Les jetons non fongibles (NFT) sont actuellement partout sur le web et sont devenus très populaires dans l’espace blockchain. D’ailleurs de nombreux créateurs et investisseurs ont réalisé d’énormes bénéfices qui ont complètement changé la donne. En effet, depuis la vente de 69,3 millions de NFT de l’artiste américain Beeple, les collections numériques ont complètement changé de dimension. Si vous voulez gagner de l’argent avec les NFT, voici un guide sur ce type de jeton cryptographique assez spécial.

Définition d’un NFT

De manière générale, les NFT sont des actifs ou des biens qui ne peuvent être interchangeables. Ils disposent d’une valeur en cryptomonnaie et ont des propriétés dont la gestion et le suivi s’effectuent sur une blockchain.

Un actif numérique peut se présenter de différentes manières : peinture numérique, morceau de musique… Ces derniers pouvant être transformés en NFT.

Cependant, pour bien maîtriser les principes du NFT, il est essentiel avant tout de comprendre le concept de la fongibilité et la différence entre fongible et non fongible.

La fongibilité, c’est quoi ?

Si vous disposez d’un actif fongible, il est possible d’échanger ce dernier avec d’autres actifs ou d’autres biens. Donc, pour illustrer de la bonne manière, c’est comme si vous possédez 1 $ et que vous l’utilisez pour acheter un bien ou un produit. D’un autre côté, vous avez également la possibilité de prêter un billet de 100 $, que vous pouvez rembourser avec un autre billet de 100 $ ou deux billets de 50 $.

Il existe différents types d’actif fongible, par exemple, le bitcoin. Ce dernier peut effectivement être échangé par un autre bitcoin. Il y a également des éléments financiers comme les actions ou les obligations. Ils peuvent être désignés comme actif fongible qu’il est possible d’échanger ou de vendre sur le marché.

Toutefois, il y a certains actifs qui se présentent comme semi-fongibles tels que l’or par exemple. En effet, une once d’or peut correspondre à une autre once d’or. Ce qui n’est pas toujours vrai dans certaines situations.

Qu’est-ce que la non-fongibilité ?

La non-fongibilité est un actif ayant la propriété d’être unique, qui ne peut être échangeable et surtout qui est irremplaçable.

On peut citer par exemple l’art, les jeux vidéos ou l’immobilier qui sont des actifs et biens non fongibles. Deux meubles, apparemment similaires, peuvent être ainsi considérés comme non fongibles, car ils sont constitués de composants différents.

C’est le cas des NFT. Ces derniers sont des jetons numériques constitués de métadonnées et qui sont uniques. De plus, les NFT ne peuvent pas non plus être échangés entre eux comme pour le cas des bitcoins.

Fondés sur des blockchains, les NFT peuvent être utilisés dans différents cas. Comme pour la suppression des intermédiaires ou encore pour gérer des identités.

Le mode de fonctionnement des NFT

Il faut savoir que les œuvres d’art traditionnelles comme les peintures sont des objets d’une grande valeur, car ils sont uniques. Par contre, les fichiers numériques, eux, sont faciles à copier, à l’infini. Grâce aux NFT, ce genre d’objet peut être émis sous forme de jetons numériques. Ceci permet de concevoir un certificat numérique disposant d’une propriété unique que l’on peut acheter et vendre.

Comme dans le cas des cryptomonnaies, il existe un système de blockchain. Ce dernier est un registre qui permet de voir les produits avec leurs propriétaires. Ce registre ne peut pas être falsifié, étant donné que le grand livre est géré par des ordinateurs partout dans le monde.

De plus, les NFT peuvent aussi disposer de contrats intelligents permettant à l’artiste d’avoir une part de toute vente future du jeton numérique.

La création d’un NFT

Il existe différents avantages à créer une NFT de votre objet numérique ou réel. Ce qu’il faut savoir, c’est que le NFT est un canal nécessaire pour un marché démocratisé. Il permet de posséder, vendre et acheter des actifs ou biens numériques rares et surtout uniques.

Cependant, avant de créer un NFT, il est nécessaire maîtriser différents paramètres. Ces derniers peuvent avoir un impact sur le lieu ou la façon dont vous allez créer votre premier NFT.

Il existe plusieurs blockchains qui se chargent de la norme des jetons NFT :

  • Ethereum
  • Tron
  • Flow
  • Tezos
  • Cosmos
  • WAX
  • Binance Smart Chain (BSC)
  • Polkadot

Dès que vous avez « mint » vos NFT sur l’une de ces blockchains, il sera quasiment impossible de les transférer vers d’autres blockchains ou même de les vendre.

Aujourd’hui, en ce qui concerne les NFT, Ethereum fait partie des plateformes les plus reconnues. Elle est ensuite suivie par Binance Smart Chain, une plateforme plus abordable en matière de coût de transaction.

Ces deux plateformes sont les plus grands hébergeurs sur le marché des NFT permettant d’offrir une meilleure exposition aux acheteurs.

Il est important de noter que la gamme de marketplace NFT dont vous disposez dépendra de la blockchain que vous aurez choisie.

Dans le cas d’Ethereum, vous aurez accès à une large sélection de plateformes NFT dont OpenSea, Mintable et Rarible. Si vous optez par contre pour les places de marché NFT de Binance Smart Chain, vous disposez de plateformes telles que BakerySwap, Treasureland ou encore Juggerworld.

Qu’est-ce que le mint des NFT ?

Le mint signifie que votre œuvre d’art numérique intègre une partie de la blockChain (Ethereum, Binance smart Chain, Flow, Tezos, etc.). Ceci étant un registre public inattaquable et infalsifiable.

Un peu comme des pièces de monnaie en métal qui sont « mint » et mise sur le marché financier, les NFT représentent des jetons qui sont « mint » lors de leur création.

Votre objet numérique sera donc exprimé en NFT pour qu’il puisse être disponible à l’achat et à l’échange sur le marché. Et aussi pour permettre de bénéficier d’un suivi numérique au moment de la revente.

comment gagner de l'argent avec les jetons non fongibles NFT
Nombreux sont ceux qui ont commencé à gagner de l’argent avec les NFT.

Les œuvres d’art numériques

Parmi les NFT les plus populaires sur le marché : les objets d’art.

Les objets d’art disposent d’une grande valeur et permettent ainsi de bénéficier d’une meilleure rentabilité.

Il faut savoir qu’en mars 2021, l’univers de la vente artistique et de la blockchain a complètement changé. En effet, à cette période, une maison de ventes aux enchères a mis en vente des œuvres d’art pour un montant astronomique de 69 millions de dollars. D’ailleurs, cette mise aux enchères d’œuvre d’art numérique est une première pour cette maison de vente.

Grâce aux jetons non fongibles, l’artiste dispose d’un droit de propriété.

Si vous souhaitez créer votre actif numérique, vous avez la possibilité de montrer qu’il est authentique et que vous pouvez en tirer des bénéfices.

Ainsi, dans le cas où vous concevez un « meme », vous pouvez en tirer des bénéfices à travers les droits d’auteur. C’est pourquoi, dans ce genre de situation, les NFT représentent une technologie qui révolutionne le monde de l’art.

Des jeux vidéos

Les jetons non fongibles de jeux vidéos sont également très populaires actuellement. En effet, le système blockchain offre la possibilité de transformer les modèles de jeux appelés aussi « Play to earn ». Ces derniers permettant de gagner de l’argent en jouant.

Les jeux disposent de caractéristiques qui offrent l’opportunité d’acheter, de vendre ou d’échanger des objets de collection. Un système qui jouit d’un grand potentiel.

De plus, avec la compétence et la créativité des développeurs de jeux vidéos NFT, cette technologie bénéficie d’une grande marge de progression.

Il faut savoir qu’en comparaison des autres jetons non fongibles représentant les œuvres d’art ou encore la mode, les jetons non fongibles pour les jeux vidéos sont nettement plus avancés grâce aux skins ou cosmétiques à collectionner pour tous les jeux.

Cela concerne effectivement des objets complexes qui sont complètement interactifs. De plus, ils évoluent avec le temps et nécessitent des améliorations selon l’évolution du personnage du jeu.

Parmi les jeux cryptographiques les plus populaires, on peut citer Axie Infinity dont les négociations se font sur la plateforme OpenSea. Ce jeu jouit d’une incroyable notoriété, car il offre l’opportunité aux joueurs de pouvoir obtenir des jetons et ainsi gagner des vies à travers le jeu.

La vente de la musique

Dans l’univers du blockchain, les musiciens peuvent aussi profiter des avantages des jetons non fongibles. En effet, il existe des plateformes où il est possible de « mint » et ainsi vendre ses propres NFT musicaux.

L’une des plateformes les plus connues actuellement pour obtenir une part de toutes vos éventuelles ventes musicales est Open Sea. Cette dernière vous offre l’opportunité de déterminer une « commission de vente secondaire » dès que vous mintez vos jetons.

Vous disposez donc d’une possibilité d’obtenir un pourcentage que vous avez défini sur toutes les ventes futures des NFT. À condition que vos futures transactions s’effectuent sur Open Sea.

Toutefois, les droits d’auteur entre plateformes n’existent pas encore même si cet aspect du système est aujourd’hui travaillé. En effet, il se peut que quelqu’un prenne son jeton et le met en vente sur une autre plateforme ou le livre à un ami contre une monnaie fiduciaire. D’ailleurs Open Sea n’aura aucun moyen de déceler cette transaction, signifiant ainsi que vous n’obtiendrez pas de royalties.

NFT de licences collectionnables

Émettre des objets de collection sous forme de jetons fait surement partie des meilleures applications de niche des NFT. De plus, c’est aussi le moyen le plus facile de faire une transaction d’objets de collection.

Donc, pour les personnes qui sont déjà habituées à l’univers des objets de collection physiques (cartes Pokémon par exemple), ils n’ont plus qu’à les vendre comme actifs numériques.

D’ailleurs, l’aptitude de la NFT à présenter l’authenticité d’un objet permet de donner aux objets de collections une valeur bien plus supérieure aux objets physiques.

Actuellement, les objets de collection les plus en vogue sont les cartes sportives. À l’origine, le but de ces dernières était de permettre l’échange de cartes de footballeurs sous licence.

De nos jours, la NBA (National Basket Association) propose aussi sa collection de cartes de NFT. La probabilité que d’autres sports suivent cette tendance est aujourd’hui élevée. Ceci permettra ainsi de profiter d’une plus grande sélection de cartes NFT sportives.

Alors que la vente ou l’échange de carte physique peut endommager ces objets de collections, les NFT permettent à ces derniers de ne jamais perdre en qualité. En effet, ils ne se présentent que sous formes numériques et sont enregistrés sur la blockchain.

Pourquoi les NFT sont-ils si intéressants ?

Étant un joueur, musicien ou artiste, il est possible d’associer des NFT avec d’autres systèmes de construction financiers sur la blockchain, de les posséder et de les échanger.

Donc, si par exemple un photographe souhaite échanger son travail, il est possible de rendre les résultats de son travail échangeables grâce à des NFT.

Cependant, cela ne concerne pas seulement l’échange de données numériques. Les jetons non fongibles offrent la possibilité de prêter, d’emprunter, de soutenir quelque chose ou de s’en servir comme assurance pour obtenir un prêt. Vous disposez ainsi de possibilités infinies.

Les NFT sont ainsi intéressants de par leur capacité à offrir des opportunités aux créateurs de contenu numérique. Il est important de rappeler comment les profils et le potentiel de revenus des créateurs sont submergés au niveau des plateformes classiques.

On peut prendre par exemple le cas des plateformes telles que YouTube ou un réseau social. Sur une plateforme, le créateur de contenu gagne de l’argent grâce aux publicités. Par contre, si la plateforme vend le produit de leur travail, les gains obtenus lui sont directement restitués. Le créateur obtiendra une part, mais qui ne vaudra pas ses efforts.

Les NFT vous donnent la possibilité de mobiliser la propriété de votre contenu vers d’autres plateformes. Ce qui vous permettra de vendre le fruit de votre travail et d’obtenir directement les redevances. Il ne sera pas possible de voler votre travail, car votre adresse est intégrée dans les métadonnées de vos jetons.

Dites moi en commentaire quels genres de NFT vous possédez ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire