Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Un Bilan de Location Saisonnière en Guadeloupe

L’article ci-dessous a été écrit par Mélissa, lectrice de longue date du blog et également membre de Quitter La Rat Race. Elle a aujourd’hui assez de recul pour nous donner les chiffres du studio qu’elle loue à la semaine. Il y a de cela plus d’un an, Mélissa avait écrit une série d’articles sur Business Attitude pour expliquer son projet. Il y avait eu beaucoup de sceptiques et de critiques (comme d’habitude…).

Aujourd’hui BAM, Mélissa a des résulats. Il y a ceux qui parlent et ceux qui passent à l’action. Mélissa fait partie de la 2ème catégorie et elle a « laissé parler les gens ». Ce que j’aime chez elle, c’est sa Business Attitude. Elle n’a pas peur de dévoiler ses chiffres, ce qui est assez rare en France pour être souligné ! Merci Mélissa et à toi de jouer :

Bonjour,

pour ceux qui ne me connaissent pas je me présente de nouveau. Je m’appelle Mélissa, j’ai 28 ans je suis infirmière à Paris et suis originaire de la Guadeloupe.

Il y a 2 ans et demi maintenant que j’ai investi dans un studio situé en zone touristique en Guadeloupe. Mon but étant d’y faire de la location saisonnière.

Grâce à Cédric j’ai pu partager cette expérience qui me tenait très à cœur avec vous. Certains d’entre vous étaient sceptiques quant à la viabilité de mon projet, d’autres moins. Quoiqu’il en soit vous aviez tous vos raisons mais moi j’y croyais dur comme fer à mon projet et malgré des périodes de doute j’ai eu raison. Vous allez voir pourquoi en lisant les prochaines lignes.

Je témoigne de manière quasi anonyme, cela ne me dérange aucunement de partager avec vous mes résultats financiers. En effet nous avons tous ici le même objectif : réussir financièrement et c’est en se nourrissant de l’expérience des autres, en partageant la sienne que nous allons avancer et rester motiver.

  • Mon bilan depuis le 1er janvier 2012 (mon studio ayant été loué en semi-saisonnier par la même personne de janvier 2012 à fin mai 2012):

Nombre de semaines louées : 47,85 sur 52 soit 92% de remplissage

Total loyers encaissés : 8380 euros soit une moyenne de 698 euros/mois (7200 euros en 2011 avec seulement 3 mois de saisonnier)

Total crédit : 7020 euros soit 585 euros/mois

Mes loyers ont donc cette année remboursé largement mon crédit.

  • Mon bilan de location « 100% » saisonnière du 1er juin au 31 décembre 2012 :

Nombre de semaines louées depuis juin 2012: 25,85 sur 30 soit 86,16% de remplissage

Total loyers encaissés depuis juin 2012: 5380 euros soit une moyenne de 768,57 mensuel

En faisant de la location saisonnière je gagne donc pour l’instant 168 euros de plus qu’en location semi saisonnière et voir quasiment le double que si je proposais une location classique.

J’ai réalisé des travaux début juillet j’ai donc entre temps augmenté mon tarif de location. Cela se répercute plutôt sur le premier semestre 2013. L’année vient de débuter mais je vous propose tout de même mon estimation d’une année entière de location saisonnières car les réservations sont déjà quasiment complètes :

  • Estimation de mon bilan de location saisonnière sur 12 mois : de juin 2012 à mai 2013 :

Nombre de semaines louées ou réservées de juin 2012 à mai 2013 : 40,7 sur 52 soit 78,2% de remplissage estimé à ce jour

Total de loyer à encaisser de juin 2012 à mai 2013 : 9030 euros soit une moyenne de 752,5 euros mensuel

Je suis donc satisfaite. Mais il faut toujours chercher à s’améliorer, trouver le juste tarif, ne pas baisser trop les prix… Je pense que mon bilan s’améliorera d’années en année une fois que j’aurai trouvé le juste milieu. Mon objectif final étant d’atteindre une moyenne de 800 à 900 euros mensuel. D’ici là mon crédit passe à 450 euros/mois dans un an, de quoi générer un cash flow plus que positif quand je sais que certains mois en haute saison peuvent me rapporter jusqu’à 1400 euros.

Pour terminer je partage avec vous quelques photos de mon studio avant et après travaux réalisées en juillet dernier. Je suis d’autant plus contente du résultat que je me suis pas mal investie physiquement dans cette rénovation. J’ai fait installer une cuisine équipée et modifier certaines choses comme vous pouvez constater :

Avant :

location-saisonniere-guadeloupe-1

location-saisonniere-guadeloupe-2

location-saisonniere-guadeloupe-3

Après :

Également une vidéo qui vous donnera une vision plus globale :

Où en suis-je aujourd’hui ?

Grâce aux travaux j’ai pu augmenter mes tarifs, me retrouver face à des locataires moins indécis et prêts à payer le prix. Je suis aussi plus sûre de moi et satisfaite de proposer maintenant un bien de meilleure qualité. Les retours sont donc positifs. Pour attirer plus clients j’ai mis en place un partenariat avec une entreprise de location de voiture qui propose 10% de remise à tous mes clients. Je n’ai pas encore assez de recul pour savoir si cela contribue à augmenter mon taux de remplissage mais c’est un avantage que les locataires apprécient beaucoup !

Je souhaite toujours réinvestir dans du locatif, le bon moment n’est pas encore arrivé mais j’y crois toujours. En attendant j’ai déjà visité plusieurs biens en Guadeloupe et mon envie se pose finalement sur un bien destiné à de la colocation pour étudiants et jeunes travailleurs. Des biens que j’ai visités avec une rentabilité bien supérieure dans la plupart des cas à 10%. J’ai déjà consulté un courtier, mon projet est possible si… Je ne n’ai plus 700 euros de loyer à ma charge !! Je crois qu’un retour en Guadeloupe s’impose si je veux poursuivre dans cette voie.

Quel est votre avis, avez-vous des conseils à me donner ou des commentaires à faire sur la gestion de mon bien ? Il est vrai qu’il y a tant de chose à dire et je n’ai pu raconter qu’une partie alors si vous avez des questions n’hésitez pas !

Bonne et excellente année à vous, je vous souhaite la santé pour avoir la force de concrétiser vos projets, le reste viendra avec de la persévérance.

************
************

Merci à Mélissa pour ce compte rendu. Si vous souhaitez louer son studio vous trouverez toutes les informations sur https://www.guadeloupe-paradis.fr/.
Si vous venez en famille et avez besoin de plus de place, vous pouvez louer la villa que je loue à la semaine toujours en Guadeloupe 😉

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

61 réflexions au sujet de “Un Bilan de Location Saisonnière en Guadeloupe”

  1. Bonjour mélissa,

    Pour les 700 euros de loyers, je trouve dommage que tu laisses ton banquier te dicter ce que tu dois faire..,

    Sinon, bien sur, félicitations, c’est un superbe rendement.

    Répondre
  2. Bonjour Mélissa,

    Tout d’abord merci pour ton retour précis et détaillé:

    1/ Peux-tu stp préciser le montant total mensualisé des charges liées :
    – Taxe d’habitation, taxe foncière, taxe TV
    – Frais de gestion (remise des clés,état des lieux, nettoyage,pressing)
    – Eau et Electricité
    – TV et abonnement Télécoms

    2/ Quel a été le coût des travaux réalisés ?
    – Cuisine déplacée de l’intérieur sur la véranda
    – Volet roulants sur deux façades

    ( Tu dois bénéficier d’un déficit foncier intéressant pour 2012)

    3/ Comment faire arriver l’eau sur la véranda ?
    (je crois deviner une arrivée au dessus des plaintes d’eau qui va vers la véranda)

    4/ Comment évacuer les eaux usées du lavabo et de la machine à laver ? Dans la gouttière ?

    Merci d’avance pour tes précisions.

    PS: je vais lire tes articles précédents pour éventuellement y trouver mes réponses comme un grand 🙂

    Répondre
    • Elément de réponse:

      1/ Ton papa s’occupe de l’accueil, remise des clés, inventaires, ménage, pressing. > Soit une belle économie de 100€ par mois … Intéressant

      J’ai cru comprendre que c’est un ancien hotel Novotel. Quel est montant des charges de copropriétés mensuelles ?

      Répondre
      • Bonjour Fabien,

        En effet je ne paie pas de frais de gestion je fais juste un peu plus de cadeaux à mes parents! 😉
        Mes taxes:
        -foncière: 430 euros
        -habitation: je n’en ai pas encore payé car j’avais jusque là un locataire en semi fixe présent le 1er janvier
        -syndic (+eau): en moyenne 150 euros le trimestre
        -EDF: 50 euros/mois

        Pour les travaux:
        -3800 euros de volets roulants
        -4000 euros pour le reste: ça va de l’achat du balai, draps, peintures, achat et main d’œuvre de la cuisine, déco, achat des cadeaux de bienvenue pour un an… à la réalisation de l’arrivée de l’eau sur la terrasse.

        Je ne pourrais pas te répondre pour les questions techniques. Je sais simplement pour l’arrivée qu’un tuyau partant de la salle de bain traverse la pièce principale.

        Je n’ai pas crée de déficit foncier important, même si mes intérêts sont encore élevés.

        Répondre
    • Eléments de réponse:

      Mélissa disait il y a 1 an:

      « Le bilan est globalement positif [car] Les loyers remboursent totalement le crédit.
      [Mais], j’ai sous estimé les taxes, impôts, charges, aménagement, réparations. [Du coup] Je ferai certainement un bilan prochainement notamment avec la fiscalité. »

      > On attend donc le bilan avec la fiscalité et la prise en compte de toutes les charges afférentes.

      Répondre
      • Je ne referai pas d’autres bilan en fait. Je t’ai cité plus haut toutes mes dépenses et charges. Quoiqu’il en soit la rentabilité reste très bonne et mon bien est 100% autofinancé voir me rapporte un peu de cash flow et c’est le principal.

        Répondre
      • Pour etre honnete cette succes story m’en bouche un serieux coin.
        Par contre le bilan cashflow est négative de 270€ après impots, mais il y a un enrichisment mensuel car l’actif prend de la valeur chaque mois. L’avantage de ton déficit foncier est fiscal.

        Si tu faisais des bénéfices « commeciaux » sur le bien il seraient taxés. Ce qui expliquerait pourquoi beaucoup d’autres guadeloupéens n’ont pas la « business attitude » et ne dévoilent pas publiquement leurs chiffres avec les risques fiscaux qui vont avec.

        Si l’on compte les travaux, il y ‘a une petite perte globale de plusieurs millier d’euros qui ne sera jamais compensé par le cash-flow négatif. Par contre tu es chaque jour un peu plus propriétaire d’un « Actif » qui ne t’aura pas coûter très cher. De plus si les travaux paient tu commencera directement a gagner de l’argent;

        En faisant un calcul grosomerdo: ton bien sera rentable dans 5 ans avec un « effort d’épargne » de

        Note que tu n’as pas de taxes d’habitation à payer vu que tu n’habites légalement pas ton bien si il es loué.

        Le paris était super risqué et je suis surpris de voir un tel taux de remplissage en Guadeloupe, je commence à me poser des question sur l’industrie hoteliere précédente qui avait échoué totalement : Accord, Carnival….

        Répondre
  3. Bonjour Mélissa,

    Tout d’abord merci pour ton retour précis et détaillé:

    1/ Peux-tu stp préciser le montant total mensualisé des charges liées :
    – Taxe d’habitation, taxe foncière, taxe TV
    – Frais de gestion (remise des clés,état des lieux, nettoyage,pressing)
    – Eau et Electricité
    – TV et abonnement Télécoms

    2/ Quel a été le coût des travaux réalisés ?
    – Cuisine déplacée de l’intérieur sur la véranda
    – Volet roulants sur deux façades

    ( Tu dois bénéficier d’un déficit foncier intéressant pour 2012)

    3/ Comment faire arriver l’eau sur la véranda ?
    (je crois deviner une arrivée au dessus des plaintes d’eau qui va vers la véranda)

    4/ Comment évacuer les eaux usées du lavabo et de la machine à laver ? Dans la gouttière ?

    Merci d’avance pour tes précisions.

    PS: je vais lire tes articles précédents pour éventuellement y trouver mes réponses comme un grand 🙂

    Répondre
    • @Le client:

      Tu te bases sur les revenus de 2012 pour le cash flow. Or si tu avais bien lu mon article, je prévois à minimum 9030 euros le montant des loyers sur un an. J’ai écrit cet article il y a deux mois entre temps j’ai eu d’autres réservation donc je suis presque à 10 000. De plus je dis aussi que l’année prochaine mon crédit passe à 450 euros mensuels. Ce qui va encore augmenter mon cash flow.

      Ensuite il ne faut pas comparer l’industrie hôtelière à la location saisonnière, cela n’a rien à voir!!! Je ne connais pas le taux de remplissage des hôtels mais il suffit juste de consulter les chiffres de l’aéroport pôle caraïbes pour savoir que d’années en années depuis au moins 3 ans le nombre de touristes s’accroit en Guadeloupe. Je ne sais pas si les hôtels sont remplis mais en haute saison les retardataires qui veulent un appartement ou un bungalow correctes sont bien surpris de voir que tout et loué aussi bien pour les logements que pour les voitures de locations.

      Cédric pourra te confirmer mes propos.

      Répondre
    • Non je n’ai rien eu en fait mais je n’en voulais pas de toute façon car j’ai gagné bien plus en n’écoutant pas ses conseils infondés et sortis de je ne sais où. 🙂

      Répondre
    • Ben en effet, je l’ai dans le uc surtout qu’avec l’inflation c’ beaucoup d’argent aujourd’hui. Je promets que la prochaine fois que je vais en Guadeloupe, je ferais à Melissa un cadeau d’une valeur de 2 mois de loyer.

      Répondre
  4. Bonjour Melissa,

    Je suis ton aventure depuis le début et j’ai toujours pensé que c’était un bon projet.
    La location saisonnière dans une destination de vacances… ça ne peut que marcher !

    Je pense que, comme pour moi, c’est la gestion qui bloque pas mal de monde.
    Tu as la chance d’avoir quelqu’un sur place pour gérer cela.

    Est-ce qu’aujourd’hui tu ferais la même chose avec un investissement en Martinique ou à la Réunion ?

    En tout cas, bravo d’être passé à l’action et d’avoir cru en toi plutôt qu’en les autres (pessimistes)

    Bonne continuation

    PS : Dommage que tu n’ai que 2 places adultes, avec mes deux enfant je devrai aller chez Cédric ; )

    Répondre
    • Bonjour Jérôme,

      Non je ne le ferai pas ni à la Martinique ni à la Réunion pour la simple et bonne raison que je n’ai jamais vécu là bas. Et j’ai été très peu de fois en Martinique. Je ne me sentirai donc pas aussi à l’aise qu’en Guadeloupe pour y choisir un investissement de qualité.

      Répondre
  5. Merci Cédric et à toi, Mélissa de nous partager ton bilan chiffré.
    Au delà de ces chiffres, ce que je retiens, c’est l’attitude !
    Mélissa conclue son article par :
    « Ayez la force de concrétiser vos projets, le reste viendra avec la persévérance »
    Pour moi, le secret, il est là !

    Bravo Mélissa pour cette force que tu as en toi et ta persévérance.

    Vivez une merveilleuse journée.
    Maxime

    Répondre
  6. BRAVO MELISSA, Un bon coup de chapeau. Je peux dire que je t´envie. Car je connais l´endroit et j´aurai pu faire comme toi. Maintenant je vais faire partie de ceux qui passent à l´action.
    Quand á toi Mr Cedric Annicette. Le jour je vous rencontrerai j´espère pouvoir vous inviter à mes réalisations. Grâce aux motivations, vous donnez à cette jeunesse guadeloupéenne qu´on dit incapable d´entreprendre, la possibilités de croire en eux. Si certains jeunes veulent bien être actifs et réels.

    A bientôt Cédris et Félicitatoions à Melissa
    Kimbé red
    Christian

    Répondre
    • Bonjour Christian,

      ‘Tu aurai pu » mais tu peux encore! Rien n’est perdu! Le plus important c’est de se lancer. Il faut réfléchir certes mais il surtout foncer. Je n’ai pas mis plus d’en an à me décider. Entre le moment où j’ai émis l’idée et le moment de la remise des clés il s’est passé 9 mois. Je n’y connaissais rien mais j’ai découvert que quand on est motivé on peut faire bcp en peu de temps. Si j’avais attendu trois ans pour soit disant attendre la baisse des taux ou attendre une meilleure affaire ou attendre d’être plus sûre de moi, j’aurai déjà perdu 3 ans d’expérience… 😉

      Je te rejoins quand tu parles de jeunesse guadeloupéenne que l’on croit incapable d’entreprendre. Malheureusement c’est la croyance de beaucoup et certains jeunes fassent à cela se croient donc incapables. Tout cela à tord bien entendu.

      Répondre
      • Félicitations Mélissa, ton projet est juste fantastique, j’ai la meme idée, mais en Martinique ! serait il possible que tu me contactes via mon mail perso ? (je ne vois pas le tiens!) j’ai énormement de question à te poser

        Répondre
  7. BONJOUR,
    Melissa a pu rembourser sur la premiere tranche d´année ces credits mais elle ne dit pas combien elle a acheté cet appart.

    Cordialement et encore bravo Mélissa, continue dans cette lancée.

    Christian

    Répondre
    • J’ai acheté l’appartement 66 000 euros frais d’agence inclus. Effectivement je ne le redis pas dans cet article mais dans les précédents.
      Mon crédit est sur 15 ans: 585 les 4 premières années puis 450 les 11 autres.

      Répondre
  8. Toute mes félicitations à ces jeunes qui osent prendre leur vie en main et ne pas attendre les aides de l’Etat, ce qui me semblait le cas lors de mes différents vacances tant en Guadeloupe que Réunion.
    Je suis Belge et fait également de la location mais pas encore saisonnière mais je compte m’y mettre prochainement par contre je fais de la colocation étudiante et habitant à 5 min d’une Fac en Belgique, je dois dire que cela fonctionne bien surtout grâce aux nombreux étudiants français venant en Belgique.
    Ce qui me retient encore pour la location saisonnière à l’étranger serait justement la gestion sur place, si je passais à l’acte, je pense que je tenterai de trouver une famille que je rémunérerais car je trouve qu’il est bien lorsqu’on est étranger de participer à la vie locale et que la population y retrouve également son compte; il faudrait juste en tenir compte dans les frais.
    Je conserve ton adresse pour un futur séjour en Gadeloupe.
    Bonne journée.

    Répondre
    • Bonjour Jean Luc,

      Voilà tu reprends exactement dans ton commentaire ce que Christian disait plus haut: « cette jeunesse que l’on croit incapable ».
      Je pense que l’on a pas besoin de se rendre en Guadeloupe pour croiser des gens qui profitent du système… J’ai autour de moi beaucoup de jeunes antillais autonomes, pas forcément investisseurs certes mais qui n’attendent pas sur l’état en tout cas. Et même si je ne suis pas concernée, lorsque j’entends ce genre de propos (qui sont justifiés certaines fois) je ne peux pas être insensible.
      Malheureusement les clichés envers les antillais ont encore de beaux jours mais ça c’est un autre débat… Et oui on ne sait pas que faire la fête et boire du rhum! 😉

      Bonne continuation à toi dans tes projets et peut-être à un de ces quatre en Guadeloupe!

      Répondre
  9. Bonjour Mélissa !

    Je suis admirative de cette belle réussite. Je souhaite faire la même chose que toi.
    Il faut croire en soi et y aller même si on a peur de se lancer. C’est ce que je retiens.
    Merci pour ce bilan détaillé qui va nous aider. Merci de faire partager ton expérience à tous le monde.
    Je te souhaite une belle propérité ainsi qu’à Cédric et que tes futrurs projets se réalisent.
    BRAVO à toi et à Cédric ! On a envie d’y partir en vacances sur votre île !

    Par contre, j’ai une question à te poser : crois-tu que l’on pourrait tout de même réussir à faire un bel investissement dans une destination touristique où l’on projète de partir en vacances même si on n’y est jamais allé ?
    Il est vrai que d’investir dans un endroit que l’on connait bien est plus facile et plus rassurant. Mais si on est très motivé, pourquoi ne pas essayer d’investir dans un lieu touriqtique que l’on découvre lors de premières vacances ?

    Je tiens à te féliciter également pour ton blog de présentation de ton appartement ainsi que pour ton blog d’infirmiers. Ils sont très bien fait et j’adore !
    https://www.net-infirmiers.com/

    A bientôt, Stéphanie (Finistère)

    Répondre
    • Bonjour Stéphanie et merci pour tes compliments.

      Je pense que oui en effet tout est possible. Il faudra peut-être plus d’investissement personnel mais pourquoi pas? Certaines personne le font après tout… Je pense quand même qu’il vaut mieux être plus prudent pour les premiers investissements et acheter aux endroits que l’on connait bien puis avec l’expérience acheté en territoire inconnu cela me semble plus raisonnable mais ce n’est que mon avis!

      Bonne continuation à toi.

      Répondre
  10. Félicitation Melissa et bravo pour ton investissement.

    Juste une question par contre :

    Si j’ai bien compris, tu es de la région parisienne alors pourquoi ne cherches-tu pas à faire du saisonnier sur Paris ?

    Alors certes, ça devient de plus en plus compliqué de le faire dans Paris intra-muros mais sur Evry par exemple je connais des personnes qui le font et ça marche fort.

    Répondre
    • Bonjour Salvio,

      Tout simplement pcq je trouve que Paris et sa banlieue sont trop chers. Et puis je compte retourner vivre en Guadeloupe dans moins d’un an.

      Répondre
  11. Bonjour Mélissa,

    Félicitations pour ces résultats. Je me souviens de nos échanges et des conseils partagés il y a maintenant plus d’un an pour vous aider à maximiser votre taux d’occupation et suis ravi de constater de tels résultats pour votre location saisonnière. Bravo !

    Vous avez beaucoup retravaillé le contenu de votre offre d’hébergement et sa présentation. Votre énergie, votre enthousiasme et ce travail effectué sur l’année passée font votre succès bien mérité aujourd’hui. Et cela donnera envie à plus d’un lecteur ici de réserver chez vous !

    Excellente continuation à vous.

    Cédric

    Répondre
  12. Ha Ha, Félicitations pour ton bien immobilier, la vidéo, c’est une très bonne idée et je vais en faire une pour un bien que rénovent mes parents et pour le mien cette année 😉

    Répondre
  13. Bonjour Melissa

    Merci pour toutes ces informations. Tu nous donnes vraiment de bonnes idées. Voila un exemple d’investissement immobilier réussi.
    Bonne continuation

    Yoro

    Répondre
  14. Bonjour melissa est felicitation pour ton parcours.
    Personnellement la location saisonniere ne me fait pas envie comme investissement car une fois toute les
    charges payés combien cela te rapporte de plus que si tu le loués a l année en meublé?
    Apres c’est sur que l’avantage est la part variable du saisonnier tu peux decider de changer ton loyer.

    Bonne continuation!

    Répondre
    • Bonjour Aurélien,

      Je n’ai pas de calculs précis pour savoir ce que cela me rapporterais en plus mais ça me rapporte plus c’est sûr. Et puis je ne me fixe pas uniquement sur l’argent. Je fais ce que j’aime et actuellement je trouverai ça fort ennuyeux pour moi d’avoir mis mon bien en location fixe! Je préfère de loin être en contact avec les clients, établir des contrats, gérer mes annonces! C’est beaucoup plus actif et enrichissant! 🙂

      Répondre
  15. @ Aurélien,

    Il faut voir les choses différemment:

    Pour payer les charges non couvertes par les loyers saisonniers ,
    Mélissa doit sortir de temps en temps de sa poche 150 €/mois durant 15 ans
    Soit au plus 27 000 € sur 15 ans c’est à dire le budget cigarette d’un fumeur moyen

    Pour quoi faire?

    – Pour se construire un capital immobilier après travaux d’une valeur de 100 000 € en 2013 : effet de levier x 3,5 (hors revenus passifs futurs)
    – Pour profiter d’une formation appliquée en gestion immobilière

    Répondre
    • @Fabien:

      D’où sors tu les 150 euros que je dois sortir par mois? Puisque actuellement je ne sors rien de ma poche. Et cela ira dans ce sens car mon crédit baissera de 150 euros mensuel l’année prochaine.

      Répondre
      • J’ignore si 150€ est le montant exact mais normalement tu as des dépenses de fonctionnement et des taxes à régler ( taxe foncière, impôt sur le revenu,. Sauf erreur, les loyers ne couvrent pas la totalité des traites + charges + taxes.

        De plus, tu as fait pour 5000 ou 6000 euros de travaux en 2012.
        Ca correspond deja à une dépense de 110€ à 130€ par mois pendant 4 ans pour l entretien, valorisation du bien. Tu pourras profiter du coup d’un déficit foncier.

        Répondre
  16. Bonjour Mélissa ,
    Félicitations pour ton investissement ,cela nous prouve que quand on veut , on peut ,
    il suffit juste d’ avoir le courage de passer à l ‘ action ,continues !

    Répondre
  17. Bonjour Mélissa et félicitation pour ton projet, ton studio est super bien rénové je trouve et super fonctionnel !!
    ça donne envie d’y aller 🙂

    Pour ma part j’avais une question fiscale pour toi, comment déclares tu tes bénéfices locatifs au niveau des impôts ? en micro-BIC (50% d’abattement) ou en réel simplifié (deduction de toutes les charges afin d’arriver à un impôt quasi nul voire nul pendant 15 à 20 ans) ?

    Merci d’avance

    Yegor

    Répondre
  18. @ fabien ce qui serait interessant c’est d’avoir un tableau avec d’un coté la location à l’année (avec rentabilité net , taxe etc) et de l’autre la location saisonniere (avec taxe, charges, frais divers etc et la rentabilité net).
    Cela permettrai de comparer ces 2 types de location et de voir la différence de rentabilité net.

    Pour ma part sur mon investissement j’ai longtemps hésiter entre ces deux types de locations.
    J’ai opter pour la location meublé à l’année par conseil de ma belle famille qui ont ces deux types de location, on verra bien ce que sa donne mais j’ai toujours la possibilité de changer dans l’avenir.

    Dans tout les cas bravo à mélissa et bonne continuation!

    Répondre
    • Bonjour Aurélien, la location saisonnière est plus intéressante que la location longue durée pour plusieurs raisons : il n’y a pas de problèmes d’impayés ; cela rapporte plus financièrement et enfin, la location saisonnière étant toujours de la location meublée, tu rentres dans la catégorie LMNP, qui est plus intéressante fiscalement que la location nue, sauf à faire de la location meublée longue durée qui te permet aussi de bénéficier du statut LMNP.

      Gaëtan

      Répondre
    • Comme je le disais plus haut je préfère pour le moment louer en saisonnier car j’aime ça. Il n’y a pas que l’aspect financier à prendre en compte et puis de toute façon je sais que je gagnerai pas plus en fixe.

      Répondre
  19. enfaite cédric pou’rquoi tu parle très peu des problèmes de travaux, syndic’, co-pro tout c problème imprévu qui tombe du ciel quand on si autant pas
    car géré c genre d’imprévu pour un propriétaire ne doit pas être simple
    et je parle même pas des impayés qui peuvent être évité et des risques incendie qui sont des incident peu fréquents

    Répondre
    • @ Felf, Cédric évoque souvent ces soucis dans ces articles et videos.
      ça faire partie du business et ça se gère. On convient que ce n’est pas simple mais avec l’expérience on sait mieux comment les gérer.

      Répondre
    • Même s’il y a des imprévus ce n’est pas une raison pour ne pas agir. Et comme le dit Fabien, Cédric en parle mais à quoi bon s’attarder sur du négatif quand le positif est bien plus important?

      Répondre
  20. Bonjour Mélissa,

    Bravo !
    Non pas pour ce que tu as fait mais parce que tu l’as fait. C’est bien de t’être lancé. Tu vas progressivement augmenter ton intelligence financière. Ce qui est incroyable, c’est de pouvoir gérer cet appartement à distance.
    Je me suis lancé après la formation de novembre 2011 de Cédric. J’ai fait des erreurs, mais grâce à ces erreurs, j’en fait de moins en moins.
    Je pense que tu es sur la voie de l’indépendance financière.
    Gaëtan

    Répondre
  21. Ah c »est fout ce que j’aime ces petites cuisine tout en extérieure 🙂

    Sinon j’aime vraiment les exemples détaillé expliqué sur ce blog, mais j’aimerais bien avoir une précision. Pour faire connaitre l’appart pour le mettre en location, quelle ont été les stratégies de communication qui ont été mise en place ? Lesquels offre elle un bon retour sur investissement ?

    Bonne continuation 😉

    Répondre
      • Merci Mélissa, ça prouve alors que y’a pas forcément besoin d’un réseau spécialisé et couteux pour commencer à trouver son bonheur. C’est très encouragent en tout cas 🙂

        Répondre
  22. Bonjour Melissa,

    Je suis ton parcours depuis le début et je te dis bravo. Bravo d’avoir foncé, bravo d’avoir persévéré.
    Tu as eu raison de saisir cette opportunité, car ce n’est pas en ce moment que tu trouveras un studio
    à ce prix dans le secteur. Je suis du métier, je sais de quoi je parle.
    Bonne continuation à vous deux.

    Répondre
  23. Tout d’abord dire bravo à Mélissa et merci de partager son expérience. En ce qui concerne le compte rendu comptable précis, je reste dans le doute du bilan final (dans le sens où tout ceci me semble très compliqué) mais là où il n’y a pas de doute c’est sûr la certitude de Melissa d’avoir fait le bon choix et cela fait plaisir.
    Ma question serait plutôt en ce qui concerne la source des clients, pourrais tu être un peu plus précise Mélissa, sur ce que t’apporte le bouche à oreille, ton référencement sur Google s’il y en a un et tes inscriptions dans des sites. Le Bon Coin reste ton apport majeur en annonce gratuite ou payante ? en quelle proportion ? es tu inscrites dans d’autres annuaires connus que ceux fixés ?
    Merci si tu as le temps de me répondre

    Répondre
  24. Bonjour et merci d’avoir partagé ton expérience Mélissa.
    Je me permets de te demander des précisions concernant les conditions de financement du bien.
    Tu as indiqué dans les commentaires précédents avoir payé 66k FAI l’appartement avec 5000/6000 euros de travaux par la suite.

    Quel est l’apport en capital que tu avais à l’origine ?
    Combien as tu emprunté ?
    Le budget des travaux etait-il inclus dans ton prêt ?

    Comment réagissent les banques face à ce type d’achat hors métropole ?

    Merci !

    Répondre
    • Bonjour Twitoo,

      Mon apport était les frais de notaire s’élevant entre 4000 et 6000 euros je ne me rappelle plus. J’ai donc emprunté 66 000 euros sur 15 ans. Le budget des travaux n’est pas inclus dans mon prêt. j’ai payé cash par la suite (erreur que je ne referai plus)
      Beaucoup de banque refusent d’investir en Guadeloupe, mais pour elles qui acceptent il n’y a pas de pbs particulier.

      Répondre
  25. Merci pour ce partage. Encore un exemple qui montre qu’il est toujours possible d’obtenir une bonne rentabilité grâce à l’immobilier. Il faut juste trouver le bon moyen de l’optimiser, ici la location saisonnière. Depuis que l’article a été publié, as tu réalisé un autre investissement ?

    Répondre
  26. A Melissa.
    J’ai un projet de ce type que je souhaite entreprendre. Je ne sais pas par où ni par quoi commencer. Pourrions-nous échanger rapidement ?

    Répondre
  27. Bonjour Mélissa,

    je peux difficilement te conseiller car je n’ai pas ton expertise. Par contre je suis admiratif devant un tel parcours. Bon succès à toi pour la suite!

    amicalement,

    Pascal

    Répondre

Laisser un commentaire