Web Analytics

Marshmallow Test

Le Marshmallow Test (traduit littéralement en français, le test du chamallow) a été mis au point dans les années 70 par l’Université de Stanford, en Californie par le professeur  Walter Mischel.

Cet exercice est destiné à évaluer le self control et la motivation des enfants âgés de moins de cinq ans, en les plongeant dans un cruel dilemme. 

Le principe du marshmallow test est simple. D’abord, faire croire aux enfants qu’ils jouent tout simplement à un jeu. Puis, les mettre dans une pièce en leur proposant une chamallow. On leur disait qu’ils pouvaient manger le chamallow tout de suite ou attendre une quinzaine de minutes pour en avoir deux.

Alors que certains l’engloutissement en un rien de temps, d’autres, tiennent jusqu’au bout. À savoir que ce test est mené par des chercheurs sur un enfant à la fois. 

Selon Walter Mischel, chacun d’entre eux développe sa propre stratégie inconsciente de résister à la tentation.

 “ Nous avons une conception erronée de la volonté, qui est une attitude stoïque où l’on serre les dents pour aller au bout de son projet. En fait, c’est la meilleure façon pour le faire échouer, parce que c’est au-delà de nos forces. La solution c’est d’appréhender d’environnement et de le transformer. La seule chose à faire, c’est de changer sa perception et de focaliser son attention sur autre chose ”, disait-il dans un documentaire intitulé “Le cerveau et ses automatismes”.

Le test de s’arrête pas là, puisque les enfants sont suivis jusqu’à l’âge adulte.

L’étude a montré que les enfants capables de patience réussissent mieux dans la vie professionnelle et privée et jouissent d’une bonne santé.

D’ailleurs, les enfants qui ont passé ce test en 1970 ont été régulièrement suivis au fil des années. Ceux qui ont été capables d’attendre un quart d’heure ont fait des études universitaires, ont eu une belle carrière professionnelle, sont stables financièrement, sont plus heureux en ménage et sont en bien meilleure santé que ceux qui ont tout de suite englouti leur chamallow.

Certains avaient un penchant pour l’alcool ou la drogue, avaient du mal à se faire une place au sein de la société et n’étaient pas stables financièrement et professionnellement. 

Le marshmallow test revisité

Tout le monde semble s’accorder sur le fait qu’être patient et d’avoir de la suite dans les idées sont des atouts incontestables.

Pour autant, personne ne s’est demandé pourquoi certains enfants disposent de cette capacité, quand d’autres pas.

Celeste Kidd, professeur de psychologie à l’Université de Californie à Berkeley, s’est justement penchée sur cette question en 2012. Avec une équipe de chercheurs de l’université de Rochester, Celeste Kidd a imaginé un nouveau test du marshmallow, dans lequel les enfants furent confrontés à deux expériences différentes. 

Avant d’introduire des chamallow, Kidd et ses collègues ont demandé à des enfants d’âge préscolaire de travailler sur un projet artistique.

Chaque enfant était assis à une table dans une salle où il y avait un pot hermétiquement fermé de crayons usagés. Ensuite, un adulte sympathique dit à l’enfant qu’il pouvait utiliser ces crayons maintenant, ou qu’elle pouvait attendre que l’adulte revienne avec des crayons plus beaux et neufs. Les chercheurs ont répété ce même exercice une deuxième fois, cette fois-ci avec des autocollants. 

Le premier groupe eut affaire à une personne fiable qui honora toujours sa promesse. Quant au second, il se fit berner encore et encore. Et le résultat fut révélateur. 

“Nous avons découvert que les enfants qui n’ont pas reçu ce qui leur avait été promis, mangeaient la chamallow très rapidement.

À l’inverse, ceux qui ont reçu ce qui leur avait été promis, ont attendu longtemps pour avoir plus de chamallows. Ces résultats montrent que les enfants sont bien plus capables de se maîtriser que ne le pensent leurs parents. Mais tout cela est directement  lié à leur environnement.

Autrement dit, les enfants sont en réalité bien plus rationnels que l’on ne pense. C’est bien la preuve que les enfants prennent des décisions d’après ce qui leur semble logique, en fonction de leurs attentes personnelles et de leurs expériences passées”, explique Celeste Kidd.

Le marshmallow test vous permettra d’atteindre des niveaux de performance élevés dans votre domaine d’intérêt. Cependant, vous devez être prêt à déployer les efforts nécessaires pour atteindre la maîtrise.

Et vous, avez-vous déjà essayé de faire passer le Marsmallow Test a un enfant ?

Auteur

Écrire un commentaire