Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

[Video podcast] : Investir dans l’immobilier aux Etats-Unis

maison-californie

Souvenez-vous, j’avais rédigé cet article « Investir dans une maison en Californie » début 2009 . Jesson Vedel, l’agent immobilier qui était à l’origine de cette annonce de bien immobilier à vendre c’était littéralement fait lyncher dans les commentaires ! Il est normal d’être méfiant, quand quelque chose est trop beau pour être vrai, c’est souvent le cas. Toutefois, il faut se déplacer et constater soit même les possibilités d’investissements afin de se faire une idée. C’est ce que j’ai fais lors de mon dernier séjour en Californie !

Jesson Vedel m’a reçu dans son bureau de Canyon Lake (situé en voiture à 1h20 de Los Angeles et 1h de San Diego – dans les terres). Nous avons discuté une bonne heure avant d’aller visiter quatres maisons en tout.

Dans la vidéo ci-dessous nous voyons la première maison que j’ai visité, la plus petite et la « moins bien » des 4 que j’ai pu voir (je la découvre en même temps que vous lors de l’enregistrement). Le bien fait 158m², 3 chambres, 2 sdb et se trouve dans un lotissement sécurisé et privé avec piscine, golf, lac, centre équestre, courts de tennis et peut se louer 1500/1700 dollars par mois.

La première question qui m’est venue à l’esprit a été « Qui mettrait 1700 dollars par mois dans un loyer?! ». La réponse est en fait simple et logique. Beaucoup de personnes ne sont plus « qualifiées » auprès des banques pour acheter une maison. Il n y a pas d’autre choix que de louer. Il y a également les personnes qui perdent leur maison et sont interdit bancaire pour 10 ans. Se sont souvent pas des personnes « mauvaises » mais elles ont juste acheté au mauvais moment (2006), elles ont ensuite acheté une voiture et le bateau qui vont avec à crédit, puis les taux ce sont mis à remonter … Leur seul choix est également de louer.

Que pensez-vous de ce type d’investissement ?

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je demanderai à Jesson Vedel d’y répondre dans la mesure du possible.

La vidéo dure 5 minutes :

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

46 réflexions au sujet de “[Video podcast] : Investir dans l’immobilier aux Etats-Unis”

  1. Pour celui qui en a les moyens, pourquoi pas?
    Mais je privilégierai, surtout aux usa, de pratiquer de la spéculation immobilière et non du rendement à prori intéressant. Tu l’as dit à la fin, car il est essentiel de comprendre le marché américain, les prix ont baissé de 50%!

    Répondre
  2. Salut Cédric, une maison en Californie à seulement 140 000€ actuellement en lotissement protégé ! très intéressant ! je suis étonné du loyer évoqué entre 1500 et 1700$, je m’attendais à bien plus. J’ai visité la semaine dernière un collégue aux US, à 4h de route de NY, dans une petite ville de 25000 habitants (in the middle of nowhere…), il loue un appartement F2 (~80m², la moitié d’une maison) pour 1600$ ! et ça n’a rien à voir avec la Californie !!

    Répondre
  3. ça parait intéressant effectivement vu comme ça mais qu’en est-il des frais? Frais de notaire, de vente, hypothèque, imposition?
    C’est parfois un peu compliqué de s’y retrouver avec tous les termes et les démarches avant de devenir proprio, il existe parfois encore des zones d’ombres même après signature alors je voudrais savoir comme ça se passe là bas. (juste par curiosité!)
    Le prix est bas mais est ce que les frais sont élevés? Y’a t’il des frais supplémentaires propres à Canyon Lake? (Qui pourraientt s’apparenter à des frais de copropriété puisque apparemment c’est une ville dans la ville)?
    Après pourquoi pas investir à l’étranger mais je crois qu’un travail d’informations approfondi doit être fait en amont!

    Répondre
  4. Pourquoi pas? Il est certain qu’il doit y avoir des énormes opportunités à l’heure actuelle pour celui qui peut investi aux US.

    Mais cela peut apparaître compliqué au regard des démarches administratives.

    Y a-t-il des clauses spécifiques pour des étrangers qui veulent acheter là-bas?

    Répondre
  5. On estime le chômage réel aux états unis à 20%, avec des zones de non droits quasi incontrôlables. A moins d’habiter le quartier ou l’on achète ou de connaitre quelqu’un qui y habite, il vaut mieux être prudent. De plus il ne faut pas oublier les taxes et les charges car résidence sécurisée veut dire charges élevées …. Par contre pour celui qui veut acheter pour y vivre c’est intéressant.

    1700 x 12 / 140000 = 14,5 % c’est la gourmandise @Oivier qui fait que ce monde ne tourne plus très rond …

    Répondre
  6. @Gilles: Oui enfin, vous avez une drôle de façon de calculer votre rendement locatif en prenant le prix d’achat en € et les loyers en dollars !

    En prenant les bons chiffres voici ce que cela donne:
    1600 * 12 /189000 = 10,15 % (en prenant le parité €/$ à 1.35) Ce qui me parait bien plus raisonnable

    Répondre
    • Au niveau des charges, c’est une des premières questions que j’ai posé à Jesson Vedel. Elles sont de l’ordre de 150 USD par mois (vu les prestations ça me semble correct), la taxe foncière est par contre moins important à Canyon Lake car il s’agit d’une « gated community », au final ça se vaut. Concernant les frais de notaire, ils sont beaucoup moins élevés en France! Et non, ce n’est pas plus risqué d’acheter la bas que par un notaire français éDupont-Rotschild », il s’agit de la Californie, c’est très bien réglementé, notamment niveau assurance.
      Enfin, c’est les Etats-Unis et plus particulièrement la Californie (un des Etats les plus riches des USA avec le Texas). Non je ne crois toujours pas à la fin des USA, c’est un pays riche et il le restera, je me fais moins de soucis pour eux que pour nous. 20% de chômage? Nous sommes à près de 11% en France « officiellement »…
      J’ai été aux Etats-Unis, le mois dernier, j’ai pu jugé par moi même, je n’ai pas vu la crise 🙂
      Vous connaissez Twitter, Adobe, Google, Microsoft and Co? Hey! C’est dans la silicone valley tout ça! Pas loin de la maison que je vous ai fais visiter. On peut toujours investir à Ponto Combault sinon 🙂

      Répondre
  7. Vu les commentaires je commence a comprendre le concept de « rat race »? Chacun etale sa culture generale du schmilblik en fait pas un n’est meme sur le chemin d’investir un jour a part dans des assurance vie ultime risque du Francais moyen (excepte Colibri).

    Répondre
  8. @ Le client: Je préparais déjà ma riposte, jusqu’à ce que je lise « (excepte Colibri) ».
    Je ne veux pas répondre à la place des autres mais peut-être que certains sont déjà proprio en France. Investir aux USA comme n’importe ou à l’étranger nécessite mûre réflexion tu ne penses pas?

    @ Gilles: FED? c’est quoi?

    Répondre
  9. @colibri : La FED est le réserve federale Americaine. C’est comme la BCE pour la zone euro.Ce sont des banques centrales qui prêtent de l’argent à nos banque et qui fixent les taux directeurs des taux d’interets de nos banques. Elles ont été importantes durant la dernière crise.
    J’espere que j’ai été clair.. 🙂

    Répondre
  10. Ca semble en effet intéressant comme lieu d’investissement (les Etats-Unis).
    Cependant, si je souhaitais investir aussi loin, je tenterais d’abord avec un investissement d’un montant moins élevé pour deux raisons :
    – pour me familiariser avec les paperasses locales et la façon de fonctionner d’aussi loin ;
    – et si je me plante et bien au moins je peux assurer les remboursements… C’est pas négligeable, non ?

    Répondre
  11. @HuntR, Je te demande pardon, Je n’aurais pas du être si direct dans mon commentaire. Pardon Patron, la prochaine fois je ne critiquerais plus les commentateur de business attitude.

    Répondre
  12. Bonjour Cedric,

    J’ai bien recu ton mail. Merci beaucoup pour ton suivi et pour cet article bien fait et pour avoir retenu une grande partie des details que je t’ai donne lors de ton passage en Californie.

    Ton blog est de plus en plus populaire. Je vois que certains ont certaines questions et differentes vues sur la facon d’acquerir un bien en Californie, les frais asscoicies…

    Je vais essayer de faire un resume precis de comment ca se passe pour pour repondre au maximum de questions.

    Donnez moi quelques jours…mon fils est ne ce week end et je commence officiellement ma deuxieme nuit blanche 🙂

    Je te dis a bientot Cedric et ravi d’avoir fait ta connaissance.

    A bientot.

    Jesson.

    Répondre
  13. Bonjour Cedric,

    J’ai bien recu ton mail. Merci beaucoup pour ton suivi et pour cet article bien fait et pour avoir retenu une grande partie des details que je t’ai donne lors de ton passage en Californie.

    Ton blog est de plus en plus populaire. Je vois que certains ont certaines questions et differentes vues sur la facon d’acquerir un bien en Californie, les frais asscoicies…

    Je vais essayer de faire un resume precis de comment ca se passe pour pour repondre au maximum de questions.

    Donnez moi quelques jours…mon fils est ne ce week end et je commence officiellement ma deuxieme nuit blanche

    Je te dis a bientot Cedric et ravi d’avoir fait ta connaissance.

    A bientot.

    Jesson.

    Répondre
  14. Bonsoir à tous,

    Félicitations, Jesson, pour la naissance de ton fils et je confirme, les nuits blanches ne font que commencer !

    Je pense aussi que diversifier les investissements immobiliers mais avant de sauter le pas, je me poserais les questions suivantes :

    – quelle est la législation en matière de recouvrement des impayés et quelle place accorde la loi au locataire/propriétaire ?. Les américains étant (à mon humble avis, dites-moi si je me trompe) très/trop procéduriers, c’est un point qui m’inquiéterait beaucoup

    – en cas de travaux après le départ des locataires, seras-tu dans les parages pour t’en occuper ou as-tu un relais de confiance sur place ?.

    – si ton acquisition est financée par prêt, alors attention à la monnaie : si tu empruntes en dollar, c’est certes ultra-intéressant avec le change actuel, mais attention au retour de bâton, en cas de retour à la parité euro/dollar. Il est généralement conseillé de ne pas emprunter dans une autre monnaie que la sienne. Mais si tu comptes rester aux States, c’est hors-sujet.

    – question un peu bête mais la maison ou les maison se situe(ent)-elle(s) sur la faille de San Andreas ?

    Je tiens à préciser que je ne suis pas du tout contre un investissement aux USA et qu’il s’agit seulement des questions que je me poserais si j’étais en mesure de réaliser un tel projet.

    En tout cas, bravo pour ton dynamisme !

    Répondre
  15. Aie, je finis ma phrase :

    …………………diversifier les investissements immobiliers est une excellente idée, mais avant de sauter le pas ……

    Répondre
  16. Bonjour Jesson,

    En ayant parcouru ton site, je ne suis pas sûr d’avoir bien compris :

    En ayant des revenus locatifs en US, je serai taxé sur place mais pas en France ; Est-ce bien cela ?

    De combien est la taxe aux US sur les revenus locatifs ?

    Répondre
  17. Bonjour,

    @Kinza: merci pour ton message. Je m’excuse pour le retard…Je commence a trouver une routine qui me permet de vivre « normalement » avec un nouveau ne a la maison en faisant en sorte que la maman se repose au maximum.

    En reponse a tes questions:

    1) La legislation au niveau des impayes est plutot simple. Comme tu le sais, les Americains sont tres proceduriers. Mais lorsque l’on parle de locataires qui ne paient pas leurs loyers, ils perdent a chaque fois…. La maison appartient au proprietaire et le systeme fait en sorte que tout le monde s’en rappelle. En regle general, il n’y a pas besoin d’aller jusqu’a la procedure juridique pour s’occuper d’un locataire qui ne paie pas son loyer. En effet, il y a un docuement qui s’appelle  » pay rent or quit ». Ce document donne 3 jours au locataire pour payer son loyer ou quitter les lieux.

    2) Suivant ce que nos clients recherchent, nous proposont une gestion complete. Cette gestion inclus la recherche de locataire, redaction des contrats, etats des lieux, reparations….Nous avons des equipes de travailleurs dans tous les domaines.

    3) Tout a fait. Aussi, les taux d’interets sont plus haut aux Etats-Unis et je conseille a tous mes clients de financer directement a travers une banque dans leur pays d’origine. Beaucoup plus facile, moins cher et meilleur taux d’interet.

    4) Bonne question. Les biens que nous proposons se situent sur tout le sud de la Californie. De Malibu a San Diego… Ceux qui sont plus dans les terres ne sont pas sur la faille. Pas du tout. Mais bon….le jour ou il y a le « big one » comme dans les annees 60 ou 80 il me semble, tout le monde le sentira : ) d’ou une bonne assurance.
    Compare aux cyclones qui passent sur la Floride chaque annee, on s’en tire plutot bien en Californie.

    J’espere avoir repondu a tes questions de maniere suffisante. Si tu penses a d’autres questions, n’hesite pas!

    Répondre
  18. @ moreauste:

    J’ai repondu a votre email… Je n’ai pas pense a y repondre sur ce blog…

    Si vous avez d’autres questions n’hesitez pas. Je ferai en sorte de mettre les reponses sur le blog pour en faire profiter tout le monde.

    Répondre
  19. Bonjour,
    merci Cedric pour cet article extrêmement intéressant.
    150 000€ pour une villa de ce type c’est excellent.
    Pour le rendement il faut tenir compte des frais divers qui sont à la charge du propriétaire, du taux d’occupation et des rafraichissement au changement de locataire.
    https://www.terre-nouvelle.fr/immobilier/immobilier-modele-de-calcul-de-la-rentabilite-dune-location-immobiliere.html
    Au total on doit etre entre 8 et 10% soit un peu plus que ce qu’on avait en France avant l’envolée des prix.

    Quant aux charges est autres frais, je ne serai pas surpris qu’ils soient inférieurs aux impôts fonciers dans une ville de gauche en France.
    Je vais fouiller dans cette direction.

    Répondre
  20. J’avais zappé la reponse de Cedric mais cela confirme ce que je pensais.
    Donc il n’y a plus qu’à faire le pas.
    Comme d’hab il faut sortir de sa zone de confort.

    Le site de Jesson est très bien fait et même la langue n’est pas un obstacle.
    Merci encore

    Répondre
  21. Maison sympa dans un très bon quartier apparemment, vous évoquez un nombre important de prestations. Mais avez-vous demandé le montant des charges mensuelles qui viendront s’ajouter au prix de l’acquisition ?

    Répondre
  22. @Livret A:

    Bonjour, montant des charges mensuelles dans la ville de Canyon Lake sont de $215/mois quelque soit la propriete.

    Ces charges comprennent:

    – Acces autorise strictement aux residents et leurs invites. Portes gardees 24h/24 et patrouilles permanentes.

    – Golf 18 trous prive
    – Lac prive pour faire du bateau, ski nautique, peche, …
    – Parcs et plages
    – Clubhouse
    -Piscine de 20 metres, jaccuzi
    – Centre equestre

    Le montant de l’impot foncier est de 1.004% de la valeur du bien. Une des taxe de propriete les plus basses du sud de la Californie.

    En general, l’impot foncier varie de 1.4% a 2% e dehors de Canyon Lake.

    Canyon Lake est plus une ville pour sentir en vacances qu’autre chose. Vraiment tres sympa.

    Cordialement,

    Jesson Vedel.

    Répondre
  23. Je suis tombe sur ce site par hasard. Je suis agent immobilier dans la silicon valley. C’est vraiment une terre d’opportunites pour celui qui sait etre patient. Investir de l’etranger c’est possible a condition de payer en cash. Il y a des prelevement de tax en plus, environ 10%. Pour le management, il faut compter 8 a 10% du loyer pour les tarifs en rigueur ici. En ce moment tout se vend a la baisse mais le marche va se retourner tot ou tard.
    manestate.com

    Répondre
  24. bonjour,
    quels sont les démarches a faire pour pouvoir investir aux états unis ?
    y a t-il des frais supplémentaires par rapport a un investissement dans son pays ?
    est ce que les lois de de fiscalisation, type : Loi Scellier BBC sont valides pour des investissement a étranger ?
    y a t-il des protections, types: assurances pour protéger les propriétaires louant a l’étranger ?

    Répondre
  25. Bonjour

    C’est vrai que vu la parité qu’il y a entre l’euro et le dollar et vu le prix de l’immobilier aux états unis actuellement, c’est très intéressant ! J’ai lu sur certain blog américain que des fonds de pension européen investissais beaucoup aux US ces dernier temps.
    Le seul frein que l’on pourrait avoir (à part la distance bien sur), c’est qu’on aura plus de mal à bénéficier d’un des gros avantages de l’immobilier : l’effet de levier. Je doute que mon banquier soit ok pour me prêter de l’argent pour aller acheter aux US. On peut toujours aller demander là bas mais du coup on perd cette parité euro/dollar très intéressante en ce moment…
    Dans l’idéal il faudrait soit avoir un banquier très sympa (peut être que ça existe), ou bien avoir pas mal de cash de coté et une personne de confiance sur place pour gérer tout ça.
    Ce qui est sur c’est que l’immobilier repartira tôt ou tard et c’est le bon moment pour investir la bas.

    Répondre
  26. Natasha et Rico,
    Je suis agent immobilier ici dans la Silicon Valley. J’ai 2 commentaires a faire. Comme je l’ai dit plutot, un etranger peut aisemment acheter de l’immobilier ici. Il est un peu penalise par rapport a un residant local. Ma premiere remarque est qu’il faut venir avec du cash! Je pense que c’est mission impossible d’obtenir un pret ici aux US si on n’a pas un profile et un historique financier. Avec la chute des prix, bcp se sont casse les dents avec l’effet de levier. Alors je ne sais pas si c’est une bonne strategie. Deux: dans certaines regions les prix on beaucoup baisse mais ce sont souvent dans des zones indesirables. Les prix de l’immobilier sont determines par la qualite des ecoles publiques et l’emploi. Ca a un sens d’investir si vous aimez la region et vous compter peut etre un jour y habiter. En ce moment les prix se negocient a la baisse.
    Pour les demarches, l’offre est generalement presentee avec un accompte de 3%. La balance est due a la cloture. Il y a un prelevement de 10% de taxe pour les etranger plus d’autres frais fixes minimes. Les frais de la transaction ~6% sont payes par le vendeur. Tout est negociable sauf bien sure les taxes ha ha! Je ne peux pas me prononcer sur les impots du pays d’origine. L’assurance est obligatoire si vous avez un pret d’une banque locale. Elle ne couvre pas les loyers impayes. Seulement les sinistres ou la perte de la maison.

    Contacter moi si le sujet vous interesse et si vous voulez plus de detail.

    Répondre
  27. @mikhael
    effectivement d’après nos échanges par mail j’ai pu voir que les prix ont bien moins baissé dans la silicone valley que dans que dans l’inland empire par exemple.
    Peut être que la région à moins souffert de la crise.

    Répondre
  28. Bonjour

    Je n’ai pas visite cette page depuis quelques jours et je viens de lire les derniers commentaires. J’ai quelques elements a ajouter.

    1 – Il y a possibilite de financer des biens aux Etats-Unis directement en France ou autre pays d’origine. Nous aidons nos clients a monter les dossiers de prets a presenter aux banques Francaises.

    Il y a un programme qui existe pour financer directement a travers des banques U.S mais il est difficile a obtenir depuis la crise economique qui a frappe les U.S. Je suis en contact avec les banques qui proposent ce type de pret au cas ou il serait a nouveau disponible.

    2 – Comme indique les frais a retenir lors d’un achat aux U.S sont les suivants:

    – environ 1.5% du prix d’achat en frais de notaire et transfer de propriete.

    – pas de frais d’agence pour les acheteurs

    Une fois une propriete acquise les frais sont les suivants:

    – taxes de proprietes
    – frais de co propriete si applicables.
    – frais de gestion si applicable
    – assurance ( qui peut couvrir les loyers impayes dans certains cas.)

    Les transcations sont beaucoup plus simples, rapides et mieux structurees que celles connues en Europe…une vraie joie pour tout le monde… De plus, il n’y a quasiment pas de difference entre un achteur Americain et un acheteur Europeen. Les transactions sont les memes.

    3 – Pour ce qui est des impots il y a une convention entre la France pour eviter la double imposition. Ce qui est gagne aux U.S n’est taxe qu’aux U.S mais doit etre pris en compte dans la declaration d’impot en France.

    Les differents comtes ont ete affecte differemment par la chute des prix. Nous representons tout le sud de la Californie ( Malibu a San Diego). Les villes cotieres ou grands centres villes gardent toujours une certaine valeur. De par leur emplacement mais surtout du fait qu’il n’y a pas ou peu de possibilite d’expansion.

    Les villes plus a l’Est ( ex: Inland Empire) presentent des zones relativement recente qui se sont sur-developpees entre 2000 et 2007 et qui aujourd’hui paie les consequences de cette expansion. Une ville comme celle de Temecula par exemple attire de plus en plus de monde qui quittent les villes cotieres pour beneficier de prix largement inferieurs. Nous observons une croissance de la demande locative importante dans cette ville et les villes similaires. Les produits y sont recents, pas chers et surtout encore tres bien places. A seulement 45 minutes des plages, 1h de San Diego et 1h20 de L.A…

    Chaque zone a des opportunites a saisir en fonction du projet recherche. La majorite de nos clients recherchent des maisons de vacances ou des residences secondaires. Tout ensuite est une question de budget et nous faisons en sorte de satisfaire au maximum. Dans le marche actuel, il est tres difficile de ne pas trouver ce que l’on recherche.

    Ce que nous conseillons a tout le monde est de pouvoir se deplacer et visiter les differentes villes et comtes pour vraiment se rendre compte de ce qu’il est possible de faire.

    Répondre
  29. Bonjour,

    @moreauste:

    Je viens de regarder la video sur le lien que vous avez poste.

    Ce reportage resume exactement la situation que les Etats-Unis connaissent. Et plus particulierement les 4 etats les plus touches par la crise des subprimes ( Californie, Arizona, Nevada, Floride.)

    Tout ce qu’il faut retenir est que:

    – les prix sont au plus bas,
    – l’Euro est avantageux par rapport au USD,
    – le rapport qualite/prix est largement superieur a celui des produits Europeens,
    – La demande locative est importante,
    – Les prix remonteront forcement et les plus-values futures sont certaines.

    Maintenant ce reportage a ete realise sur une ville comme Miami qui est une parmis des centaines. La Californie connait exactement le meme phenomene.
    La difference est qu’au lieu d’etre sur la cote Atlantique, vous etes sur la cote Pacifique …. Il y a plus d’heures de vols pour venir en Californie mais pour beaucoup, la Californie est un reve ( Hollywood, les stars, les plages, …). Beaucoup sont refroidis par le nombre de tempetes chaque annee en Floride et cherchent a faire differemment des autres en investissant en Californie.

    Certains de nos clients possedent plusieurs biens sur la Californie et leurs revenus apres charges sont tres interessants.

    Moi-meme possede plusieurs proprietes et je suis constamment a la recherche de bonnes opportunites. Les prix que nous connaissons a l’heure actuelle sont completement hallucinants. Autant en profitez tant que ca dure 🙂

    Répondre
  30. Bonjour a tous et BONNE ANNEE!

    Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons enfin acces a un programme de financement permettant aux investisseurs etrangers d’emprunter directement aux Etats-Unis.

    Contactez-nous pour en savoir plus!

    Team Vedel
    info@vedelinc.com
    +1 951-541-3164

    « Buy or Sell with Team Vedel »

    Répondre
  31. Bonjour,

    Je cherche à investir ds l’immobilier et + particulièrement dans des zones encore intéressantes financièrement.
    J’ai pensé aux US bien évidemment et + précisément à Miami.
    J’aimerai que vous puissiez me conseiller objectivement sur les ‘meilleurs rendements’ et est ce encore intéressant aujourd’hui? N’est ce pas trop compliqué d’investir aussi loin..?
    Mon ex mari est basé à NYork depuis qq années et m’encourage à investir aux US;

    merci pour votre réponse

    Répondre
  32. Bonjour,
    J’ai recu votre email ci-dessous. Pour ma part je ne connais pas bien le marche en Floride ni a NY. Par contre je connais bien le marche de l’immobilier dans la Silicon Valley ou je reside. Depuis des centaines d’annees la region ici est une terre d’opportunites et ca continue de l’etre. Le marche a bien baisse ces dernieres annees mais maintenant il se rechauffe. Je travaille pour des investisseurs etrangers que je represente pour acheter et gerer par la suite leur propriete. Je manage actuellement pres de $6M d’asset. Si vous etes interresse d’investir dans la Silicon Valley je serai heureux de vous conseiller.

    Répondre

Laisser un commentaire

téléchargez gratuitement
mon nouveau livre
"1 an pour Quitter La Rat Race" !