Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Un exemple de location saisonnière

Voici la vidéo dont je vous avais parlé, je vous dis combien un couple a gagné sur son premier mois! (un mois moyen en terme de fréquentation de leur région)

Vous découvrirez également entre autre :

  • Pourquoi il ne faut pas avoir peur de la loi sur l’augmentation des loyers
  • Comment il est possible de faire gérer la partie ennuyeuse logistique de la location saisonnière
  • Pourquoi aucun investissement n’est une « poule aux œufs » d’or (au moins au début !)
  • De nombreuses photos illustrant la location du couple dont je parle

PS : Ce couple a été littéralement choqué par les revenus générés. Surtout qu’ils ne sont pas des investisseurs dans l’âme et qu’ils se sont mis à la location saisonnière tout à fait par hasard.

PPS : J’ai crée la première formation en ligne sur la location de coure durée qui permet d’acquérir les connaissances nécessaires pour se lancer. Cliquez ici pour voir en quoi consiste les 9 modules de formation.

 

https://www.youtube.com/watch?v=ci_5DKNjtT4

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

68 réflexions au sujet de “Un exemple de location saisonnière”

  1. Salut,

    Très bonne vidéo, je suis d’accord avec toi la location fonctionne aussi en province, j’ai réalisé quelques tests sur Nantes et c’est très prometteur.

    Il ne me reste plus qu’a me lancer :D.

    Paul

    Répondre
    • Nantes est une ville que je connais bien. 😉

      Une ville très agréable ainsi que la région. En plus, à 50 km il y a la mer… C’est également très « étudiant » donc il doit y avoir un super potentiel du côté de la location.

      Parfois, le coin me manque. Snif.

      Sam

      Répondre
      • Oui c’est un très belle ville avec un fort potentiel :). Il ne faut pas oublié que Paris est à 2h de TGV 🙂 c’est un autre plus !

        Paul

        Répondre
  2. Bel exemple à la fois à Paris et en Guadeloupe 🙂 !!

    Cette maison donne vraiment envie et on voit que tu donnes une attention toute particulière à la déco qui est très jolie !!

    Répondre
  3. Salut Cédric,
    Excellente vidéo ! Et franchement , ça fait rêver ! 3000€ / mois en basse saison , c’est tout simplement énorme. Le risque était grand mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.
    J’ai suivi ton projet de construction en Guadeloupe au début et j’avoue que je ne comprenais pas trop l’intérêt. Là , je comprends mieux le but avec les résultats que tu as obtenu. Avais tu prévu que cela marche si bien ? ou est ce une « étude de marché » qui t’a indiqué que cela valait le coup ?
    Pour info , combien coute environ la gestion locative de tes apparts ?
    Julien

    Répondre
  4. Bonjour Cédric,

    Tu as tout à fait raisons sur la logistique, c’est un point qui fait peur à la plupart des investisseurs. Il existe pourtant de nombreuses solutions pour s’affranchir ou limiter les tâches dites « pénibles » ou consommatrice de temps (comme le ménage, la remise des clés, la sortie des lieux…). Déléguer ne s’improvise pas, mais cela s’apprend et cela fait gagner un temps précieux !

    Juste pour illustrer, je peux partager deux idées sur ce sujet. Ce sont deux approches mises en place par des propriétaires que j’accompagne pour les aider à développer leur taux d’occupation.

    La première idée « logistique » consiste à acheter et utiliser des draps à usage unique, cela coûte moins cher et surtout nécessite beaucoup moins de temps au propriétaire. Il est possible d’acheter ces draps en nombre afin de réduire les coûts. On peut d’ailleurs les laver quand même plusieurs fois, puis les jeter au bout de quelques utilisations.

    La seconde idée « logistique » consiste à recruter une personne qui se charge de l’entrée / sortie des lieux et de contrôler le ménage (le ménage est fait par les locataires ou alors ils paient pour que le ménage soit fait dans le cadre du « forfait ménage » en sus). Cette même personne peut aussi proposer un forfait pour le linge de maison, et s’en charger directement de A à Z, se faisant payer sur place par les locataires (ce qui la fidélise puisqu’elle gagne cela en plus de ce que le propriétaire lui verse).

    Il existe toute sorte de solution astucieuse comme ces deux-là pour limiter le poids de ces tâches consommatrices de temps. Et ces solutions ne s’intéressent d’ailleurs pas qu’à la logistique.

    Répondre
  5. Effectivement, la location saisonnière est également possible en province.
    Le test que je suis en train de faire sur Nantes avec Polo porte ses fruits.
    Je vais bientôt partager les résultats sur le forum de QLRR.

    Depuis que je te suis, Cédric, je m’attache aussi à voir la congruence entre ce que tu conseilles dans tes formations et ce que tu appliques toi-même.
    Et là, je dois dire Chapeau!
    J’ai découvert hier ton interview par Olivier Roland:
    https://www.youtube.com/watch?v=g1cEr4oIQDM&list=UUvq4sennWMM5hxDKfxIoojg&index=10&feature=plcp
    Et je me posais la question: Qu’est-ce que tu entendais par « aider les gens, ta famille »?
    En regardant cette vidéo, j’en ai maintenant la réponse.
    Merci également de contribuer par tes actions à faire évoluer les mentalités.
    Je comprends que tes parents soient choqués.
    Et en même temps, ce sont par des actions comme celles-ci que le monde va pouvoir évoluer.

    Pour finir, 2 questions techniques:
    > Pour la vidéo, tu as employé les 3 points conseillés par David JAY? La manière dont tu es éclairé me semble correspondre à ses conseils de La Révolution Vidéo.
    > Pour le lancement de cette nouvelle formation, appliques-tu la technique du lancement orchestré de Sébastien?
    A bientôt au Web2connect les 16 et 17 novembre prochain.
    Maxime

    Répondre
    • Salut Maxime,

      > Non, on fait c’est ma cuisine qui est comme ça, il y a deux spots au dessus du bar dont un qui m’éclairait 😀 Mais ça manquait de lumière, la nuit tombait.

      >Non, pour preuve il n y a pas de site dédié comme pour Quitter la rat race 🙂 Mais c’est une bonne question 🙂

      Répondre
      • Bonjour Cedric,

        Voila je me présente je m’appelle Chem’s Eddine et j’habite Lyon.
        Cela fait quelque mois que m’intéresse a l’immobilier et en faisant mes recherche je suis tombé sur ton site (qui est très intéressant et très enrichissant).
        Je souhaiterai adopter le concept de la location saisonnière a Lyon mais je ne sais pas par ou commencer…
        Je voudrai échanger avec toi quelque infos pour pouvoir avancé dans mes recherches.

        peut tu me répondre par mail si possible.

        Cordialement.

        Répondre
  6. Bonjour cedric

    Effectivement la logistique peux en freiner plus d’un.
    Mais on a rien sans rien. Même sans solution ça vaut le coup.
    Cependant comme l’explique dans un article sur mon blog
    ( https://augmenter-ses-revenus-grace-a-l-immobilier.com/ )
    Housetrip vient de s’associer avec tripadvisor et j’en ressens deja
    les avantages ma demande disponibilite à augmenter.
    En outre housetrip nous trouve une solution pour la remise des cles sans avoir
    à etre present.
    Je peux vous assurer que si vous selectionnez correctement votre bien
    vous n’allez pas etre deçu.
    Bon succes à tous

    Répondre
  7. Cédric, merci pour ces deux video et le partage de vos expériences. Un point d’attention que je voudrais vous signaler : je ne suis pas sûr que le bail commercial mixte soit une idée valable pour organiser le cadre juridique de la location court terme ; ce genre de bail est destiné aux professions libérales par exemple qui s’installent de manière durable mais pas il me semble pas aux touristes qui occupent le logement une ou deux semaines. Avez vous consulté un juriste spécialisé ? Cordialement Philippe

    Répondre
  8. Salut Cédric,

    Ta maison en Guadeloupe donne sacrement envie…

    Si mes souvenirs sont bon, tu résidais à Cergy. Et justement, d’après tes souvenirs et ton expérience et sachant que Cergy-Pontoise est à la périphérie de paris, que penses tu de cette ville pour du saisonnier?

    Répondre
  9. Bonjour Cédric,

    Depuis maintenant deux ans, je fais de la location d’un très beau chalet en bois rond, le chalet l’Inspiration, situé en bordure d’une magnifique rivière – la Batiscan – en pleine nature sauvage au Canada. J’applique les principes que tu enseignes dans ta vidéo et ça fonctionne vraiment très bien. D’ailleurs, au moment d’écrire ces lignes, c’est un de tes compatriotes de Santés qui occupe les lieux cette semaine.

    J’ai automatisé le maximum d’opérations par l’intermédiaire du Web de telle sorte que je puisse agir de n’importe où sur la planète: publicité, réservation, contrat de location, paiement, etc. J’ai fixé un coffret à combinaison sur le chalet dans lequel se trouve les clés. Je n’ai même pas à me déplacer pour les remettre. Une dame s’occupe de la préparation des lieux, accompagnée parfois d’un homme qui fait de petits travaux extérieurs (pelouse, déneigement, transport de bois de chauffage). Puisque je demeure à 1h30 de là, je ne peux m’occuper moi-même de faire tout ça.

    J »ai été moi aussi étonné par la facilité de gagner de l’argent en louant une propriété. Ce qui m’apparaît le plus intéressant dans tout ça, c’est que mon chalet se paie avec l’argent des autres. L’hypothèque diminue en même temps que la valeur du chalet augmente. Au cours des trois dernières années, ici au Québec, la valeur des chalets en bordure des cours d’eau a augmenté en moyenne de 7% par an. Ça aussi c’est une forme de revenus passifs à tenir en compte à plus long terme. D’autant plus que ce chalet est considéré comme ma résidence principale; le profit à la revente étant exempt d’impôt.

    Avec de la détermination, un peu de courage et un bon plan, la location saisonnière est certainement un bon moyen de faire de l’argent.

    Répondre
  10. Bonjour Cédric,

    J’apprécie que tu parles de l’expérience de tes parents qui sont ouvriers …moi-même issue d’une famille d’ouvriers, il est clair qu’il y a du chemin à faire pour considérer pouvoir accéder à ce type de business.

    Je suis très inspirée, avec mon compagnon nous pourrions tenter l’aventure sur Lourdes…et une formation avec des repères serait la bienvenue…

    Répondre
  11. Salut Cédric,

    Je suis moi aussi en train de monter un projet de location saisonnière et je pense que je ne suis pas le seul de tes lecteurs à être dans ce cas 🙂

    Aussi je souhaiterais savoir si tu avais pour projet de réaliser une sorte de « guide » de la location saisonnière pour les novices ?

    Romain

    Répondre
  12. Très motivante cette vidéo. Effectivement, ça donne envie d’investir dans la location saisonnière! J’ai hâte de voir ce que tu proposes comme formation et comme modules…

    Répondre
  13. salut cédric

    Comme le propose cédric les draps jetables sont une bonne idée. (s ‘lls sont valable bien sur !)

    Pour la personne qui gère les clefs ou le ménage, comment est elle rémunérée ? C’est un  » cheque emploi service » ?

    Répondre
  14. Salut Cédric,

    L’immense plaisir que j’ai pris à regarder la vidéo, témoigne de cette « authenticité » que tu véhicules dans tes propos!!!

    Merci et bravo

    Répondre
  15. bonjour,
    bravo pour ta réussite;
    moi même « ancien marketeur »,
    je suis en train d’acheter une studette sur le port de Nice, je peux en tirer 90€ par nuit ce qui va me rapporter plus de 3000€ par mois toute l’année !

    Répondre
    • Pas question d’être rabat-joie, hein. Mais 90X30 = 2700 euros bruts, à 100% de remplissage. C’est bien d’être ambitieux, c’est mieux d’être prudent.
      Un ami loue un très bel appartement à Nice (non, un splendide, vue mer). Et n’en tire pas 3000 euros par mois.

      Répondre
    • Nice est une ville très attractive et également déjà bien pourvue en logements locatifs… saisonniers. Tout dépendra de la qualité de ton produit, de sa décoration, du calme… et de ton implication. Certains propriétaires ne louent jamais leur appartement dans les Alpes l’été. « Trop dur », disent-ils. Les miens affichent complet en juillet et en août, chaque année.
      Certains possèdent des biens sympathiques sur les ilês d’Oléron ou de Ré. Et ne louent que du 1er au 15 août. La location saisonnière peut s’improviser mais elle est régie par des règles qu’il faut mettre en place pour optimiser la rentabilité. Bon courage, si ton produit est de qualité, tu en tireras des bénéfices (si tu l’as bien acheté, bien entendu…)

      Répondre
  16. Salut Cédric,

    Je suis ravi que tu me cites dans ta vidéo !
    J´ai posé cette question (La location saisonnière n´est pas la poule d´or ?) de manière naive pour avoir un réponse un peu plus tranchée … 😉
    Je suis ENTIEREMENT d’accord avec ton propos quand tu dis que cela dépend du talent de chacun (le premier talent étant d’être bosseur et d’avoir une bonne éducation à mon sens).
    Par exemple j’ai auto-financé totalement mes études en partant de 0 au bac et en finissant avec + 10 000 euros à la fin de mon bac + 5 avec 1,5 ans passés à l´étranger dans mon cursus et 3 ans d’école de commerce …. à 10 ke l’année de frais de scolarité ! Aujourd’hui je vois des jeunes s’endetter alors qu’il existe plein d’autres solutions. Mais pour cela il faut « avoir faim » et sortir des sentiers battus. Et cela ne dépend pas du milieu social (heureusement).
    C’est aussi pour cela que je crée un blog dans une thématique proche de la tienne.

    Encore une fois merci pour tes analyses.

    A bientôt.

    Amicalement.

    Adrien.

    Répondre
    • Salut Seb, je me permet de répondre à ta question.

      Les revenus issus de la locations saisonnières ne sont pas des revenus fonciers mais des bénéfices commerciaux donc oui il faut déclarer en BIC.

      Répondre
  17. Merci Cédric pour ta vidéo.
    Une question précise sur la gestion des entrées/sorties : Comment fais-tu pour « recruter » ton homme de confiance chargé de la remise des cles, ménage, etat des lieux, etc, pendant que tu bois des cocktails sur la plage.??
    Merci 🙂

    Répondre
  18. Hello Cédric,

    super ta vidéo.

    peux-tu détailler l’aspect sous-traitance?
    tu embauches une personne ou passes-tu par une entreprise type service à la personne (ménage)?

    comment peux-tu t’assurer que la personne de confiance ne va pas sous-louer? (ok c’est censé être une personne de confiance mais le risque existe….)

    Merci d’avance pour tes réponses!!!

    Répondre
  19. Excellente vidéo Cédric, je me pose également la même question sur comment trouver qqun de confiance pour gérer ton bien? des amis de longue date? famille? bouche à oreille ?
    Merci et bonne continuation avec ton blog !

    Répondre
  20. Bonjour

    Depuis quelques années je fais de la location saisonnière. Et cela fonctionne très bien.

    J’ai essayé plusieurs sites pour annoncer mon appartement et je peux dire que ce site https://www.mediavacances.com fonctionne vraiment très bien. Je vous le conseille fortement.

    Ensuite je complète avec quelques petites annonces sur Google Ad-Words, quelques semaines.

    Je suis curieuse de savoir quel site vous utilisez pour annoncer vos locations saisonnières.

    Bonne location

    Yanie

    Répondre
    • Salut Yanie,

      Pour la partie sous-traitance tu fais tout toi-même ou tu appliques la méthode de Cédric : c’est à dire déléguer les tâches ingrates, non-génératrices de valeur ?
      Si ce n’est pas trop indiscret tu te situes où ?

      Amicalement.

      Adrien

      Répondre
  21. Bonjour
    Propriétaire d’une maison dans le Cantal, j’ai beaucoup hésité entre la location saisonnière meublée et vide à l’année, mais finalement cette grande maison va être louée « classiquement » à une famille:moins de charges, moins de contraintes, et ma région est magnifique, mais quand il fait un temps pourri les gens préfèrent la côte… Donc plus de sérénité aussi! Mais je reste persuadée que la location saisonnière peut être d’un super rapport si on a le bon bien au bon endroit (comme toujours…).
    Etant d’un milieu ouvrier moi aussi, je suis également « choquée » de voir rentrer l’argent sans rien faire (en même temps, on a eu 15 ans de travaux fait par nos petites mains sur cette maison…)
    Merci pour ces vidéos très encourageantes!
    Valh

    Répondre
    • Même dans le Cantal, ça peut marcher. Mais j’invite les gens qui pensent que « l’argent rentre sans rien faire » à débuter la location saisonnière. Entre les travaux de rénovation, la rénovation, la promotion, la gestion des demandes, des réservations, des litiges, l’état des lieux d’entrée, l’état des lieux de sortie, le travail de relance… ouais, c’est clair, y a rien à faire. 😉
      On va me dire : « Ben y a qu’à déléguer ». Oui, y a qu’à…

      Répondre
  22. @passion-locatif: De quel « gens » parles-tu au juste ? Cédric dit clairement dans sa vidéo que c’est difficile, que ça demande beaucoup d’efforts, que c’est compliqué, qu’il n’ya pas de poules aux oeufs d’or. Cependant, peux importe les difficultés, il dit aussi que une chose est sûr dans cette histoire : « Qui ne tente rien n’a rien ».
    Toi tu as tenter, alors pourquoi ne pas encourager d’autres à le faire? En effet, peux être je me trompe, mais en lisant tes interventions, tu me donnes l’impression d’être l’une de ses personnes qui, trouvant un « bon plan » essaye par tout les moyens de décourager les autres personnes qui serait potentiellement intéresser, afin de le garder pour lui tout seul.

    En effet, si cela est aussi « difficile » que tu le laisse entendre, si, je te cite  » ENTRE les travaux de rénovation, la rénovation, la promotion, la gestion des demandes, des réservations, des litiges, l’état des lieux d’entrée, l’état des lieux de sortie, le travail de relance » tu continues néanmoins à le faire c’est que c’est tout simplement rentable, point barre. En plus tu trouves même le temps de tenir un blog! Y’a pas à dire, ça doit vraiment être l’enfer sur terre 🙂
    Alors, faut arrêter un peut parce que si tu ne te faisais pas (plus que ) confortablement ton beurre, je pense que ça fait longtemps que tu aurais laisser tomber.
    Alors OUI , 1000 fois OUI ce n’est pas simple, mais OUI cela vaut certainement le coup, et pour moi … tu en est la preuve!

    Personne n’a dit qu’il n’ya « rien à faire », en tous cas,

    Répondre
    • jikeb, il suffit de voir que je réponds à Valh41. Si tu relis tous les commentaires tu verras que certains pensent que c’est simple de se lancer.

      Je suis en train d’écrire un livre complet sur la location saisonnière, fait de témoignages, avec les avantages à tirer de cette activité. Si je voulais garder cet activité sous le coude, uniquement pour moi, je ne divulguerais pas certains secrets. Mais vouloir faire croire que l’on récupère de l’argent sans effort, c’est une pure bétise (ce que ne fait pas Cédric Anicette).

      Je t’invite à me contacter via mon blog et je te donnerai les coordonnées de Nouredine. Je lui ai permis de trouver un plan immobilier à plus de 12% de rentabilité… que j’aurais pu me garder. Très cher, tu me connais décidément très mal… Et, pourtant, tu te permets de me juger.

      Répondre
      • Oui je suis tout a fait d’accord avec jikeb. On te vois souvent critiquer les gens ou les prendre de haut en « essayant » de montrer que toi, tu en sais plus que les autres. Je trouve d’ailleurs assez osé que tu viennes sur le blog de Cédric dans le seul et unique but d’attirer des visiteurs sur ton site. Ce doit être l’unique but car il y a peu tu étais pleins de critiques envers lui au sujet de parking attitude. C’est assez moyen comme pratique.

        Répondre
      • Mais ce que j’écris sur parkingattitude, Cédric le sait ! Et je le lui ai dit.
        Je ne cherche pas à attirer des lecteurs sur mon blog. Je m’en tape, même. Pour l’heure, je n’ai jamais essayé d’y vendre quoi que ce soit.
        Mieux vaut finalement faire preuve de révérence et montrer que l’on est de tout coeur avec Cédric !
        Longue vie au blog de Cédric. Je m’en vais sur la pointe des pieds…

        Répondre
      • Par ailleurs, pour étayer tes propos, 500 pages ont été vues sur mon blog à 18h30. 13 depuis Business Attitude. J’étais là pour échanger et apporter de mon expérience ; offrir une vision différente. Pas pour « gratter » quelques lecteurs. Et quand j’évoque un sujet, je le fais à découvert, pas derrière un pseudo…

        Répondre
  23. On parle de moi ? 🙂 Je confirme que Ludovic, de passion locatif comme Cédric de business attitude ou Jérôme de Capital story et bien d’autres ont tous un point commun : ils partagent leurs infos pour notre plus grand plaisir. Ludovic m’a en effet déniché une offre que je n’ai pas pu refuser 😉 et je l’en remercie.
    Je vous épargne les nombreux mails perso où il a su m’aiguiller et m’aider juste pour le plaisir.
    Arrêter de croire que parce que l’on met des bémols, on passe pour un pessimiste. Il faut aller de l’avant et prendre des risques mais gardons les pieds sur terre. On a rien sans rien. La location saisonnière reste une activité prenante.
    Merci à vous tous qui m’oblige sans cesse à me remettre en cause et à avancer. N’est ce pas la l’essentiel ?

    Répondre
    • Merci Nouredine. Je peux comprendre que mon commentaire paraisse négatif. Il ne l’est pas. Investissez ! Il y a de la place pour tout le monde, ou presque. Cependant, certains, enivrés par l’argent, aveuglés par la richesse facile, peuvent aller au devant de quelques désillusions. C’était, et c’est toujours, le message que je veux faire passer. Investir, oui… mais pas n’importe comment.

      Répondre
  24. Bonsoir tout le monde,

    Je pense qu’on aurait avantage à synthétiser la problématique de la location saisonnière :

    – bien gérer les locations saisonnières procure sans doute la meilleure rentabilité possible dans l’immobilier et dans la gamme de placements possibles (bourse, assurance-vie, etc.) pour un particulier

    MAIS elle demande pas mal de talents et de qualités ce qui explique les disparités entre deux situations données et peut-être les commentaires négatifs de personnes expérimentées qui préviennent à juste titre qu’il ne faut pas sous-estimer le travail à effectuer.

    Mais restons POSITIF et OPTIMISME car je perçois une grande part de mérite dans ce placement :

    – sans doute le plus important: il faut avoir plaisir à faire les choses pour bien les faire ! Le plaisir de bosser aussi !

    – il faut être organisé et savoir se remettre en question pour apprendre à être plus efficace (merci Cédric pour les infos :))

    – il faut savoir acheter de l’immobilier : en-dessous du prix du marché avec un potentiel (au passage c’est la même chose pour les actions en bourse)

    – il faut savoir vendre son appart en ayant un bon marketing sur Internet et un bon relationnel avec les clients. Donc un bon sens commercial et un minimum de connaissance en informatique.

    A ce niveau je pense aussi que bien parler anglais peut aider pas mal … Vivant prochainement aux environs de Cannes je pense que je vais utiliser ma maîtrise du russe, par exemple.

    – donc savoir donner au client ce dont il a besoin: par exemple le WIFI, la clim dans le Sud etc.

    – ne pas reculer devant des obstacles tout à fait surmontables: par exemple déléguer les tâches sans valeur ajoutée. Avec un minimum d’astuce on les réduit à la portion congrue ! Et surtout on passe sur un modèle productiviste avec 2, 3 apparts et plus

    – avoir un minimum de notions juridiques pour faire un montage légal, c’est à dire comprendre ce que dit l’expert-comptable, l’avocat … pour anticiper les erreurs qui coûtent cher et avoir une autonomie à ce niveau là. Ca paraît un peu trop peut-être mais pour moi c’est essentiel. J’ai une confiance toute relative dans les tierces parties ….

    – être une personne de confiance amène à soi des personnes de confiance. Je pense de tout mon coeur qu’une personne qui n’est pas fiable ne peut pas trouver à collaborer avec un homme / une femme de confiance et réciproquement.

    – le point précédent m’amène à dire qu’il faut bosser, si possible, avec les membres de ma famille.

    – et last but no least: trouver un entrepreneur de confiance qui rénove le bien pas cher … ca existe: je l’ai vécu lors de mon premier investissement immobilier ! Et ca permet de gagner un temps inestimable et une somme d’argent importante !

    En espérant que vous êtes d’accord avec ça. Merci de rajouter ce qui me manque 😉

    Amicalement.

    Adrien

    Répondre
  25. j’aurais aimez savoir combien tu paye la personne pck j’ai lu un commentaire chez plus ou surêmment sur ton site ou quelqu’un disait qu’il faillait payer la personne ne manière raisonnable pck tu touche +2000€ mais il y a les mensualité qui sont de 1000env pour toi ten à parle dans cet vidéo « https://www.youtube.com/watch?v=-H2kfXZCXZU&list=UUX8kLvM1JsZyCw2H6nMxB0g&index=3&feature=plcp »
    bref peut être que j’me trompe peut tu nous éclairé

    Répondre
    • Cela dépend du bien en question et de ce fait la personne.
      Il y a différentes prestations.
      En tout cas j’ai fait le calcul et je préfère donner cette argent que de passer une heure de mon temps à le faire. Je peux ainsi « occuper mon heure » d’une manière beaucoup plus rentable.

      Répondre
  26. Très bonne vidéo comme toujours, en tout cas merci de nous véhiculer ton enthousiasme et ta bonne humeur.

    Répondre
  27. Excellent Cédric 😉 !!!
    Peux tu nous parler des démarches bancaires avec tes parents pour obtenir l’accord de crédit ?
    Bien à toi
    Yannick

    Répondre
  28. Ça donne trop envie. Faudrait que je vois si sur Lyon ça peut le faire, ou bien à la montagne. Mais bon à Lyon c’est possible de le remplir un peu plus en période creuse j’imagine !

    Joli lancement by the way, super propre ! Je vais me concentrer sur mon business, j’y viendrai plus tard, mais je laisse tout ça cogiter un peu ;-).

    Répondre
  29. Bonjour Cédric (et les lecteurs de ce blog), La location saisonnière me tentai bien avant de voir cette vidéo mais cela motive encore plus.
    Je me suis lancer dans l’investissement il y a peu de temps (mon premier investissement est encore e travaux en ce moment) quand il serra fini et loué en meublé je me lancerai sur un autre projet le saisonnier …
    Revenons en donc au sujet lol…
    Quel rentabilité brut dégage tu de ton appartement a Paris ?
    Quelles sont tes stratégie de marketing ?
    et quel pourcentage du loyer te coûte ton « homme de confiance » ? ( plus intéressant qu’une agence ?)
    Cordialement

    Répondre
  30. Salut Cédric, est ce que ta formation comprends les aspects fiscaux ? c’est a dire comment déclarer ses revenus, sous quel régime, comment remplir sa déclaration etc…
    Il s’agit de mon premier investissement locatif et comme je te l’ai dit, je n’ai pas eu l’info chez O.Seban.
    Je me suis renseigné pour Lyon, il y a un marché. Je me lance donc sur Lyon, reste à trouver le bon emplacement, se démarquer de la concurrence et optimiser le taux d’occupation.
    J’espère que ta formation pourra m’apporter toutes ces réponses?
    @+

    Répondre
  31. Bonjour Cedric,

    Félicitation pour ta video. Elle est vraiment excellente.
    La création de revenus passifs n’est en effet pas quelque chose qui se crée du jour au lendemain. trop de gens croient aux miracles. Mais en réalité, il n’y a pas de secret. Il faut travailler intelligemment, réaliser les bonne actions au bon moment et continuer à développer son activité.

    Je suis tout à fait d’accore avec toi sur le fait que la chance n’est pas un hasard. c’est quelque chose qui se crée. J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet : https://www.roadtoentrepreneur.com/citation-reussir

    Encore merci pour cette vidéo et grand succès à ta formation.
    Jérémy,

    Répondre
    • Bonjour Jeremy,

      Tout à fait d’accord avec toi! La chance se provoque. En tout cas c’est ce que ma Mère a dû me dire un bon millier de fois!

      Je pense que « travailler intelligemment » résume tout car pour y arriver il faut bosser mais pas bêtement. A mon avis être optimiste aide pas mal car il y a forcément une solution. C’est une façon de voir que j’ai appris chez les Russes. De grands pragmatiques!

      De plus il n’est pas nécessaire de crier avant d’avoir mal …

      Répondre
  32. Est-ce que certains d’entre vous ont constaté que parler anglais aide pour la location saisonnière, est-ce que cela vous a apporté un plus ? Je pense notamment aux régions touristiques ?

    @ Cédric: tu n’as jamais pensé à créer un forum à la manière d’Aurélien et son webentrepreneurdebutant ? Ca serait du gagnant-gagnant pour toi et nous.

    Au passage j’attends avec impatience ta formation sur la location saisonnière !

    Amicalement.

    Adrien.

    Répondre
  33. Hello Cédric,

    Pense tu que la location saisonnière soit abordable pour les débutants? Ou au contraire qu’il soit préférable de commencer avec une location plus classique pour bien assimiler les bases de l’immobilier?

    Merci pour tes conseils 🙂

    W

    Répondre
  34. Bonjour Cédric,

    Moi je suis sur Metz et je me demandais si la location saisonnière fonctionnerait toute l’année. Je pensais acheter un petit appartement (j’ai visité un de 54 m2 à 40K€, ça me semble pas trop mal).

    Sur Paris je pense que c’est plus facile de trouver des gens sur 12 mois mais j’ai un doute pour ce qui est dans l’Est de la France. Selon ton expérience, à quoi je dois m’attendre comme taux de remplissage selon les mois de l’année ?

    Cédric MORIN

    Répondre
  35. Merci pour cette vidéo, vous venez d’effacer mes craintes ^^
    Effectivement, depuis peu je m’intéresse beaucoup à l’investissement locatif à Montpellier, louer un studio de manière à ce que les étudiants me payent un loyer supérieur à mon crédit + les assurances + les taxes les frais de travaux … Mais je me posais beaucoup de question sur la loi sur l’encadrement des loyers présentés par Madame Duflot sur son site gouv.tv/53 , qui pour moi était un frein au retour sur investissement rapide. Mais vous avez levé certains doutes avec votre article ^^
    Auriez vous d’autres conseils à me donner pour me lancer?

    Répondre
  36. Salut Cédric,
    Je viens de tomber sur ton article et je le trouve très intéressant. je suis entièrement d’accord pour dire que la location saisonnière fonctionne également en province. Tu le prouve très bien avec tes exemples. Merci à toi et bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire