Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Présidentielle 2022 : qui sont les candidats les plus riches ?

Nous sommes à quelques semaines de l’élection présidentielle et voilà qu’on peut prendre déjà connaissance des déclarations de patrimoine des 12 candidats. De gauche à droite, que déclarent posséder les candidats ? La plus riche de ce classement avec 9,7 millions d’euros, c’est Valérie Pécresse. Alors que Philippe Poutou est le moins fortuné des 12 prétendants à la présidentielle.

Un demi-million d’actifs pour Emmanuel Macron et 4,2 millions pour Éric Zemmour : voici les déclarations de patrimoine et d’intérêts des 12 candidats à la présidentielle, publiées le 8 mars par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Les déclarations de patrimoine et intérêts des 12 candidats à la présidentielle :

1. Valérie Pécresse (candidate Républicain) : 9,7 millions euros

Valérie Pécresse possède trois maisons et des terrains pour une valeur totale de plus de 4,1 millions d’euros, dont une maison dans les Yvelines et une autre en Loire-Atlantique. Elle est la candidate la plus riche de ce classement avec 9,7 millions d’euros.

Toutefois, la plus grande partie de cette fortune est détenue par son mari. En effet, les deux détiennent près de 6,5 millions d’euros d’assurance-vie, plan d’épargne retraite, stock-options, actions, comptes courants et divers produits d’épargne, ou encore 60 000 euros d’œuvres d’art.

2. Éric Zemmour (candidat du parti Reconquête) : 4,2 millions d’euros

Eric Zemmour a aussi investi dans la pierre. Il détient cinq appartements à Paris allant de 27 à 165 m2, pour des montants de 176 400 € à 1,8 million d’euros. Il lui reste encore quelque 633 000 euros à rembourser sur ses crédits. Il détient également 90 % du capital de la société d’édition Rubempré, pour une valeur d’1,5 million d’euros.

3. Nicolas Dupont-Aignan (candidat de Debout La France) : 2 millions d’euros

Nicolas Dupont-Aignan est propriétaire de plusieurs biens, dont un appartement de 105 m2 à Paris évalué à 1,4 million d’euros. Il a aussi trois autres biens immobiliers dont un deuxième appartement à Paris évalué à 205 000 euros, une maison dans l’Essonne d’une valeur de 250 000 euros et un local commercial à Paris à 260 000 euros. Le candidat de Debout La France a aussi déclaré avoir d’autres actifs, donc une sculpture à 25 000 euros, une Peugeot 308 évaluée à 5 000 euros. Il a aussi deux hypothèques à rembourser d’un montant total de 192 660 euros.

4. Jean-Luc Mélenchon (candidat de La France Insoumise) : 1,4 million d’euros

Jean Luc Mélenchon quant à lui possède un patrimoine d’1,4 million euros. Le patrimoine du candidat de la France insoumise est principalement composé d’un appartement à Paris évalué à 1,2 million d’euros, d’une maison dans le Loiret à 170 000 euros, ainsi que de 95 000 euros sur divers comptes bancaires. Jean-Luc Mélenchon doit cependant encore rembourser un crédit de 100 000 euros.

5. Marine Le Pen (candidate du Rassemblement National) : 1,2 million d’euros

Marine Le Pen a déclaré un bien immobilier représentant un total d’1,29 million d’euros : une maison de 633 m2 dans les Hauts-de-Seine, dont elle détient 12,5 % en SCI pour un montant de 616 800 euros, une maison de 120 m2 dans Morbihan, dont elle est copropriétaire à 28,5 % soit 111 883 euros et enfin une maison dans les Yvelines, dont elle est copropriétaire à 25 % soit 565 801 euros.

Elle a contracté trois emprunts, dont un pour sa campagne présidentielle auprès de la banque hongroise MKB pour plus de 10 millions d’euros.

6. Jean Lassalle (candidat de Résistons !) : 630 000 euros

Jean Lassalle détient cinq propriétés, dont un terrain dans les Pyrénées-Atlantiques pour 120 000 euros, trois maisons et un appartement. Ses quatre biens immobiliers ont une valeur totale de 680 000 euros. Il a aussi huit comptes en banque et cinq emprunts bancaires en cours de remboursement.

7. Anne Hidalgo (candidate du Parti Socialiste) : 575 000 €

La candidate du Parti Socialiste possède une maison de 118 m2 à Paris, dans le 15e arrondissement. Un bien immobilier qu’elle a acheté à crédit en 2006 estimée à aujourd’hui à près d’1,4 million d’euros. Anne Hidalgo dispose également d’environ 120 000 euros sur cinq comptes bancaires et une hypothèque de 400 000 euros à rembourser.

8. Emmanuel Macron (Président sortant, candidat de La République En Marche) : 550 000 euros

Le président-candidat a indiqué, comme en 2017, un patrimoine essentiellement composé de comptes bancaires et d’instruments financiers : un Compte Épargne Développement Durable approvisionné de 120 000 euros et un Compte Épargne A de 22 000 euros ; une assurance-vie d’une valeur de remboursement de 113 000 euros.

Il lui reste encore environ 122 500 euros à rembourser d’un prêt pour des travaux contractés en 2011.

À savoir qu’il a perçu 900 000 euros de revenu net imposable entre le début de son mandat à l’Élysée et le 31 décembre 2021.

9. Yannick Jadot (candidat écologiste) : 412 000 €

L’écologiste Yannick Jadot n’a aucun bien immobilier. Il n’a qu’un scooter et une assurance vie.

Les principaux atouts du candidat EELV étaient constitués d’un contrat d’assurance-vie de 67 000 euros, 90 000 euros répartis sur cinq comptes bancaires, et d’un scooter électrique de 4 000 euros. Son mandat de député européen lui assure un revenu brut de 108 900 euros par an.

10. Fabien Roussel (candidat du Parti communiste) : 220 000 €

Le candidat communiste est propriétaire de deux maisons dans son département du Nord, l’une faisant 100 m2 en pleine propriété pour 180 000 euros, l’autre, détenue à 60 %, pour 120 000 euros.

Il a contracté un crédit immobilier (dont 92 770 euros restent à rembourser) et un prêt à taux zéro (6 130 euros restants). Un de ses comptes courants était dans le rouge à la date de sa déclaration, à -219 euros.

11. Nathalie Arthaud (candidate de la Lutte Ouvrière) : 219 000 €

La candidate de la Lutte ouvrière est copropriétaire d’un appartement de 48 m2 à Pantin (Seine–Saint-Denis), sa part étant valorisée à 177 600 euros. Ses économies sont inférieures à 40 000 euros.

12. Philippe Poutou (candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste) : 122 000 €

Le candidat ouvrier est au chômage depuis son licenciement de l’usine Ford de Blanquefort (Gironde) en septembre 2021. Il perçoit une indemnité de conseiller municipal et métropolitain à Bordeaux. Il n’a pas de patrimoine immobilier, mais près de 100 000 euros répartis sur quatre comptes bancaires et une Peugeot 308 évaluée à 22 500 euros.

Source : 20 Minutes.

Les plus riches investissent dans des actifs

Immobilier, voitures, comptes bancaires, mais aussi participations au capital de sociétés, dettes éventuelles et encore activités professionnelles des cinq dernières années : chacun devait remplir ces rubriques et déposer ses déclarations, certifiées sur l’honneur au Conseil constitutionnel.

Ce qu’on retiendra de ces déclarations, c’est que les candidats les plus riches ont des actifs, ils investissement dans l’immobilier. Et c’est l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire si vraiment vous voulez gagner de l’argent, des revenus passifs, créer votre patrimoine.

Avoir plusieurs comptes en banque et des assurances vie c’est bien aussi. Mais investir dans des actifs c’est mieux. Investir dans l’immobilier, la bourse, les cryptomonnaies, créer des business physiques et sur internet c’est la clé de la richesse. C’est comme ça que vous pouvez vous enrichir.

À ce sujet, je vous invite à faire le quizz : est-ce que je vais devenir riche un jour ?

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire