Web Analytics

Mis à la porte pour des loyers impayés, des locataires veulent être relogés aux frais de la propriétaire.

Selon les faits rapportés dans les journaux, à savoir Le Parisien et Midi Libre, les locataires qui résident dans un pavillon dans la petite commune des Ageux (Oise), n’ont plus payé leur loyer depuis 2018.

Il était fixé à 1, 200 euros par mois au moment de la signature du bail et de l’état des lieux en 2016.

Prenant les taureaux par les cornes, elle entame une procédure d’expulsion et obtient gain de cause en mai 2019.

La justice a ainsi ordonné la résiliation du contrat de bail, a sommé les locataires mauvais payeurs de quitter l’habitation et elle les a aussi condamnés à verser les loyers impayés à hauteur de 21, 213 euros.

Mais les locataires ont refusé de quitter les lieux.

À la grande de surprise de la proprio, ils ont contre-attaqué en lançant une procédure pour faire état de l’insalubrité du logement qu’ils occupent.

Ils ont montré que le pavillon dans lequel ils résident ne respecte pas les normes en matière d’hygiène.

Et quand un logement fait l’objet d’un arrêté d’insalubrité, le loyer n’est plus dû à compter du premier jour du mois qui suit sa notification, jusqu’à la date de la fin des travaux demandés pour la remise en état.

La loi exige également qu’en attendant que les travaux soient réalisés, le propriétaire doit reloger à ses frais les locataires concernés.

Toutefois, la propriétaire de son côté, crie à l’injustice. Selon elle, les locataires auraient volontairement détérioré le logement afin de bloquer la procédure d’expulsion.

Des propos appuyés par Midi Libre qui révèle que ces locataires en question ne sont pas exempts de tout reproche.

« Les voisins se plaignent aussi de cette famille qu’ils accusent de voler l’eau et l’électricité de la résidence par des branchements illégaux », révèle le journal.

Et ce n’est pas le seul grief qui leur est reproché. « Les locataires les insultent et les menacent, entre autres. Plusieurs voisins ont même demandé via une pétition envoyée à la préfecture leur expulsion. Et certains ont même porté plainte », fait ressortir Midi Libre.

Autres informations révélées par le journal, ce sont les difficultés financières qu’éprouve cette famille.

« Le maire de la commune précise que cette famille est en difficulté avec des dettes et le placement de deux enfants après des signalements. » Mais il précise aussi « que la propriétaire qui habite loin ne s’est pas intéressée à l’affaire uniquement quand son assurance des loyers impayés n’a plus fonctionné. »

Pour l’heure, aucun jugement n’a été rendu.

Mais quoi qu’il en soit, la situation aurait pu être différente si la relation en la propriétaire et ses locataires était plus conviviale, si chacun faisait sa part et assumait sa responsabilité.

Il ne faut pas que ce genre de fait vous fasse douter des bienfaits de la location immobilière. C’est l’un des piliers d’enrichissements qui vous permettra de quitter La Rat Race et devenir libre financièrement !

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Écrire un commentaire