Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

3 étapes pour réussir son investissement immobilier

Dans cette vidéo je parle des 3 étapes que j’ai suivi pour réussir mon premier « gros » investissement immobilier.

1ère étape : Apprendre, apprendre, apprendre

2ème étape : Rencontrer des investisseurs en immobilier qui savent de quoi ils parlent

3ème étape : Passer à l’action et faire des offres d’achats.

Je parle également d’une anecdote racontée par un de mes mentors dans le domaine de l’immobilier.

PS : Pensez à partager cette vidéo avec vos amis, membres de votre famille ou connaissances qui pourraient être intéressés par l’investissement immobilier et veulent gagner en indépendance financière. Vous leur rendrez un grand service!

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

36 réflexions au sujet de “3 étapes pour réussir son investissement immobilier”

  1. Bonjour Cédric.

    Bonne vidéo, ça va nous permettre de savoir à quelle étape nous sommes avant notre 1er investissement.

    D’ailleurs, je dois me situer entre la première (apprendre, apprendre) et la seconde (rencontrer des investisseurs).
    Comment faire pour rencontrer ces investisseurs ? ou se trouve ces séminaire?
    Je pense que chaque cas est différent donc des milliers de questions différentes à leurs poser !!

    Sinon, pas trop stressé par la fin des travaux dans ton appartement parisien ?

    Bonne continuation

    Répondre
  2. Bonjour,

    Voilà plusieurs semaines que je me documente sur le choix et la manière dont je vais faire mon premier investissement (Phase 1) mais difficile de rencontrer des investisseurs pour avoir un retour d’expérience, même sur les forums. Je n’ai peut-être pas bien cherché mais les gens se s’ouvrent pas comme ça à moins de les connaitre personnellement.
    La manière d’investir sera différente selon les personnes (capacité d’emprunt, définition des choix, plan d’investissement etc..) et ce qui manque à mon avis c’est ce genre d’informations, s’appuyer sur quelque chose ou quelqu’un qui nous permette d’utiliser la meilleure solution et éviter ainsi tout risque inutile, au moins partir sur une base solide. Partir sur un premier investissement en locatif ou revente? Attendre une plus-value et l’utiliser pour le second investissement? quel bien choisir dans tel ou tel département etc….Je me pose sans doute beaucoup trop de questions mais je pense ne pas être le seul dans ce cas, le but n’étant pas de foncer tête baissée mais avec un minimum d’assurance! :o)
    Les courtiers vont-ils au delà de trouver le taux le plus bas? ont-il un rôle de conseiller par rapport à la situation de chacun? peut-on s’appuyer sur leurs conseils pour bien démarrer?
    Merci!

    Répondre
  3. @Brice : Je vois que mon commentaire n’est pas totalement dénué de sens! :o) Ca me conforte dans l’idée qu’il faille trouver « un appui » et quelques exemples type pour des situations différentes!

    Répondre
  4. @Pascal N: je te retourne le message, j’ai pas voulu mettre trop de question dans le message précédent mais j’en ai tout un wagon, des question plus idiotes les unes que les autres par moment. Mais bon en effet un appui réel pour LE premier investissement serait le bienvenue.

    Tout en accord avec toi

    Répondre
  5. bonjour moi je suis dans la phase apprendre apprendre
    et la ce que je vois pointer comme problème c’est l’acceptation de la banque je suis intermittent du spectacle
    et c’est toujours plus compliquer…
    a savoir que j’ai aquairi ma résidence principale
    sur un coup de chance
    quant tu parle de fair des offres qu’elle est le bute de la maneuvre c’est en obtenir une ou apprendre a négocier ?
    résultat ou technique ?

    Répondre
  6. L’éducation financière est la base de tout bon investissement.
    Il est important de connaître ce qui a permis aux investisseurs de réussir mais aussi quels ont été leurs échecs. Cette notion est très importante pour ne pas les reproduire.
    J’ai côtoyé des agents immo, des patrons d’agence, des marchands de biens, des chasseurs immo, des investisseurs particuliers, des notaires, … et on en apprend beaucoup par ces personnes.
    Avant d’être riche définitivement, je suis devenu riche intellectuellement ( dans le monde de l’immobilier) et c’est très important!
    A bientôt! 🙂

    Répondre
  7. Bonjour Cedric,

    Très bonne vidéo. BRAVO!

    Voila qq temps que je suis tes conseils depuis le basque en Espagne. pour répondre à ta question, très franchement actuellement ce qui pousse à ne pas franchir le pas d’investir ds l’immo c’est le capital de départ.

    Pour une demande de prêt ici en Espagne tu dois avancer 20% du montant total du bien à acquérir, donc il faut accumuler ce capital et cela est un frein pour entrer ds l’immo.

    En plus de cela, je pense tout d’abord m’acheter un appart et ensuite investir ds le locatif, je pense que cela est le chemin correct ou je me trompe ?

    Merci! Salutations.
    Luis.

    Répondre
  8. @luis: Tout dépend de ta capacité d’emprunt. Personnellement, j’ai opté pour la stratégie que tu veux utiliser. Je te la conseille donc. Maintenant, pour ceux qui habitent Paris ou dans dans des villes chères, d’autres solutions alternatives existent: Locataire et bailleur, SCPI, SIIC, …

    Répondre
  9. Bonjour.

    Comme le rappelle une publicité placée dans votre site en faveur de HAUSSMANN PATRIMOINE, il y a un moyen tout simple de pratiquer l’investissement immobilier : la SCPI.

    Respectueuses salutations

    Répondre
  10. @jerome@investissement/@tromel : Si on prends en considération le but final de Cédric ainsi que la majorité de ceux qui lisent ce forum est d’avoir un rendement moyen de 7-8% en locatif meublé que ce soit à Paris ou en province ou de générer une bonne plus-value à la revente. Un investissement en SCPI serait-il aussi intéressant et dans quelle mesure? De ce que j’ai pu lire, on dépasse rarement les 5%. QUID du cashflow généré sur du locatif comparativement à la SCPI? Ou peut-être que ces 2 modes d’investissements ne sont pas comparables?

    Répondre
  11. @Cédric : Cela fait plusieurs vidéos que je regarde, et j’aimerais émettre une critique qui à mon sens est constructive .

    Je pense que tu devrais travailler ton élocution davantage . C’est à dire :

    – L’articulation (parfois pas assez clair)
    – la vitesse de parole (trop vite ou trop lent)
    – Les temps de pauses (notamment éviter de déglutir en milieu de phrase)

    Cela rendrait la vidéo beaucoup plus agréable à écouter . le fond est excellent, ce serait encore meilleur en travaillant la forme 😀

    Répondre
  12. @Pascal: Ce sont 2 investissements difficilement comparables. Pour l’un, tu mouilles ta chemise, pour l’autre, non.
    J’avais fait un article pour comparer les 2: https://www.capitalstory.fr/les-scpi-placement-interessant-ou-non/
    Maintenant, attention aux SCPI de la banque. Souvent, les banques essaient de nous « refourguer » leurs produits et les SCPI n’échappent pas à la règle. Leurs rendements ne sont donc pas intéressants. De plus, le passé ne présage pas de l’avenir en ce qui concerne leurs résultats comme pour les actions. Sur l’immo physique, nous savons à quoi nous en tenir. Les loyers ont-ils baissé par le passé? Non!

    Répondre
  13. @Jérôme : 2 choses:
    – tu es fonctionnaire donc tu pars déjà avec train d’avance quand il s’agit de faire un prêt sans apport. C’est loin d’être le cas pour pas mal de gens…
    – Pour ce qui est des loyers qui n’ont jamais baissé c’est également la maxime : « le passé ne présage pas de l’avenir » qui s’applique ici. Combien disait que l’immo ne pouvait PAS baisser et que la pierre était du solide…

    Répondre
  14. @Pedro:- Il y a fonctionnaire et fonctionnaire. Un fonctionnaire au bout de 10 ans qui touche 1650€ n’est pas mal mais pas exceptionnel. Après, tout dépend du prix de ton acquisition. Si je vais voir ma banquière pour acheter un immeuble à 500 000 euros, elle va me dire non de suite, fonctionnaire ou non!
    – De tout temps, le marché de l’immobilier sur ses prix ou volume a été cyclique. La vie est un éternel recommencement mais il faut connaitre des bases de l’histoire pour pouvoir anticiper l’avenir.

    Répondre
  15. Ca donne vraiment envie !

    Personnellement l’immobilier, pas encore pour moi. Actuellement je voyage donc je ne peux ni avoir de prêt, ni m’en occuper, cela dit je continue mon A.V où j’espère atteindre les 40k€ d’ici mes 25 ans (et 100k€ d’ici mes 30).

    Je me serai bien mis à l’immobilier juste après mon retour de voyage, cependant je pense me lancer tout de suite en tant qu’entrepreneur, donc j’attendrai plutôt que ma société soit prospère pour m’intéresser aux immeubles etc… ^^

    Répondre
  16. @Jerome
     »
    De plus, le passé ne présage pas de l’avenir en ce qui concerne leurs résultats comme pour les actions. Sur l’immo physique, nous savons à quoi nous en tenir. Les loyers ont-ils baissé par le passé? Non!
     »

    C’est du grand portnawak. Le rendement des SCPI est consitué par quoi selon toi ? La vente de boites de conserves ? Non c’est la redistribution des loyers (car si tu compares l’investissement locatif il faut le comparer aux SCPI de rendement). Donc si le rendement baisse c’est bien que les loyers baissent ! Tu fais un parrallèle de mauvais aloi avec les actions car les SCPI n’étant pas cotées en bourse (contrairement aux SIIC) la valeur de leurs parts n’est pas influencée par les fluctuations boursières contrairement aux actions !

    Tu affirmes péremptoirement que les loyers n’ont pas baissé par le passé (sous entendu ils ne baisseront pas plus dans l’avenir en opposition à l’adage le passé ne présage pas de l’avenir pour les rendements des SCPI et actions) mais c’est une erreur. La réalité présente en fait de fortes disparités selon les villes voir https://www.toutsurlimmobilier.fr/clameur-les-loyers-dans-les-grandes-villes-francaises.html ou dans le dossier spécial immobilier dans l’Express du 19 mars 2011 pages 86 à 88 ou encore sur https://www.surf-finance.com/loyers-au-metre-carre-dans-les-plus-grandes-villes-de-france-419.html, je ne résiste pas à reproduire cet extrait : « En règle générale, les loyers au mètre carré ont baissé sur l’année 2009. »

    Quel est donc l’intéret des SCPI ? Puisque tu as fais un parallèle avec la bourse je vais faire de même. Choisir entre investir directement dans un bien locatif et dans une SCPI c’est comme investir en bourse soit en sélectionnant toi même les actions soit en passant par un fonds de placement.
    Le maître mot est « mutualisation » chaque fois tu prends des parts sur un panier de produits et donc les pertes des uns sont compensées par les gains des autres. En revanche si tu n’as pris qu’un produit et que tu as misé sur le mauvais cheval alors tu n’as que les pertes.
    Je ne pense pas que tu me contrediras sur ce point étant donné que comme on peut voir sur ton blog tu n’es pas un gugusse qui a mis tous ses oeufs dans le même panier je te cite (ça te fera des droits d’auteurs que te verseras Cédric 😉 )
     »
    Je possède 8 appartements. J’ai une assurance vie, des placements bancaires et des investissements sur de multiples supports
     »

    Avec un appartement tu prends le risque d’avoir une rentabilité de 0 sur une période (la vacance locative ça existe !) avec 8 apparements le risque d’une renatbilité de 0 est beaucoup plus faible (8 vacances locatives en même temps c’est vraiment pas de pot) en revanche il est évident que si tu prends la meilleure rentabilité de tes appartements elle sera plus haute que la moyenne.

    Donc pour un montant égal (car il ne faut pas oublier non plus que les SCPI proposent un ticket d’entrée plus faible que l’immobilier « physique ») si t’es sûr de sélectionner le meilleur bien qui n’aura jamais de vacance locative ou si tu acceptes ce risque (car il n’y a as de miracle plus tu prends de risque plus tu maximises le gain potentiel – si tu paries sur l’outsider s’il gagne tu gagneras plus que si tu paries sur le favori et qu’il s’impose) en souhaitant maximiser tes gains potentiels (le gestionnaire faut bien le payer) c’est évident qu’il faut choisir l’achat direct en revanche si la gestion t’effraies un peu ou si tu veux plutot t’orienter vers un placement « en bon père de famille » en minimisant au maximum les risques alors les SCPI peuvent être une alternative.

    Enfin je terminerai cette (trop) longue intervention que les deux possibilités ne s’excluent pas forcément…

    Répondre
  17. @Kai971
    Je pense que Jérôme voulait parler des SCPI en immobilier d’entreprise|mur de boutique, qui est, il faut l’avouer, plus volatile et hasardeux en terme de loyers sur le long terme.
    Après concernant le risque d’avoir une rentabilité 0 en locatif résidentiel, je ne suis pas expert mais il existe des assurances sur les loyers impayés (ça peut éventuellement rassurer le jeune bailleur pour les premières années …).
    Et oui, de la même manière que pour un véhicule quand il y a des risques, on peut les « mutualiser » (pour reprendre l’expression) avec une assurance…

    Répondre
  18. Salut Cédric,

    Pourquoi tu te caches dans ton coin ? 🙂

    Tu peux nous faire une vidéo en marchant comme le présentateur de « enquete exclusive » (M6)

    Te déplacer dans ton appart, ce serait le top comme vidéo 🙂

    C sur investir c’est le mieux. Pour moi si tout se passe bien, ce sera une maison l’année prochaine mais en tant que résidence principale (apport de 50 000 euros pour valeur du bien aux alentours de 450 000euros)

    Heureusement qu’une partie infime de la population achetes sinon tu n’aurais personne pour louer ton bien !!

    Pour avoir quelques tres riches il faut beaucoup de pauvres !!! c’est comme cela que fonctionne l’économie ! 🙂

    Répondre
  19. Vidéo très sympa, je suis 100% d’accord avec toi!!

    Il faut lire, écouter les grands (je suis allé voir Olivier Seban par exemple) et n’écoutez que soi et ses objectifs!!!

    Répondre
  20. @Kai971: Pedro t’a répondu avec justesse. Ces 2 investissements ne sont pas comparables comme déjà dit pour les SCPI.

    Ensuite pour les loyers, la presse a bon dos. On s’en sert quand ça nous arrange et on dit : « tiens , voila la vérité! ». J’ai lu en 1990 et 1991, des articles prétendant qu’il fallait acheter. La presse le disait, il fallait donc le faire?

    Je suis désolé mais j’investis depuis 8 ans et je ne vois pas les loyers baisser mais si la presse le dit….
    Alors oui, des programmes de défiscalisation ou des investisseurs trop gourmands sont passés par là. Il est logique que les loyers baissent sur ces secteurs car cela a contribué à une déstabilisation des marchés locaux. L’emplacement dans un investissement est donc essentiel.

    Et stp, garde tes nerfs pour des choses plus importantes. J’aime débattre mais pas dans l’agressivité. Je comprends que des investisseurs ne vont plus sur des forums ou sur des sites débattre si c’est pour être pointé du doigt.

    Répondre
  21. @Brice : Les séminaires il y en a quelques un en France, ça va se developper davantage je pense. Les investisseurs tu peux les trouver sur le net, dans les agences immo, dans les petites annonces, autour de toi! Je n esuis pas stréssé mais j’ai hâte!!!

    @Pascal : C’est sur que sur les forums c’est pas évident 😉 y a pas mal de trolls et de personnes négatives.

    @Guigue : c’est pour obtenir une bonne affaire, si ta première offre est aceptée, good!

    @Jerome : Merci pour ton intervention d’investisseur éclairé 🙂

    @Luis : Yo! Dans ce cas peut etre que tu peux créer une SCI pour acheter le bien. Si tu achètes pour vivre, alors ce n’est pas vraiment un investissement.

    @Tromel : Je ne vois pas de quelle pub il s’agit, surement de la pub contextuelle adsense.

    @Developpeur : Je sais que je parle très vite et que j’articule pas. C’est comme ça dans la vraie vie aussi, mes proches ont du mal à me comprendre/suivre ds fois. Et ouai j’ai des défauts! En tout cas j’y travaille et on verra la progression d’ici 1 an.

    @Greg : oui j’ia mal cadré… ! « Heureusement qu’une partie infime de la population achetes sinon tu n’aurais personne pour louer ton bien !!

    Pour avoir quelques tres riches il faut beaucoup de pauvres !!! c’est comme cela que fonctionne l’économie ! » C’est faut je connais des multi millionaire qui louent… Et pleins de personnes qui s’enrichissent chaque mois et louent. L’argent n’est pas quelque chose de « fini », il y en a pour tout le monde. Ce n’est pas parce que je gagnent 1000e ici que quelqu’un d’autre perd 1000e là! Au contraire si tu achète ta résidence principal et que tu n’achètes rien d’autre (ce que fait 95% de l apopulation) alors tu es pauvre 🙂

    @Guillaume : Super ton blog, quand est ce qu’on fait un tour de Porsche?

    @Jerome : +1, qui écoute ce que dit le smagazines? 😀 Si le smecs savaient de quoi il sparlaient alors ils l eferaient eux même. Si tu proposes un appartement de très bonne qualité pourquoi le loyer baisserait-il? Car c’est l’insee qui le dit? Restons serieux messieurs!

    Répondre
  22. @Kai : je suis 100% d’accord avec toi.

    Pour ce qui est de l’immobilier, je préfère les SCPI en terme de mutualisation du risque et en terme de rendement supérieur dans bien des cas à l’immobilier physique si on enlève les frais.

    Certains ne veulent pas l’admettre mais les bonnes affaires qu’il y avait il a 15 ans sur Paris c’est fini. On peut trouver des biens corrects avec des rendements honnêtes qui représente un investissement décent mais plus les affaires incroyables qui existaient avant et je les sais pour avoir visité des petites surfaces à des prix incroyables dans les années 1996/1998. C’est à ce moment la qu’il fallait passer à l’action coute que coute et c’est la ou tout le monde vous dissuadait de le faire.

    Le second problème c’est que tout le monde veut faire la même chose : j’achète un studio cher que je loue encore plus cher en espérant une méga plus-value à la revente. La concurrence est exacerbée et fait monter les prix. Les vielles recettes d’hier ne fonctionne plus tout à fait comme avant ! Mais seul l’avenir dira qui a raison.

    Je connais un peu le quartier ou investis Cédric, c’est un quartier pas mal en devenir et l’investissement en tant que résidence principal n’est pas mauvais mais pas exceptionnel. Entre payer un loyer très cher et acheter ce type d’appartement sur 20 ans à taux bas je pense qu’il a fait le bon choix.

    Répondre
  23. Vidéo très intéressante, merci pour tous ces conseils immobilier à travers cette vidéo. J’apprécie beaucoup tes vidéos ou on apprend très rapidement et facilement !

    Répondre
  24. Alors perso, mon meilleur ami a fait fort, il ne travail déjà plus car il opte pour un meilleur plan Cédric:

    – il a achete 2 grand appart aux enchères pour en faire des colocs. Tu question rendement, c’est le top!

    Répondre
  25. Cedric,

    C est via un autre forum  » de denigrement  » constant que j’apprends ton existance.

    C bien actuellement tu te trouve dans la typologie des propriétaires bailleurs  » phase ascendante  » dans l ‘axe des NOUVEAU PROPRIETAIRE <( il y en a 10 – heritiers actifs – familiaux -paternaliste-conservateurs……)

    Mon profil
    18 logements Paris ( Nord )
    RP en 77
    Administrateur de bien ( Pour mon propre compte )
    HA de preference a la bougie ( même si maintenant c un chrono 1.30 )
    Quelque opérations de marchand

    Donc régle N° 1 la connaissance
    ICH- ESPI -DTA gestion immo pour les ecoles de base.
    Des connaissances beton en droit
    Baux de 89
    Copro 10/7/65
    Fiscalité ( 2044 bleue )
    Etre capable d 'aller en justice seul ( quote de plaidoirie )

    Biboune

    Répondre
  26. merci pour tous les conseils et les 3 étapes
    à suivre et surtout merci pour ta générosité
    de vouloir tout partager avec les autres
    tu as en plus très bon coeur
    Yen

    Répondre

Laisser un commentaire