Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Un investissement original : acheter des vaches !

Cet article est un article invité rédigé par Mohamed, lecteur du blog de confession musulmane. Sa religion lui interdit de faire de l’argent avec l’argent, il est donc obligé de trouver d’autres alternatives pour s’enrichir. Il nous présente ici une idée d’investissement qui peut tant intéresser les musulmans que les non musulmans !

Étant musulman, il est parfois contraignant de pouvoir épargner de manière « halal ». Il faut savoir que le crédit est interdit dans l’islam. Il l’est également pour les 2 autres religions monothéistes mais moins présent ou modifié avec le temps. Les juifs par exemple ont autorisé le crédit pour les non juifs par la suite.

Pourquoi le crédit est interdit ? Tout simplement parce qu’on ne peut pas concevoir que l’argent produise de l’argent. C’est un système qui favorise les riches et rend les pauvres encore plus pauvres… Ce qui est autorisé c’est le commerce, il faut en fait que l’argent passe par un élément intermédiaire pour pouvoir gagner de l’argent.

Donc pour un musulman comment faire fructifier son argent tout en respectant ses principes religieux ?

Il y a une idée à la mode qui revient en temps de crise et qui pourrait séduire tout le monde y compris les musulmans. Il s’agit tout simplement d’investir dans les vaches !

investir-vaches

En gros, vous achetez un troupeau qu’un agriculteur va gérer pour vous. Ce troupeau rapporte du lait, du fromage, et surtout des veaux que vous allez vous partagez avec l’agriculteur. J’ai trouvé une association qui permet de le faire, vous pouvez consultez le site www.afic-ass.com pour plus d’infos. On y trouve un exemple intéressant :

M. GANT, 45 ans, en prévision de sa retraite dans 15 ans, soucieux de diversifier ses avoirs désire se constituer un produit annuel de complément de 4 572 €, soit 381 € par mois.

1° cas : Il achète au départ 20 têtes puis, 4 par an en choisissant l’option croissance du troupeau pendant 15 ans, ou bien 30 têtes initialement puis 3 par an pendant 15 ans.

2° cas : Il achète au départ 60 têtes, en option croissance du troupeau jusqu’à ses 60 ans.

Au terme fixé, en prenant les hypothèses de travail suivantes :
– Prix par tête 1 167 €
– Taux moyen net en génisse de 4,20 % par an,
il possédera alors un troupeau d’environ 95 têtes lui procurant un produit annuel de 4 têtes, soit environ 4 668 € par an.

En fait quand on regarde de plus près, cette association promet un bénéfice de 4-5% par an, c’est un peu plus que ce que proposait un livret A avant la crise lorsqu’il était proche des 4%. Actuellement le taux d’un livret A est de 1.25%… donc ce placement est non seulement intéressant pour les musulmans mais également pour les non musulmans d’autant plus qu’ici on n’est pas plafonné aux 15300€ que propose un livret A.

J’ai posé quelques questions à cette association mais je n’ai jamais eux de réponse, ils se sont contentés de m’envoyer une brochure. J’aurais voulu savoir :

  • Que se passe-t-il s’il y a une épidémie et qu’il faut abattre tout le troupeau ?
  • Le taux peut-il varier ?
  • Peut-on revendre ses vaches encore plus chères qu’on ne les a achetés ?
  • La durée de vie d’une vache étant de 15 ans, perd-t-on de l’argent si la vache meurt de vieillesse avant de l’avoir vendu ?

Je pense que le prix d’une vache comprend la vache mais aussi l’assurance en cas de problème. Si vous connaissez d’autres sites où l’on propose ce genre de service je suis preneur.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Picture of Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

15 réflexions au sujet de “Un investissement original : acheter des vaches !”

  1. @Mathieu Muller

    L’idée était de faire une approche d’un business ouvert à tous. Le titre exprime peut-être mal le thème de l’article ?
    Vous n’êtes pas musulman, je comprends que cette approche ne vous intéresse pas spécialement mais de nombreux internautes musulmans lisent le blog de Cédric. Il a donc jugé utile de faire un billet comme celui-ci.

    @alteriche
    Quick vendent de l’alcool à coté de leurs sandwiches halals. On est halal entièrement ou on ne l’est pas. Ils ont beau s’y mettre, je n’y mangerai pas 🙂

    @MaxR de Maxadi
    La bourse évoluera là où il y a de l’argent. Les musulmans en ont donc islamisation partielle de la bourse oui peut-être, et alors ?

    Répondre
  2. @Mohammed

    Quand je parlais de Quick, c’était pour la joke, il est évident que leur viande 100% halal, c’est uniquement un coup de com’
    Le principe du neuneu de base, c’est d’être neuneu, qu’on soit musulman, chrétien, juif ou athée. Ca n’empêchait pas auparavant un grand nombre de musulmans de consommer chez Quick. Aujourd’hui, ils ont juste une excuse qui leur SEMBLE valable pour y aller sans culpabiliser…

    Quant au billet, l’originalité de la démarche m’a fait sourire.
    Mais investir sur un « support » aussi peu fiable qu’une vache (durée de vie aléatoire, crises alimentaires (Creutzfeldt-Jacob), crise économique (prix de revient du lait), dépendance des agriculteurs qui sont devenus de vrais fonctionnaires payés majoritairement par Bruxelles plus que par le produit de leur travail…etc).

    Ceci étant, derrière l’image « drôle » (je ne jette aucun anathème), trouver des voies de développement compatibles avec la religion musulmane, et par extenso compatible « pour tous » m’intéresse énormément 😉

    Des idées de business à développer au Maghreb?
    Des marchés communautaires porteurs (je pense à une nana qui avait lancé sa franchise d’instituts de beauté dédiés aux blacks)?
    Des partenariats possibles (on entend beaucoup parler de centres d’appels installés au Maghreb)?
    …etc

    Répondre
  3. Ce qui je gêne le plus dans ce principe d’investissement c’est la religion, et plus précisément son implication dans l’économie.

    Si l’Islam (ou n’importe quelle autre religion d’ailleurs!) interdit de faire de l’argent alors que les musulmans n’en fassent pas. Utiliser un moyen détourné n’est qu’une vaste supercherie, une infâme hypocrisie.

    Je crois aussi savoir que l’islam interdise de tuer son prochain … ça ne semble pas empêcher certains « croyants » de faire exactement le contraire.

    C’est comme les prêtrse catholiques. Une religion dans laquelle les prêtres n’ont pas le droit d’avoir des relations intimes avec des femmes. Moralité, ils en ont avec des enfants ! Magnifique.

    Je suis athée, fier de l’être et surtout fier d’être libre et ne pas m’être fait lavé le cerveau par … un livre !! Qu’il soit Coran, Bible ou Tora.

    Alors l’islamisation, même partielle de la bourse, oui, ça me pose un problème.

    Répondre
  4. @MaxR:
    Le billet concerne un « investissement original ». Moi, ça m’intéresse de regarder de près des pistes peu habituelles de business.

    N’en faisons pas pour autant un débat sur la religion!

    Répondre
  5. @MaxR de Maxadi

    Trop facile de donner la religion comme responsable de tous les maux sur terre. Un monde sans religion serait tout aussi mauvais voir pire…
    Pour éviter de faire un débat sur la religion comme l’a dit alteriche, je préfère simplement dire « business is business ».

    Répondre
  6. l’islam n’interdit pas de faire du business , ce qui est interdit c’est le crédit avec intérêt , ce que l’on appelle l’usure , après on peut très bien acheter comme Cédric un ou 2 parking contant (avec une bonne rentabilité net bien sur!) pour commencer et avoir un blog puis avec ses revenus essayer d’acheter un bien tel qu’un studio ou entreprendre pour acheter autre chose

    L’objectif reste le même gagner de l’argent de manière passive !!!

    Je préfère avoir 3000€ par mois est être Libre que avoir 10000€ en travaillant nuit et jour !

    Répondre
  7. Bonjour,

    Pourquoi trouver malsain de parler de business avec une inspiration islamique ?
    Je ne vois pas ce qui est dérangeant ? Au contraire, je trouve que c’est apporter de la richesse, de l’innovation. Je trouve que ce billet est très approprié et donne une vrai alternative pour les personne qui souhaite savoir concrètement ce que l’on fait avec leur argent, qu’il soit musulman ou non.

    Répondre

Laisser un commentaire