Web Analytics

Dans cet article en deux parties, nous allons aborder les Meilleurs et les Pires Business en temps de crise, dont celle que le Monde vit actuellement.

Le coronavirus bouleverse les économies et notre vie quotidienne.

Cette pandémie en France comme partout ailleurs, commence déjà à avoir un gros impact sur différents secteurs d’entreprises qui se sont déjà révélées sensibles aux perturbations. Ce qui pourrait changer la société mondiale de manière irréversible sachant que les consommateurs s’adaptent à une nouvelle modes de vie : le confinement.

Même si les chercheurs arrivent à trouver un remède contre le virus et que la vie reprend son cours normal, cette pandémie laissera des séquelles. L’expérience traumatisante qu’aura été le Covid-19 risque de garder une emprise sur les gens, pouvant même les faire vivre dans la crainte d’une nouvelle contagion où ils refuseraient de sortir dans la rue, éviteraient les contacts humains et les rassemblements.

Ce qui représente un gros manque à gagner pour les entreprises, car elles dépendent des personnes qui quittent leur foyer.

Il y a aussi la concurrence avec d’autres business connectées à Internet à domicile, ainsi qu’à des entreprises technologiques qui se sont forgées une réputation et qui ont amassé une fortune au cours des 15 dernières années. Ces dernières ont déjà établi des fossés qui ne sont pas faciles à combler.

En prenant en compte la situation actuelle, ce qui suit est une analyse des business qui pourraient voir leurs revenus tomber drastiquement tout en étant confrontés à des questions de survie.

Commençons d’abord par les “pires” business

Les secteurs de l’esthétisme, de la restauration et du tourisme

Les premières concernées sont les services, entreprises et commerces non essentiels comme les salons de tatouages, coiffures ou les Spas.

À vrai dire, qui aura envie de se refaire une beauté actuellement, alors que le monde est en souffrance qui plus est, marquée par des milliers de décès et de contamination. De surcroit, personne n’est autorisée à sortir de chez soi à moins si c’est un cas d’extrême nécessité, comme les soins médicaux ou l’approvisionnement alimentaire.

Aussi, de nombreux restaurants sont touchés par une baisse du nombre de clients, car davantage de consommateurs s’approvisionnent au supermarché et se font livrer de la nourriture.

En 2005, lorsque la pandémie de grippe aviaire s’est déclarée, les revenues provenant de la restauration et de l’hébergement avaient diminués considérablement.

Une traversée du désert qui a eu raison de nouvelles agences de voyages qui n’ont eu d’autres choix, que de mettre la clé sous le paillasson. 

business attitude pire idée business

Lors d’une pandémie comme c’est le cas actuellement avec le Covid-19, les personnes annulent quasiment leurs projets de voyage à mesure que le virus se propage à travers le pays. De plus, de nombreux pays ont fermé leurs frontières, et les voyages en avion sont quasi inexistants. Ce qui signifie que les hôtels, les appartements et autres hébergements verraient une forte baisse du nombre d’arrivées touristiques pendant un bon bout de temps. D’autres activités rentables liées au tourisme, comme les agences de voyages, la restauration entre autres seront durement touchées.

L’événementiel

De nombreuses entreprises événementiels ont annulé ou reporté des rassemblements publics, par exemple  le Coachella Valley Music and Arts Festival, l’un des plus grands festivals de musique au monde. Ce qui s’est également passé également avec ImmoLive 2020, qui est l’un des plus gros séminaires en France, dédié à l’investissement immobilier rentable. L’évènement de Cédric Annicette, entrepreneur, investisseur self-made multimillionnaire, devait réunir plus de 1 700 personnes, investisseurs ou futurs investisseurs le 14 mars dernier au Palais des Congrès, à Paris. Tout ça pour dire que les business qui font dans l’événementiel sont vouées à l’échec en cas de pandémie.

séminaire annulation

Le secteur du transport

Cette grande catégorie comprend les taxis, les transports en commun et les véhicules de location. Tous les opérateurs paient des primes d’assurance élevées, souffrent lors des pics de pétrole et des tonnes de concurrence. Ils seront également affectés pendant encore un bon bout de temps par la baisse de la demande et leurs revenus pourraient baisser. Et encore faut-il trouver des chauffeurs de confiance.

Les services de la SNCF tournent aussi au ralentit ! (mais on ne se fait pas de soucis pour eux)

Les traiteurs

Tout le monde a besoin de manger ; personne n’arrêtera de se marier ou d’organiser des fêtes. C’est ce que dit et pense généralement un traiteur. Pas faux ! Les gens aiment en effet, les événements avec de la nourriture et plus encore, ils aiment la gastronomie. Les traiteurs sont essentiels pour les mariages, les fiançailles, les anniversaires, les fêtes de fin d’études et les événements d’entreprise. La liste est interminable. Les personnes qui font appel à des traiteurs passent des heures et dépenses beaucoup d’argent à planifier et à décider du menu. Compte tenu de ces éléments, à première vu, il n’est pas si déraisonnable de penser que la restauration, plus précisément le service traiteur est une bonne opportunité commerciale.  

Avec l’annulation de tous les rassemblements et le confinement… les traiteurs ont dû annuler toutes leurs prestations.

La liste ne s’arrête pas la… nous pouvons citer aussi les commerces qui sont non-alimentaires comme par exemple les fleuristes, les magasins de vêtements….) qui sont touchés de pleins fouets par la crise du Coronavirus.

Découvrez en cliquant ici le second article où nous verrons les business qui profitent de cette crise

Dites moi en commentaire si votre business est touché par cette crise et quelles sont les solutions que vous avez mis en place (livraison à domicile…)

Auteur

3 Commentaires

  1. Pingback: Les meilleurs business en temps de crise

  2. Bonjour, mon business qui comprends plusieurs activité est touché. Mais à moindre coût grâce à l activité de location d un dispositif pour les mamans. Les mamans continueront d accoucher crise ou pas. De plus avec le confinement j espere un boom qui me permettrait de relancer lactivité

Écrire un commentaire