Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Projet de construction d’une villa en Guadeloupe : Epilogue

Ce projet est finalement arrivé à sa fin ! On m’avait pourtant bel et bien mis en garde :

« Mais t’es fou, c’est impossible de faire construire de si loin ! Déjà en Dordogne c’est compliqué! »
« En Guadeloupe les ouvriers sont lents, la maison ne sera jamais finie ! »
« En Guadeloupe ? Mais c’est la crise ! »
« Tes parents sont trop vieux ! »
« Les banques ne prêteront pas ! »
« Comment allez-vous trouvez des locataires ? »
« Comment allez-vous gérer les locataires ? »
« Les locataires vont tout vous casser ! »
« Et s’il y a un tremblement de terre ? »
« Et si la Soufrière se réveille ? »
« Comment allez-vous faire quand il y aura un cyclone ? »

Pour mieux comprendre le projet, je vous invite à consulter les précédents articles (voir liens ci-dessous).

Bref !

Agir est moins risqué que de ne pas agir

Les gens ont tendance à ne pas tenter trop de choses afin de ne pas prendre de risques. Pourtant ne rien faire est beaucoup plus risqué que de se lancer de nouveaux défis.
Toutes les négations citées plus haut peuvent être réfutées, il ne faut surtout pas s’arrêter et se faire démotiver par des conseils « bateaux » provenant de personnes mal placées pour vouloir juger le type de projet que vous souhaitez réaliser.

Si on se plante ?

C’est la vie, ça arrive, il suffit d’apprendre de ses erreurs et de réessayer (sans commettre les mêmes erreurs bien sûr !
Mais sur un projet assez gros comme par exemple celui de construire une maison, il est assez rare de se planter complètement, par contre il est vrai que l’on a de forte chance de tomber sur des petits déconvenues.
Mais encore une fois, c’est normal, c’est la vie. Si vous souhaitez progresser financièrement et gagner votre indépendance il n’est pas question d’essayer de ne pas être stoppé. Vous serez stoppé, souvent. Le but est de trouver un moyen de se « déstopper » puis de passer à l’étape suivante.

Voici un exemple de déconvenue :

Le caca de chauves-souris

Et oui ! Lorsque l’entrepreneur a peint la maison (en PRB, projeté, qui fait office de peinture et d’isolant), nous nous sommes rendu compte que des chauves-souris « lâchaient » des crottes sur la maison. Ennuyeux, cela faisait plein de petites tâches noires… Dommage sur un mur tout neuf !

Je suis sûr que certaines personnes seront prêtes à bondir en disant « tu vois !!!! C’est trop risqué ! AHHHHHH! LES CACAS DE CHAUVES-SOURIS T’ONT EU !!! ».

Réfléchissons deux minutes… Si les chauves souris passent par là, c’est qu’il y a sûrement une raison. Effectivement, quelques mètres plus loin se trouvait un arbre fruitier (Sapotille). Les fruits de cet arbre sont très sucrés et ont un goût de caramel. Normal que les Chauves-Souris (espèce protégée en Guadeloupe) y succombent !
La solution ? Couper l’arbre… Après avoir demandé au voisin bien sûr.

Il y a toujours une solution à un « problème ». Ne vous laissez plus jamais enquiquiner par un caca de chauve-souris !

Il y a également eu quelques semaines de retard pour la livraison. J’ai eu du retard sur tous mes chantiers parisiens, je n’ai pas abandonné pour autant. Au final, à chaque fois le travail a été très bien réalisé et c’est le plus important au final. Surtout quand on sait que du retard est fréquent et qu’on l’intègre à son plan de financement 😉

Il y a eu d’autres petits tracas par-ci par-là mais vous savez quoi ? Je n’ai qu’une envie, recommencer !

Aujourd’hui c’est une très belle maison dont nous sommes très contents.

Voici quelques photos de la maison (les photos ne sont pas terribles mais je voulais vous en faire profiter le plus vite possible):

Cliquez sur les photos pour agrandir

Un gros tas de gravats à évacuer
3 corps de métiers différents : menuisier, plombier, electricien. Utiliser le temps des autres...
Un deck presque fini.
Après un chantier il faut rajouter de la terre végétale.
L'eau est sortie du robinet à 26°C. Elle est très vite montée à 30°C!
Ah oui, il faut étaler la terre aussi...
On y est presque!
Vous êtes tous invités. Je vais racheter quelques tabourets supplémentaires!
Aux antilles, on vit tout le temps sur la terrasse.
Le deck terminé
Mais le soleil n'était plus là...
Très mauvaise photo, au moins on voit bien le carrelage hein 🙂
Une des trois chambres
Îlot central
La cuisine
Séjour
Déco simple comme expliqué dans mon livre "Doubler Son Salaire avec L'Immobilier" => https://businessattitude.fr/mes-livres/

Avez-vous des projets en cour ? Sont-ils soumis aux intempéries du type « caca de chauves-souris » ? Est-ce que cela va vous bloquer ? Dites-moi ce que vous pensez de la maison dans les commentaires 🙂

Le projet de construction de villa en Guadeloupe
Construction de la villa en Guadeloupe – La suite !
Construction de la villa en Guadeloupe – Reportage photo
Construire en Guadeloupe – La suite du projet !

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

54 réflexions au sujet de “Projet de construction d’une villa en Guadeloupe : Epilogue”

  1. Salut Cédric,

    Content de voir que ton projet est concrétisé. Et j’espère que tes parents profiterons de leur investissement comme tu l’as prévu 😉

    Félicitations !

    Répondre
  2. Très jolie maison, ca donne envie de passer de belles vacances dans un beau cadre…

    Pour le début de ton article tu as entièrement raison, on dirait que quand on veux se lancer dans quelque chose, une foule de gens sont payés pour nous décourager…

    Pour rejoindre ton 1er titre j’aime bien la citation :

    « Beaucoup de faux pas ont été faits en restant immobile »
    Disraeli il me semble 🙂

    Répondre
  3. Bravo Cédric, superbe résultat, et pour la déco j’approuve à 100%, pas besoin de plus !

    PS : je devrais faire comme toi et ne pas écouter les ‘on dit ‘ car sinon tu n’en serai pas la

    Répondre
  4. Salut Cédric,

    Un épilogue vraiment très sympa! La maison est bien décorée et la piscine promet de bons moments au soleil.

    J’ai vécu un petit moment en Martinique et c’est clair que les Antilles sont un endroit magique.

    Bonne journée,

    Pierre-Antoine

    Répondre
  5. Impressionnant les photos !

    Mais le résultat est top. 🙂

    J’adore ta façon de voir les choses. Il vaut mieux en effet voir le verre à moitié plein. C’est à la fois positif et motivant pour avancer.

    On est tous entouré de gens négatifs qui tentent de nous tirer vers le bas.

    Mon dernier article est exactement dans ce tempo du verre à moitié plein. Il montre comment d’une chose que je détestais, j’en ai fait une réussite… 😉

    Sam

    Répondre
  6. Cedric je suis de prés tes projet et apprécie ce que tu as fais dans l appart a paris mais là , je suis obligé de réagir.
    Sans doute mon coté écolo et amoureux des îles qui prend le dessus…Mais le fric avant la nature ça suffit !

    Déjà , bétonner un peu plus une île déjà fortement dénaturé , j adhère pas trop .Mais bon , admettons.

    Un problème avec des petites crottes de chauves-souris ? allez hop on coupe un arbre , on détruit leur eco-habitat parce qu un bonhomme arrive avec ses gros sabots.J espère que tu en as replanté deux autres (même sans fruits).

    Des grosses climatisation énergivore , une abberation sur une île capable d auto suffisance. Ça va finir comment ? une centrale nucléaire ou a charbon pour pouvoir alimenter ce besoin énergétique croissant ? a moins que tu es prévu des panneaux photovoltaïque sur le toit.

    Et encore , a défaut de s adapter au climat (et non l inverse) , il aurait été plus judicieux de bien isoler la maison et de l’orienter judicieusement pour se protéger du soleil.

    Une piscine pleine de biocide pour « tuer » l’eau , rempli de « chimie » pour quel reste transparente comme l’eau potable mais dangereuse dépourvu de vie . Tout cela pour que des « bourgeois » puissent mouiller leur cul surchauffer ! Une piscine naturel , sinon rien.

    Voila , cette villa est malheureusement un bien bel exemple de tout ce qu’il ne faut plus faire , surtout en de pareil paradis.

    Désolé de voir , une fois de plus , l’homme négliger l’environnement par pur cupidité.
    Désolé pour la nature et ses habitants ainsi négligés alors que des solutions simples existent.
    Oui désolé , vraiment. , mais moi je n’ irais jamais la dedans , conscience éthique et écologique oblige.

    Répondre
  7. Très fort l’article (je devrais dire les articles car j’ai tout suivi avec plaisir et intérêt).

    Non seulement on a envie de se lancer dans des projets similaires, mais autre point: on s’inscrit où pour louer cette merveille une semaine ou deux? 🙂

    A bientôt
    Stéphane

    Répondre
  8. @ franck : je suis d’accord avec toi, mais à quoi sert d’engueuler quelqu’un, de toute façon les travaux sont faits !

    Essaye de regarder le positif. Aucun apprentissage n’est efficace dans le reproche.

    Pourquoi ne pas plutôt lui proposer de replanter un arbre ailleurs pour compenser la perte, de même nature, pour que les chauves souris puissent se nourrir de nouveau ?

    Et pourquoi ne pas lui donner directement une bonne méthode pour entretenir une eau de piscine naturelle ? Si tu t’y connais, fais-lui partager ce savoir qui n’a pas de prix !

    Il y a plein de choses à faire, et toujours plein de choses à redire aux projets que les autres réalisent, et Cédric est quelqu’un d’intelligent, alors il comprendra certainement ton propos.

    Répondre
  9. C’est vraiment bien réussi, cela donne envie.

    Y’a plus qu’à rentabiliser.

    Tu aimes entreprendre, nous devrons tous faire ainsi, j’ai 21ans et je compte en faire de même dès que je ne suis plus étudiant !

    Répondre
  10. Cédric,

    Juste pour te dire que comme Franck je suis choquée, je ne m’appelle pas Idéfix mais couper un arbre parce celui-ci attire les chauve-souris… cela me laisse pantoise !

    Anne

    Répondre
  11. @Franck, comme plein de fanatiques ecolo tu es completement a l’ouest sur la realite de l’economie et de la science. La terre existait avant toi et elle sera la encore après les hommes. Profite de la vie avant que le petrole sacro-sainte ressource naturelle polluante ne s’évanouisse de la la planete pour son plus grand bien. Les ecolos m’enerve a penser a la nature avant les hommes, au cas ou tu l’oublierais la nature est hostile à l’homme c’est pour cela qu’il la transforme, aller je vais me repasser la bibliographie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre.
    Quelle connerie!!!

    Répondre
  12. Hello Cédric,

    Je dois dire que j’ai aussi tiqué pour le coup de couper l’arbre, allez hop! mais bon, ce n’est pas mon projet et parfois, il faut savoir couper!

    Félicitations néanmoins pour tes réalisations immobilières et de les partager. Tes parents ont quel âge (environ) et pour le crédit, vous avez fait comment?

    Répondre
  13. Romeo@Leclient , tu te trompe je ne suis pas un fanatique écolo , « sauver la nature » c est avant tout sauver ma peau et celle des enfants de cette terre.Et rien ne te permet de douter de mes connaissances en économie et en sciences.Respecter la planete qui nous heberge , c est aussi se respecter soi meme et admettre que l’on que l’on en depend.Vivre en harmonie avec cette nature sans tout sacager c’est possible avec juste un peu de bon sens , principe qui semble d’ailleur t’echapper completement.Rendre la nature moins hostile tout en la respectant , nous avons les connaissances pour le faire si nous voulons bien faire l impasse sur notre egoisme et notre cupidité.Les hommes du paléolithique , puisque c est un sujet qui inspire notre investiseur , y etaient parvenu avec bien moins de connaissances et de technologie que nous.Dans mon message , assez critique il vrai , il y a aussi les solutions alternatives qui n auraient rien couté de plus . Si pour toi « profiter de la vie » , c est y aller a fond sans reflechir , et bien allons y , brulons tout jusqu’a qu il n y ai plus rien , nos enfants nous remercierons.

    Répondre
  14. Géniale cette maison, tu commences à en voir le bout là, tant mieux!

    Pour ma part, nouveau projet: achat d’un studio en loi Scellier, je préfère mettre mon argent là-dedans que dans un livret qui rapporte peanut!

    Répondre
  15. @Tous : La location est déjà lancée, si vous souhaitez y séjourner, contactez-moi par email je vous ferai un prix!

    @ Franck : Je vais répondre point par point à ton commentaire. Premièrement, es-tu antillais?

    « Bétonner l’ile » : avant cette maison se trouvait une vielle caz constituée de plusieurs tonnes de tôles. Il y avait également des clapier et une porcherie, le tout en train de moisir et de rouiller. Était-ce plus écolo?

     » allez hop on coupe un arbre » : le terrain d’à coté est constructible, se n’est pas un terrain agricole. Le propriétaire se doit de l’entretenir, il y a des habitations à coté, le terrain n’est pas une foret équatoriale bis. Bref, nous avons coupé cet arbre (après avoir attendu 3 semaines que les oisillons dans le nid soient partis). Il y a encore 2 gros pied de sapotille 20 mètres plus bas, de quoi nourrir les chauves-souris qui ne sont pas du tout en voie d’extinction (mais je n’ai absolument rien contre ces animaux). Bref, elles ne vont pas mourir de faim, loin de là.

    « Les clims » : tu es antillais? Tu es peut être né aux Antilles pour supporter les grosses chaleurs tout au long de la nuit mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Si tu es contre la clim, tu dois aussi être contre le chauffage en métropole. Ce dernier n’est pas obligatoire, avec deux doudounes on dort bien l’hiver dans son lit…

    « orientation » : La maison est très bien isolé (charpente en bois plus tole réfractaire). Enfin, il y a une contrainte qui s’appelle la fiche technique d’un terrain qui fait que l’on ne peut pas forcément adapter la maison comme on veut sur le terrain.

    « Une piscine naturelle en Guadeloupe » : Tu es sérieux là? Tu veux dire une mangrove? Demande à n’importe quel pisciniste s’il est possible d’en faire une en Guadeloupe. Déja qu’à Bordeaux les eaux se gâtent…

    Enfin tu parles de préserver l’ile etc.. La maison est aux normes. Les habitants de l’ile (oui il y a des gens qui y vivent) n’auraient pas le droit d’avoir Internet, la clim, un jardin clôturé et des murs propre contrairement à un métropolitain?

    Comprend moi bien, je suis moi-même passionné par la mer et serait le dernier à balancer des saloperies par terre, mais de mon point de vue, il ne faut pas devenir parano au point de bannir les climatiseur surtout si l’énergie utilisée est de source verte.

    Répondre
  16. @Franck

    Tu as raison sur le principe mais Cédric a marqué des points lui aussi donc pour moi le match est nul.
    Pourquoi il est nul ?
    Parce que les beaux outils sur lesquels nous sommes entrain de discuter ne sont pas vraiment écologique non plus. (à la construction et en fin de vie également)
    Donc on se mord tous la queue !!!

    Cédric – fécilitations pour ce beau projet, je prends note si un jour je décide d’aller sur cette île paradisiaque.

    Répondre
  17. @Cedric : Tu prends le temps de me repondre , plutot que de rejeter tout en bloc , ce qui prouve que tu es sensible au sujet.

    Le ton volontairement incisif de mon message a pour but de susciter des reactions et surtout d’ouvrir le debat.

    Aussi , avec tous les elements il est plus facile d’etre objectif.

    Non , je ne suis pas un ecolo parano extremiste . Mais j en ai marre de voir le manque de respect , qui s ‘accentue , vis a vis de nos ecosystemes.
    Alors que nous avons desormais pleine connaissance de l’impact de nos actes et des debuts de solutions pour le limiter.

    Non , je ne suis pas antillais.
    Mais j ai vecu plusieurs années à la Reunion.
    Ceci a certainement augmenté ma sensibilité vis a vis de la beauté de la planete et du respect qu on lui doit.

    Ok , il vaut mieux un bel habitat plutot qu un tas de tole pourries.Encore faut il que les materiaux utilisés soit sain , ce qui semble le cas (ossature bois , tole..)

    Pour l arbre , c est sur qu avec l’hsitoire des oisillons , la présence d autres arbres en contre bas , l’abatage de l arbre devient plus acceptable.Plante en deux autres ,sans fruits, a la place et ce sera parfait.

    Pour la piscine , visiblement tu t es renseigné sur la faisabilté d une piscine naturelle.Peut etre alors vallait il mieux ne rien mettre mais evidement la villa aurait perdu de son attrait.
    Admettons , faute d alternative.

    Crois moi , si je devais faire construire aujourdhui , je ferais tous ce qui est techniquement possible pour me passer du chauffage quitte a diminuer la surface pour compenser le surcout.
    Je n ai jamais souffert de l absence de clim a la Reunion , mais si en metropole il est possible de construire avec un minimum de chauffage je deduit que sous les tropiques il est possible de faire sans clim…Au risque de perdre un argument « marketing ».

    Pour finir , loin de moi l idée de privée les habitants de l iles du confort et de la technologie que nous avons en metropole.Je n ai pas exprimé cela dans mon message.

    Et merci d avoir pris le temps de repondre avec intelligence , de part tes arguments detaillés, ce projet remonte (un peu!) dans mon estime.

    Répondre
  18. Bien sur Alexandre tout est question de compromis car il n est pas question ici de retourné a l age de pierre.Mais simplement d eliminer le superflus et de choisir les solutions les plus efficientes et les plus respectueuses.

    Et j irais meme plus loin en disant que Romeo@Leclient n a pas tout a fait tord non plus , dans le sens ou nous avons probablement atteint le point de non retour.Cela dit je ne partage pas son opinion de rejeter tout ce qui est « ecolo » et de baisser les bras.

    Répondre
  19. Hello Cédric,

    Félicitations, pour ce nouveau projet quasi abouti et qui en annonce bien d’autres à venir…

    Les entrepreneurs vivent dans un monde différent parcequ’ils sont différents. Tu/ nous vivons dans un monde qui progresse grâce au risque; les autres vivent dans un monde qui évite le risque: les premiers voient les opportunités là où les autres ne voient que les dangers et sont paralysés par leurs peurs.

    Keep going, and keep in touch.

    Guillaume

    Répondre
  20. Ah, Super Cédric !

    J’ai cru lire quelque part que c’était à Sainte-anne ton projet non ? Pas trop de grenouilles dans le coin ?

    Pour le moment, la Guadeloupe, pour moi, c’est synonyme de vacances, de Rhum, de baleines, de raies et de requins à Petite Terre et d’expéditions à Basse Terre. Bref, tout sauf de l’investissement. (Ceci dit, je te contacterai peut-être pour de la loc à l’occasion 😉 )

    En tout cas, il ne faut pas non plus se méprendre, je pense que tu connais bien la Guadeloupe et que tu n’y a pas investi à la légère, juste « parce que Gwada c’est sympa ». Certains lecteurs pourraient être tentés de faire pareil, mais je pense que c’est très difficile si on ne connait pas bien le coin, voire les gens (entrepreneurs, intermédiaires, voisins…).

    Moi qui n’investis jamais à plus de 800m de chez moi ! 😀

    Pour le coup des chauves souris, j’ai également eu mon épisode récemment. Il s’agissait d’une fuite d’eau (je m’y attendais vu que les tuyaux étaient passablement pourris…) qui mettait en péril le système de chauffage de tout l’immeuble (ça je ne m’y attendais pas forcément en revanche… 😉 ) Alors, quand on m’a dit : « N’achète pas, le chauffage est pourri », j’ai trouvé ça sympa. Il faut mieux acheter quelque chose avec un défaut identifié, négocier le prix en conséquence et faire réaliser des réparations !

    Bref. Un tuyau prêt à casser, un tableau électrique pourri, des chauves souris à côté ou une salle de bain dans l’entrée… n’ont jamais été un réel problème si au final on a un emplacement, un produit sympa, un tarif de location honnête.

    Répondre
  21. Encore un projet réussi ! Bravo !

    Te voilà maintenant obligé de mettre un site de réservation en ligne. Avec tous ceux qui veulent louer (moi y compris d’ailleurs) je crois que t’as des locataires pour plusieurs années.

    Répondre
  22. Salut Cédric,

    Je suis originaire de Tahiti et j’avoue qu’ici on a les mêmes soucis avec les ouvriers et les retards livraison des maisons et bâtiments :(.

    Mais comme tu l’as si bien prouvé il ne faut pas s’arrêter à ce type d’excuses démarrer nos projets.

    Si à chaque fois on devait s’arrêter au moindre obstacle qu’est ce qu’on ferait de notre vie ?

    Rien du tout ! On continuerait à à se lamenter sur son sort et à dire que la vie est dure, que tout est plus cher, qu’il n’y a pas d’emploi, que c’est la crise etc.

    Alors un grand bravo à toi et merci de nous montrer une nouvelle fois que tout est possible à condition d’y croire.

    Cordialement

    Répondre
  23. Bravo Cédric,

    Très beau projet, et qui a été rondement mené !

    Tu écris tes articles comme tu sembles mener tes projets…, avec simplicité et pragmatisme !

    Merci pour ce partage et cette belle source d’inspiration.

    Au plaisir de se recroiser. 😉

    Répondre
  24. Bravo, beau projet!

    Et pour les chantiers qui trainent ce n’est pas l’apanage des iles!

    Bonne chance pour rentabiliser ton investissement mais je n’ai guère de doute la dessus!

    Nath

    Répondre
  25. Salut Cédric,

    Je tiens également à te féliciter pour ce projet en Guadeloupe. Pour t’avoir suivi sur tes projets et suivi tes conseils dans mon achat d’appartement, tu restes toujours sur la même ligne de conduite.

    J’aime assez la tournure qu’à pris le débat au niveau de l’écologie. J’ai un peu dans l’idée un jour de construire une maison indépendante en énergie.

    Tu es intelligent et je sais que tu as bien pensé la maison mais dans mon idéal (cela reste peut-être de l’ordre du rêve) se serait d’utiliser toute les technologies qui existent comme les panneaux photovoltaïques pour l’énergie, solaire pour l’eau sanitaire, un récupérateur d’eau de pluie et d’eau usé…

    En ce qui concerne la climatisation s’est un peu l’éternel débat car c’est un confort plus qu’une nécessité mais je pense qu’avec une maison bien isolé la consommation reste dérisoire.

    Bref, tous ça pour renouveler mes félicitations et dire que j’ai apprécié le débat développer sur l’écologie.

    Philippe
    Blog Trotteur

    Répondre
  26. bonjour
    un article qui résume bien les trois clés de l investissement immobilier
    -1)préparer et chiffrer correctement son projet au départ (conception,financement ,mais aussi rentabilité)
    et ensuite que ça prenne 6 mois de plus ou un an cela n a pas d importance
    2)Le fait d AGIR, et de ne pas se créer differents obstacles inutiles;
    avoir confiance en l avenir
    3)avoir quelqu un de confiance sur place pour coordonner le chantier et gérer les petits imprévus de la construction mais aussi de la location.(rien d insurmontable je vous rassure.

    Bien joué.

    Répondre
  27. Bravo Cédric, quel parcours bien accompli ! C’est vrai qu’il y a toujours des gens autour de nous pour nous décourager, c’est plus fort qu’eux, et je crois que leurs remarques expriment simplement leurs peurs à eux ! Je me souviendrai de cela pour moi-même… Je ne pense pas qu’il faille débuter dans l’immobilier avec un projet tel que le tien, il vaut mieux commencer par proche de nous géographiquement. Mais ça donne une belle idée de ce qui devient possible après… Comme l’un des commentateurs l’a dit, je crois que j’aurais moi aussi envie de construire une maison qui soit le plus possible construite avec des énergies alternatives.
    Je suis fière de faire partie de ta formation !

    Répondre
  28. Bonjour Cédric
    Félicitations! Avec la terrasse et la piscine, c est top!
    C est une maison très agréable fonctionnelle et bien exposée. la literie est irréprochable , les lieux impeccables , rien a dire! bonnes prestations, on vous remercie encore pour votre accueil. Jean christophe se joint à moi pr vous embrasser à bientôt.

    Répondre
  29. Cela me motive pour des projets à l’île de la Réunion!

    Quel plaisir de récolter les fruits de son travail (avec en bonus ceux du sapotillier 😉 ).

    J’entends moi même beaucoup de personnes qui me découragent dans mes projets. Ce qui est paradoxal c’est que ces personnes font partie de mon entourage et qu’ils me veulent tout le bien du monde!

    Malgré mon jeune âge (à peine 23 ans!), je commence de plus en plus à demander aux personnes plus âgés que moi et qui me donnent des conseils, s’ils ont de l’expérience dans les domaines en question. Si ce n’est pas le cas, je fais la sourde oreille en acquiescent de temps en temps pour ne pas leur faire de la peine, car j’ai du respect pour mes ainés même si leurs paroles ne sont basés que sur des évènements qui sont arrivés à des copains de copains….

    Comme le dit Robert Kiyosaki (que j’ai découvert par l’ intermédiaire de ton blog), évitons de suivre les « Poulets Froussards »!

    Pendant longtemps je réglais les problèmes qui me faisaient face en trouvant des moyens certes rapides mais qui me coutaient de l’argent et n’étaient pas très intelligents.

    Mais j’ai enfin pu découvrir (en lisant les livres des grands de ce monde et qui enseignent par l’exemple et par leurs erreurs), les avantages à affronter les problèmes:

    -cela développe notre créativité
    -on apprend de nouvelles compétences
    -le plaisir d’avoir réglé le problème est démultiplié!
    -et j’en oublie bien d’autres….

    La Guadeloupe ressemble beaucoup à La Réunion et quand je lis tes articles, je m’imagine sur mon île natale en train de créer les actifs qui me permettrons d’avoir une vie de rêve…

    J’attends avec impatience la publication de ta prochaine expérience, qui forgera ma business attitude!

    Répondre
  30. Bonjour… et félicitations à vous, dans un moment où les projets en Guadeloupe se tarissent, cela fait plaisir de voir qu’avec de l’enthousiasme (et quelques fonds…) on y arrive parfaitement.

    Je voudrais rebondir sur les constructions écologiques en Guadeloupe : posons déjà une évidence, l’écologie, c’est large à définit et peut être plus en Guadeloupe qu’ailleurs, les infrastructures écologiques possibles ici ne le sont pas là.
    Une piscine naturelle en Guadeloupe ???? je connais bon nombre des locations ici, j’ai promeut http://www.ecotourisme-guadeloupe.com et certains de mes membres ont des piscines sommes toutes normales, des clim à leurs hébergements de vacances parce que c’est quelques fois nécessaire (j’ai un bébé qui deteste les moustiques et j’aime à recevoir des personnes âgées de ma famille qui n’ont pas envie de revivre la canicule 2003 dans mon salon !, bref,…)
    Enfin, cette maison est vouée à la location touristique, mieux vaut ne pas être trop restrictif sur les mesures, les toilettes en sciures sèches, ça va un moment….

    Bonne route à vous et bonne réussite à votre location de vacances !

    Répondre
  31. Sympa, j’étais pas venu de puis longtemps,

    chez nous on les protèges les chauves souris. y en a une qui dort derrière un volet, y avait peut être moyen de revendre la maison à un passionné de chauve-souris..

    mais je vais garder l’expression dans un coin :

    Ne vous laissez plus jamais enquiquiner par un caca de chauve-souris !

    Répondre
  32. j’ai comme projet de construire sur 120 metre caré j’aimerais avoir des contact des différents corps de métier en clair passé par des artisans

    Répondre
  33. Salut Cédric,

    C’est très réussi. La piscine fait vraiment envie. Ton but est de la louer toute l’année ou de te garder des semaines pour toi ?

    Salutations

    Répondre
  34. Salut Cédric,

    Félicitations pour la réalisation de ce nouveau projet !
    Est-ce que tu penses publier le business model de celui-ci : rentabilité brute, marge bénéficiaire entre revenus et emprunts et retour sur investissement par rapport à ton apport personnel ?
    Merci par avance de ta réponse.

    Répondre
  35. Bonjour,

    Une belle maison au soleil fait rever plus d’une personne, mais faut être réaliste, faut du fric pour construire un tel projet. Les banques ne prêtent qu’aux riches c’est une évidence.

    Répondre
  36. Bonjour ,
    Comme Pascal et tant d’autres, je projette également de faire construire une maison individuelle et comme l’ont souligné certains de tes interlocuteurs, ce n’est pas chose simple. En Guadeloupe, comme ailleurs. N’ayant pas de contact dans l’immobilier sur place, pourrais tu nous faire profiter de ton expérience quand au choix des différents corps de métier: constructeurs et artisans ainsi qu’au chois des matériaux (as tu acheté sur place, commandé, fais venir par container?)

    Répondre
  37. bravo cedric.
    j ai également vendu tout sur la métropole et acheté en terrain sur saint anne pour y faire une petite maison et piscine
    si tu est content de tes entrepreneurs, peut tu me donner les noms de la ou des sociétés qui ont construits ta maison ?
    cordialement

    Répondre
  38. Bonjour,

    Le récit de projet de construction en Guadeloupe m’a beaucoup intéressé. La concrétisation est superbe : belle photos et je dois reconnaître que la maison a beaucoup de cachet…
    Je vous écris car j’ai besoin de conseils. Mon mari et moi sommes guadeloupéens et nous souhaitons construire sur notre île. Nous résidons en métropole et nous n’avons fait aucune démarche. Mon mari a hérité d’un terrain : les bornes sont placées, branchements eau et EDF sont faits. Nous avons faits un premier plan qui est amené à être modifié éventuellement. Nous cherchons actuellement des constructeurs en Guadeloupe, mais comme vous l’avez expérimenté ce n’est pas chose facile compte tenu de ceux qui sont voleurs, pas sérieux..et j’en passe. Il nous faudrait également un architecte pour nous aider sur la faisabilité de notre plan. Nous n’avons pas encore contacté nos banques respectives. Mais nous avons 50 et 52 ans et nous souhaitons un crédit sur 20 ans.
    Nous vous serions reconnaissants de vos conseils sur ces différents points.
    Cordialement,

    Répondre
  39. Bonjour à tous;

    Félicitation, j’aime beaucoup ta maison !

    Mois aussi j’ai eu beaucoup de pression pour ne pas commencer la construction de ma maison mais je les ait ignorés.

    J’ais choisis une méthode de construction à preuve de maladroit :C´est une maison avec structure métallique. J’ais travailler avec la compagnie, NITRASYSTEM, qui ma fournie une structure en IPE boulonnée ce qui à rendu la construction de ma maison très facile, rapide et sans problème.

    J’ais aussi obtenue le label BBC grâce à une isolation par l´extérieur et une mousse à expansion à l’intérieur des creux de la structure des murs extérieur.

    Donc superbe !

    Répondre
  40. Bonjour Pierre. J’ai un projet de construction que j’aimerais faire avec nitrasystem. Pouvez vous me dire si c’est une entreprise sérieuse ? SI votre maison à été bien réalisée ? Et en terme de prix sont tils compétitifs ? Merci d’avance pour votre réponse.

    Laetitia

    Répondre

Laisser un commentaire