Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Et si l’avenir, c’était les colocations seniors ?

Le système de la location en commun est, depuis plusieurs décennies, très courant chez les jeunes actifs et les étudiants. Mais aujourd’hui, c’est dans le rang des seniors qu’il commence par trouver de plus en plus d’intérêts et d’engouement. Les colocations seniors sont un phénomène qui prend en effet de l’ampleur au sein des grandes villes, car y habiter en groupe permet de jouir à bas prix du confort d’un espace plus grand. Face aux solutions classiques employées autrefois, ce phénomène se présente ainsi comme meilleure alternative pour les personnes âgées. C’est une excellente approche pour combattre l’isolement et l’insécurité des résidents. Vieillir ensemble serait-il donc la solution pour vieillir correctement ?

La colocation senior : en quoi cela consiste-t-il ? 

Le système de la location en commun entre personnes âgées est un mode de cohabitation imaginé en Europe. Il s’adresse surtout aux seniors jouissant encore de toute leur autonomie. On dénombre aujourd’hui deux modes de colocation entre seniors :

La cohabitation entre personnes âgées

Dans cette configuration, plusieurs seniors se partagent un logement (appartement ou maison). Chacun possède sa chambre et tous les colocataires ont la possibilité de profiter librement des aires communes. Les dépenses et les factures connexes au logement sont réparties équitablement entre les occupants.  

Le contrat utilisé ici est un bail de colocation classique. Pour faciliter les conditions de vie, il convient donc de le renforcer par un règlement intérieur.

La cohabitation intergénérationnelle

Dans cette configuration, un étudiant (ou plusieurs) est logé par un retraité ou une personne âgée. L’avantage ici est dans les deux sens. L’étudiant profite d’un hébergement peu onéreux, calme et pratique. Quant à la personne âgée, elle a ainsi l’occasion de se faire aider dans la réalisation des tâches quotidiennes de son logement (entretien du jardin, cuisine, ménage, etc.). Mais avant tout, c’est aussi la chance d’avoir un jeune à ses côtés, et avec qui elle pourra partager de belles histoires de vie.

Le contrat utilisé ici est un bail de cohabitation intergénérationnelle solidaire. Son développement est d’ailleurs très encouragé par la loi ELAN 2018.

Les colocations seniors : pourquoi faire ce choix ?

La cohabitation entre personnes âgées permet :

D’installer un tissu social

Au nombre des raisons qui peuvent motiver la colocation entre seniors, on peut citer : la perte graduelle de ses facultés, le sentiment d’isolement, la perte de son compagnon (de vie), etc. La location en commun permet en effet d’installer le lien social requis pour vieillir paisiblement.

L’avantage ici est surtout humain. Les colocations seniors créent un surplus de vie. Si vous souhaitez par exemple passer votre retraite dans une nouvelle ville ou dans un nouveau pays, vous rencontrerez forcément de nouvelles personnes dès votre arrivée. Qu’elles soient originaires de la ville ou non, cohabiter avec elles vous permettra de vite vous orienter ou découvrir la ville : c’est le tout premier jalon d’une nouvelle vie sociale.

C’est le cas également lorsque vous changez de vie. Si vous êtes senior solo ou avez perdu votre conjoint tôt, vivre avec d’autres personnes va vous aider à partager vos bonheurs, vos problèmes et bien évidemment ceux de vos colocataires. Vous ne serez plus seul face aux soucis du quotidien.

Par exemple, avoir de l’aide pour affronter une canalisation bouchée ou monter un meuble n’est jamais inutile. Ce sera même plus facile de les résoudre avec l’intelligence collective. Aussi, si vous avez des soucis personnels (angoisses personnelles, rupture sentimentale à la présence d’une araignée dans votre chambre, etc.), la présence de colocataires bienveillants peut vous aider à surmonter de grands moments de solitude.

De jouir d’un avantage économique intéressant

Quel que soit le mode de colocation, notez que ce système d’hébergement permet de réaliser d’importantes économies, surtout dans les grandes villes où les logements et la vie sont plus onéreux. D’ailleurs, ils ne sont pas rares ces seniors (les femmes notamment) qui ne bénéficient pas d’une retraite conséquente.

Que vous soyez en transition personnelle ou professionnelle, jeune actif, senior, étudiant, parent solo …, la colocation c’est avant tout des économies. C’est attractif, quels que soient vos besoins et votre profil.

Disons-le franchement : les colocations seniors sont ce qu’il y a de mieux pour obtenir une qualité de vie accessible aux personnes âgées. C’est aussi davantage d’espace, des charges et un loyer partagé.

Il existe aussi des avantages avec la chambre contre services. Vous économisez le coût d’un loyer si vous êtes locataire. Vos économies se calculent en énergie et en temps quand vous êtes propriétaires, car votre locataire est là pour vous faciliter la tâche.

De préserver la sécurité

Les accidents du quotidien sont mieux encadrés et moins nombreux en colocation entre personnes âgées. Cela est notamment dû au fait qu’il y a toujours des personnes immédiatement disponibles pour effectuer les gestes de premiers secours. Et ce n’est pas tout ! Les cambriolages et vols sont moindres à cause de la présence quasi permanente d’un résident (au moins).

De rendre la vie plus qualitative

En vivant ensemble, le pouvoir d’achat de chaque personne augmente. Il en est de même pour l’espace dont chacun peut disposer. Tout ceci est rendu possible grâce aux partages des dépenses diverses. Du côté des finances, se faire plaisir devient également beaucoup plus aisé.

De faire durer l’autonomie

Les deux types de colocation pour personnes âgées se présentent comme un nouveau système de maintien à domicile. Tout en demeurant bien entourés, ils permettent en effet aux seniors de rester plus longtemps maitre de leur corps et de leurs facultés.

De soulager des travaux quotidiens

En cas de perte d’autonomie, il est possible de répartir les frais liés aux services d’assistance à domicile. Les travaux divers du logement peuvent aussi être partagés, car plus d’espace rime avec plus d’entretien et plus de travail.

Ici, il suffit de trouver la bonne organisation. Pour assurer le bien-être de l’ensemble de la colocation, vivre à plusieurs permet de responsabiliser chacun. Au moins, vous n’êtes plus seul à faire face à la poussière qui s’accumule ou à la montagne de vaisselle.

Pour vous faciliter la vie, cela pourrait aussi être l’occasion d’apprendre à adopter de nouvelles habitudes ensemble. Souscrire par exemple à un abonnement pour recevoir vos produits d’entretien régulièrement à domicile ou partager les frais d’une femme de ménage. C’est également le moment idéal pour améliorer votre quotidien (inscription à des activités sportives, abonnement à un panier bio, etc.).

Une chose est certaine, laisser les seniors cohabiter en colocation leur procure une expérience à la fois épanouissante, enrichissante et humaine. Cela leur permet de maintenir la notion de l’interaction sociale et de continuer à vivre normalement.

Résidence entre seniors : comment financer le partage ?

Les personnes âgées qui souhaitent cohabiter peuvent profiter d’une subvention auprès du gouvernement. On peut citer :

  • L’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées) : elle s’adresse plus souvent aux pensionnés en situation d’invalidité ;
  • L’ALS (Allocation de Logement Social) : accessible lorsque les demandes d’APL sont rejetées ;
  • L’APL (Aide Personnalisée au Logement) : elle couvre les frais de loyer en partie ou en totalité (selon le cas).

Pour ce qui concerne la colocation intergénérationnelle, le jeune hébergé peut aussi demander une APL pour pouvoir faire face à ses mensualités de loyer.

Colocation senior : qu’en est-il des aides à domicile ?

Il est possible de compter des personnes en perte d’autonomie au sein des colocations seniors. Celles-ci peuvent donc bénéficier des aides à domicile :

  • Garde de nuit ;
  • Soins à domicile ;
  • Portage de repas à domicile ;
  • Aides ménagères.

Pour rappel, ils pourront être financés grâce :

  • À l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ;
  • Aux subventions des collectivités locales ;
  • Aux subventions de la caisse de retraite.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, n’hésitez pas à prendre en considération ce business model !

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le guide ce que vous n’avez pas appris à l’école.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Picture of Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire