Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

10 stratégies utilisées par Warren Buffet pour s’enrichir

1 – Réinvestir ses profits pour bénéficier des intérêts composés et faire travailler l’argent pour vous plutôt que le contraire.

2 – Agir différemment de la masse. Par exemple acheter maintenant que le CAC40 est à 3000 points.

3 – Ne pas rester passif, si une bonne occasion se présente, foncer.

4 – Vérifier tous les points de l’investissement et vérifier que tout soit notifier par écrit.

5 – Faire attention aux frais, même petits.

6 – Limiter ses prêts à la consommation.

7 – Être persistent.

8 – Savoir quand se séparer d’un investissement.

9 – Évaluer les risques en simulant le pire scénario possible.

10 – Savoir ce que le succès signifie vraiment.

Via allfinancialmatters.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

10 réflexions au sujet de “10 stratégies utilisées par Warren Buffet pour s’enrichir”

  1. Salut,

    On peut aussi citer le célèbre « Be affraid when others are brave, and be brave when others are affraid » qui pourrait se traduire par « achetez quand les autres ont peur (et que les marchés sont bas) et vendez quand les autres sont confiants (et que les marchés sont hauts) ».

    Oui, il faut un mental d’acier pour suivre cet adage…

    Ne pas oublier non plus « n’investissez que dans ce que vous comprenez », qui lui a permis d’éviter la chute des valeurs internet…

    Répondre
  2. Acheter bas et vendre haut toute une histoire.
    Pour l’instant on utilise plutôt l’image de Buffet pour faire revenir les investisseurs sur le marché mais qui nous dit qu’après un rebond technique de fin d’année probable on ira pas à 2000 points ? Savoir ou est le plus bas, là est la vraie question mais encore une fois il faut avoir une boule de crystal pour le savoir. La seule façon de ne pas se tromper reste dans l’élaboration d’une stratégie où on investis un peu tout les mois, stratégie de lissage.
    A voir

    Répondre
  3. Moi je rajoute :
    « get off my way negative people » se debarasser des gens qui disent tout le temp « arrete tu n’y arrivera jamais (alors qu’il n’ont à peine 30 ans), c’est par pour nous ça,mais jamais j’aurais ça ) enfin les personnes négatives !!

    J’en profite pour pauser une question :

    Que pensez vous de l’investissement locative? même si il faut rajouter 100e .
    Et qui à participé au forum de celui qui a ecrit tt le monde merite d’être riche !!

    Répondre
  4. Je rebondis sur la question de Joris :
    « Que pensez vous de l’investissement locative? même si il faut rajouter 100e? »

    De mon point de vus, la question n’est pas de savoir s’il faut rajouter 100 ou 200€, mais plutôt de raisonner en rendement et en capital.

    Si un placement immobilier me rapporte 4% de rendement net avec risques (immobilisation de capital, non paiement de loyer, travaux, vacances…) alors que le livret A me rapporte 3,5% sans risque et avec capital dispo immédiatement, est-il intéressant d’investir dans l’immobilier ?

    De même, il est vrai qu’un investissement locatif en auto-financement est toujours gagnant en théorie (les loyers couvrent la mensualité du crédit + les frais afférents (travaux, impôts…).
    Cela justifie-t-il cependant de surpayer le bien ?
    Ne vaudrait-il mieux pas attendre quelques années pour payer le bien moins cher, et réduire ainsi la durée d’endettement ?

    Dernière remarque, il est je pense très difficile aujourd’hui de monter un investissement locatif en auto-financement (vu les prix actuels de l’immobilier).

    C’était mes réflexions (un peu en vrac!) sur le sujet…

    Répondre
  5. Merci Alex pour ta réponse,

    Mais prenons l’exemple d’un studio de 25 m2 qui coute 90 000 euros , loué 500e par mois .
    un credit sur 20 ans ans avec un taux de 5.56% angage à des remboursement de 631 € soit 131 euros de ta poche on va dire 200 donc au bout de 20 ans on se retrouve avec un capital de 90 000e avec 131e d’investie. Alors que si tu place ces 131 euros sur 20 ans à 4% tu as a peu près 50000euros.

    Bon c’est mon analyse , peut être que je fais des erreurs, mais moi je cherche un moyen d’avoir un capital de plusieurs milliers d’euros d’ici ma retraite 🙂 ! quel est votre strategie ??

    Répondre
  6. Bonjour Joris,

    Le fait est qu’avec l’immobilier tu bénéficies de l’effet de levier. Ce n’est pas 100€ que tu places à 4% mais 100 + 600/700 autres qui sont payés par le locataires. Autres avantages, l’assurance, s’il t’arrive quelque chose, ta famille récupère 100% de la valeur du bien. Enfin, l’inflation aura vite fait de grignoter sur les 100€ mensuels que tu rajoutes pour finir par mettre 10, 50, 100 puis 200€ dans ta poche jusqu’au moment au ton crédit immo est payé.

    La vrai solution reste de panacher tout les types d’investissements.

    Répondre
  7. Bonjour Joris,

    Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire 🙂

    Comme le précise Cédric, l’endettement pour acheter de l’immobilier offre un levier très intéressant (bien expliqué par Olivier Seban dans son livre « Tout le monde mérite d’être riche »).

    Je veux juste pointer le fait qu’il faut se poser les bonnes questions avant de se lancer dans un investissement qui va t’engager pendant 20 ans (en plus de te demander un effort mensuel de 130€).

    Personnellement, j’aime bien avoir TOUTES les cartes en main avant de prendre ce type d’engagement 😉

    Si je fais le bilan au bout de 20 ans :

    1) Tu n’achètes pas le studio
    – tu possèdes 47 670€ (placement de 131€ mensuels à 4%).
    Ca, c’est facile 😉

    2) Si tu achètes le studio
    – tu possèdes le studio (90 000€)
    – tu a payé 31 440€ (131*12*20)
    Actif net : 90 000 – 31 400 = 58 560€
    Donc en théorie, 10 000€ de plus (+20%) que si tu ne fais rien.

    Cependant, ce calcul est très simplifié :

    Les « plus » à prendre en compte :
    – la valeur du studio dans 20 ans (difficile à estimer mais sans doute supérieure à 90 000€ 😉 à voir s’il est neuf, bien situé, dans une grande ville…)
    – l’inflation, qui diminue l’endettement (à condition que les salaires augmentent en proportion, à voir si tu crois en un tel scénario)

    Les « moins » à prendre en compte :
    – la taxe foncière que tu vas payer tous les ans en tant que propriétaire (on va dire 1 mois de loyer HC)
    – les impôts sur tes loyers
    – les frais de relocation à chaque changement de locataire (ex : frais d’agence). Qui dit studio dit changement régulier de locataire (jeune seul qui cherchera plus grand dès qu’il sera en couple)
    – la vacance (compter 1 à 2 mois sans loyer en cas de changement de locataire)
    – les travaux dans l’immeuble (et dans l’appart!), que tu devras payer en tant que proprio (à la mode en ce moment : mise aux nouvelles normes des ascenseurs), coût variable fonction de l’âge de l’immeuble
    – ton envie d’acheter ta résidence principale dans x années (en t’endettant pour ce studio, tu diminues ta capacité d’emprunt : tu rentres 500 de loyer (donc +170 de capacité d’emprunt), mais tu rembourses déjà 630, donc ce studio réduit ta capacité d’emprunt de 460€)

    Voilà, n’hésitez pas à réagir si j’ai dit des bêtises 😉

    Sinon, tiens-nous au courant de ta réflexion Joris !

    A+

    Alex

    Répondre
  8. Ah, j’avais pas répondu à la question « stratégie pour avoir un capital de plusieurs milliers d’euros d’ici la retraite »…

    Je suis assez d’accord avec Cédric, panacher les investissements.

    Mon avis :
    – commencer par remplir les livret type LDD, livret A, histoire de se faire un matelas qui permettra de faire face aux petits tracas (devoir changer de frigo, de voiture, 1 ou 2 mois sans locataire dans le studio…)
    – Provisionner les grosses dépenses annuelles (impôts, assurance auto, taxe d’habitation…)
    – user et abuser des PEE (Plan d’Epargne Entreprise)
    – PERCO : faire le versement mini pour récupérer l’abondement maxi
    – un peu de bourse (actions ou SICAV) sur compte-titre (attention au seuil de 25 000€ de sessions annuelles 😉
    – ouvrir tout l’attirail PEA, CEL, PEL, Assurance vie pour marquer la date (même en mettant 100€ dessus et sans forcément faire de versement mensuel)
    – un peu d’immo ? why not (mais bien faire son calcul, surtout en ce moment où nous sommes en haut de bulle immo!!!)
    – other ideas ?

    Sinon :
    – gérer son budget
    – se payer en premier
    – se faire son bilan patrimonial 2 fois par an (combien je possède – combien je dois), pour s’assurer que la croissance reste bien positive 😉

    See you,

    Alex

    Répondre
  9. Merci pour vos conseils.

    Je commence à appliquer les conseils donnés par olivier S.
    Liquider les dettes, se payer d’abord etc…
    Mais je crois que je vais opter pour la solution PEA, SICAV etc … et si j’atteinds 5000e de revenue mensuel dans un dizaine d’année 🙂
    j’esserai l’immobilier.
    Dernieres questions
    J’entend souvent (ex le blog esprit riche) parler de placement à 10% est ce utopique ???
    Quel est selon vous le meilleur (honnete) moyens de se construire un capitale de plusieurs milliers d’euros avec disons 300-500e par mois.

    @++ et garder la Business ATTITUDE

    Répondre
  10. J’espère ne pas t’avoir dégoûté de l’immobilier, ce n’était pas mon intention 🙂

    Si tu veux t’y essayer à moindre risque, acheter un garage peut être intéressant (investissement limité, pas de travaux à payer, et expulsion facile du mauvais locataire).
    Mais les calculs doivent tout de même être réalisés 😉

    Placement à 10% avec risque, facile actuellement (voir rendements des actions du CAC).

    10% sans risque, je n’en connais pas (ça ne veut pas dire que ça n’existe pas, je suis peut-être seulement mal renseigné).
    Perso, ça me semble utopique aussi…

    Avec 500€ par mois, au bout d’un an, tu as déjà un capital de 6000€ (soit plusieurs milliers d’euros), auquels s’ajoutent 110€ d’intérêts (à 4%).
    Je dis cela sans aucune ironie…
    Avec la magie des intérêts cumulés, ça nous donne :
    Après 1 an : 6110€
    Après 2 ans : 12 460€
    Après 5 ans : 33 000€
    Après 10 ans : 73 350€ (penser à ouvrir un compte dans une autre banque à partir de 70 000€ 😉

    En résumé, je n’ai pas de recette miracle, mais pour plagier un slogan d’actualité sur l’énergie, l’argent qui rapporte le plus reste celui qu’on ne dépense pas…

    Répondre

Laisser un commentaire