Web Analytics

Voici un tableau bien utile nous montrant en un clin d’œil quelle est notre capacité d’endettement pour acheter une maison ou un appartement.

Le revenu médian des foyers étant approximativement en France de 2300€/mois, il n’est pas possible pour la moitié des français d’acheter un bien à 150 000€ à moins d’avoir 20% d’apport.

150000€, c’est le prix d’un F2 milieu de gamme en banlieue parisienne.

C’est cet argument que pointe Friggit pour montrer que l’immobilier va connaître une correction sévère. Son constat, le rapport entre les revenus des français et le prix de l’immobilier sont complètement décalés. Simple à comprendre non ? Pourtant j’entends partout autour de moi des gens dire qu’il faut acheter car ça a déjà bien baissé et que ça n’ira pas plus bas.

D’où vient cette croyance ?

1 Comment

  1. Et maintenant, avec presque un an de recul qu’en est il? Simple. Les taux ont encore chutés, les prix des appartements et des maisons ont aussi chuté, mais on constate tout doucement un épuisement du marché: cela peut expliquer deux choses: les gens sont frileux de vendre leur bien acheté à un prix exorbitant il y a quelques années, mais les gens refusent aussi d’acheter avec la fameuse crise qui perdure.

    Bref le marché est complètement au point mort pour l’instant. Ce qui n’empêche pas certaines personnes de faire des affaires (notamment moi, vu qu’on a profité de la crise pour construire une maison).

Write A Comment