Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Le point commun entre une fraise et un dividende

Savez-vous quel est le point commun entre les fraises et les dividendes ?

On cueille les deux en même temps !

Effectivement, la plupart des dividendes sont payés (en France) au mois de mai.

Le mois de mai est un des mois que je préfère

Il commence à faire beau et on peut faire ce qu’il nous plait :

  • On peut apprécier les rayons de soleil sur la peau
  • On peut manger des fraises
  • On fait notre premier bbq de l’année
  • On cueille des dividendes !

Je suis sûr que vous avez beaucoup d’autres choses à rajouter à cette liste 😉

D’autres dividendes sont versés en avril, en juin, en septembre ou encore des acomptes à d’autres périodes mais le gros du gros est versé en mai. C’est vraiment la période où l’on voit du cash tomber.

Je sais qu’il y aura beaucoup de commentaires qui vont dire:

« Oui mais la valeur des actions peut baisser ! AAHHH ! ».

Effectivement, mais notre objectif ici est de toucher des revenus passifs, comme un loyer et de s’assurer que ces revenus sont fiables sur le long terme.

C’est comme si vous aviez 1m² de terre où sont plantés 3 pieds de fraisiers. Effectivement un fraisier peut avoir mauvaise mine à un moment. Mais vous possédez toujours la terre qui générera d’autres fruits.

C’est un concept que les gens ont du mal à se mettre dans la tête. Pour eux, gagner de l’argent = faire une plus value. Alors que les vrais investisseurs cherchent le rendement, fiable et régulier. Toujours.

Profitez-vous de la saison des dividendes ?

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

30 réflexions au sujet de “Le point commun entre une fraise et un dividende”

  1. Salut Cédric,

    Grâce à tes conseils, je vais effectivement profiter de la saison des dividendes! Après avoir lu tes articles, j’ai ouvert un compte Boursorama (tu es d’ailleurs mon parrain! 😉 ) et j’ai acheté quelques actions à fort rendement. Bon, vu le nombre d’actions, je ne vais pas faire des tartes et des tartes de dividendes, mais je pourrais me faire un petit goûter sympa! 😉

    Effectivement, le cours de l’action a bien chuté depuis que je les ai achetées, mais le rendement est toujours là (même si prévisions en baisse pour les années qui viennent, mais toujours au-dessus de 12%!). Donc pas grave, mon but n’était pas, comme tu dis, de « tuer la poule aux oeufs d’or »!

    A bientôt,
    Chris

    Répondre
  2. Y’à des années comme celle ci où les fraises peuvent être moins grosses. Donc n’oublions pas de préciser qu’il faut diversifier ses cultures.

    Sinon pour moi le mois de mai rime avec long weekend, beau jour, et salon des vins 🙂

    Bonne cueillette !

    Répondre
  3. Effectivement, c’est la saison des dividendes.

    Je viens de toucher celui de Renault 😉
    C’est un groupe en pleine expansion qui littéralement explose car il est N°3 mondial et à mon avis ne va pas tarder à devenir N°2.

    Il n’arrête pas de grossir et l’une de ses co-entreprises (Nissan) est une véritable vache à lait. Lada va bientôt passer sous son contrôle. Je ne vous parle même pas de Dacia qui n’arrive plus à fournir tellement ses modèles se vendent !

    N’écoutez pas ceux qui vous disent que les ventes sont en baisse en France voir en Europe… Renault bascule une bonne partie de son CA sur le Brésil, la Russie ou la Chine où la demande explose ! 😉

    Côté dividendes, je vais également passer à la caisse avec France Télécom. Miam. ça raporte du 14 % 🙂 .
    Même si ça va un peu baisser pour les années qui arrivent, ça se maintient à 12 %. Pas mal, non ?

    Mais je ne vise pas que les dividendes. Il y a également une partie croissance avec par exemple Alcatel-Lucent qui vient de sortir des routeurs 5 fois plus rapides que ses concurrents dont CISCO.

    Et c’est une exclusivité mondiale. Ceux qui veulent détruire Alcatel via la Vente à découvert me font bien rigoler car ça va leur péter à la figure… 😉

    Bref, j’ai également une stratégie de croissance de mon capital en plus de celle des dividendes. 🙂

    Amicalement.

    Sam

    PS: pour France télécom, le versement se fait en 2 fois. 0,80 € par action en Juin et 0,60 € en Septembre

    Répondre
  4. Bonjour Cédric,
    Oh que oui, vive la récolte 🙂

    C’est vrai que c’est très sympa les dividendes. Et bien que le prix d’une action puisse baisser, il peut tout aussi bien monter !
    Il a même plus de chances de monter que de baisser si l’investisseur fait bien son travail, et ne joue pas aux fléchettes lorsqu’il séléctionne ses actions.

    Répondre
  5. Bonjour Chris – Enquête de job,
    Par curiosité,peux-tu m’indiquer quelle action te rapporte 12% de rendement ?
    C’est pour faire mon marché et remplir mon PEA.
    Merci.

    Répondre
  6. Bonjour Cedric,

    J’adore ta métaphore car on peut pousser sa réflexion assez loin et on peut faire pas mal de réflexions business autour?

    En effet, il s’agit d’une vraie mentalité à acquérir et c’est le problème de la majorité des créateurs de projet. Ils ne voient pas leur projet business comme un business.

    Pour récolter les fruits de son travail, il faut… travailler mais travailler intelligemment. Pour ton cas des fraises, si notre jardinier ou agriculteur ne fait pas les bonnes actions, il y a de fortes chances que sa récolte soit maigre.

    Par exemple, donner de l’eau en quantité suffisante pour faire gonfler les fruits, apporter suffisamment de substrats (matières organiques) pour enrichir le fruit en vitamines et minéraux, etc.

    Ce travail représentent les actions de bases nécessaire à la survie du potager. Quelles sont les actions principales et indispensables que vous devez réaliser pour votre business ?

    Bien sûr, il y a des facteurs directs que vous maitrisez mais également des facteurs indirects sur lesquels vous n’avez aucune emprise comme la météo, l’invasion d’insectes, etc.

    Notez également les paramètres sur lesquels vous n’avez pas d’emprise et indiquez quel risque cela peut avoir sur votre business.

    Jérémy Goldyn,

    Répondre
  7. Bonjour Cédric,
    Ton article m’intéresse beaucoup. Je suis novice en termes d’achat d’actions. Est-ce que quelqu’un pourrait m’éclairer 😉
    Notamment sur les actions Renault…
    Merci

    Répondre
  8. @ Phil: c’est France Telecom qui rapporte plus de 12%/an. Mais tu peux en trouver quelques autres, en allant sur Boursorama.com. Tu cliques ensuite sur l’onglet Bourse, puis Palmarès. Tu choisis ensuite Dividendes et tu fais un tri sur la colonne Rend.2012.

    J’ai découvert ça…. dans une vidéo de Cédric que tu dois pouvoir trouver ici!

    Chris

    Répondre
  9. Métaphore joliment trouvée !
    Et j’ajouterais :
    En ce qui me concerne, je suis en train d’ensemencer en cette période printanière, en espérant récolter de bons fruits par mon travail et ma passion l’automne prochain… Espérons que la saison estivale sera propice à une bonne maturité avec un ensoleillement maximum… !
    Ainsi l’hiver sera plus paisible et nourrissant…
    Décidément la culture m’inspire quelle soit naturelle ou de création humaine… 😉
    Bonne récolte à tous !

    Répondre
  10. Salut Cédric,

    Moi j’arrive trop tard pour la récolte!
    Je viens tout juste de planter mes graines…

    En espérant que l’année prochaine, ma moisson ce fera avec une moissonneuse batteuse 🙂

    Je viens tout juste d’investir sur une assurance vie multisupport chez boursorama.

    D’ailleurs j’en profite pour pauser une question:

    J’aimerai très prochainement investir dans un PEA .
    Cependant, beaucoup de personnes préconisent d’y investir une somme importante dès le départ du faite de certains frais bancaires pouvant limiter votre rendement…

    Donc quel est le montant idéal pour ouvrir un PEA? 1000 euros, est ce vraiment trop juste?

    Répondre
  11. Bonjour,

    Cédric, les rendements des dividendes de Vivendi sont en baisses de 40% cette année et ceux de la Société Générale sont de 100% en baisse (pas de dividendes en 2012 et 2013) et peut être que j’en oublie……

    Attention à ne pas trop se focaliser sur les dividendes. 😉

    Alexandre

    Répondre
  12. Joli article
    Pour l’instant je n’ai que du total qui présente qd même l’intérêt de verser son dividende en 4 fois !

    Répondre
  13. Bonjour Cédric et tout le monde 😉
    Moi j’ai commencé à planter en investissant dans une entreprise de service à la personne. Mais avec juste 4 mois d’activité en 2011 je ne récolte pas grand chose. La seule chose positive c’est la possibilité de transférer les déficits sur mes déclarations d’impôt car je suis encore salarié en milieu hospitalier . En conséquence non seulement je ne paye pas d’impôt mais en plus je touche la prime pour l’emploi lol. En ce qui concerne mon investissement locatif me rapporte environ 100€ par mois après impôt.
    @+ et bon succès à tous

    Répondre
  14. Merci Chris pour l’info, j’ai déjà du France Telecom…
    Mais le rendement est garanti jusqu’à l’année prochaine. Ensuite le dividende risque de baisser
    Phil

    Répondre
  15. Faire du dividende c’est bien mais à mon avis il ne faut pas baser toute sa stratégie boursière dessus.

    Ce qui est sur avec les dividendes c’est qu’il faut voir très long terme et ne pas trop se concentrer sur la variation de l’action.

    Air Liquide est également un très bel exemple avec 1 action gratuite pour 10 plus le dividende normal !

    Répondre
  16. Bonjour,

    Tout à fait d’accord. Les actions à fort rendement sont à elles seules une stratégie pour des taux annuels supérieurs à 5% voir jusqu’à 8%

    Comparé au livret c’est intéressant. Si l’action peut en plus apporter des plus values au bout de de quelques années, c’est d’autant plus intéressant.

    Salutations

    Répondre
  17. La comparaison est très osée et audacieuse. Je ne serais pas tenté une seconde de me lancer à une telle comparaison.

    Mais au fond le raisonnement se tient. Et à la question : Profitez-vous de la saison des dividendes ? J’aime bien les fraises dans le ventre et les dividendes dans le compte bancaire 🙂

    @Roger

    Répondre
  18. Bonjour,
    très bonne comparaison, un point don peu de monde parle mai le dividende n’est pas NET. qu’elle sont les divers frais sur les dividendes (impot et autre ) ?

    Répondre
  19. Les stratégies basées sur les dividendes sont intéressantes et donnent de bons résultats sur le long terme.
    J’ai un faible pour les dividendes croissants car ils permettent de batir un portefeuille solide avec une bonne renta à long terme.

    Une autre voie intéressante est le call patrimonial. Il permet d’investir quasiment sans risque avec une bonne rentabilité en investissant une grosse partie sur des obligations et le reste avec des options pour jouer des mouvements spéculatifs.

    Répondre
  20. Bonjour Cédric,

    la manière dont pense les gens est d’ailleurs la raison pour laquelle ils ont souvent peur de se lancer dans les actions car elles sont associées à la spéculation et à la perte.

    Warren Buffet (célèbre millliardaire) garde ses actions depuis des décennies sans les vendre. Des actions d’entreprises dont les produits se vendront encore dans un siècle: Coca-Cola, Procter et Gamble, etc.

    En conclusion, les actions peuvent être l’investissement (selon moi) d’un bon père de famille, à condition de choisir au maximum dix actions d’entreprises pérennes et d’y mettre de l’argent chaque mois pendant des décennies (par exemple une ou deux actions par mois ou bien une certaine somme d’argent).

    amicalement,

    Pascal

    Répondre

Laisser un commentaire