Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Algorithmes des réseaux sociaux : Comment ça marche ?

Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre mode de vie. Un grand nombre d’utilisateurs et de marques s’y retrouvent pour leurs activités au quotidien. Des milliers de contenus abondent ainsi sur les plateformes. Pour maintenir de l’ordre, les algorithmes des réseaux sociaux ont été conçus à cet effet pour privilégier les publications pertinentes. Ils évoluent en permanence et il est quasi difficile de les cerner totalement. Le présent article vous permettra de comprendre les algorithmes ainsi que la manière de les gérer pour être visible dans les flux d’actualité d’un plus grand nombre d’abonnés.

Qu’est-ce qu’un algorithme de médias sociaux ?

Un algorithme est un système mathématique de séries de règles qui spécifient la façon, dont un groupe de données. L’algorithme de médias sociaux constitue un outil permettant de filtrer et de classer les publications dans les résultats de recherche d’un utilisateur en se basant sur la précision et non sur le moment de la publication. Il ne fournit que du résultat pertinent et non des messages diffusés au hasard. L’introduction des algorithmes a conduit à ce que les publications les plus récentes des comptes suivis par l’utilisateur apparaissaient en premier.

Quelle est la raison d’être des algorithmes de médias sociaux ?

Il y a une masse de contenu qui circule dans la sphère sociale. Des dizaines de millions de publications, de photos et de vidéos sont publiées par minute. Une théorie affirme que les algorithmes des médias sociaux visent à inciter les marques à débourser une somme plus importante pour les publicités. En effet, si les marques ne parviennent pas à atteindre leur public de manière naturelle, elles se tourneront vers celles-ci. De toute évidence, il en résulte davantage d’argent pour les réseaux sociaux.

Ce genre de raisonnement peut être considéré comme sceptique, voire quasi impossible. Mais les professionnels du marketing social sont conscients de la façon dont les algorithmes des médias sociaux accordent de la priorité au contenu payant et organique. Si votre contenu ne remplit pas les conditions requises, il risque d’être enterré ou caché des flux. Vous devez vous renseigner sur les éléments clés du Web pour vous garantir que votre contenu sera vu par les robots et les utilisateurs. 

Cependant, il faut reconnaître que sans les algorithmes des médias sociaux, il serait pratiquement impossible de faire le tri de tout ce qui circule. Peu importe, la raison de l’existence des algorithmes des médias sociaux, le constat est qu’ils ne sont pas près de disparaître. Les marques doivent donc comprendre ce que les algorithmes recherchent.

Comment déjouer les algorithmes des médias sociaux ?

Aussi complexes que simples, les algorithmes ont la principale fonction de fournir du contenu pertinent aux utilisateurs. Ils peuvent analyser les données et classifier les publications en se fondant sur des critères que les spécialistes du marketing ordinaires ne parviendront probablement pas à comprendre. Néanmoins, il est possible pour ces derniers de prendre des dispositions concrètes pour optimiser leurs articles. La solution est de trouver un compromis entre les besoins des algorithmes et la production d’un contenu attractif pour votre public. Les algorithmes ne se laissent pas faire si aisément, mais voici quelques astuces pour les contourner :

Interrogez votre public et incitez-le à formuler des commentaires

Premièrement, les algorithmes des médias sociaux se servent de l’engagement (les mentions, j’aime, les commentaires et les partages) comme une espèce d’effet boule de neige. Ce qui veut dire que, plus un contenu est engagé, plus il a l’avantage d’être sélectionné par ce dernier. L’une des méthodes les plus simples pour stimuler l’engagement est probablement de poser des questions à vos abonnés. Les messages basés sur des questionnaires constituent une sorte d’appel à l’action et sont un excellent outil pour faciliter les interactions et établir un lien avec votre public.

Identifiez d’autres comptes sur vos publications

Le fait de taguer d’autres comptes permet d’inviter d’autres utilisateurs à regarder et, si le cœur leur en dit, à partager votre contenu. Si vous souhaitez parler d’une autre entreprise, une autre marque ou un autre partenaire dans votre publication, assurez-vous de bien identifier son compte. Cette même règle peut s’appliquer aux messages « Identifiez des personnes », où les utilisateurs sont autorisés à taguer des amis ou des membres de leur famille en réponse à une question ou à un commentaire. Ces postes doivent être utilisés avec modération pour ne pas être perçus comme des pièges à engagement, mais sont particulièrement utiles pour les grandes promotions telles que les promotions.

Utilisez les hashtags adéquats

Les hashtags sont des balises qui facilitent la recherche de votre contenu et élargissent donc la portée d’un message en le reliant à une certaine catégorie. En ce qui concerne les algorithmes sociaux, les hashtags assignent une catégorie à votre publication pour qu’elle soit plus facilement repérable par les utilisateurs concernés par ce terme.

Planifiez le timing de vos publications pour optimiser l’engagement

Le temps est un facteur déterminant de l’engagement d’un contenu. Si vous diffusez vos messages au moment où votre public est le plus souvent actif, vos messages ont plus de chance d’être vus et de faire réagir. Certaines recherches ont montré que les meilleurs moments pour publier sur les médias sociaux diffèrent d’un réseau à l’autre. Toutefois, il est incontestable que le moment opportun a un rôle décisif dans le taux d’engagement. Nous vous conseillons d’utiliser un outil de planification sociale pour tirer votre épingle du jeu. Il vous permettra de définir vos heures de publication pour maximiser la portée et l’engagement de votre communauté.

Définissez votre propre stratégie de publication

Indépendamment du réseau sur lequel vous publiez, vous deviez faire le maximum pour être un acteur très actif. En effet, les algorithmes des médias sociaux ont pour habitude de privilégier les comptes qui publient à une fréquence régulière. C’est pour cette raison qu’il est impératif de concevoir un agenda de contenu qui vous permet de publier de façon constante sur chaque réseau concerné. Dans bien des cas, il est préférable de poster votre travail de manière répétée pour optimiser vos efforts de création de contenu.

Diffusez un maximum de contenu vidéo sur tous vos réseaux

Les vidéos publiées directement sur une plateforme et non un lien externe ont tendance à être vite reconnues par les algorithmes de n’importe quels réseaux. Qu’il soit question d’une petite publicité ou d’une vidéo en chaîne, tout type de vidéo est bon à prendre. D’ailleurs, Facebook et Twitter ont été formels quant à la nécessité pour les marques de réaliser des vidéos.

Choisissez correctement la présentation de vos liens et la formulation de vos légendes

Les articles qui comportent des liens ne suscitent pas assez d’intérêt, car pour les algorithmes des médias sociaux c’est du courriel indésirable. Ils sont contre le fait que les comptes publient des liens et disparaissent simplement. Il est donc utile de placer vos liens et vos offres dans un contexte. Abstenez-vous d’être strictement mercantile, épicez vos descriptions avec des anecdotes ou même de l’humour. Il n’y a rien de répréhensible à faire la promotion de vos produits ou de vos ventes sur les réseaux sociaux, mais la méthode utilisée pour les proposer à vos abonnées est essentielle pour la visibilité. Faites plutôt en sorte que votre lien appelle à l’action.

Essayez de nouveaux types de contenu

Si vous ne variez pas vos publications, il est évident que le taux d’intérêt et d’engagement de vos abonnés chute. Pour les maintenir en alerte, vous devez être sûr que vous continuez d’avoir la sympathie des algorithmes. Ce n’est que de cette manière que vous comprendrez ce qui fonctionne le mieux avec votre communauté. Nous vous suggérons de tenter divers types de contenu comme ceux-ci :

  • Les publications sous forme d’images ou texte
  • Les formats de vidéo longs et courts
  • Les articles avec ou sans liens
  • Les annonces avec des hashtags

Les différents modèles d’algorithmes de médias sociaux

Les algorithmes diffèrent en fonction des plateformes. Vous pouvez donc les répartir par catégorie. Les principaux réseaux sont Facebook, Pinterest, LinkedIn, Twitter et Instagram. Voici un petit aperçu de celles-ci et de la manière dont elles classifient actuellement le contenu et les utilisateurs.

Algorithmes de Facebook

Cependant, un engagement concret est la clé de la configuration de l’algorithme de Facebook. Il est conçu pour accroître l’audience des publications destinées à un public cible, familial et amical, au détriment des publications professionnelles. Il est constitué de quatre signaux de référencement : la popularité, le type de contenu, les relations et la cohérence.

Au fil des ans, l’algorithme de Facebook a subi de multiples modifications qui font qu’il est très difficile d’attirer l’attention sur les publications organiques, sans une planification et une stratégie appropriée.

Algorithmes de Pinterest

Avec sa mise en page et sa stratégie de suivi très différentes, l’algorithme de Pinterest est basé sur quatre facteurs majeurs : la pertinence du sujet, la valeur de l’épingle, la qualité du domaine, les critères de sélection de l’internaute. Sa méthode de recherche assistée exploite les données recueillies à partir des interactions de contenu antérieures pour encourager la création de nouveaux liens.

Algorithmes de LinkedIn

LinkedIn est une plateforme sociale considérée comme l’un des leaders du marketing B2B. Il est spécialisé dans la mise en réseau, plutôt qu’à la création de followers. C’est aujourd’hui la plus courante des plateformes utilisées par les entreprises. Son algorithme est basé sur la connexion et l’engagement. Un contenu solide et pertinent est donc la clé du succès de LinkedIn.

Algorithmes de Twitter

De nos jours, l’algorithme de Twitter est plus complexe et se fonde sur la pertinence au lieu de se baser exclusivement sur l’heure de publication. Les facteurs principaux de l’algorithme de Twitter c’est l’engagement, l’activité, la fréquence et le genre de média (GIF, photo, etc.). La clé de la réussite de Twitter pour votre entreprise est de publier du contenu pertinent, d’être cohérent, de susciter l’engagement (ce qui inclut l’engagement avec les commentaires de votre côté) et la publication aux jours et heures optimaux.

Algorithmes d’Instagram

Il prend en compte six facteurs essentiels : l’intérêt, la relation avec un utilisateur, le fait de suivre, l’heure de la publication et l’heure de la session de l’utilisateur. Nous vous proposons d’essayer chaque fois ses nouvelles fonctionnalités pour augmenter le taux d’engagement et vous démarquer.

En résumé

Il est indispensable de savoir ce que sont les algorithmes pour développer votre présence sociale à long terme. Approximativement 57 % de la population mondiale se sert des médias sociaux. C’est une énorme organisation à surveiller et à gérer. Pour cette raison, les algorithmes sont primordiaux. Ils ne sont pas si mystérieux et hostiles comme on peut le croire.

Si les nouveaux réseaux sociaux vous intéressent, et si vous souhaitez commencer à gagnez des revenus alternatifs, cliquez ici !

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire