J’achète en direct 70 k€ d’actions à forts dividendes

Je viens de verser 70 000 euros de trésorerie dessus, donc on va placer, on va investir 70 000 euros.

OK, 270 actions, ça s’est fait.

Ok donc 452 actions realty income.

206 actions Chevron, on en a acheté pour 20 000 dollars.

Bonjour et bienvenue dans ce vlog numéro 6. Je m’appelle Cédric Annicette et depuis 2008 je partage mon expérience sur l’enrichissement personnel : l’investissement, le business et la création de business, l’immobilier et le business internet. C’est passionnant.

Je suis devenu millionnaire en l’espace de quelques années en travaillant dur, cela demande beaucoup de travail et donc du coup, dans ce défi que je me suis lancé de créer un vlog par semaine pendant 52 semaines, soit un an, eh bien je suis là pour partager avec vous mes insights, ce que je fais dans mes business, dans quoi j’investis et dans quoi je n’investis pas, quels sont mes sentiments, mes hauts et mes bas, ce qui se passe dans la tête, afin de vous montrer que même si tu es millionnaire, tu restes une personne tout à fait normale et que voilà, l’important ce n’est pas d’être millionnaire, mais le chemin pour y arriver et en cours de route, de kiffer, de rester heureux et d’avoir du bonheur, et ce, même si tu n’es pas millionnaire. Ce qui est important c’est le chemin pour y arriver. 

Donc, déjà le vlog numéro 6 de la série Vis Ma Vie de Millionnaire. Donc ça va passer très vite. C’est déjà le sixième. C’est dingue ! 

Donc cette semaine, le sujet ça va être : j’investis 70 000 euros dans des actions à forts dividendes. J’enregistre mon écran, donc ça c’est un compte que j’avais ouvert il y a à peu près un an, je crois. Il n’y avait que 30 000 euros dessus. C’est un de mes comptes. J’ai d’autres comptes. Là du coup, je viens de verser 70 000 euros de trésorerie dessus 

Donc on va placer on, on va investir ces 70 000 euros. 

J’avais fait dans une vidéo précédente, le vlog numéro 4 je crois, j’expliquais pourquoi je vendais ma Ferrari. Une des raisons c’était parce que je veux justement montrer l’exemple et je mets toujours mon argent là où je mets ma bouche. C’est-à-dire que si je dis que ça c’est bon comme investissement ; sous-location, colocation, location à la semaine ; immeubles de rapport, achat-revente, tel type d’actions, tel type d’investissement en bourse, tel type de business internet… si je le dis, c’est parce que moi-même je le fais.

Je mets toujours mon argent là où je mets ma bouche et non du coup je voulais montrer l’exemple en revendant ma Ferrari pour récupérer partie du cash et le mettre sur des actions à fort dividende.

Donc la voiture je l’avais mise en vente un lundi, je l’ai déposé un lundi chez un dépôt et le jeudi elle a été vendue et le samedi j’ai récupéré le chèque. À Dubaï ça va très vite, c’est assez ouf !  Et du coup, j’ai fait le virement des 70 000 euros sur mon compte de trading.

Donc là, simplement ce qu’on va faire, c’est qu’on va faire, c’est qu’on va acheter la première action. Je vais investir ces 70 000 euros dans 4 actions. Dans un premier temps, je vais investir l’argent et ensuite je vais vous dire pourquoi j’ai choisi ces 4 actions. Mais là, on va juste acheter la première action qui est française. Je vais ensuite convertir les euros en dollars et on va attendre plus tard dans la journée que le marché ouvre aux US avant d’acheter trois autres actions américaines.

Moi je ne suis pas un trader, vous le voyez moi je suis habillé en t-shirt, j’ai bossé pendant 4/5 ans avec des traders en salle des marchés, j’étais ingénieur en support informatique. Je changeais leur clavier, leur souris jusqu’à leurs logiciels et leurs applications financières Fidesa, Reuteurs, Bloomberg ce genre de logiciel qu’il fallait collectés.

Je ne suis pas un trader. Les ratios ne m’intéressent pas. Ce n’est pas comme ça que j’investis. Ça, on en parlera dans la seconde partie de la vidéo si vous voulez bien.

Donc c’est la première action que je vais acheter, il s’agit de Rubis. Est-ce que c’est le meilleur moment pour rentrer, meilleur moment pour sortir, je ne sais pas ? Je ne suis pas devin, je n’ai pas de boule de cristal. J’ai juste un verre d’eau. 

Donc, quand on va acheter, il est important de savoir pourquoi on veut l’acheter d’accord et non pas quelles actions vraiment choisir, mais la raison pour laquelle on veut acheter cette action. Donc je vais en acheter 270 actions. Il me reste 60 000 euros de trésorerie grosso modo et maintenant ce que l’on va faire, c’est convertir 60 000 euros en dollars. Cela devrait faire dans les 70 000 dollars pour pouvoir acheter tout à l’heure les trois autres actions sur le marché US.  Encore une fois, n’investissez jamais l’argent dont vous aurez besoin demain, ou sur le court terme ou moyen terme. Vous êtes le seul décisionnaire de ce que vous faites avec votre argent. 

Vous devriez être le seul à prendre les décisions, il y a toujours une part de risque. Sur le long terme, il n’y a pas beaucoup de risques, mais les analystes veulent vous faire croire que c’est compliqué. Mais en fait, la bourse, il faut vraiment avoir de manière simple. Moi en tout cas, c’est comme ça que je la vois. Et j’investis sur le moyen long terme.

On va juste convertir les euros en dollars américains. Je vais convertir mes euros en dollars plus tard, on m’appelle pour manger. L’important c’était d’acheter l’action française. Je voulais faire ça rapidement avec vous et tout à l’heure, quand les marchés US ouvriront, on achètera trois actions et convertira les euros en dollars. 

Merci d’avoir visité le Dubaï Mall, le centre commercial de Dubaï et aussi le plus grand centre commercial du monde.  « If you can’t stop thinking about it…buy it ». Si tu y penses tout le temps, achète-le. Ils sont très forts pour nous faire dépenser notre argent dans des choses dont on n’a pas besoin. Non, tu ne veux pas aller chez Louis Vuitton et claquer un sac à 2000/3000/4000 euros. Tu veux investir cet argent, notamment dans des actions à fort dividende.

Et ce qu’on va faire, on va rentrer, là il est 21 heures à Dubaï, les marchés sont ouverts depuis quelques heures maintenant aux States. OK nous revoilà quelques heures plus tard, on est le soir, on est allé faire un petit tour de train avec les enfants à Dubaï Mall et c’est drôle parce qu’en repartant je suis tombé sur un écriteau que je vous ai montré qui dit que : « si tu penses tout le temps à ce truc-là, achète-le. Dubaï Mall c’est soi-disant le plus grand mall, le plus grand centre commercial au monde. Effectivement, quand tu y vas, il y a beaucoup de tentations, tu veux tout acheter : Louis Vuitton, Nike, Rolex et toutes les plus grandes marques au monde sont là. Et c’est vraiment très bien fait le marketing. Tu veux vraiment dépenser ton argent et en fais le cerveau humain comment il fonctionne, c’est-à-dire que quand tu vas au centre commercial et que tu vas acheter, tu vas faire du shopping, tu vas sécréter de la dopamine et ton cerveau se sentira bien. 

Et quand tu achètes un sac Louis Vuitton ou n’importe quoi dans un mall, tu te sentiras bien, ça te fait du bien et tu rentres à la maison et ton cerveau il se dit : c’est bien, tu as été débusqué un lièvre, tu as fait le taf, tu as ramené un truc à la maison. C’est cool. Mais en réalité, cela nous appauvrit. Justement, si on veut quitter la rat race, devenir indépendants et justement avoir cette liberté que l’on vise, et bien l’idée ce n’est pas d’avoir un t-shirt Gucci ou un sac Louis Vuitton ou ce genre d’objet qui nous maintiennent pauvres en fait, qu’on peut acheter oui, mais dans un second temps. On peut d’abord investir afin de justement d’avoir cette liberté et après seulement on peut se faire plaisir. Souvent les gens font l’inverse ! Ils vont d’abord acheter ces jouets qui vont après un petit peu les assouvir, un petit peu les enchaîner et les forcer à travailler toute leur vie. Et finalement, cela enlèvera une partie de leur vie, une partie de leur liberté, parce qu’après il faut travailler pour pouvoir payer tout ça.

C’est là en fait où je voulais en venir dans ma vidéo : « Pourquoi j’ai vendu ma Ferrari ? »  Pour trois raisons.  Allez voir la vidéo, il y aura une vignette qui va apparaître quelque part si vous ne l’avez pas vue. J’ai voulu la revendre pour montrer l’exemple et du coup, je l’ai revendu la voiture très rapidement la voiture je disais tout à l’heure et je ne vais pas tout réinvestir en dividende. Je n’ai pris que 70 000 euros sur la vente de la voiture que je vais dans les actions à dividendes et le reste je vais investir ailleurs. Mais c’était pour vous montrer vraiment l’idée.

Allez donc on va continuer… les marchés US sont ouverts. Encore une fois, je ne suis pas un trader. Je ne vais pas acheter par rapport au prix de l’action, ce n’est pas ce qui m’intéresse. Ça passe dans un second temps, je vous parlerai plus tard dans la vidéo. J’aurais pu passer un ordre même si les marchés étaient fermés aux US, mais pour le principe et pour la vidéo, c’est mieux que ce soit ouvert.

Là on vient de convertir 59 000 euros pour 71 733 dollars et 67 cents. Étant donné que là on va acheter trois actions US et que moi j’avais des euros, il fallait d’abord convertir ces euros en dollars. Tout à l’heure on a acheté l’action Rubis, je suis déjà en moins-value et là on pourra dire mince je suis ruiné. Mais ce n’est pas grave, encore une fois, je vous en parlerai dans un second temps dans la suite de cette vidéo. 

En tout cas voilà, trésorerie on voit effectivement que c’est cool, on 72 000 dollars, voire un peu plus. Donc on va acheter la première je vais vous dire après pourquoi j’achète ses actions. Donc la première c’était Rubis, là on va acheter Realty Income, c’est une foncière américaine et le ticker c’est la lettre O et elle verse un dividende tous les mois. C’est un des rares biens, mais c’est une des actions qui verse un dividende tous les mois. Elle est en baisse aujourd’hui également. 

On a 40 000 à investir. Ce qu’on va faire, c’est de mettre trente mille dollars – ne regardez pas la répartition du portefeuille, ce n’est pas du tout ce que je vous recommande de faire, mais j’ai des plans d’investissement sur le moyen terme. Je vous en parlerais prochainement.

Ne faites pas attention à la répartition des 70 000 à investir. J’aurais pu le mettre sur plus de lignes que seulement sur trois lignes, mais je vous en parlerai dans les semaines à venir. Dites-moi si vous voulez que je vous en parle davantage de mes actions à fort dividende dans les semaines et mois à venir. Vous comprendrez par la suite pourquoi j’investis comme ça. 

452 actions Realty Income ensuite l’autre action que l’on va acheter ça va être AbbVie qui est une belle action avec un bon rendement et une belle croissance également. C’est une valeur de croissance, donc on va prendre ça, le ticket c’est ABBV. 

Alors ça c’est un fichier que j’ai et que j’ai donné aux membres de toucher des dividendes (TDD), donc c’est bien celle-ci, on voit ABBV et boom, en temps réel on est sur un rendement de 4,12% et un rendement plus croissance de 22,62%. OK, on va en acheter pour 20 000 dollars. La dernière action c’est Chevron donc que vous connaissez sûrement, c’est l’un des plus gros leaders du pétrole au même titre que total, qui est américain et du coup, Chevron a un rendement de 4, 83% actuellement et rendement plus croissance est de 8,64%.

En moyenne sur les dernières années, on était 3,56%, donc on est « pas cher » en termes de rentabilité. Donc ça encore une fois, c’est le fichier que j’ai donné aux membres de toucher des dividendes. Ils ont un fichier que je mets à jour régulièrement et que je vais évaluer ; c’est un petit peu le fichier que j’utilise dans ma base d’outils p pour décider si j’achète ou pas telle ou telle action pour constituer mon portefeuille qui est à but de rendement dividendes. 

Cela a été vraiment un insight pour moi quand j’ai découvert fin des années 2000 qu’en fait on pouvait utiliser la bourse non seulement pour faire de la plus-value, mais aussi pour avoir des revenus. Cela a été un gros insight, un gros déclic ces revenus sous forme de dividendes. OK action Chevron, on va en acheter pour 22 000 dollars. 

Je n’ai pas les moyens d’acheter 207 actions. OK 206 actions Chevron. OK voilà une bonne chose de faite.  Ça, c’est un portefeuille que j’ai et qui vaut sur 109 000 euros pour le moment. 

La suite de la vidéo, je vous explique pourquoi j’ai acheté ces 4 actions. Encore une fois, n’investissez jamais l’argent dont vous avez besoin sur le court terme, ça comporte un risque. Ce ne sont pas des actions que je vous recommande d’acheter forcément.  Moi je l’ai fait, je mets mon argent là où je mets ma bouche. Voilà, je prends des risques, j’ai pris des risques jusqu’ici, je suis devenu millionnaire en 2014 multimillionnaire et multimillionnaire 18 mois après, c’est parce que j’ai pris des risques. Mes résultats ne sont pas forcément communs, je suis un entrepreneur et un investisseur professionnel.  Mes résultats ne sont pas communs. Si vous suivez mes conseils, mais que vous ne faites rien, vous ne passez pas l’action, vous ne travaillez pas dur, ni intelligemment, vous n’aurez pas forcément les mêmes résultats.

Je voulais juste le préciser et  être clair là-dessus donc pourquoi est-ce que j’ai acheté ces 4 actions ? C’est simple, en fait moi je ne regarde pas quelle action choisir je regarde pourquoi je dois acheter une action. Pourquoi est-ce que je veux acheter des actions moi ? Ce qui m’intéresse c’est le rendement, « le loyer » de recevoir un dividende, d’avoir une rente, d’avoir un rendement. Donc le prix de l’action en elle-même m’importe peu finalement, puisque le rendement de l’action il va se faire en temps réel. Le rendement de l’action change en permanence par rapport au prix en direct de l’action et d’un dividende qui est connu et qui a été versé. La différence avec l’immobilier, c’est que concrètement, tu n’as pas le prix qui de l’appartement ou de la maison qui est affichée et qui évolue en permanence, alors qu’une action oui.

Voilà vous allez calculer le rendement avec une performance connue et qui est passée, le montant du dernier dividende versé est une valeur actuelle qui est en dirait. Moi ce qui m’intéresse c’est le dividende et à partir de là, si je suis satisfait par rapport au rendement que l’action me rapporte aujourd’hui quand je l’achète à ce prix-là, je suis OK. Pas la peine de savoir quand il faut rentrer dans le marché, d’étudier des trucs compliqués, de regarder des rations, etc. 

Je suis satisfait par rapport aux prix que j’achète et le rendement que j’en tire en échange, tout en ayant étudié l’historique des versements des dividendes. C’est très important de regarder l’historique des versements. C’est vraiment un mindset, une manière de faire et une philosophie différente. L’idée ce n’est pas le timing pour décider à quel moment il faut entrer dans le marché, non. L’idée c’est d’acheter une action et d’attendre. Il y a d’autres personnes qui préfèrent attendre avant d’acheter. Moi je préfère acheter et attendre. 

Mais il y a aussi des gens qui demandent des ratios compliqués, des rations des dividendes payables par exemple, le pourcentage des bénéfices qui ont été reversés sous forme de dividendes. Il y en a qui vont dire, ils ont versé un petit peu beaucoup, ils ont versé quand même 30% de ses bénéfices, c’est beaucoup, alors que lui-même ne sait pas gérer son compte en banque. Le mec gagne 1500 euros et il est dans le rouge le 5 du mois, lui-même ne sait pas bien gérer son argent, il va vouloir conseiller une entreprise comme coca cola qui versent des dividendes étaient plus de 100 ans, qui a passé deux guerres mondiales, même des chocs pétroliers qui verse comme une montre suisse qui versent des dividendes tous les trois mois il va se permettre de juger.

Gère-t-on salaires déjà et laisse ces gens-là gérer l’entreprise, ils savent le faire. Il faut savoir travailler son l’égo un petit peu.  En bourse on ne sait pas tout d’accord. On est ignorant sur plein de choses mêmes Warren Buffett – j’adore Warren Buffett, c’est un mentor – il a conscience de sa propre ignorance.  La diversification, ça ne sert à rien, parce que c’est uniquement bon si on est ignorant. Ouais, mais à la fin de la journée, Warren Buffet il a 50 actions dans son portefeuille. Même lui il a diversifié. Même lui il reconnaît sa propre « ignorance. »

On ne peut pas tout savoir, je ne sais pas si une action va monter ou si elle va baisser. Je n’ai pas de boule de cristal malheureusement. Donc voilà, moi ce que je veux faire c’est investir et attendre. 

Il y a de bonnes entreprises qui sont bien gérées qui gère l’argent bien mieux que les gouvernements, puisque comme je dis souvent.  Si on mettait le gouvernement français en gestion du sable à Dubaï, dans dix ans il n’y aurait plus de sable. Ce ne sont pas des gouvernements qui gèrent l’entreprise, ce sont des entreprises qui gère leurs comptes, qui qui gèrent leur stratégie, qui gèrent leurs produits, qui innovent, qui une base de clients et qui font le marketing sur le net. 

Voilà, ce sont de grandes entreprises qui sont réglées comme des horloges et qui versent des dividendes bien gras pour leurs actionnaires sur le long terme. 

Donc la première entreprise c’était AbbVie. 

Ce n’est pas un dividende aristocrate, puisqu’en France, on va dire qu’un dividende aristocrate verse des dividendes depuis au moins 15 ans d’affilée.

C’est une entreprise américaine qui est spécialisée dans la recherche pharmaceutique. Elle a de bons produits qui a des qui fait de bonnes choses en ce moment et elle a un rendement de 4, 11% et qui en croissance. La croissance annuelle sur les moyennes sur les cinq dernières années est de 18%. Voilà pourquoi j’ai décidé d’investir dans AbbVie.

Ensuite Chevron, c’est un dividende aristocrate, elle est versée depuis 33 ans d’affilée. Quand on regarde l’historique, plus une entreprise a versé des dividendes depuis longtemps, plus elle l’a augmenté régulièrement, plus le risque pour qu’elle coupe le dividende est élevé. Chevron c’est 33 ans de versement ininterrompu. Chevron est une pétrolière comme total qui verse des dividendes aussi régulièrement qu’elle va puiser le pétrole littéralement.

Le dividende est de 4,81% actuellement, je suis satisfait, ça me convient et la croissance est de 3,8% sur les cinq dernières années en moyenne. Ensuite, l’autre action c’est Realty Income. C’est un SIIC. Elle s’autoproclame « the monthly dividend company », soit l’entreprise aux dividendes mensuels. C’est-à-dire qu’elle verse des dividendes chaque mois. Actuellement le rendement est de 4,30%, 4% de croissance en moyenne sur ces cinq dernières années et actuellement, ils ont versé des dividendes pendant 609 mois d’affilée. 609 mois ça fait 50 ans ! Donc c’est un dividende aristocrate. Vous comprenez  que s’ils ont versé des dividendes durant 609 mois d’affilée, il y a de très fortes chances pour que le mois prochain ou les mois à venir, Realty Income verse encore des dividendes.

Realty Income est une foncière qui possède et loue des murs, notamment à Wallgreen, Fedex, 7-Eleven, LA Fitness qui est une salle de sport et elle est également présentes en Angleterre avec Walmart et Tesco, les Pharmacies CVS entre autres. Realty Income a un gros portfolio d’entreprise et justement, elle est tellement diversifiée qu’elle ne dépende pas uniquement de tout ce qui se passe actuellement avec l’e-commerce, notamment Amazon qui a clairement abattu ses cartes. 

Donc voilà, ils ne sont pas trop impactés par ce qui se passe par rapport l’e-commerce et au stockage, ils ont toute une gamme de clients et de locataires qui fait qu’ils s’en sortent plutôt bien malgré la conjoncture actuelle.

Enfin la dernière entreprise dans laquelle j’ai investi devant vous, c’est Rubis qui est une entreprise française. C’est la seule des Françaises parmi les 4 est allée éligible et elle est éligible au Plan d’Épargne en Action (PEA). Donc si jamais vous avez un PEA et que vous cherchez des entreprises dans lesquelles investir…

Ruby est une entreprise française spécialisée dans le stockage de produits liquides industriel. Vous allez dire que c’est ennuyeux, que c’est boring ce truc, vous allez vous, que vous ferez mieux d’investir dans Tesla ou dans Apple. 

Mais souvent ce qui est ennuyeux, c’est là où ça fait du gros argent. Souvent quand c’est boring, quand c’est ennuyeux, c’est ça qui est bon, c’est qui verse justement des dividendes comme une montre suisse.

Ouais, c’est ennuyeux c’est clair ! Et alors ? C’est rentable ! Ça rapporte ! C’est du sérieux ! Et encore une fois, on s’en fout d’investir dans un truc sexy. On veut un truc qui rapporte. C’est ça qu’il faut comprendre.

Rubis c’est 4,73 % de rendement sans interruption depuis 15 ans, donc c’est un dividende aristocrate français. Elle a une croissance intéressante du dividende sur les 5 dernières années avec en moyenne de 8,27 % de croissance sur les cinq dernières années. C’est plutôt bien, c’est même très bien. C’est une belle entreprise et je pense que le pétrole jusqu’ici n’a pas été au beau fixe pour ce business-là, donc c’est moins de demandes par rapport à la crise que vous connaissez. Mais ça va repartir. C’est mon ressenti. Encore une fois, ce n’est que mon avis, je ne suis pas devin.

Voilà un petit peu les entreprise dans lesquelles j’ai investi ces 70 000 euros. Ce n’est qu’une partie de mon portefeuille. Dites-moi si vous voulez que je vous parle davantage de la bourse et des investissements dans les dividendes, parce que moi, ma stratégie c’est l’investissement dans les dividendes principalement. Ma philosophie c’est d’investir ; pour moi c’est le niveau ultime. Maintenant, il y a l’immobilier en dessous, mais il y a toujours le risque qu’on m’appelle même si je délègue à 100%, mais il y aura toujours quelqu’un pour m’appeler, par exemple mon bras droit en France pour me dire qu’il y a un problème. Il y aura toujours un truc qui va tomber. 

J’adore l’immobilier, ça reste ma passion. La rentabilité est bien supérieure à 4%, alors que la bourse par contre, c’est vraiment de faire travailler son argent et tu es rémunéré pour avoir ce capital-là qui investit sans que tu n’aies rien à faire, sans que tu n’aies à lever le petit doigt. Voilà pourquoi la bourse est l’un des quatre piliers dont je parle souvent si on veut quitter la rat race.

Je vous invite à aller sur mon site, mon portail businessattitude.fr. Allez dans la section outil, et là vous avez plusieurs outils qui sont offerts, notamment le Warren Buffett’s Ground Rules. Vous allez pouvoir télécharger cette synthèse de livres, donc Warren Buffett’s Ground Rules. C’est un livre qui explique les règles de base pour investir en bourse. 

C’est l’un des meilleurs investisseurs au monde. Il y a le lien en description pour accéder à mon site businessattitude.fr et vous allez dans la section outil pour récupérer ce cadeau. Vous verrez dans cette synthèse, notamment les stratégies que Warren Buffett a mises en place pour bâtir sa fortune et également les limites à connaître en tant qu’investisseur. Et là on parle d’égo qui entre beaucoup en jeu. C’est aussi la raison pour laquelle on perd beaucoup d’argent. Il faut faire preuve d’humilité avec la bourse plus qu’avec tout autre chose. 

C’est un très bon livre que je vous recommande d’acheter directement sur Amazone ou alors, vous pouvez si vous voulez télécharger la synthèse en PDF ou en format audio. C’est une description sous cette vidéo.

Voilà, c’est tout pour ce vlog de cette semaine, vlog numéro 6. Le weekend prochain, le vlog va être très intéressant. C’est un petit défi que je vais maintenant vous lancer. J’ai hâte ! Il y aura peu de travail, mais ça va envoyer du gros.

Merci à vous, les amis, je vous souhaite une bonne semaine un bon week-end et je vous dis à très bientôt.

Cliquez ici pour télécharger les ressources offertes. Ces ressources vous aideront à développer les 4 piliers d’enrichissements fiables que sont : L’immobilier, La bourse, Le business Internet, et Le business classique.

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

4 réflexions au sujet de “J’achète en direct 70 k€ d’actions à forts dividendes”

  1. Excellente vidéo sur la manière comment procéder en bourse et obtenir des revenus de manière certaine. Warren Buffett reste à ce jour le plus grand des investisseurs en bourse. Il n’a jamais fait de Day Trading! Il a acheté ce qu’il appelle dans son livre des mégots de cigarettes, des entreprises sous coté et sur le point de faire faillite. Il les a conservé très longtemps, plusieurs dizaines d’années. Il a ensuite réinvesti presque systématiquement les dividendes, d’où le nom de son livre  » l’effet Boule de neige ».

    Répondre
  2. Hello Cédric,
    Merci pour cette vidéo, et, encore une fois, de la transparence dont tu fais preuve: tu ne fais pas « que » conseiller, tu montres que tu agis.
    Grand bravo pour cela.
    Je suis très intéressé par ton approche de l’investissement en bourse d’actions à fort dividende, et donc, je suis preneur pour de nouvelles vidéos sur ce sujet.
    Bonne semaine à toi.

    Répondre
  3. Merci Cédric, c’est sympa de voir du concret et précis.

    Tu sais, tu pourrais monter un fonds, on serait plusieurs à te confier une partie de notre patrimoine les yeux fermés, enfin si tu nous montres comme ça que tu mets notre/ta « money where your mouth is », c’est-à-dire que tu placerais notre argent précisément de la même manière que le tien.

    Ou sinon tu pourrais nous recommander des bons fonds (et prendre ta comm d’affiliation…).

    Je lance l’idée, tu en feras ce que tu veux.

    Salutations

    Corentin, un des premiers participants à tes formations… en 2012 !

    Répondre

Laisser un commentaire