Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

NFT et carte Panini : un mélange plutôt inattendu en France. Alors que l’on commence à peine à s’habituer aux NFT qui ont bousculé les habitudes, les entreprises se rendent compte du potentiel financier de ces jetons non fongibles.

Ainsi, l’entreprise italienne Panini avait déjà fortement intégré le marché américain avec ses collections de cartes de baseball, de basketball ou de football américain.

Désormais, elle jette son dévolu sur la France avec des cartes de footballeurs à collectionner proposées, sous forme de NFT (jetons non fongibles). Ce nouveau positionnement de Panini France sur les NFT en France fait fureur depuis quelques mois.

Panini lance ses stickers de footballeurs sous forme de NFT

L’entreprise Panini a décidé d’innover en repensant ses célèbres images et albums à collectionner. Désormais, elle les propose sous forme de NFT.

Avec cette nouvelle offre présentée au marché français, Panini veut proposer une manière nouvelle, plus moderne, plus connectée, plus instantanée et toujours aussi excitante de collecter.

Les passionnés de football peuvent désormais s’offrir des stickers uniques représentant leurs joueurs préférés. L’entreprise italienne a prévu une collection composée de 420 cartes parmi lesquelles plusieurs portent la mention « rare ».

Dans les packs Panini Foot FR Sticker NFT de 2021-2022 par exemple, vous retrouverez 6 cartes NFT de base et une septième qui est soit une base soit une parallèle.

En fait, Panini propose des packs contenant 7 cartes et facturés à 5 dollars. Selon nos informations, le principe de ces cartes NFT devrait être le même que celui qui régissait les cartes physiques.

Panini : des cartes NFT pour vous faire de l’argent en supportant vos joueurs préférés

En développant des autocollants numériques à l’effigie des joueurs, Panini est clairement décidé à maximiser le potentiel des NFT. En effet, s’ils ont fait leur entrée sur la scène cryptographique depuis 2017, depuis quelques mois, les NFT sont devenus un véritable phénomène.

Imaginez par exemple que le fondateur du réseau Twitter a vendu aux enchères son premier tweet sous la forme d’un NFT pour une valeur supérieure à 2 millions de dollars. Le phénomène a déjà embrasé le monde de la musique et celui de l’art contemporain en général. De nombreux artistes ont déjà vendu des vidéos sous forme de NFT, des singles sous forme de NFT, des dessins sous forme de NFT, etc.

Une très grosse économie s’est donc formée autour des NFT.

En 2020 déjà, le marché des NFT valait 207 millions de dollars. C’est clairement l’explosion. On comprend pourquoi Panini s’est intéressé au marché français avec ses cartes NFT.

C’est quoi un NFT ?

Pour rappel, les NFT sont des jetons non fongibles, des actifs financiers uniques, infalsifiables, ne pouvant appartenir qu’à un seul propriétaire qui peut cependant décider de les céder. Échangeables contre des Ethers, ils représentent des titres de propriété numériques authentiques et sont considérés comme des biens rares.

Une valeur financière leur est par conséquent associée en fonction de la valeur de ce qu’ils représentent. Les cartes Panini ont donc une valeur proportionnelle à la performance des joueurs qu’elles représentent.

Avec le mécanisme de fluctuation propre au fonctionnement des cryptomonnaies, ces cartes NFT à collectionner prennent de la valeur. Cela permet à leurs propriétaires de se faire beaucoup d’argent en procédant à des échanges sur la marketplace du collectionneur. En clair, l’entreprise Panini s’installe de plain-pied dans l’univers très prometteur des NFT.

Si l’entreprise s’est spécialisée dans plusieurs autres domaines comme les séries animées par exemple, seules les cartes de football sont concernées par la révolution NFT.

À en croire les responsables de l’organisation, ce qui est mis en avant dans cette récente innovation interne, c’est l’excitation qui accompagne l’ouverture de la pochette de stickers. C’est aussi l’enthousiasme et l’émulation qui poussent les utilisateurs à s’offrir les stickers les plus rares.

Comment se passe l’échange des cartes Panini ?

Panini a annoncé qu’une marketplace spéciale dédiée a déjà été mise en place pour favoriser les échanges des cartes à collectionner. Les cartes NFT y seront donc achetées et revendues contre des bénéfices.

L’entreprise italienne a, par ailleurs, assuré avoir mis en place le protocole requis pour garantir l’authenticité des opérations d’achat et de vente.

Elle a, pour cela, développé sa propre blockchain qui servira au stockage ainsi qu’à la transmission de données en toute sécurité. Grâce à cette base de données, les NFT seront conservées en un lieu sûr pour garantir leur authenticité, leur traçabilité et leur caractère unique.

Pour faciliter le processus, Panini a mis en place un certain nombre d’indicateurs pour faciliter les échanges de ses stickers NFT sur la plateforme. Les utilisateurs pourront donc procéder aux échanges au meilleur prix en se basant sur des indicateurs tels que :

  • La cote ;
  • Le nombre de ventes en cours ;
  • Le prix moyen ;
  • Etc.

Panini France, désormais concurrente de Sorare en France ?

Même si elle dispose d’une part de marché plus importante, la licorne française Sorare à la quarantaine d’employés doit avoir ressenti les premiers mouvements de Panini sur le marché français depuis son arrivée. On se demande bien si Panini envisage de devenir, à terme, concurrencer la jeune entreprise de la french-Tech, Sorare.

Le principe du jeu Sorare et des cartes NFT de Sorare

Sorare a mis en place un univers NFT à croissance déroutante. En bref, il s’agit d’un jeu en ligne de fantasy football qui réalise une fusion adroite du monde du football à celui des technologies des cryptomonnaies. Le jeu consiste à collectionner des cartes.

Chaque carte représente un joueur et porte une valeur qui est déterminée par l’âge, les capacités et les compétences, dans le monde réel, des joueurs représentés. D’ailleurs, Sorare attribue une note à chaque joueur sur la base de ses performances réelles en situation de match.

Le but du jeu consiste à créer des équipes de cinq joueurs et à parvenir à obtenir la note cumulée la plus élevée possible. Les trophées à remporter se présentent sous la forme de cartes NFT, de cryptomonnaies ou d’argent fiat (plusieurs milliers d’euros).

Les joueurs de Sorare ont la possibilité d’acheter ou de vendre leurs cartes sur la plateforme dédiée. La monnaie d’échange officielle est la cryptomonnaie Ethereum.

cartes panini NFT
Sorare a mis en place un univers NFT, notamment des cartes numériques à collectionner.

Le potentiel financier des cartes NFT de football de Sorare

Certaines des cartes NFT, comme celle de l’attaquant Erling Haaland, celle de Kylian Mbappé, celle de Cristiano Ronaldo valent plusieurs centaines d’euros. La plus chère est la première.

Elle s’était, en effet, distinguée comme étant devenue la carte la plus chère de toute l’histoire. Elle a été vendue aux enchères pour la somme faramineuse de 600 000 €.

En fait, il faut comprendre que les NFT ne sont adossés à aucun élément physique. Leur valeur réelle ne peut donc pas être comparée à leur valeur spéculative. Une carte NFT de football à collectionner peut donc valoir plusieurs Ethereum dans les années à venir.

Cela ne sera pas une surprise. Or, un Ethereum au moment de la rédaction de cet article vaut environ 2 815 euros.

En outre, on rappellera que la commercialisation d’une carte NFT de football par Panini est presque gratuite. Le chiffre d’affaires que génèrent ces jetons devient ainsi un revenu supplémentaire pour les clubs.

Évidemment, une partie du chiffre d’affaires ainsi réalisé par l’entreprise sera ensuite redistribuée aux joueurs et aux clubs en guise de droit à l’image. La plateforme en gardera une partie.

Selon les chiffres, chaque jour, Sorare enregistre un revenu compris entre 400 000 et 1,6 millions d’euros selon le cours de l’Ether et la quantité de cartes émises. On rappelle, pour les besoins de l’analyse, que Sorare est valorisée à plus de 4,3 milliards d’euros.

La startup française a effectué une levée de fonds à tomber à la renverse. Elle a commencé cette année en surfant sur de grosses vagues déferlantes d’espoir. L’équipe de France avait même lancé des NFT en collaboration avec l’entreprise française.

Panini réussira-t-elle à concurrencer Sorare ?

Quand on réalise combien Panini s’est déjà intégré sur le marché américain dans les diverses disciplines sportives, il y a des chances de croire qu’elle pourrait devenir une concurrente de taille à Sorare. Elle peut, s’il se trouve, battre les records, qui sait ?

Le choix par l’entreprise italienne du football pour les stickers NFT apparaît comme une simple étape d’un long programme. Il faut s’attendre à voir toutes les autres thématiques du site se convertir les unes après les autres aux NFT.

Il convient cependant de noter ce qui suit. A l’inverse de l’entreprise française Sorare, Panini n’a pas prévu d’associer un jeu à ses collections NFT. Il n’y a que l’esprit de collection de cartes qui est mis à l’avant.

Et cet esprit était déjà en vogue avec les vignettes et les albums papier proposés par Panini. La question est de savoir si les collectionneurs des stickers Panini sont disposés à suivre la révolution des NFT qui s’est invitée dans l’offre de l’entreprise.

Les cartes Panini NFT aux USA : un succès déferlant

Aux pays de Joe Biden, les cartes à collectionner NFT de Panini rencontrent déjà un succès fulgurant. Les sports les plus populaires ont été pris en compte. Ainsi vous trouverez de nombreuses cartes NFT NBA, de l’UFC, de la NHL, de la NASCAR, de la NFL et bien d’autres encore.

C’est d’ailleurs sur la base de son expérience et de son expertise dans le domaine des sports que Panini a décidé de s’aventurer dans les NFT en France. On devine que ce pas n’est qu’un coup d’envoi. La chose est certaine, le match vient de commencer. Une nouvelle page s’ouvre pour Panini France.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais Panini a récemment célébré ses 60 ans d’existence. Pour rappel, l’entreprise a été fondée en Italie et plus précisément à Modène. Elle possède des filiales réparties dans plusieurs pays d’Europe, d’Amérique Latine et aux USA.

Avec les années, elle s’est imposée comme un leader incontestable des cartes à collectionner. Elle s’est aussi imposée dans l’édition de manga, de comics et de magazines jeunesse. Elle emploie près de 1 200 personnes et commercialise ses produits dans plus de 150 pays dans le monde.

Quelles sont les trois cartes NFT de footballeurs les plus chères à ce jour ?

A l’heure actuelle, les collections de cartes NFT de footballeurs ont le vent en poupe. Et c’est très peu dire, en plus. Bien qu’elles ne soient proposées que récemment, elles s’arrachent à des prix qui défient toute imagination.

Le célèbre jeune footballeur, Kylian Mbappé a sorti la version NFT de sa carte à collectionner. Il y a peu, elle a été achetée pour 76 000 euros. Et figurez-vous que ce n’est pas la carte la plus chère du lot.

En effet, il y a seulement quelques semaines, plus précisément en mars de cette année, la carte NFT de la légende du football, Cristiano Ronaldo a été échangée pour une somme incroyable : 290 000 euros. Mais ce n’est toujours pas la carte la plus chère.

Comme nous l’avons précédemment noté, à ce jour, la carte NFT la plus chère de toute l’histoire est celle qui représente l’attaquant norvégien Erling Haaland du Borussia Dortmund.

Ce dernier peut désormais se vanter de détenir le record mondial de la carte à collectionner la plus chère. Sa carte NFT a été vendue au prix astronomique de 265 ETH, soit près de 610 000 euros.

Elle vient ainsi détrôner celle du géant Cristiano Ronaldo qui se retrouve très loin derrière d’Erling, au moins pour les NFT.

Cela dit, il convient de préciser qu’il s’agissait d’une vente aux enchères et qu’à deux minutes de la fin, le prix était situé autour de 120 ETH. La vapeur s’est soudain renversée lorsqu’un utilisateur fait éclater la plateforme avec son enchère record de 265 ETH. Le fameux utilisateur répond au nom de Zima Blue.

Comme lui, de nombreux autres s’apprêtent certainement à s’offrir les cartes de leurs joueurs préférés. Ce qui est certain, les NFT de Panini ont l’avenir devant elles.

Les NFT vous intéresse ?

Si les NFT vous intéresse, j’ai ce qu’il vous faut pour vous aider à vous lancer.

Le guide du démarrage dans les NFT. Tout ce que vous devriez savoir avant de vous lancer dans les NFT !

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire