Web Analytics

Bonjour, 

J’espère que vous allez bien.

J’ai décidé  de m’installer à Dubaï et je vais vous expliquer comment et surtout pourquoi ? 

Suivez-moi, on va en discuter.

Le masque de rigueur en 2020 ici, à Dubaï c’est obligatoire partout !

J’ai dû  bouger à Dubaï à cause ou plutôt grâce au Covid. Je vous en parle dans un instant.

En fait, la vie elle nous met à terre. Après c’est à nous de voir comment est-ce qu’on va réagir. 

Est-ce qu’on se relève ou est-ce qu’on reste à terre ? Est-ce qu’on reprend le contrôle ou est-ce qu’on subit? Donc voilà pourquoi j’ai décidé de venir ici.

Mais en tout cas je suis très heureux, c’est parfait !

On est accueilli par le spectacle des fontaines de Dubaï. Toutes les 30 minutes, il y a ce spectacle sous nos yeux.

L’idée, l’histoire, c’est de bien comprendre. Je n’ai absolument aucune rancœur contre l’Île Maurice. J’adore les Mauriciens, je serai tout le temps lié à ce pays puisque mon dernier fils est né là-bas. J’y ai vécu  5 ans.

Ça m’a permis de grandir, de grandir spirituellement, d’un point de vue financier et humainement aussi.

Je n’ai donc aucun regret.

Simplement, on ne pouvait pas rentrer chez nous, les frontières sont toujours fermées et je voulais reprendre « mon rythme », ma routine, mes habitudes.

Pour mes enfants, je veux qu’ils apprennent, qu’ils rencontrent d’autres enfants, je veux qu’ils se stabilisent.

Je veux reprendre ma routine, je veux bien manger.

Je vais me remettre à faire du contenu lourd pour vous. Et pour ça, il faut que je sois inspiré pour que je puisse inspirer.

Quand je suis bloqué comme ça, et que j’ai compris que je ne pouvais pas rentrer chez moi, eh bien je ne suis pas à mon meilleur niveau d’énergie.

L’idée, c’était en fait de trouver un endroit où l’on puisse aller en famille, un endroit qui soit complet. 

Il fallait que ça soit proche de l’Île Maurice, et de la France également.

Dubaï se situe entre les deux.

C’est à 6h de Maurice et 6h de la France.

Dubaï est également sur la même time zone que Maurice.

La France est à seulement 2h ou 3h de différence, on est en avance.

Quand je me suis demandé pourquoi, il fallait que ça soit bien pour le business. Il fallait que ce soit un climat sain. Je ne voulais pas aller à Londres.

C’était une possibilité, j’adore Londres, j’ai été là-bas 2 ans, mais l’hiver à Londres ce n’est pas envisageable tout de suite.

Il fallait que ça soit un endroit qui aime le business, qui permet d’ouvrir le mindset et qui aussi puisse être avantageux. 

Dubaï est un endroit où je suis inspiré. C’est quelque chose de plus gros que moi. 

Ici à Dubaï, je suis un « clochard ». Je suis le plus pauvre du quartier.

Ici, rouler en Aventador, c’est normal, c’est presque une Twingo.

Du coup, j’ai l’impression de me retrouver en 2008, puisque là je suis un bébé.

J’ai tout à refaire. Si vous voulez à chaque fois passer des niveaux, grandir et inspirer un max de monde, il faut savoir se renouveler, changer de paradigme, voir plus grand !

Tout ce que je dis, je le fais. 

Je mets mon argent là où je mets ma bouche. 

Tous les mois, je mets autour de 50 000 € en média buying, la partie e-commerce et business Internet. Je fais de la pub sur Facebook, Google et compagnie.

Ça me rapporte bien sûr énormément. 

J’investis massivement en immobilier, et je vais dire aussi aux gens de le faire.

J’investis aussi en business classique, et je dis aux gens de le faire. 

J’investis aussi dans des actions à forts dividendes, et je dis aux gens de le faire.

Je mets mon argent là où je mets ma bouche. 

Alors quand je dis aux gens de sortir de leur zone de confort, ils doivent sortir de leur zone de confort afin de passer au niveau suivant. 

Voilà, vous devez avoir peur. Vous devez vous dire mince : qu’est-ce que je fais là. Ça vous fera progresser. 

Si moi je ne le fais pas, je suis qui pour donner des conseils ?

Donc là, si je change d’environnement, si je change de zone de confort, mes enfants aussi. Ils ont repris l’école : moitié en anglais, moitié en français.

On s’est dit : « oula, c’est quoi ce truc ? » 

Au final, au bout de 2/3 jours, ils sont déjà adaptés. Ils kiffent l’école.

Eux, ils ont des neurones qui peuvent s’adapter plus vite que nous. 

Quand il s’agit d’argent et de business, en fait, il faut réagir comme les enfants.

Il faut être en mode éponge et accepter tout ça.

L’idée est de savoir se renouveler.

Les gars et les filles vous devez vous renouveler. Vous devez vous changer. 

Voilà, tout le temps, il faut savoir s’adapter, aller de l’avant, s’adapter aux changements.

Il y a eu cette crise du Covid qui nous a empêché de rentrer chez nous.

Honnêtement, on a mis un genou à terre. 

J’ai dû prendre 10 kilos pendant le confinement parce que j’avais mon équipe à Maurice à gérer, 20 personnes. Il faut payer les salaires. Il y a beaucoup de familles qui dépendent de ça.

Il y a les charges qui tombent. 

Il y a les enfants à la maison, 2 ans et 5 ans, je peux vous dire que ça dépote, c’est beaucoup d’énergie.

Ce n’était pas facile tous les jours.

On est là, on compense sur la nourriture et sur le rhum, Marie Galante, le meilleur au monde !

Mais au final, tu prends du poids, tu n’as plus beaucoup d’énergie. Tu es à terre.

C’est comment est-ce que tu sais comment te relever ?

Est-ce que tu te relèves, tu deviens digne ? Et tu te dis, il faut que je re-soulève de la fonte ?

Les gens ont besoin de moi. On est là, on a la grinta, on veut envoyer du lourd, et donc, il fallait prendre les décisions.

La décision était de venir ici.

Je sais qu’il y en a pleins qui n’aiment pas Dubaï.

Dubaï polarise !  C’est comme moi!  Il y en a qui ont horreur de ma gueule, et d’autres qui m’aiment bien.

Je m’en moque, je fais ce que j’ai à faire. 

Je dis ce que j’ai fait. J’inspire les gens.

J’ai aidé beaucoup de personnes, des milliers, des dizaines de milliers dans le monde à passer à l’action, à investir, à créer de la liberté pour eux.

Je fais ce que j’ai à faire. Dubaï polarise!

Il y a des choses qui sont très bien ici et il y a des choses qui sont moins bien ici. 

Mais les amis, c’est comme partout. En France, c’est pareil. En Belgique, c’est pareil. En Suisse, c’est pareil.

C’est partout comme ça sur terre. Il y a des choses qui sont bien, et d’autres qui sont moins bien.

En tout cas, j’aime être ici, m’installer à Dubaï pendant quelque temps, je pense. 

Je suis très heureux. Mes enfants aussi, ils ont l’air de kiffer. 

Ma femme, au début, c’était un peu compliqué, mais elle a l’air pas trop mal.

On est tout nouveau ici. Tout est à faire, tout à connaître.

Ici je suis en pleine phase de création d’entreprise. J’ai eu la licence pour ma boîte que j’ai créée ici.

En fait, j’ai plein de petites « branches » que j’ouvre un peu partout. J’en ai à Maurice, en France, et maintenant à Dubaï.

Maintenant on va avoir les visas. Parce qu’on est venu à 5 de mon équipe ici. Ma boîte va sponsoriser leur visa. On va travailler d’ici en partie. 

Je conserve ma boîte à Maurice.

Il y a eu plein de rumeurs comme quoi j’étais un salaud, j’avais viré tout le monde. 

Non, je me suis séparée de 3 personnes sur 20.

Je n’avais malheureusement pas le choix. Je ne suis pas le sponsor de l’Île Maurice. 

Je suis un investisseur/entrepreneur. J’ai gardé 17 personnes sur 20 et je suis très content. C’est mon équipe. J’ai mis 5 ans à la créer. Je vais la conserver très longtemps, à vie, toute ma vie.

En tout cas, c’est ma vision que j’ai actuellement.

Voilà, on est venu à 5 ici et on va soulever de la fonte, ici, à Maurice, en France, partout.

On est là pour créer de la valeur pour vous. 

Il y en a qui ont pensé qu’on avait été enterré.

Mais non !

Nous on est comme une graine. On nous enterre, on pousse et après on fait un arbre. On est comme un chêne.

L’idée est de savoir évoluer, savoir embrasser les changements. 

Le Covid a changé plein de trucs. 

Quand tu as quitté la rat race, comme c’est mon cas depuis 2011, et bien, on peut aller se relocaliser n’importe où dans le monde, rapidement.

Car on a les moyens, on a le cash-flow, on a du cash.

Dubaï nous a accueillis, mais on aurait pu aller à l’Île de Bréhat en Bretagne qui est une île magnifique. 

On aurait pu aller partout sur terre car on a quitté la rat race.

On est libre d’aller où l’on veut. C’est ça l’important, c’est d’être libre et d’avoir ce sentiment d’indépendance, de liberté, de pouvoir montrer des choses nouvelles à nos enfants, à nos proches.

Et de faire kiffer les gens, de vivre des aventures.

Là, je suis comme un gamin, c’est 2008 à nouveau. 

Je suis le smicard du quartier.

Je suis PAUVRE, je suis PAUVRE.

Je suis pauvre ici mes amis, et ça fait du bien. 

Je suis personne. Je suis un simple être humain. Ma mission sur terre est d’impacter un maximum de monde, apporter de la valeur, aider les gens à passer au niveau suivant.

Mais ici je suis personne, personne ne me connaît.

Tout le monde est plus riche que moi.

J’ai l’impression que mes ailes sont en train de se déployer à nouveau et que ça m’ouvre de nouvelles perspectives. Waouh !

Je suis très content en ce moment.

Voilà pourquoi je m’installe à Dubaï. 

La suite au prochain épisode. 

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse.

1 commentaires

  1. Florent ROLLAND Répondre

    Bonjour Cédric,
    Excellent choix Dubai, quoique je préfère le côté « campagne » de Abu Dhabi.
    Tu as très bien fait de bouger même si Maurice est magnifique.
    Ce que tu fais , transmets et inspire et ton franc parler sont remarquables.
    Les émirats sont la Mecque de l’automobile (sans jeu de mots) et tu vas y être comme un poisson dans l’eau !
    J’ai vécu aux émirats, aussi si tu veux échanger à ce sujet surtout n’hésite pas.
    Il y a pas mal de business Angels à qui tu devrais « plaire » vu ta fougue, ta motivation et ton ambition si tu veux faire du business.
    Très bonne installation à toi et à ta famille et surtout pense à aller faire un tour à Qasr Al Sarab Desert Resort ou en OMAN !

    Cordialement,
    Florent
    Nouméa, Nouvelle Calédonie.

Écrire un commentaire