Les meilleurs ETF éligibles au PEA (Trackers)

Autrefois réservé aux élites, l’investissement boursier est désormais à la portée des particuliers les plus ordinaires, qui peuvent réaliser d’excellentes performances en choisissant des instruments financiers comme les trackers. Logés dans un PEA, les trackers sont des produits financiers (ETF) qui donnent accès à la majorité des places boursières mondiales et offrent, au passage, d’excellents avantages fiscaux. Malheureusement, il n’est pas aisé de mettre la main sur un ETF éligible au PEA encore moins sur le meilleur. Toutefois, nous avons trouvé une solution pour vous. Voici les meilleurs ETF ou trackers éligibles au PEA.

C’est quoi un ETF et quels sont ses avantages ?

Également connus sous les noms de fonds indiciels ou de trackers, les ETF (Exchange Traded Fund) sont d’excellentes solutions d’investissement pour quiconque désire investir à frais réduits sur des grands indices boursiers dans le cadre d’une stratégie à long terme.

Très appréciés par les Français, ces instruments financiers sont des fonds de placement passifs d’investissement répliquant la performance d’un indice boursier particulier, celle des matières premières, ou celle d’un ensemble de sociétés appartenant à un secteur précis.

L’avantage avec les ETF est qu’en plus de capter les performances globales d’un marché, ces outils sont si liquides qu’on peut en acheter et en vendre très facilement. De plus, compte tenu des modes de gestion passif appliqués à ces fonds, il est possible de s’en servir pour réaliser de très bonnes performances boursières, sans nécessairement avoir à y consacrer beaucoup de temps ni même avoir une connaissance boursière particulière.

Autre avantage, les ETF sont facilement accessibles. Les tickets d’entrée sont généralement très abordables. On en trouve même qui soient aussi bas que 10 euros. Et c’est sans compter l’avantage de la diversification immédiate qu’offrent ces instruments financiers, puisqu’un seul tracker peut être investi dans des milliers de titres.

En d’autres termes, en investissant seulement 100 euros, on peut banalement s’offrir des parts dans plus d’une centaine d’entreprises internationales. Or, plus un investissement est géographiquement diversifié, moins il est risqué. Et étant donné que les fonds indiciels sont par essence moins onéreux que les fonds classiques, la rentabilité de l’investissement est garantie.

Trackers à capitalisation ou trackers à distribution de dividendes ?

Si certains trackers ETF sont capitalisant, d’autres sont distribuant. Tout dépend de la méthode appliquée au traitement des dividendes. Pour ce qui est des ETF capitalisant, ils reçoivent les dividendes et les réinvestissent pour acheter des actifs supplémentaires au sein du fonds. Ils conviennent donc aux stratégies de capitalisation. En effet, puisque l’indice de référence est composé de plusieurs centaines d’actions, le rendement ETF est également une somme de plusieurs centaines de dividendes. Le rendement est par conséquent stable et prévisible et le risque de baisse des revenus, faible.

Quant aux ETF distribuant, ils mettent de côté les dividendes reçus puis les reversent aux investisseurs de façon mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Ils conviennent aux stratégies de rente au sein d’une enveloppe défiscalisée, puisque les dividendes n’ont pas besoin d’être capitalisés.

Pourquoi choisir des ETF PEA au lieu du CTO et des actions individuelles ?

Avant de commencer, il faut rappeler que le PEA (Plan D’épargne en Actions) est une enveloppe fiscale conçue pour loger des actions, des obligations, des OPCVM, et des ETF. Contrairement au CTO (Compte Titre Ordinaire), il donne accès à une fiscalité allégée. Plus clairement, l’impôt n’est que 17,2% sur les revenus, notamment les plus-values, les intérêts, les dividendes, alors qu’avec un CTO, ces revenus sont imposables à hauteur de 30%. Evidemment les prélèvements sociaux ne sont pas concernés par cette exonération.

Dans tous les cas, c’est une option intéressante. Il faut quand même noter que s’il est possible de réaliser toutes les opérations d’achat-vente au sein du PEA, aucun rachat ou retrait ne peut être effectué avant cinq ans. Autrement, le PEA serait alors clôturé et l’avantage fiscal qu’il est censé offrir, perdu.

En outre, il faut préciser que le PEA est plafonné à 150 000 euros et n’est accessible qu’aux personnes majeures. Il est aussi restreint à un certain nombre de titres, notamment des actions d’entreprises dont le siège est situé au sein de l’Union européenne et les ETF investis dans les actions européennes. Ainsi, quel que soit leur type, les ETF PEA doivent investir à au moins 75% dans les actions européennes. Cependant, il y a des exceptions.

Les ETF PEA synthétiques ou à réplication directe

Plusieurs trackers éligibles au PEA offrent la possibilité de se positionner sur les indices d’actions non-européens et donc de les suivre. Il s’agit d’ETF qualifiés d’ETF synthétiques ou d’ETF à réplication directe. Ils ont, en vertu de leur structure particulière, la possibilité d’investir dans les actions non-européennes. Ils peuvent échanger leurs performances contre celle d’un panier d’actions étranger. C’est ce que l’on appelle un « swap de performance ».

A titre illustratif, un ETF investi dans des actions du CAC 40 peut effectuer un swap de performance avec un fonds américain investit dans le S&P500, de sorte que l’ETF répliquera parfaitement le S&P 500, tout en étant investi dans 100% des actions françaises. Ainsi, si le CAC 40 réalise une performance de +2% et le S&P 500, une performance de +5%, le fonds américain devra payer les 3% représentant la différence.

En résumé, les ETF dans un PEA vous offrent une exposition aux actions non-européennes, ce qui est impossible avec les fonds traditionnels ou avec les actions classiques. C’est un choix pratique pour une fiscalité optimisée, pour une épargne moins risquée et de surcroît, diversifiée.

Quels sont les meilleurs trackers PEA ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, il existe deux catégories de portefeuilles d’ETF. Pour un suivi et pour réinvestissements simplifiés, certaines personnes choisissent de ne prendre qu’un seul ETF, tandis que d’autres choisissent elles-mêmes leur pondération en achetant des ETF aux USA, en Europe, en Asie, etc. Dans l’un ou l’autre des cas, il est important de mentionner les critères permettant de déterminer les ETF les plus performants. Ces critères comprennent entre autres :

  • La qualité de l’indice suivi ;
  • La qualité de la réplication ;
  • Les frais ETF ;
  • Le prix de la part ;
  • La disponibilité chez les courtiers.

Sur la base de ces critères, voici les meilleurs ETF PEA du moment.

Le CW8 d’Amundi MSCI World ETF – EUR

A lui seul, l’ETF World regroupe les principales bourses mondiales. Dans cet ETF, il n’y a pas de petites capitalisations et il n’y a pas non plus de pays émergents. Eligible au PEA et très diversifié géographiquement, le CW8 d’Amundi MSCI World UCITS ETF – EUR est composé de :

  • 60% d’actions US ;
  • 10% d’actions européennes;
  • 10% d’actions japonaises ;
  • 6% d’actions anglaises ;
  • 14% d’actions provenant d’autres sources.

Cet ETF est également très liquide. Ses frais annuels sont bas et s’élèvent seulement à 0,38% et le prix d’une part est fixé à 270 euros. Si vous avez soulevé vos sourcils en voyant ce chiffre, sachez pour votre gouverne, que cet ETF vous offre la possibilité d’investir dans plus de mille entreprises en une fois. En clair, l’ETF CW8 d’Amundi est le meilleur ETF World du PEA.

Le PE500 d’Amundi : le meilleur ETF S&P 500 du PEA

Si l’ETF PEA S&P 500 UCITS d’Amundi (5 étoiles et notation Gold) vient remplacer l’ETF Amundi Index Solutions S&P 500 UCITS (500) qui a perdu son éligibilité au PEA depuis juillet 2019, il possède quand même les mêmes propriétés que son prédécesseur.

Il est très liquide et se distingue surtout par des frais annuels qui ont de quoi intéresser : 0,15%. En outre, les réinvestissements sont plus faciles, puisque la part, très abordable, ne vaut que 45 euros.

Le PCEU d’Amundi : meilleur ETF Europe du PEA

L’ETF AMUNDI ETF PEA MSCI EUROPE UCITS ETF – EUR est fait pour ceux qui désirent investir dans de grandes actions européennes. Les frais annuels sont fixés à 0,15%, alors que la part ne vaut que 19 euros. Pour diversifier son investissement en Europe, ce tarif mérite qu’on s’y jette.

Le PAASI d’Amundi : meilleur ETF Asie et pays émergents

Pour tous vos investissements sur le marché asiatique, « AMUNDI PEA MSCI EMERGING ASIA UCITS ETF – EUR » est un ETF digne d’être recommandé. Il offre la possibilité de se positionner à la fois sur les pays émergents d’Asie et sur le marché asiatique lui-même, notamment la Chine.

Il est réparti à 35% sur l’Asie développée et à 65% sur l’Asie émergente. Si vous êtes pour la diversification géographique, cet ETF pourrait ne pas vous satisfaire complètement. Nous vous conseillons donc d’y ajouter un ETF comme le  PAEEM AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF – EUR. Pour 22,2 euros la part, son encours est de l’ordre de 286 millions d’euros et les frais annuels, de 0,2%.

Le AMUNDI ETF PEA JAPAN TOPIX UCITS ETF – EUR : le  meilleur ETF PEA du Japon

Il est important de préciser que le marché japonais est plutôt refermé sur lui-même. Cette faible liaison qu’entretient le pays avec le marché mondial fait du marché japonais un marché à part entière.

Il n’est pas sujet aux mêmes éléments que subissent les autres marchés. Investir dans l’AMUNDI ETF PEA JAPAN TOPIX UCITS ETF–EUR est donc une excellente manière de diversifier. Pour les détails, on note que les frais annuels de 0,2% sont relativement bas et que le prix de la part fixé à 19 euros est très abordable.

Le PMEH de Lyxor : le meilleur ETF immobilier du PEA

Si vous voulez investir dans le secteur immobilier sur le PEA avec des conditions favorables, le Lyxor PEA Immobilier Europe (FTSE EPRA/NAREIT) UCITS est ce qu’il vous faut.

D’ailleurs, c’est le seul moyen pour investir dans des sociétés d’investissement immobilier cotées européennes sur le PEA. Et c’est cela qui fait son avantage, puisque ce type d’investissement n’est normalement possible que sur un CTO. Ses frais s’élèvent à 0,4%.

L’ETF SPDR MSCI Europe Small Cap UCITS SMC

Avec l’ETF SPDR MSCI Europe Small Cap UCITS SMC, vous pouvez accéder aux investissements dans les petites capitalisations européennes. Il est vrai que ces investissements sont plus volatiles, toutefois leurs performances sont très intéressantes sur le long terme. Les frais sont de 0,3% et le prix proposé pour la part est de 222 euros.

Les ETF PEA BNP Paribas

Bien que n’étant pas très populaire pour les ETF, BNP Paribas propose près d’une trentaine de trackers éligibles au PEA. Parmi ceux-ci, ceux que nous avons identifiés comme dignes d’intérêt sont les produits « BNP Paribas Easy » suivants :

  • S&P 500 UCITS ETF – EUR ;
  • STOXX EUROPE 600 UCITS ETF – EUR ;
  • Equity Momentum Europe – EUR.

Cela dit, il est important de noter qu’Amundi fait partie de ceux qui proposent les meilleurs ETF synthétiques sur PEA sur des indices larges. Mais pour des ETF comme le factoriel ou le sectoriel qui sont plus spécifiques, il faut préférentiellement opter pour les ETF PEA Lyxor MSCI World qui, en plus de son prix par part qui facilite sa négociation en bourse, offre une excellente diversification.

Quelques exemples de portefeuilles ETF PEA

En résumé, pour ceux qui se retrouvent dans un embarras de choix, vous pouvez par exemple composer votre portefeuille comme suit :

  • 80% d’ETF World ;
  • 10% d’ETF émergents et Asie ;
  • 10% d’ETF Small Cap ;

Vous pouvez aussi composer votre portefeuille de la manière suivante :

  • 50% ETF USA ;
  • 20% ETF Europe ;
  • 10% ETF Japon ;
  • 10% ETF émergents et Asie ;
  • 10% ETF Small Caps.

En résumé, les ETF PEA sont une meilleure solution d’investissement. Ils sont préférables aux contrats d’assurance-vie et aux CTO. Toutefois, pour un meilleur rendement, il est important de choisir les plus performants. Vous vous tournerez donc vers les indices MSCI World et vers les ETF Amundi.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la Bourse en général, je vous invite à télécharger la synthèse DLS, Warren Buffett’s Ground Rules.

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

4 réflexions au sujet de “Les meilleurs ETF éligibles au PEA (Trackers)”

  1. Bonjour cédric, j’aurais une question.

    Partons dans l’idée que l’on investisse dans un etf pea capitalisant, nous partons pendant 5-8ans minimum dans cette fameuse phase de capitalisation.

    Quelle stratégie adopter avec cet etf une fois que l’on veut entrer en phase de rente ?

    Répondre
    • Bonjour,

      Personnellement, j’ai 37 ans et j’ai ouvert un PEA en novembre 2019 pour du long terme, à savoir 20 à 30 ans.

      Je fais des apport mensuel ou bimensuel selon mes finances.

      Jai d’abord acheté les « dividend aristocrat » français, dans l’objectif de construire une rente, avec des dividendes élèvées et en augmentation chaque année depuis au moins 10 ans.

      Ensuite j’ai acheté des ETF : Monde EW8 50%, SP500 « PE500 » 25%, EURO STOXX « PAEU » 15%, PAYS EMERGEANTS « PEAM » 8%, OBLIGATIONS « OBLI » 2%

      Mon portefeuille à ce jour à 65% actions à dividendes et 35% ETF.

      Je souhaite le compléter avec une ligne de Schneider, et L’ETF eau « AWAT » de Lyxor.

      Mon idée est de constituer une rente en dividende d’un côté grâce aux intérêts composés, ET, profiter des performances des ETF capitalisants, pour accroître mon capital rapidement.

      Répondre
  2. Bonjour Mr Cédric, tout simplement je vous adore Mr Cédric, j’aime bien tous ce que vous faites, vous êtes mon mentor, Ma plaque c’est LYS 2017, j’habite à l’île de la Réunion. Mr LO-YING-SENG Richard

    Répondre
  3. L’investissement en ETF est pour moi une excellente stratégie pour investir en bourse. L’avantage c’est que c’est passif moi qui n’aime pas forcément passer beaucoup de temps à suivre mon portefeuille. Merci pour cet article.

    Répondre

Laisser un commentaire