Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Voiture électrique, bonne ou mauvaise idée ?

On dit que les voitures électriques sont les véhicules du futur. Pourtant, en apparence, c’est une voiture comme toutes les autres à l’exception qu’elle n’utilise pas d’essence !

Et force est de constater qu’il y a de plus en plus de demandes pour ce type d’engin en Europe et même en France.

Oui ! Les voitures électriques sont en plein essor. Et c’est un fait ! D’ailleurs, depuis 2021, les voitures électriques se vendent mieux que les véhicules à essence ou diesel.

Qui plus est, avec l’arrêt prévu de la production de moteurs à combustion interne en 2030, presque tous les fabricants automobiles axent leur stratégie sur le développement et la production de véhicules électriques.

Songez-vous à acheter une voiture électrique ? Avant de sortir l’argent, voici tout ce que vous devriez savoir sur les voitures électriques.

Comment fonctionnent les voitures électriques ?


Les véhicules électriques fonctionnent entièrement à l’électricité. Ils sont construits sans moteur à essence, sans réservoir de carburant ni pot d’échappement.

Les voitures électriques à batterie s’alimentent en se branchant sur une borne de recharge publique ou à domicile en accédant à l’énergie du réseau.

Un onduleur convertit alors le courant électrique sous forme de courant continu en courant alternatif.

L’électricité est alors stockée dans des batteries rechargeables. Ainsi, ces batteries alimentent le moteur électrique (au lieu d’un moteur à combustion interne).

Les véhicules électriques peuvent également recharger leurs batteries en interne grâce au freinage régénératif.

En effet, lorsque les freins sont enfoncés ou que la voiture décélère, le moteur devient un alternateur, produisant de l’énergie. Cette énergie est ensuite renvoyée à la batterie, utilisant ainsi, l’énergie kinesthésique et thermique que les voitures gaspillent généralement.

Cette électricité générée est stockée pour une utilisation future dans les batteries.

tout savoir sur les voiture électriques
Les voitures électriques à batterie s’alimentent en se branchant sur une borne de recharge publique ou à domicile et en accédant à l’énergie du réseau.

L’essor des voitures électriques

Bien qu’elle ait suscité beaucoup plus d’attention ces dernières années, la technologie des voitures électriques existe depuis bien plus longtemps.

En fait, les premiers véhicules électriques datent de plus d’un siècle.

Les prototypes de wagons et de trains électriques remontent aux années 1830, bien que le premier véhicule électrique véritablement viable n’ait été construit que dans les années 1870.

Au début des années 1900, les véhicules électriques suscitaient beaucoup d’intérêts.

Mais cette attention s’est estompée une fois que les voitures à essence ont commencé à faire leur apparition.

Plus disponibles sur le marché, plus abordables et surtout plus populaires, les véhicules à essence ont effacé les véhicules électriques.

Cependant, au cours des deux dernières décennies, les voitures électriques sont revenues sur le devant de la scène.

Le prix à la pompe qui augmente sans cesse fait décupler l’achat de véhicules électriques.

Les préoccupations concernant l’impact environnemental des moteurs à essence et diesel ont incité de nombreuses personnes à réfléchir plus sérieusement aux véhicules électriques en tant qu’alternative viable et plus efficace, et par conséquent, l’industrie des véhicules électriques a explosé.

Ainsi, de 2010 à 2019, le nombre de véhicules électriques en circulation est passé de 17 000 à 7,2 millions.

Les véhicules électriques comprennent désormais des voitures de sport, des camions, des vélos et autres véhicules conçus pour rendre les déplacements plus faciles, plus rapides et surtout, plus écologiques.

Les fabricants automobiles agrémentent leur flotte de voitures électriques

Au cours des dernières années, les constructeurs automobiles ont intégré la production des véhicules électriques dans leur stratégie. Leur objectif est de réduire à zéro les émissions de carbone d’ici 2050.

GM s’est engagée à créer 30 nouveaux véhicules électriques dans le monde d’ici 2025.

La société a également l’intention de créer une voiture électrique capable de parcourir jusqu’à plus de 700 km avec une charge complète.

De son côté, Kia vise à ce que les véhicules électriques ainsi que les véhicules hybrides représentent 40 % de ses ventes totales d’ici 2030.

D’ailleurs, Kia prévoit la sortie de 11 nouveaux modèles de véhicules électriques d’ici 2026.

Volkswagen vise à réduire dans un premier temps, l’empreinte carbone des voitures et autres véhicules utilitaires de 30 %. Et d’ici 2050, rendre l’ensemble du bilan du Groupe neutre en CO2.

Daimler, constructeur automobile de la marque Mercedes concentre aussi ses efforts dans le développement de véhicules électriques.

D’ailleurs, en 2019, Daimler a déclaré s’attendre à ce que les hybrides rechargeables ou les véhicules tout électriques représentent plus de 50 % de ses ventes de voitures d’ici 2030.

La société automobile Honda prévoit quant à elle, 30 modèles électriques d’ici 2030. Le constructeur automobile japonais annonce sa conversion accélérée à la propulsion électrique, avec un investissement colossal de 37 milliards d’euros sur dix ans.

C’est pour vous dire à quel point les voitures et autres véhicules électriques sont au centre des intérêts des constructeurs automobiles. Et même du Gouvernement de la plupart des pays européens !

Le Gouvernement français subventionne l’achat des véhicules électriques

Effectivement, l’État français propose une prime à la conversion des véhicules et un bonus écologique à l’achat d’une voiture électrique.

Le bonus écologique est une aide d’un montant de 6 000 euros aux particuliers qui achètent un nouveau véhicule entièrement électrique coûtant 45 000 euros ou moins.

Tous les acheteurs peuvent également bénéficier de 2 000 euros de réduction sur le prix d’un véhicule 100 % électrique coûtant entre 45 000 et 60 000 euros.

Les camionnettes commerciales entièrement électriques sont éligibles à des subventions encore plus élevées, soit 7 000 euros pour les particuliers et 5 000 euros pour les entreprises.

Toutes les subventions sont plafonnées à 27 % du coût total.

Les véhicules hybrides quant à elles, sont éligibles à une subvention de 1 000 euros.

L’État offre également ce qu’on appelle, une prime à la conversion. Une prime à la conversion c’est l’aide subventionnaire qu’offre l’État à l’acquisition d’un véhicule électrique neuf ou d’occasion, en échange de la mise au rebut d’un véhicule à essence ou diesel. Toutefois, les véhicules électriques neufs et d’occasion et les modèles de moteur à combustion interne doivent répondre aux dernières normes d’émissions.

Cette prime de conversion ou prime de reprise s’élève jusqu’à 5 000 euros, en fonction du revenu par ménage.

À savoir que ce programme s’applique aux voitures à essence de 1997 ou antérieures et aux diesels de 2006.

Je vous invite à aller sur le portail du ministère de la Transition Écologique pour connaître les barèmes concernant le bonus écologique et la prime à la conversion. Vous pourrez même tester votre éligibilité à la prime de conversion, voire estimer votre prime à la conversion.

Quelles sont les voitures électriques les plus vendues en France ?

Tesla a fait sa poussée d’expédition habituelle à la fin du trimestre 2022, la Tesla Model 3 prenant la première place avec 3 882 unités. La Dacia Spring est à la deuxième place de ce classement avec 2 111 ventes, alors que la Peugeot e-208 se classe troisième avec 1 842 ventes.

Il n’y a pas eu d’autres grandes surprises dans le top 10, si ce n’est que la Citroën E-C4 a rejoint le palmarès pour la première fois. L’E-C4 a considérablement augmenté son volume de mars, avec 540 unités, par rapport à son précédent pic de 349 unités (en novembre) et à ses récentes moyennes mensuelles d’environ 280 unités.

les voitures électriques les plus vendues en france

Source : AAA data

Parmi les hybrides rechargeables, le modèle le plus populaire reste le Peugeot 3008 avec 1 377 nouvelles immatriculations.

Les trois meilleurs modèles de voitures hybrides :

Peugeot 3008 : 1 377

Peugeot 308 : 608

Citroën C5 AC : 567

La Dacia, la voiture électrique la plus abordable en France

Une voiture électrique surnommée « la plus abordable d’Europe » est désormais en vente en France au prix de 12 403 €.

Le modèle de base Dacia Spring coûte à ce jour 16 990 €. Cependant, le prix devient 12 403 € une fois le bonus écologique de 27 % déduit.

Cela rend ce modèle de la Dacia Spring 3 200 € moins cher que le modèle électrique Renault Twingo (qui est de 15 585 € avec le bonus). Ceci malgré le fait que la Dacia ait une autonomie plus longue que la Twingo, à 230 km par charge contre 190 km.

Acheter des voitures sans perdre d’argent, c’est possible !

On est en 2022 et il faut arrêter de perdre de l’argent sur les voitures ! Soyons plus intelligents, plus clairvoyants, plus lucides quand il s’agit d’acheter une voiture. Oui, c’est même possible de faire de bonnes affaires et de ne pas perdre d’argent à l’achat d’une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion.

Comment ne plus perdre de l’argent dans des voitures ? : C’est mon tout nouveau programme. Il est sur l’automobile qui est l’une de mes passions favorites. Des voitures, j’en ai acheté, de l’argent j’en ai perdu, mais j’ai gagné en connaissance.

Je vous livre les astuces et les hacks sur l’automobile pour que vous ne perdiez plus jamais d’argent à l’achat d’une voiture.

conseils avant d'acheter une voiture
Après avoir acheté 10 voitures de sport (Ferrari, Lamborghini, Porsche, Audi RS…) et des dizaines de voitures « normales », je balance toute les combine sur les voitures pour que vous ne perdiez plus d’argent à l’achat d’un véhicule.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire