus souvent que la même machine dans un endroit clot (entreprise, domicile personnel, …) car il y aura toujours des gens qui feront un peu n’importe quoi avec.

    D’où l’importance d’avoir une bonne garantie et un service de réparation rapide.

    Cordialement.

    Guillaume du site questions-ebr.com

    Répondre
  48. sinon cédric du nous demande notre avis à nous mais tu peux à la limite essayer de choper le mec qui tient cet laverie à côté de chez toi et lui demande de faire une interview (audio seulement s’il ne veut pas montrer sa tête) ou rencontrer un mec qui vend sa laverie la on moins tu aura des avis de personne qui ont investit dans ce circuit parce que là y’a du débat mais on voit bien que les avis sont partager et que la plupart des intervenant n’en s’en rien et en lisant j’vois pas un mec qui a investit dedans
    c comme l’immobilier quand je veux avoir des infos sur l’immo j’lis ou j’écoute toi charles morgan ou olivier seban je vais pas écouter un mec dehors qui n’a pas investi car il n’en sait rien
    après cédric je voulais savoir ton avis car je sais que tes un investisseur et que tes polyvavent et que tu t’intéresse à tout j’ai l’impression donc je voulu avoir ton avis mais en revenche je ne sera pas partir au bistro du coin pour avoir des renseignement

    Répondre
  49. Bonjour,
    Pour un investissement dans l’immobilier pour mon cas personnel, j’ai réalisé un dossier complet sur l’investissement en SCPI : il y a pas mal d’avantages intéressants lorsqu’on veut investir avec un rendement supérieur à 5%, sans prise de risque importante, sans souci de gestion, et se constituer progressivement un patrimoine. Voir mon article ici : https://www.bonplan.reflexaupoing.fr/2012/05/toucher-un-revenu-complementaire-en-investissant-en-scpi

    Bonne journée.

    Répondre
  50. Bonjour,

    Cela semble une bonne idée mais n’est-ce pas une fausse bonne idée. Les charges prennent quand même une bonne part des rentrées. Dans ma petite ville de province bien tranquille en Bretagne, une de ces laverie a fermé à cause des dégradations répétés par les usagers qui ne respectent pas le matériel. La seule qui tienne est doublée d’un pressing et est donc gérer en permanence.

    Thierry

    Répondre
  51. Après la lecture de tous les commentaires, je retrouve l’esprit bien français du doute entrepreneuriale.

    Si les Sud-Coréens vous avaient lus avant de fabriquer des voitures et des smarphones, ils n’auraient rien tentés. Mais aujourdh’hui tout le monde reconnaît qu’ils gagnent des parts de marchés et que les produits sont fiables et renommés.

    Aujourd’hui il faut sortir des sentiers battus et innover. Il n’y a pas de limites supérieures à l’inovation. Le chien aboit la caravane passe dit on!

    Les laveries automatiques, c’est une piste qu’il faut creuser et renouveler en la couplant avec d’autre concepts.

    Qui n’est pas prêt à risquer l’ihabituel devra se contenter de l’ordinaire.

    Cordiales salutations.

    Le Duc

    Répondre
  52. Bienvenue au pays des bisounours, où l argent facile existe.

    Dans un premier temps faites une rapide recherche sur internet et chercher d ou vient l expression blanchir l argent et vous comprendrez à quoi sont utilisés une bonne moitié des laveries automatiques

    Pas facile de faire concurrence à ces gens là … ( vous n avez ni le même objectif ni les moyens… )
    C est vrai pour le marché de la distribution automatique ( à petit niveau en général )

    Cela dit mieux vaut faire ça que rien du tout ( cela fera une bonne expérience, qui vous permettra d avancer. )

    L immo, l immo il n y a que cela de vrai ( en détention ou en transaction)

    Dans le business le plus compliqué c est le premier million , après les autres suivent ….

    Répondre
  53. Bonjour,
    Une alternative aux pressings automatiques peut être une station de lavage automobile. Il y a peu d’entretien mais la mise de départ est plus élevée.

    Répondre
  54. Salut Cédric,

    J’avais regardé il y a à peu prés 2 ans de cela l’éventualité d’investir dans une laverie.
    Intéressant mais effectivement l’emplacement du local est vraiment LA clé de l’activité. (et comme tu le dis si bien, il faut être pas trop loin)

    Il y a beaucoup d’avantage, mais il faut vraiment faire une étude de marché des alentours.

    Al

    Répondre
  55. Bonjour Cédric,

    Si comme tu le dis la rentabilité est telle, alors oui c’est interessant de se pencher sur ce business. D’autant plus que si c’est automatique on peut optimiser son temps pour autre chose.

    Néanmoins, il faut pas se tromper d’emplacement, viser une clientèle étudiante qui n’a pas forcement de machine à laver chez elle.

    Répondre
  56. Bonjour, d’abord merci pour votre vidéo. Je pense investir dans une laverie libre-service mais je débute dans le monde de la franchise. J’ai appelé le service commercial de plusieurs marques et pour l’instant Speed Queen Investor sont les plus convaincants. Mais j’aimerais avoir des opinions et si possible des retours d’expérience sur la rentabilité réelle d’une laverie automatique. J’aimerais aussi savoir si quelqu’un connaît Speed Queen et si quelqu’un a déjà travaillé avec eux. Merci par avance 😀

    Répondre
  57. Message pour Stephy. Je me renseigne actuellement sur speed queen. T’es tu lancé au final? peut-on échanger nos coordonnées pour en discuter?

    Cdt

    Répondre

Laisser un commentaire