Web Analytics

Comprendre la différence entre un actif et un passif est la clé pour devenir riche.

Beaucoup de personnes y arrivent, mais se retrouvent ruinés au bout de quelques années.

Retour la case départ !

D’autres ont fini par laisser tomber à force d’essayer sans pour autant y parvenir.

Cela démontre qu’ils n’ont pas les connaissances nécessaires pour gérer leur patrimoine, alors que la richesse dépend en grande partie d’une gestion optimale de sa fortune.

En réalité, les gens se font d’emblée, une fausse idéologie de la richesse.

Dès le départ, ils sont bloqués par ce qu’on appelle des « croyances limitantes ».

Ce qui fait que la plupart des gens éprouvent des difficultés financières, parce qu’ils ne connaissent pas la différence entre un actif et un passif. Cela est dû en partie au fait que les écoles n’enseignent pas ce que c’est qu’un actif et un passif.

D’un autre côté, c’est parce que ceux qui apprennent les concepts les apprennent des comptables qui les rendent beaucoup trop compliqués, alors que c’est très simple.

En fait, ce n’est pas la quantité d’argent vous gagnez ni combien vous dépensez qui importe, mais plutôt, quelle somme d’argent vous conservez et comment le faire fructifier.

D’où l’importance de connaître vraiment la différence entre un actif et un passif et surtout, comment ça marche.

Grâce à cette éducation et formation financière, vous serez en mesure de maîtriser les actifs et les passifs au bout des doigts.

Faisons sur survol du sujet…

Qu’est-ce qu’un actif ? Un actif est un investissement qui fait entrer de l’argent dans votre poche. Aussi simple que cela.

Malencontreusement, de nombreux soi-disant professionnels financiers et ou experts-comptables le défini de façon plus complexe implique des mathématiques et des termes très techniques dont la signification n’est pas évidente.

Il y a beaucoup de choses qui peuvent être considérées comme des actifs.

Par exemple l’investissement immobilier, une entreprise ou des actions qui vous permettent de toucher des dividendes. Et plus vous avez d’actifs, plus vos revenus augmenteront. Les riches qui sont aujourd’hui en pleine réussite, se concentrent justement sur la construction de leurs actifs.

Force est de constater qu’ils ont compris qu’il fallait posséder un maximum d’actifs pour pourvoir garder leur statut tout au long de leur vie et surtout, bâtir un empire.

L’erreur à ne pas faire : prendre sa maison pour un actif. Votre maison principale n’est pas un actif, car elle ne génère pas de revenus. Au contraire !!!

Votre maison est un passif car elle retire de l’argent de votre poche chaque mois sous forme de crédits, de taxes, d’assurance et de frais d’entretien.

Il ne met pas d’argent dans votre poche. Malheureusement, lorsque les gens le comprennent enfin, il est parfois trop tard, leur maison a été vendue à perte. Résultat : zéro profit !!!

Tel fut le cas pour de nombreux de personnes lors des dernières crises.

Voilà une leçon à tirer pour les années à venir, sachant que la crise économique dû à la pandémie du coronavirus de fait déjà sentir mondialement.

À l’inverse, une maison de location est un actif.

Un immobilier locatif est un investissement à long terme qui vous permet de toucher des revenus sous forme de loyer. Avec ce genre d’actif, vous pouvez vous attendre à un cash-flow positif chaque mois.

Qu’est-ce qu’un passif ?

Un passif est un ensemble des dettes ou des charges, évaluables en argent. En gros, c’est lorsque l’argent sort de votre poche, sans moyen de la récupérer ou de le faire prospérer. Une perte pour être exacte.

Cela peut être des choses comme les voitures, les vacances, les vêtements, les repas au restaurant, les crédits, les abonnements inutilisés, etc. Ils perdent de la valeur au fil des années, contrairement aux actifs.

La voiture est le pire des passifs !

D’ailleurs, dans sa dernière capsule mentor, il nous partage une anecdote assez instructive. Durant la semaine écoulée, il a acheté une voiture qu’il avait commandée en novembre dernier.

Il s’agit d’une Audi RS6 AVANT de 600 chevaux d’une valeur 190 000 € toutes taxes incluses. Mais dès qu’elle est sortie du showroom de la concession elle a perdu instantanément 15 à 20 % de sa valeur, soit 35 000 €. Autrement dit, aujourd’hui elle ne vaut plus que 155 000 €.

Si vous « investissez » 190 000 € dans une voiture qui se déprécie de 15 % par an, au bout de 10 ans, il vous reste 37 406 € de capital. Autrement dit, vous avez quasiment tout perdu.

Alors que si vous investissez 190 000 € (grâce à l’argent des banques) dans un bien immobilier qui rapporte 15 % de taux de rendement interne annuel, vous avez au bout de 10 ans, 768 656 € de capital.

Alors pourquoi acheter une voiture ? Il explique son choix : « J’ai travaillé dur en silence et j’ai investi pendant des années avant de m’acheter ce genre de voiture. Ma philosophie de vie, est que l’on est sur terre pour un laps de temps très court, et que l’on ne veut pas être le plus riche du cimetière. Ma philosophie est également qu’on ne doit pas acheter une voiture qui représente plus d’un dixième de ce que l’on peut mettre dans une voiture.

Autrement dit, quand j’ai acheté ma Peugeot 307 d’occasion en 2010 pour un montant de 6700 €, elle m’a coûté plus cher que cette Audi neuve car je n’avais pas le même patrimoine financier qu’aujourd’hui…Mais à partir du moment où vous avez déjà de nombreux ACTIFS qui tournent pour vous, alors vous devez vous faire plaisir et réaliser vos rêves de gosses. Que ce soit avec les voitures, les voyages, l’art, aller vivre dans une autre région du globe ou autre. »

Comme quoi, après l’effort le réconfort !

Les riches ne travaillent pas pour un salaire.

Ainsi donc, ne vous étonnez pas de voir des riches qui continue de s’enrichir. Ne soyez pas jaloux quand ils mènent la belle vie. Par ce qu’eux, ont très bien compris l’astuce.

Ils ne travaillent pas pour un salaire mensuel comme le font des employés. Ils investissent plutôt leur argent dans des actifs, tels que l’immobilier ou en lançant un ou plusieurs business. 

Voilà la clé du succès !

Cependant, cela ne veut pas dire que les gens de la classe moyenne ne pourront jamais y arriver. Loin de là. Après tout, il faut bien commencer quelque part ! Pour cela, il faut arrêter d’investir de l’argent dans des passifs.

Contractez un crédit pour acheter un actif, c’est une bonne dette.

Vous bénéficiez de l’effet de levier et vous vous enrichissez chaque mois grâce à l’argent des autres (l’argent de la banque).

Si vous voulez être riche, investissez dès aujourd’hui dans votre éducation financière. Et votre première mission est de commencer à étudier les différences entre les actifs et les passifs.

Le taux de rendement interne, on n’apprend pas ça à l’école.

En construisant une base solide, vous comprendrez mieux les caractéristiques de l’argent. Une fois que s’est fait, tous les feux seront aux verts pour que vous puissiez faire vos premiers millions. Mais pas que, plus important, vous serez aussi en mesure de le garder et de les faire fructifier.

C’est ainsi que vous allez pouvoir vous permettre de faire toutes les folies, de vivre votre vie de rêve. Mais dites-vous bien que les actifs passent avant les passifs.

Actifs d’abord, jouets ensuite.

Car l’objectif est de vivre des aventures et de ne pas devenir le plus riche du cimetière.

Dites moi en commentaire quels sont les actifs et les passifs que vous possédez !

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse.

1 commentaires

  1. Tout dépend de la destination que l’on veut faire de son produit. Par exemple, une résidence principale peut être un actif si on le loue pour du Airbnb. C’est ce que je fais et je gagne près de 1000 euros par mois grâce à de la location saisonnière. Sinon je plussoie les arguments de cet article.

Écrire un commentaire