Web Analytics

“Immobilier va baisser” est un mot clé avec lequel on atterrit de plus en plus sur mon blog. On parle activement de ce marché qui va mal, de l’émission aidant a redécorer des maisons à vendre pour limiter la casse au journal télévisé, l’immobilier est plus que jamais le sujet principal des français.

Je parlais il y a peu de temps d’une analyse prédisant 35% de baisse en 6 ans, de son coté Michael d’esprit riche fait une très bonne analyse de l’état actuel du marché.

Si vous êtes primo-accédant, c’est à dire que vous voulez acheter pour la première fois, patientez un peu, vous trouverez chaussure à votre pied.

Si vous êtes investisseur avec un peu de cash disponible, patientez également un peu, la rentabilité sera de retour et de très bonnes affaires pointeront le bout de leur nez.

Par contre, si vous avez acheté il y a moins de 2ans, gardez votre bien pour les 10/15 prochaines années!

Conclusion: l’immobilier ne monte pas jusqu’au ciel.

3 Comments

  1. Il y a a très court terme un phénomène intéressant, propre au système anglais: les prêts sont souvent assortis d’une période de 2 ans avec une remise sur le taux, puis un taux prohibitif qui pousse souvent les propriétaires a chercher une autre banque… et ainsi les prêts immobiliers tournent rapidement.
    Mais que se passe-t’il lorsque la propriété perd de la valeur ? Que les banques ne prêtent plus ? Certains ménages qui comptaient réaménager leur prêt vont se retrouver étranglés …!

  2. En ce mois d’avril, on entend partout que les prix de l’immobilier chutent, que les taux d’emprunt sont historiquement bas et que c’est le moment d’investir. Personnellement Cédric, je trouve ton article très intéressant et tes conseils sont pertinents. Mais, pour ceux qui le veulent (et le peuvent!), je pense que c’est effectivement le moment de regarder dans le détail les potentialités d’investissement à moyen terme. Car le marché va forcément remonter (dans les 9-10 années à venir) et les plus-value immobilières vont être vraiment attrayantes. On n’imagine pas mais, grâce aux réductions fiscales aidant, on peut être propriétaire pour quelques euros par mois!

Write A Comment