Web Analytics

Hong Kong est peut-être dans sa pire récession depuis des années, mais son marché immobilier de luxe est toujours en plein essor.

La preuve, un appartement de cinq chambres a été vendu à 49 millions d’euros, soit 156 000 € le m2

Ce qui en fait l’appartement le plus cher jamais vendu en Asie.

Le penthouse qui fait au total de 313 m2 se trouve au dernier étage d’un immeuble résidentiel de luxe de 23 étages au 21 Borrett Road à Mid-Levels, un quartier résidentiel aisé entouré de restaurants haut de gamme et offrant une vue panoramique sur le port de Victoria.

À savoir que ce logement vient avec une terrasse et piscine privée. L’acheteur, qui n’a pas été identifié, bénéficiera aussi d’une place de parking.

Selon un analyste de Bloomberg, cette vente pourrait permettre d’attirer l’attention sur le reste du complexe immobilier.

Le vendeur est Victor Li, président de CK Asset Holdings et richissime promoteur immobilier de Hong Kong.

Il n’est qu’autre que le fils du deuxième homme le plus riche de Hong Kong, Li Ka-shing, qui a une valeur nette de 36,7 milliards de dollars, selon Forbes.

Et la vente de cet appartement de luxe vient une semaine après qu’un consortium ait établi un nouveau record en payant 935,2 millions de dollars hongkongais pour un terrain situé sur The Peak, qui est une montagne qui domine l’île de Hong Kong et reste la plus exclusive de la ville.

Cependant, Hong Kong est une ville aux contrastes saisissants – où des personnes âgées pauvres peuvent être vues en train de collecter du carton pour le recycler dans des rues remplies d’appartements, voitures et magasins de luxe.

Le centre financier exigu est régulièrement en tête de divers classements des villes avec les logements les moins abordables au monde, même les appartements les moins chers étant hors de portée de la plupart des travailleurs.

Les gouvernements successifs n’ont pas réussi à lutter contre les inégalités ou la pénurie de logements, ce qui a contribué à alimenter d’énormes manifestations pour la démocratie ces dernières années.

En effet, Hong Kong, qui est témoin des manifestations massives contre le pouvoir, vit actuellement une crise politique.

Cette instabilité, associée à la pandémie du coronavirus, a affecté son économie. Le Produit intérieur brut de Hong Kong s’est contracté de 6,1 % en 2020, un record, et le taux de chômage atteint actuellement les 6,6 %, au plus haut niveau depuis 16 ans.

Mais les ventes de propriétés de luxe suggèrent que les riches résistent très bien à la tempête !

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Écrire un commentaire