Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

L’immobilier commercial, une niche encore méconnue

Les investisseurs institutionnels sont toujours séduits par les biens immobiliers locatifs et non traditionnels. Leurs besoins se font ressentir de plus en plus tous les jours avec de très bons rapports en termes de revenus. Cependant, l’immobilier commercial, cette niche très rentable reste encore voilée à l’égard de certains investisseurs. Il est temps pour vous de sortir du rang de ceux-ci et vous permettre de mieux rentabiliser vos investissements en immobilier.

Ce secteur présente de nombreux avantages que vous ne connaissez certainement pas encore. Lisez ce passage pour les découvrir et intégrer le lot des gagnants et augmenter vos chiffres d’affaires. Il présente tous les avantages offerts par l’immobilier locatif et les raisons d’y investir.

Qu’est-ce que l’immobilier commercial ?

L’immobilier commercial se définit comme l’ensemble des biens détenus par des individus qui n’en sont pas des occupants. Dans ce sous-secteur, un investisseur met son patrimoine à la disposition d’une tierce pour des buts lucratifs. Aussi, cet échange fonctionne suivant un tas de règles ou de lois prédéfinies par des textes dont l’ensemble constitue le bail locatif. Un bien locatif en immobilier peut être :

  • des locaux commerciaux pour la vente des produits ou de services ;
  • des bureaux de travail meublés ou non ;
  • des hôtels ;
  • des restaurants ;
  • des parcs d’attractions, une salle de sport, etc.

Dans l’immobilier locatif, chaque bailleur dispose des droits nécessaires pour fixer librement les loyers selon la valeur de son patrimoine. Cependant, il doit rester dans un intervalle défini par les lois selon sa commune. Mais dans tous les cas, ce sous-secteur reste très abordable car il permet à ses acteurs d’en tirer des revenus très attrayants. Voici quelques avantages qui doivent vous motiver à y investir.

L’immobilier locatif offre des rendements très attractifs

Si vous ne le saviez pas, alors voici pour vous le moment idéal pour le découvrir. L’immobilier locatif offre deux fois plus de rentabilité que l’immobilier d’habitation. Les retours sur investissement évoluent entre 4 et 8 % par an. Tout ceci est rendu possible grâce au non-plafonnement des revenus locatifs fixés en grande partie selon l’emplacement et l’état du local loué.

Tout bailleur peut même jouir des revenus encore plus intéressants en choisissant bien ses locataires. En effet, vous ne devrez pas tomber dans le piège des mauvais payeurs. Au contraire, vos collaborateurs doivent être en mesure de respecter leurs parts du contrat pour chaque bail que vous concluez. Prenez donc le temps de consulter toutes les pièces fournies lors de la demande de location et de vous assurer des revenus du futur locataire. Celui-ci doit aussi faire ses dépôts de garantie et présenter ses cautions avant d’aménager les locaux.

Contrairement à l’immobilier d’habitation, l’immobilier locatif n’impose pas toutes les charges au bailleur. La majorité d’entre elles à savoir : les charges de copropriété, d’entretien et celles liées aux travaux de réaménagement reviennent au locataire. Aussi, celui-ci doit s’occuper d’arranger tous les dommages causés au bien, lors de son séjour sur les lieux. Au cas où il ne serait pas en mesure de s’en acquitter, le propriétaire pourra évaluer le prix des travaux et le défalquer des garanties. Mais cela implique des démarches administratives imposées par la loi en vue de protéger le locataire.

Comment investir dans l’immobilier locatif ?

Bien qu’il soit rentable avec de bonnes conditions de gestion, l’immobilier locatif présente un tas de règles bien définies dont il ne faut pas se passer. Par exemple, vous risquez de faire fiasco en y investissant vos actions sans étudier le marché et prendre connaissance du sous-secteur. Pour cela, prenez le temps de bien vous renseigner pour mettre sur pied un projet bien défini. Achetez un carnet et identifiez-y tous vos objectifs et besoins ainsi que les critères personnels à prendre en compte. À cette étape, faire appel à un professionnel de l’immobilier peut s’avérer nécessaire. Ceci vous permettra d’éviter les erreurs de débutants.

Durant vos premières années d’investissement, l’idéal est de vous faire accompagner par une agence immobilière. Vous n’aurez pas forcément besoin de lui recommander la gestion de vos patrimoines car cela peut revenir très cher. Mais elle peut vous aider à franchir chacune des étapes nécessaires et même à rédiger les statuts du contrat locatif. Ce dernier doit prendre en compte certains détails dont vous n’avez pas forcément idée.

Par ailleurs, n’oubliez pas que l’emplacement et le type de bien à promouvoir vous aideront à mieux rentabiliser vos investissements. Pour un bien commercial, assurez-vous d’investir dans une zone bien animée selon le type de local à louer. Si vous envisagez des patrimoines en collocation par exemple, votre première cible doit être les universités, les zones proches des terrains de sport, etc. En un mot, il faut prendre le temps et la peine d’étudier l’offre et la demande sur le marché et son fonctionnement avant d’y investir. Si vous ne le pouvez, sollicitez l’expertise d’un agent immobilier.

Immobilier commercial : un investissement sécurisé ?

Sans doute les locaux commerciaux nécessitent un investissement plus conséquent que les locaux d’habitation. La raison ? Un centre commercial offre un niveau de sécurité accru. Ceci ne concerne pas la qualité des infrastructures mais plutôt le type de bail qui lie le bailleur à son locataire. En plus de sa souplesse et des faveurs qu’il offre au propriétaire, ce contrat offre une protection contre les litiges en cas de loyers impayés. De plus, les baux en immobilier locatif sont à longue durée et cela attire les investisseurs. Par exemple, les baux classiques durent au moins 9 ans et le montant des loyers peut être révisé à la fin de chaque trimestre.

Au cas où le locataire voudrait quitter les lieux avant échéance du contrat, celui-ci se chargera lui-même de trouver un remplaçant. Toutes ces dispositions facilitent la gestion des biens aux bailleurs et leur permettent d’en posséder en grand nombre. Mais le nouvel adhérent doit jouir des mêmes conditions que l’ancien locataire. Cependant, tout ceci dépend de la décision du propriétaire. Il peut décider de revoir les statuts à tout moment même s’il doit s’engager dans de longues procédures.

Comment se prémunir des risques liés à l’immobilier locatif ?

L’immobilier constitue un domaine à haut rendement mais présente quelques fois des risques dont il faut se prémunir. Le plus fréquent d’entre eux est le loyer impayé. En effet, vous aurez certainement affaire à de mauvais payeurs. Cela pourrait bien influencer vos retours sur investissement et au point de les faire chuter. La solution dans ce cas est de souscrire à des offres d’assurance pour vous protéger. Votre assureur pourra s’occuper de tous les dommages qui pourraient perturber la bonne marche de la collaboration entre votre locataire et vous.

Aussi, une offre d’assurance tous risques vous protègera mieux si votre bien est exposé à des calamités naturelles. Si par exemple il se situe dans une zone à haut risque d’inondations ou de séisme, vous devrez le faire savoir à votre assureur. Celui-ci pourra donc inclure ce paramètre dans les garanties. Toutefois, plus les garanties sont importantes, plus vos primes seront élevées.

L’immobilier commercial peu liquide

La liquidité en immobilier locatif est un autre risque dont il faut se prémunir. Comme vous le savez peut-être déjà, les biens locatifs n’offrent pas une facilité de cession. Prenez donc le temps de bien choisir le type de bien à promouvoir afin de ne pas éprouver des remords plus tard. Le secteur de l’immobilier constitue environ 3,3 % des actifs pour les banques et 9 % chez les compagnies d’assurances. Cela ne leur permet pas de vous présenter tous les risques liés à votre investissement de peur qu’elles ne vous motivent.

En résumé, l’immobilier reste bel et bien une niche méconnue à l’égard des investisseurs. Il offre de plus en plus d’opportunités tous les jours qui ne cesseront jamais d’accroître. L’offre et la demande ne font qu’augmenter tous les jours avec les nouvelles opportunités qui naissent. Cependant, comme tout secteur, l’immobilier présente aussi des risques dont il faut se prémunir. À vous de prendre les dispositions nécessaires afin de ne pas écoper de surprises désagréables.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire