Web Analytics

Pourquoi lire autant!

Un homme ou une femme qui a 10 ou 30 ou 50 ans, et qui a des années d’expériences et qui a résolu des problèmes, et toi tu es là, tu as des problèmes. C’est une bonne chose quand on a des problèmes.

Cela veut dire qu’on fait des choses.

L’homme ou la femme a résolu une bonne partie de ses problèmes, il/ elle a de l’expérience et a même écrit un livre et dans son livre, il t’explique comment il a résolu ses problèmes, notamment, au niveau de l’argent, du business.

Tu lis son livre, on dirait que tu implantais 10 ou 40 ou 50 ans d’expériences dans ton cerveau.

Le problème maintenant c’est qu’à l’école, on nous fait lire des livres que nous ne comprenons pas, que nous n’aimons pas.

Il a fait quoi déjà mon fils dernièrement à l’école ?!

Il a fait un truc que moi j’aurais voulu faire, mais lui, avait 4 ans et il s’en moque.

C’était mon filleul plutôt !

Il y a 2 jours, il a été au château de Versailles !
J’aurais voulu y aller. C’est cool de faire cela quand on est grand. Le gars a un F2000, il a 1800 chambres, c’est cool.

Mais quand on a 12 ans, on s’en fout, on préfère être avec les copains.

Voilà, on nous faire lire des livres que nous ne comprenons pas, et à l’école, j’ai toujours eu des 0 en dictée, car c’était sur des sujets qui ne m’intéressaient pas. On nous faisait répéter des textes mais je ne comprenais pas.

Je lisais un bouquin, et au bout d’une demie heure, bref, ça ne servait à rien.

Selon Amazon, je crois que la moitié des livres ont moins 64k mots, et l’autre moitié, plus de 64k.

Donc, 64k mots un livre.

L’humain moyen lit 200 mots à la minute et cela ne veut pas dire qu’on comprend ce qu’on lit.

Si tu fais les maths, il faut en gros, 5h20 pour lire un livre.

On sait que le temps c’est de l’argent, il faut donc mettre des systèmes en place.

C’est pour cela, qu’à la base, j’ai voulu créer mon programme, Des Livres Pour S’Enrichir !

J’ai mon équipe qui synthétise des livres que je veux lire.

Les synthèses déjà faites sont des classiques. Tout le monde devrait les lire.

D’ailleurs, vous devriez acheter ces livres-là.

Il y a aussi des nouveaux livres que je fais synthétiser en audio et PDF maintenant, comme ça, je peux lire rapidement sans avoir à galérer 5h20.

En 5h20, on peut faire beaucoup de choses, et l’idée c’est vraiment ça.

Je vais vous montrer la puissance qu’on peut avoir dans 10 livres.

J’ai une petite pile ici, d’ailleurs, vous pouvez retrouver ces livres sur mon espace DLS, avec Aurélia ou d’autres personnes de mon équipe.

Mais honnêtement, achetez ces 10 livres-là sur Amazon.

On commence par celui-ci, ‘Second Chance’, classique de Robert Kiyosaki.

Je voulais faire venir Robert Kiyosaki, ce n’était pas un problème de le payer, mais c’est un Monsieur qui commence à vieillir, et cela ne l’intéresse pas. D’ailleurs, je crois qu’il fait un événement ce week-end à Paris. Et c’est son équipe qui vient, c’est en anglais aussi.
Ce n’est pas adapté au marché français.

Il était chaud pour venir, voulait privatiser sur 3 jours, il n’y a pas à manger, ce n’est que des sessions en anglais, et à chaque session, on vous vend des choses.

C’est lourd.

Mais j’adore ce gars, car c’est lui qui m’a donné le déclic.

Je vous disais donc ‘Second Chance’ ! Vous devez lire ce livre, c’est la suite de ‘Père Riche Père Pauvre’ qui est un classique parfait.

Vous pourrez feuilleter ces livres sur mon Stand DLS.

 L’idée principale de Robert Kiyosaki, c’est la différence entre les riches et les pauvres, on ne dit pas que les pauvres sont nuls… Mes parents ont été pauvres, heureusement que j’ai mis le masque sur moi, après je leur ai donné et maintenant, ils ont un bel actif qui travaille pour eux en Guadeloupe, location à la semaine, c’est cool.

Je préfère quand mon père me dit :

-Ah, il y a un monsieur qui vient de Belgique et qui nous a fait un virement de 1800 euros pour une semaine !


Cela me fait kiffer.

On ne critique pas les pauvres.

Il y a des riches cons, vous connaissez l’histoire. On est con avant.

« Les pauvres », c’est l’insécurité financière, ils ont un job, et ça va directement dans les charges : le loyer, l’assurance, les impôts, la voiture, la nourriture… etc

Le salaire est ‘designé’ pour vous faire tenir 30 jours et vous êtes obligé de rester pour le prochain salaire.

C’est vraiment l’insécurité financière, il n’y a aucun matelas.

Mais, il y a pire que ça.

C’est l’étape d’après, la classe moyenne, là où on croit qu’on est mieux quand on est cadre …

Là, le problème est qu’on veut impressionner ! Et quand on veut impressionner, ça coûte cher.

Parce que ton collègue a acheté la série 5… tu veux faire pareil.

Ton collègue a une belle maison, tu la veux aussi.

Tu vas prendre des dettes pour avoir la même chose.

Et là, tu es obligé de bosser pour payer tes dettes et la banque te tient !

C’est pire.

L’autre chose, c’est Quitter La Rat Race.

On tire de nos revenus des actifs.

Là, on est libre.

Vous n’avez plus besoin de travailler pour l’argent.

L’argent travaille pour vous.

Les actifs = Immobilier, Marchés Financiers, Business Classique et Business Internet.

Il y a Alexandre Lahouel, qui interviendra après, qui me disait :

-Ouais, j’ai pas trop développé les actifs !

Immobilier oui, mais tu fais des lancements chaque année, 300 400 500, tu as un business, tu as un système qui se vend. Tu as un gros actif.

Au contraire, tu as bien travaillé.

Bravo !

On dépense dans des actifs d’abord, son temps, son argent, on investit, cela nous génère des revenus et éventuellement après, on peut acheter des passifs.

Tous mes passifs sont payés par mes actifs.

Pas besoin de se lever le matin pour payer un passif, ce serait grave.

La Lambo, la GT3, pas de crédit. Sinon, c’est chaud.

Tu charbonnes d’abord, et tu te fais plaisir après.

L’idée n’est pas d’être le plus riche du cimetière. Ce n’est pas intéressant.

Et la version française de ce livre a été éditée il n’y a pas si longtemps.

J’ai vu un mec sur le groupe privé QLRR qui a géré cela.

Bien joué, bravo !

L’autre livre, ‘Millionaire Fastlane’ !

Il y a 2 catégories de personnes.

J’ai fait un schéma de ouf, j’écris très mal.

Ma prof de français m’a beaucoup complexé avec cela et je m’en moque maintenant, car quand je vais chez Lamborghini, je signe et il s’en moque de mon écriture, et même le banquier.

Il y a seulement 2 catégories de personnes.

Il y a ceux qui sont là ! La masse, 90 95% qui sont des consommateurs, et 5 10% qui sont des producteurs.

Pourquoi à l’école, on ne me l’a pas dit ?!

J’ai lu ce livre, et c’était dedans.

Tu veux devenir un producteur ou une productrice, on voit bien dans l’image, elle a des pommes, elle crée un produit qu’elle peut revendre. Elle crée de la valeur pour les gens.

Il faut toujours voir comment on peut devenir un producteur.

Je disais cela à Vincent, il ira à New-York durant le Black Friday. Même Roman avec son e-commerce, c’est trop bien quand c’est les soldes.

Quand c’est les soldes, demande toi comment tu peux en profiter.

-Oh, je peux m’acheter une jupe à -50% !

Mais non, pour profiter des soldes, il faut que j’ai des produits à mettre en solde !

Comment je fais un séminaire ?! Je suis transparent avec vous.

Comment pouvez-vous faire votre séminaire ?

Dans votre thématique, si c’est l’Immobilier les gars, allez-y, foncez ! C’est cool !

J’adore quand on lance des business sur l’Immobilier, ça fait grossir le marché, ça éduque tout le monde, c’est cool.

Les mecs veulent les formations de Florent, d’Etienne, de gens…

Il y en a qui n’aime pas ma tête.

Allez-y, il faut éduquer les gens. Il faut créer de la valeur.

Il faut voir comment être un producteur.

Vous devez faire partie des 5 – 10%.

Quand vous voyez un truc, demandez-vous comment vous pouvez en profiter ?!

Comment je peux être celui qui vend ?!

Vous allez aussi dépenser après car c’est cool d’acheter. Honnêtement, quand tu configures ta voiture, tu vas dépenser, mais c’est cool, tu profites, tu touches les matériaux, mais tu as d’abord produit.

Avant tout, tu es un producteur.

D’ailleurs, ceux qui vont acheter une Lambo ou une Ferrari ne verront jamais de pub à la télé car cela ne sert à rien, les clients ne sont pas devant la télé.

Si tu vas chez Lambo, c’est que tu es un producteur, ce n’est qu’après que tu vas consommer.

Tu dois devenir un producteur, et ça, on ne l’a pas dit à l’école.

‘100 $ Startup’ ! J’aime bien ce bouquin, car avec 100 $, vous pouvez créer votre business.

Comme Rachid le disait, mon premier blog en 2006 c’était cedric-annicette.info, c’était un nom de domaine gratuit chez OVH.

Je n’avais pas d’argent.

Avec 100$ aujourd’hui, on peut créer un business, après il faut forcément mettre un ‘input’, son temps et son énergie pour commencer. Souvent, je vois que de 0 on ne peut pas réussir !

Bullshit !

Une des idées de ce livre c’est qu’on ne veut pas casser ses prix. Par exemple, avec Des Livres Pour S’Enrichir, un gars m’a écrit pour me dire :

-Tu ne peux pas faire ça, car il y a déjà Koober ! Et ça coûte beaucoup moins cher chez eux.

C’est cool quand on a de la concurrence, cela veut dire qu’il y a un marché.

Et tu ne veux surtout pas casser tes prix car tu as ton concurrent qui va se dire :

-Ah, il a passé sa pizza à 9€90, moi je vais la passer à 9€80… !

Ce n’est pas bon ! Tu le fixes à un prix élevé, en fonction de ce que ça va apporter à ton client.

Même si c’est une pizza et qu’elle est bonne !

Il ne faut surtout pas baisser le prix de ta pizza car la concurrence a baissé son prix. Si tu fais cela, tu te tires une balle dans le pied.

Les gens qui sont dans la rat race ne vont pas comprendre. Et les gens, quand vous gagnez de l’argent, notamment les français, pas les américains, même pas les italiens, quand ils vous voient gagner de l’argent, ils ne se sentent pas bien. Pourtant c’est mon argent, il y a un billet par terre, ils ont mal !

Il y a un truc bizarre avec les français et l’argent.

Il ne faut surtout pas casser ses prix, vous aurez plus d’impact pour faire du marketing, embaucher des gens, et créer encore plus de valeur pour les gens. C’est contre intuitif et on ne veut pas serrer ses prix.

Même en immobilier vous êtes un producteur car c’est un produit que vous vendez, le produit est bon, vous voulez le booster, vous avez besoin d’un bon service, il faut avoir une marge, une belle marge. Et vous aurez plus de moyens.

Cette année, j’ai dépensé 200k euros sur Facebook, l’année prochaine je vais doubler, j’ai pas réussi à faire 10% de mon chiffre d’affaires parce que Facebook ne veut pas non plus prendre trop de ton argent, et je peux le faire car j’ai de la marge, je peux embaucher des gens, avoir une belle équipe, mettre beaucoup dans Facebook, investir, parce que tu as de l’air !

‘Click Millionaire’ parle un peu du blog. Et honnêtement, aujourd’hui, le blog n’est plus ce que c’était.

Mais c’est juste le véhicule qui a changé, aujourd’hui ce n’est plus le blog mais Instagram par exemple, le mailing, les applications.

Cela ne sert à rien de faire des articles sur ton blog, en espérant que les gens viennent. Le véhicule a changé, mais les messages et la valeur que tu crées, même dans 100 ans, restera.

Dans ce livre, on parle pas mal des blogs, mais il y a des insights qui sont pas mal, notamment celui-ci : On veut avoir des activités de Niveau 4 ! C’est là où tu auras beaucoup d’argent.

On s’ennuie parfois dans son domaine, en plus il n’y a pas d’argent. Ça c’est niveau 0 !

Il n’y a pas de passion, on ne gagne pas d’argent et c’est horrible.

Il y a aussi quand on n’a pas d’argent, mais on est passionné.

Ça va être souvent l’artiste affamé.

Comme je le disais à Ahu, si tu veux faire un spectacle, sois un investisseur artiste d’abord ensuite tu pourras dépenser en Marketing pour te faire connaître.

On est tous entrepreneurs, investisseurs/ épilateur sous les bras ou peu importe, c’est ça l’idée.

On a aussi ceux qui sont très rentables mais qui n’ont pas la passion.

Ça peut être certains commerciaux ou banquiers.

Je travaillais dans la salle des marchés, les traders sont souvent jeunes, et gagnent beaucoup d’argent et ils arrêtent car ils ne sont pas alignés. Ils gagnent beaucoup d’argent mais ils n’arrivent plus à se regarder dans la glace le matin.

Et après, tu as ceux qui sont alignés, qui aiment ce qu’ils font, en plus ils gagnent beaucoup d’argent.

Le Niveau 3 !

Même si le livre parle de blogging, qui est mort, on veut faire la même chose sur Instagram, Youtube, Facebook et Snapchat…

‘Managing Oneself’ ! Si vous devez lire un seul livre dans le tas, c’est celui-ci !

C’est un petit livret. J’en avais parlé l’année dernière. Un de mes livres préférés !

Pourquoi on ne le lit pas à l’école ?

Je ne comprends toujours pas.

Managing Oneself’ de Peter Drucker.

Le livre n’existe qu’en anglais. Il fait 60 pages en police 54.

C’est ni le poids, ni la couleur qui compte, mais la valeur qu’il nous apporte.

Et ce livre change la vie.

Un morceau d’ail qu’on met dans une mandarine, c’est de la même taille, même forme, est-ce que pour autant, l’ail appartient à la mandarine ?

Non !

Il y a 2 façons de voir cela.

Des fois dans son job, on va se dire:

Je ‘fit’ dans l’équipe ! C’est ma place.

Ce n’est pas parce qu’on te dit d’être là que tu dois rester là.

Il y a des personnes qui très tôt, savent qu’ils veulent être boulangers, musiciens, footballeurs, ils ont le talent pour et vont faire ça.

Mais en général, c’est à 20 – 25 ans qu’on va savoir ce qu’on voudra faire.

Au collège on nous demande de choisir, c’est dur !

On veut nous mettre directement dans des cases.

Dans ce livre, on peut connaître nos forces.

On a tous des forces, mais vous connaissez peut-être cette image que j’adore !
Qui n’a jamais vu cette image ?

Cette image parle vraiment !

On veut nous juger sur le même critère !

On voit que le singe est content, car tout le monde aura le même exercice, il faut grimper à l’arbre.

Le singe rigole, l’oiseau est serein !

Le pingouin est en détresse et se demande comment il va faire.

Le poisson se dit DAMN, il va se dire, je suis nul, je n’arrive pas à grimper à l’arbre.

Mets le singe dans l’eau avec le poisson. On a tous des forces, il faut juste apprendre à se connaître.

Quelles sont mes forces ?

Où est ma place ?

J’appartiens à quoi ?

Quand je travaillais à la Société Générale, ce n’était pas ma place.

Quand vous allez comprendre quelles sont vos forces et où est votre place, vous allez devenir bon dans ce que vous allez faire.

Lisez CE livre !

‘Contagious’ ! Bon exemple avec ce séminaire, comment tu passes de 13 personnes à 3000 personnes.

Il y a quand même un truc.

Qui a déjà parlé de Quitter La Rat Race à un proche ?

Vos proches vont avoir souvent peur pour vous.

Mais il y a un truc dedans qui fait que c’est contagieux !

Et on veut créer des offres qui soient contagieuses.

Allez feuilleter ce livre sur le Stand DLS, l’insight c’est ça le pilier du livre. Il y a 6 piliers : le capital social, regardez un peu ce que je partage sur Facebook et Instagram, regardez les posts qui sont les plus partagés au monde. Les gens vont partager quelque chose qui les feront se sentir bien et importants.

Est-ce que Christian Fontaine est dans la salle ? En même temps si tu es là, je ne pense pas que je vais te voir !

Il avait un business qui avait du potentiel dont la thématique était, ‘Les problèmes pour mecs’ !

Les problèmes d’érection entre autres.

Personne ne veut partager cela.

Mais si tu partages, c’est que tu es plus ou moins concerné.
C’est très dur à partager, du coup, il fallait trouver une approche différente pour que cela devienne viral !

Soit sur l’humour ou sur un autre concept.

Personne ne voudra mettre cela sur son mur, même mettre un like, ou commenter !

Il n’y a pas de quoi en être fier.

On peut peut-être cibler les femmes qui en parleront à leurs conjoints.

Il faut que la personne qui partage cela se dise qu’elle se sent bien et qu’elle veut partager cela.

Après vient les déclencheurs, pour quitter la rat race c’est facile. Ce sont les situations où les gens vont penser à ton produit.

Quitter la rat race ! On y pense tous les matins dans le métro. Soit le métro est en retard ou quelqu’un te met son aisselle dans le nez !

Tu penses directement à Quitter la rat race.

Posez-vous la question ! Dans votre produit, quels sont les déclencheurs ?

Les posts les plus partagés sur les réseaux, c’est quand il y a de l’émotion.

Une vidéo inspirante, ou quand cela parle d’enfant, ou une histoire qui nous énerve car on trouve que c’est injuste. Quand cela réveille une émotion d’injustice…

C’est comme quand on a un mauvais commentaire dans un hôtel. Par exemple, mercredi je suis partie à l’hôtel, le mec m’a fait galéré pendant longtemps, à 15h ma chambre n’était pas prête, j’avais pris l’avion, j’étais fatigué, j’avais envie d’aller sur Tripadvisor et défoncer l’hôtel !

Je ne l’ai pas fait.

Mais voilà, il faut jouer sur l’émotion.

La visibilité ! Comment faire en sorte que votre offre soit vu par un maximum de monde ?

Si ton produit n’est pas vu, ton offre ne pourra pas être viral.

Aussi, ton produit doit être facile à utiliser et à voir, une vraie utilité !

Mon plus grand va avoir 4 ans, au début, avec ma femme, on ne racontait pas d’histoires, il n’y en avait pas besoin. Il allait au lit et dormait. Nos potes nous demandaient comment on faisaient !

Genre :

-Bon je vais aller le coucher !

-Ok.

Et je reviens.

-Déjà ?

-Ouais !

Et ben plus maintenant.

Il veut des histoires !

Je ne sais pas qui a dit ça, mais je pense que c’est ma mère, elle a dû lui lire une histoire une fois, et maintenant c’est mort.

Maintenant, on passe 20 à 30 minutes chaque soir pour le coucher, bon c’est cool, car ma mère me racontait aussi des histoires.

On adore ça quand on est petit.

Et quand on est grand, c’est pareil, on adore les histoires.

Cela nous transporte !

Du coup, les gens restent sur votre message de A à Z grâce aux histoires.

Ça marche aussi dans l’Immobilier.

Quand ce gars a créé ce concept de bulles, on va dire que c’est de la location saisonnière, c’est de l’hôtellerie, c’est très connu maintenant, mais quand le gars a eu cette idée, ça a répondu au critère de viralité.

Le premier qui a fait cela, a gagné de l’argent.

Il faut être créatif. Il faut se dire comment se servir de ça dans les 4 piliers.

‘The One Thing’, on parlait de la citation si on chasse 2 lapins, on en attrapera aucun !

Par exemple, William a un coq à côté de chez lui, et il n’arrive pas à l’attraper. Même en Guadeloupe, à la Réunion, Martinique ou Guyane, les coqs sont durs à attraper.

Ils te réveillent le matin, essaie d’attraper 2 coqs à la fois, c’est impossible.

Un des insights du livre, c’est qu’il faut voir grand !

Ici, on voit un enfant qui veut devenir astronaute, après on va lui dire que c’est pas pour lui.

Je sais qu’il y a des pilotes d’Air France dans la salle.

Les gars, faites une pétition pour qu’il y ait le wifi dans les avions Air France !

Il faut voir grand.

N’écoutez pas les citations bateau du style visez la lune, vous allez finir dans les étoiles.

Mais c’est vrai.

Ne visez pas un million, visez 10.

Ne prenez pas juste un appartement, mais visez au moins 10.

Vous allez voir ce qui va se passer ensuite.

Il ne faut pas avoir l’esprit trop étroit.

‘Blue Ocean Strategy’, il est méconnu, mais il est puissant.

C’est aussi sur ça que j’ai construit Quitter La Rat Race sans même le savoir avant.

Océan rouge, océan bleu ! Il se trouve dans ma bibliothèque de synthèses Des Livres Pour S’Enrichir.

‘La finalité de cette synthèse est d’en retenir l’essence même et de pouvoir appliquer les concepts qui en sont issus. Définition d’un Océan Bleu Afin d’introduire la notion principale du livre, il faut se poser la question : « Qu’est-ce qu’un Océan Bleu ? ». L’un des plus gros risques pour tout business est de se retrouver dans un océan rouge. À savoir, avoir à lutter contre une concurrence ardue, déchaînée et exponentielle entraînant une volatilisation de la marge qui peut être un véritable cauchemar pour un chef d’entreprise, peu importe la taille de son organisation ou son secteur d’activité. L’océan bleu, a contrario, représente un nouveau marché où la concurrence n’existe pas et dans lequel une proposition de valeur novatrice permet de générer des perspectives colossales de croissance tout en étant accompagnées d’une demande intelligemment créée.’

C’est vous qui allez créer la demande.

La couleur rouge rappelle le sang.

On parle du système ERCA, pour mieux créer votre business. Je vous invite vraiment à aller voir le Stand DLS.

Les livres ne sont pas en vente ici, il faut aller sur Amazon pour les acheter.

Sur le Stand DLS, vous pourrez écouter et voir les synthèses et vous pourrez savoir quel livre acheter.

Aujourd’hui, être prudent c’est risqué ! Si tu ne fais rien c’est très risqué.

Maintenant, tu n’as plus le choix.

‘The Lean Startup’, très intéressant pour créer un business.

William voulait créer un business, et n’avait pas d’idée, mais on s’en fout de l’idée, il faut sortir un truc vite, qui produit, c’est ce qui est bien avec l’e-commerce, tu prends un truc qui existe déjà, tu le revisites et tu le vends.

Tu plantes, ça pousse, tu tailles, tu récoltes.

Ça marche aussi sur l’immobilier !

Il vous faut 100 ‘modèles’ mentaux pour Quitter La Rat Race !

La personne dans la rue doit avoir 2 ou 3, donc impossible de quitter la rat race.

Dans la salle, même si je ne vous connais pas, vous avez au moins 100 modèles mentaux acquis, qui vous permettent d’avoir un impact et d’avoir cet effet de levier, ce momentum, et qui font que vous avez quitté la rat race et qui font que vous avez des revenus qui tombent !

Cliquez ici pour découvrir la toute nouvelle offre Des Livres pour S’enrichir 100% digitale.

Write A Comment