Web Analytics

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas sans savoir que je suis entrain de faire construire un hôtel particulier en Île de France.

J’avais envie de partager avec vous les différentes phases de construction. (Il faut avouer, c’est un super projet !)

Les grandes étapes de construction d’une maison

Il est essentiel de connaître les rouages de la construction si jamais vous envisagez de construire une maison.  Parce que premièrement, c’est votre argent qui est en jeu. Donc, il est important de savoir dans quoi vous l’investissez.

Deuxièmement, pour ne pas vous faire embobiner par les chefs de sentiers. Et finalement, pour votre satisfaction personnelle. Car oui, il existe un sentiment de bonheur unique que seul peut ressentir un  propriétaire lorsqu’il voit sa maison arrivée à terme, surtout après qu’il ait suivi l’évolution de la construction de A à Z.  Justement, cet article vous expliquera les différentes phases par lesquelles passera une maison avant qu’elle ne soit livrée.

Une fois que ces formalités terminées :

  • l’étude du sol par un technicien : Cette démarche est obligatoire pour pouvoir construire un bâtiment. En effet, il faut connaître la nature du sol pour savoir si le terrain où vous faites construite est suffisamment stable pour éviter fissure, infiltration d’eau, éboulement ou même effondrement !
  • la délimitation du terrain par un géomètre : Ou communément appelé bornage. Le géomètre installe des “marques” pour délimiter le terrain où va se construire la maison. Il se fait généralement en présence des voisins de votre terrain.
  • la conception de votre maison par un architecte : C’est une partie très intéressante (et souvent bien longue), car la conception de la maison (tant intérieur que extérieur) est soumise à des nombreux paramètres dont le PLU (Plan Local d’Urbanisme qui est le code de conduite à suivre pour construire une maison -> hauteur de la maison, couleurs des tuiles,…). Concernant l’intérieur, en tant qu’expert, l’architecte pourra allier vos envies aux contraintes techniques : murs porteurs, pilier de soutien…
  • l’obtention du permis de construire : Véritable sésame pour commencer la construction, il s’agit de demander à la marie, l’autorisation de construire la maison sur votre terrain. C’est un document très complet qui donne énormément d’information sur la construction. Une fois obtenue, vous devez afficher le panneau de permis de construire sur le terrain. En effet, c’est une donnée publique dont tout le monde a accès !
  • Recours des tiers : C’est un délais de deux mois où chaque personne peut “contester le permis de construire”. Selon le site du service public, “c’est le projet lui-même qui doit affecter vos conditions d’occupation, d’utilisation ou de jouissance, et non les travaux (les nuisances).”

Une fois que toutes ces étapes sont réalisées (elles prennent en général de nombreux mois), la construction en tant que t’elle peut être commencée !

Le terrassement

Qui veut dire nettoyer le site des débris et de la végétation, aplatir la surface et creuser les tranchées pour les travaux de fondations et canalisations.

En parallèle au terrassement de la maison, les terrassiers mettent sous terre les citernes d’eau de pluie, la fosse septique et tous les autres ouvrages nécessaires et imposés par le règlement local d’urbanisme.

terrassement pelleteuse business attitude
terrassement maison
Les fondations

Ensuite, viendra la mise en œuvre des fondations qui peut parfois dépasser le budget prévu. Vous devez vous assurer que vous disposez un fonds de réserve pour assurer le bon déroulement de votre projet, car c’est une étape cruciale dans la construction de votre maison, car c’est à partie de là qu’elle commencera à prendre forme concrètement.

Les fondations sont réalisées par des maçons qui vont installer un ferraillage et couler un du béton dans les tranchées. Elles garantissent la stabilité et la solidité de la construction. Les erreurs à ce stade peuvent s’avérer coûteuses. Il est donc essentiel de vérifier toutes les mesures et de les marquer sur les plans.

couler les fondations d'une maison
Le soubassement

Une fois les fondations coulées, on réalise le soubassement qui représente la partie inférieure des murs qui permet de soutenir les murs de façade et les murs porteurs. C’est une étape importante de la construction d’une maison.

Elles permettent de créer un sous-sol ou un vide sanitaire, c’est-à-dire un espace entre les fondations et le plancher de la maison. Ce qui permet une meilleure isolation thermique. Il est aussi possible de faire un soubassement hérisson où le rez-de-chaussée repose directement sur les fondations.

Le plancher

Un plancher est un élément essentiel de la construction, car il est amené à supporter les charges de chaque étage de la maison (murs, poteaux, cloisonnements, menuiseries, plafonds, équipements, mobilier etc.) Le plancher permet de séparer plusieurs niveaux et servent de supports rigides pour les revêtements de sol (parquet, carrelage, etc.). De plus, les planchers en béton ont des fonctions isolantes. Cependant, il existe cinq types de planchers en béton : la dalle pleine ; la prédalle ; le plancher à poutrelles ; la dalle alvéolaire et le plancher collaborant.

L’élévation des murs

Puis les murs peuvent ensuite être montés. Cette partie de construction correspond à la phase initiale de la mise hors d’air. Il s’agit d’une étape-clé, puisque l’élévation des murs initie la construction proprement dite de l’édifice. Ici, la méthode dépend du type de matériaux de construction choisi.  Il peut s’agir de parpaing, de briques creuses ou de béton cellulaire. De nos jours, ce sont surtout des briques creuses qui sont les plus souvent utilisées.

La maison commencera dès lors à prendre forme et de manière visible, seulement à partir de cette étape de mise en place des murs. Les élévations sont fondamentalement divisées en quatre parties : l’élévation avant, arrière, droite et gauche. À noter que l’installation des linteaux pour les fenêtres et les portes se fait en même temps que l’élévation des murs. 

élévation des murs construction
monter les murs construction maison individuelle
La mise hors d’eau

La mise hors d’eau signifie que la construction est étanche à l’eau (donc aux intempéries). Elle correspond aussi à la mise en place de la charpente qui va permettre de supporter la toiture de la maison qui peut être en tuiles, en bac acier, en zinc ou en ardoise. La maison est considérée hors d’eau une fois que les travaux, allant de la fondation à la couverture de la maison, ont été réalisés.

mise hors d'eau business attitude
poser charpente et construction toit maison individuelle
La  mise hors d’air

Cette phase intervient après la mise hors d’eau de la maison. Elle correspond à la mise en place des éléments de menuiserie externes, impliquant l’installation des fenêtres, des baies vitrées et  des portes. Une fois que cette phase a été menée à bien, le bâtiment est à la fois étanche à l’eau et à l’air. À savoir qu’une bonne étanchéité veille à une efficacité thermique et une durabilité de la maison. Cette étape marque la fin du gros œuvre, soit l’ensemble des travaux qui soutiennent l’édifice en construction et qui lui assurent à la fois sa stabilité et sa solidité. On peut alors commencer à achever les cloisons.

Les cloisons

Les cloisons formes parties du second œuvre. Elles permettent de compléter les murs de refend pour former les différentes pièces de la maison. Un maçon ou un plâtrier peuvent s’occuper de poser les cloisons et de les isoler si nécessaire. Une fois que les plaques en plâtre seront correctement posées et alignées, il est important de bien préparer le mur pour qu’il puisse accueillir un nouveau revêtement.

Les travaux de finitions

L’achèvement des cloisons et l’isolation de la maison s’accompagnent généralement de son aménagement intérieur comme la plomberie, la menuiserie, l’électrique, le chauffage, la climatisation, l’installation d’autres équipements essentiels comme la plomberie (tuyauterie, évacuation des eaux, toilettes, douches, lavabo, évier, et) ; l’électricité (tableau électrique, câbles, prises électriques, éclairage, etc.) ; le chauffage, la climatisation, le revêtement du sol et la peinture entre autres.

Conclusion

Un chantier de construction de maison nécessite beaucoup de temps et de préparation. Il faut dire qu’une telle construction va impliquer un grand nombre d’artisans et de tâches différentes. C’est un gros et long processus très couteux.  Donc, il vaut mieux s’y préparer d’emblée et non foncer tête dans votre projet de construction. 

Autre conseil à prendre en considération, c’est de confier la construction de votre maison à des professionnels. Nombreux sont ceux qui pensent faire des économies en réalisant eux-mêmes les travaux ou en engageant simplement le gars du coin qui s’y connaît un peu en maçonnerie.

Il faut que vous gardiez en tête que construite une maison est un investissement à long terme. En passant par un professionnel de construction, vous augmentez vos chances d’obtenir des travaux de qualité. Un point fort qui vous permet non seulement d’éviter d’éventuelles malfaçons mais aussi d’être satisfait de vos travaux sur le plan esthétique. Un aspect tout aussi important !

Confier ses travaux à un professionnel est également gage d’un suivi des opérations et un service après-vente à votre disposition.

D’un point de vue légal, cela vous permet d’être en règle avec la législation, car le professionnel de construction doit présenter certaines assurances obligatoires qui vous permettent d’être couvert en cas de dommage après la réalisation des travaux. Une sécurité de plus en cas de problème important.

Dites-moi en commentaire si vous aussi vous avez déjà fait construire une maison !

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse.

5 Commentaires

  1. Bonjour Cédric s’est avec plaisir que je suis tes différents projets aux coeur de bizness attitude qui donne des idées nouvelles aux personnes qui sont déterminées à avancer et mettent en oeuvres des projets afin de créer de la valeur ajoutée merci tu es une source d’inspiration félicitation pour ton parcours.

  2. Bonjour Cédric,
    Je connais bien toutes ces étapes grâce à mon père qui a commencé à construire sa maison à l’âge de 30 ans avec un ami maçon, alors qu’il ne savait même pas ce qu’était un sac de ciment… Aujourd’hui, il a 70 ans et est entrain de terminer sa 3 ème maison. Je me demande encore comment il a trouvé cette force et cette énergie pour déplacer tout ce béton, en plus de son travail d’ouvrier dans l’aéronautique. Sachant qu’il fait tout ça pour moi. J’aimerais tellement lui faire honneur 🙂

  3. Merci Cédric pour ton partage encore une fois très inspirant, j’ai moi-même un projet de construction à la Réunion et comme tu l’a dit c’est un processus long (un peu plus dans les îles lol), mais il faut s’accrocher et croire en son projet mieux vaut prendre le temps de bien le préparer, après 1an et demi, je termine la phase de divison et plan topo avec le cabinet de géomètre, j’ai l’étude de sol à faire, il y a forcément du stress mais beaucoup d’excitation. Grâce à toi que je suis depuis 1 an et depuis que j’ai intégrer QLRR8.0, j’ai appris beaucoup et ce n’est pas fini.
    Merci pour ton inspiration force. #NOUTIENBO #NOULARGUEPAS

Écrire un commentaire