Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Bull Run : qu’est ce que c’est ?

Le terme « Bull Run » est souvent utilisé dans le domaine de l’investissement ou de la cryptomonnaie. Cette expression revient fréquemment pour désigner la condition du marché. Il décrit l’évolution générale du marché boursier, c’est-à-dire s’il prend de la valeur. En tant qu’investisseur, vous aimeriez savoir exactement ce que cela veut dire. L’orientation du marché étant une force majeure qui a un impact énorme sur votre portefeuille, il est donc important de comprendre ce qu’est un Bull Run et comment agir pendant une telle période.

Bull Run : définition

La définition du terme Bull Run en crypto peut se faire littéralement par « marché haussier » ou « marché taureau ». Un Bull Run aussi appelé marché Bull correspond à une longue période de hausse des prix des actions sur le marché. Aucune statistique ou mesure unique ne permet de déterminer si l’on se trouve dans un haussier ou non. Toutefois, selon un principe de base, les cours des actions doivent augmenter d’au moins 20 % depuis leur plus récent point bas, avec des indices montrant que cette hausse va se poursuivre.

La plupart du temps, le concept s’applique au marché boursier, représenté par les trois grands indices : le S&P 500, le Nasdaq, et le Dow Jones Industrial Average. Cela étant, un Bull Run peut également se référer à tout ce qui se vend ou s’achète, allant des actions individuelles à d’autres actifs comme l’immobilier, les obligations et les devises.

Un Bull market est opposé au Bear market (marché ours). Ce dernier survient au moment où les cours des actions sont en baisse. La classification suivante fait comprendre facilement la différence :

Les taureaux se déchaînent lorsqu’ils sont excités. Réputés pour leur vitesse, ils symbolisent un marché boursier en plein essor. Quant aux ours, ils sont moroses et méfiants. On les assimile à un état d’hibernation, ils représentent donc parfaitement une image d’un marché boursier en baisse ou stagnant.

Comment fonctionne un marché haussier ?

Le marché boursier reflète la demande et l’offre prédominantes ainsi que les performances de l’économie du pays. Si le pays présente des facteurs positifs tels que la croissance économique, un niveau d’emploi élevé, une bonne croissance du PIB, une productivité élevée ou une reprise après un événement négatif, le marché peut entrer dans une phase haussière.

À ce moment-là, les investisseurs sont positifs quant à la croissance du pays, et leur état d’esprit est d’investir dans des actions et de faire des profits en fonction de l’augmentation des prix.

Lorsque les investisseurs commencent à s’intéresser à l’achat d’un grand nombre d’actions, ils peuvent pousser le marché haussier encore plus loin. Cela intéresse également diverses sociétés privées qui cherchent à s’introduire en bourse. Le sentiment des investisseurs étant élevé, un marché haussier voit un grand nombre d’entreprises lancer leur introduction en bourse pour lever des fonds.

Un Bull Run peut durer plusieurs semaines, plusieurs mois, voire plusieurs années. Cela dépend de l’élément déclencheur qui pousse à la performance positive de l’économie. Par exemple, un marché haussier peut se produire si l’on s’attend à ce que le PIB du pays augmente de façon considérable au cours de l’année à venir ou si le secteur manufacturier connaît une productivité sans précédent. Dans ce cas, tant que le facteur positif ne devient pas négatif, le marché haussier des actions peut continuer à progresser.

Quelles sont les principales caractéristiques d’un Bull Run ?

Les marchés Bull reflètent souvent une période de « hausse » de l’économie générale. Il traduit en particulier la période de croissance d’un cycle économique.

Voici les principales caractéristiques d’un marché haussier :

  • Les investisseurs achètent plus d’actions : il y a augmentation des prix. Les investisseurs ont la conviction que cela va continuer. Cela les pousse donc à continuer à acheter. Il en résulte une hausse des prix, à cause de l’offre et de la demande.
  • Les entreprises misent plus sur leur pérennité : grâce aux achats des consommateurs, les entreprises réalisent davantage d’investissements. Par conséquent, elles emploient davantage de travailleurs et paient mieux leurs employés en activité.
  • La diminution du taux de chômage : l’augmentation des salaires moyens est due à la concurrence que se livrent les entreprises pour attirer les travailleurs. En outre, les travailleurs ont plus tendance à chercher un emploi, car ils ont de fortes chances de pouvoir en trouver un plus rémunérateur.
  • L’argent est plus facile à dépenser : finalement, on a le sentiment que ce sera plus facile d’en avoir plus.
  • Cela implique un risque d’hyperinflation : avec toutes ces sommes qui sont utilisées, cela peut conduire à une trop forte augmentation des prix.
Différence entre Bull market et Bear Market

Quelle est la durée d’un Bull Run en cryptomonnaie ?

Même si les investisseurs aimeraient que la réponse à cette question soit « pour toujours », les marchés haussiers ont tendance à durer un peu moins de quatre ans. La durée moyenne d’un marché haussier, depuis 1932, est de trois ans et demi, selon certaines sources. Le marché haussier le plus long de l’histoire a duré 11 ans, de 2009 à 2020.

Généralement, un marché haussier prend fin lorsque les actions commencent à baisser régulièrement d’au moins 20 % après avoir atteint leur sommet. Il convient toutefois de ne pas oublier que tous les marchés haussiers ne se ressemblent pas.

Selon un ancien adage, « les marchés haussiers ne meurent pas de vieillesse ». Ce qui les tue, ce sont le changement du marché, la forte ou rapide hausse des prix, ou un événement qui contraint les investisseurs à faire preuve de pessimisme en ce qui concerne le futur.

Dans la mesure où il est impossible de savoir quotidiennement à quel moment un marché arrive à son point culminant, on ne peut donc pas prévoir facilement la fin tant qu’on n’y est pas arrivé. Le temps que dure un marché haussier spécifique est en fonction de la période concernée.

Qu’est-ce qui tue un marché haussier ?

Une inflation croissante, des taux d’intérêt plus élevés et une récession, peuvent tous contribuer à la mort d’un Bull Run. Par contre, le timing est primordial.

Le marché boursier anticipe une récession, atteignant généralement un sommet six à neuf mois avant le début de celle-ci. Pour compliquer encore les choses, les actions anticipent parfois des récessions qui ne se matérialisent jamais. De plus, les actions ont tendance à bien se comporter dans les premiers temps de la hausse des taux et de l’inflation. Après tout, cela indique un renforcement de l’économie.

Toutefois, les taux plus élevés finissent par étouffer la croissance, car l’inflation érode la valeur du rendement des investissements.

Que faire dans un Bull Run ?

Lorsque le marché est haussier, il convient à l’investisseur de profiter de la hausse des prix en investissant dans des actions très tôt dans la tendance (dans la mesure du possible). Ensuite, il les vend lorsqu’elles ont atteint leur sommet. Au cours d’un Bull Run, les pertes éventuelles devraient être mineures et temporaires. De manière générale, un investisseur peut investir activement et en toute confiance dans un plus grand nombre d’actions, avec une probabilité de rendement plus élevée.

Quelques conseils pour investir dans un Bull Run

Comment les investisseurs avertis agissent-ils lorsque le marché est en hausse ? Voici quelques conseils :

Ne cherchez pas à prédire le marché

Le moment où le marché atteint son sommet est pratiquement impossible à déterminer. Il est même rare que les professionnels puissent arriver à le prédire. Par conséquent, on court le risque soit de vendre trop tard, soit de vendre bien trop tôt et de passer à côté du prochain profit. Il est préférable de pénétrer et de se retirer du marché de manière progressive, en toute discrétion — ou suivant des repères que vous avez vous-même définis — plutôt que de tout vendre d’un coup en prétextant qu’il y a un sommet. Si vous suivez une stratégie d’achat comme la moyenne d’achat, tenez-vous-en à cette stratégie.

Faites des placements diversifiés

On peut être tenté de parier entièrement sur une action ou un secteur en plein essor lorsque le marché est en pleine expansion. Pourtant, il se peut que la fin arrive plus vite que prévu. Lorsque l’on n’achète que les titres prétendument gagnants, on se rend compte facilement que leur valeur élevée se volatilise très vite. Dans un marché en hausse, il arrive même que les entreprises les moins performantes apparaissent comme un choix sûr – et cela dure jusqu’au moment où elles ne le sont plus.

Il faut vous assurer de comprendre la notion de diversification efficace et ne pas oublier que les réactions aux nouvelles relatives aux actions ou aux entreprises individuelles ne constituent pas le meilleur moyen de déterminer où placer son argent.

Méfiez-vous du consommateur absolu

Depuis des dizaines d’années, les entreprises proposant des produits destinés directement aux consommateurs (contrairement aux entreprises industrielles) ont démontré leur efficacité. Ces sociétés ont plutôt contribué à alimenter les marchés haussiers de ces dernières années. Toutefois, ce qui est plus important, c’est qu’elles sont susceptibles de représenter une valeur sûre lors des ralentissements. Vous pouvez choisir d’investir dans ces titres ou dans un fonds commun de placement à forte capitalisation comprenant ces actions de premier ordre.

Considérer le Bull Run sous un angle financier

On ne peut pas prédire avec exactitude à quel moment un marché haussier va se terminer. Cependant, il prend toujours fin dès qu’une force extérieure vient influencer la perception que les investisseurs ont de l’avenir et que les cours des actions deviennent excessifs.

En dépit des déclins qui ne manquent pas, sur une longue période, le marché boursier n’a jamais manqué de progresser. Ainsi, ne rien investir sur le marché, revient à se priver sur le long terme. Comme un sage matador, les investisseurs indépendants se doivent de surveiller les mouvements du taureau et de réagir conformément. Néanmoins, il faut qu’ils aient toujours la maîtrise de leur stratégie globale ainsi que de leurs objectifs.

En résumé

Un Bull Run ou un Bull market est une période prolongée pendant laquelle les prix des actions ou d’autres actifs sont en hausse constante. Les marchés haussiers se caractérisent souvent par la grande confiance des investisseurs et la vigueur de l’économie en général. Il est certes difficile de résister à la tentation de prévoir un marché haussier. Toutefois, il est préférable que les investisseurs s’en tiennent à leur stratégie ainsi qu’à leurs objectifs sur le long terme. Les marchés haussiers auront une grande influence sur vos investissements, c’est pourquoi il est bon de prendre le temps de déterminer l’évolution du marché avant de prendre une décision d’investissement. N’oubliez pas qu’à long terme, le marché boursier a toujours affiché un rendement positif.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement les ressources qui vous sont mises gratuitement à disposition.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire