Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

10 étapes pour écrire un bon article de blog

Un article de blog s’avère être un outil infaillible. Aujourd’hui, les gens achètent après avoir recherché un produit, 70 % des consommateurs découvrent les entreprises par le biais d’articles (et non de publicités) et les entreprises qui prennent soin de leur blog sont plus susceptibles d’obtenir un bon retour sur investissement. 

Saviez-vous que des articles de blog bien écrits peuvent augmenter les chances d’atteindre une bonne position dans les moteurs de recherche de 434%.

Mais encore faut-il que cet article de blog soit bien écrit. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment écrire un bon article de blog en 10 étapes. 

Tenez compte de votre Buyer Persona

Pour atteindre vos objectifs commerciaux, le contenu généré doit toujours aider votre public à résoudre ses problèmes ou à répondre à ses besoins. N’oubliez pas qu’il s’agit de personnes différentes avec des intérêts particuliers, vous devez donc bien les connaître et, surtout, savoir ce dont ils ont besoin. Lorsque vous identifiez et étudiez votre Buyer Persona, c’est lui-même qui vous donnera les fournitures pour travailler.

Parmi vos clients actuels, par exemple, quelles sont leurs préoccupations ? Où vivent-ils ? Quels sujets pourraient leur apporter de la valeur ? Vous a-t-on posé des questions répétitives sur un produit ou un service ?

Ces questions vous permettront de générer des idées pour aider vos clients à dissiper rapidement leurs doutes, ce qui se traduit finalement par une confiance envers votre service ou produit. Un autre aspect important lors de la rédaction de votre article de blog est de comprendre le style de lecture de votre Buyer Persona : s’agit-il de femmes au foyer, de managers occupés ou d’adolescents ? Chaque groupe d’audience a des comportements différents, alors pensez à leur temps disponible pour la lecture, aux circonstances lors de la consommation de ce contenu et aux besoins qu’ils espèrent satisfaire.

Créez un plan pour votre article de blog

Vous avez des idées de contenu, il est temps d’en choisir un et de créer votre schéma. S’il s’agit de votre première publication, nous vous recommandons d’écrire sur quelque chose qui vous passionne et sur lequel vous avez beaucoup de connaissances.

Développez l’idée en détaillant les sous-titres du sujet et en listant les informations complémentaires. Un modèle commun pourrait être :

– Introduction

– Index

– Développement

             + Section 1

                   Point principal

                   Balles

                   Information complémentaire

             + Section 2

                   Point principal

                   Balles

                   Information complémentaire

– Conclusion

En segmentant vos informations, vous aurez une vision plus claire et le rythme d’écriture sera plus fluide. 

Si l’article permet de répondre à une question, alors leur donner la réponse dans votre conclusion fait bouger les esprits. Toute la motivation pour écrire un article est de changer le comportement de quelqu’un, et le questionnement est l’un des moyens les plus efficaces de le faire.

Écrivez votre premier article de blog

Maintenant que vous savez sur quoi vous voulez écrire et que vous avez organisé vos idées, la prochaine étape consiste à écrire. Recherchez d’abord et rassemblez plus d’informations, d’exemples et de données pour étayer vos arguments. Écrivez et laissez les idées couler, la révision des brouillons aura lieu plus tard. Écrivez en utilisant votre propre voix, mais n’oubliez pas à qui vous parlez. Réservez une heure précise de votre journée et tapez sans vous laisser distraire pendant 1 heure.

Vérifiez la longueur, le récit et l’orthographe

Chaque sujet est unique, et sa longueur peut varier, même si une longueur entre 1800 et 3000 mots est 15 fois plus intéressante pour Google, cela ne vaut pas la peine d’écrire un long article, si tout aurait pu être compté en 500 mots.

Et que disent les utilisateurs ? Préfèrent-ils les articles longs ? Eh bien, tout dépend du type d’utilisateur. Par exemple, si l’article répond à une recherche Google, cette personne recherche probablement une explication détaillée de sa question, en revanche, si la question est plus précise, comme combien de personnes sont nées en Amérique latine au cours de la dernière décennie ?, ils vous remercieront probablement de leur avoir donné les données précises sans trop de détour. Plus que la taille, ce qui compte c’est la qualité. 300 mots dans un article sans intérêt (le minimum recommandé pour un blog) comme 3 000 mots ne sont une garantie de succès. Au final, rappelez-vous que c’est vous qui définissez la stratégie de votre succès !

Créez un titre et une méta description pour votre article de blog

Le titre de votre article de blog est la première chose que l’internaute va lire, et oui, il doit être très percutant mais il doit aussi être représentatif des informations que vous allez donner plus tard dans le texte et s’ajuster aux attentes du lecteur lorsqu’il lit le titre. Voici 3 choses que vous pouvez faire lors du choix du titre de votre article de blog.

  • Utilisez le mot-clé : s’il s’agit d’une page sur les chats, le titre doit inclure des mots-clés axés sur les chats et non une expression de mot-clé plus générique comme les félins. Non seulement cela aidera les moteurs de recherche à comprendre de quoi parle votre page, mais cela aidera également à convaincre un lecteur d’une page de résultats, de visiter votre site Web.
  • Rendez-le accrocheur : envisagez d’utiliser des phrases basées sur les avantages, des verbes puissants et des chiffres qui expriment l’impact.
  • Évitez les longues phrases : tout ce qui dépasse 60 caractères est un gaspillage, si vous ne pouvez pas décrire votre article de blog en 60 caractères, vous devrez peut-être le diviser en plusieurs pages. N’oubliez pas que Google supprimera tout ce qui dépasse ces 60 caractères (espaces compris).

Faites en sorte que votre article de blog se démarque avec une méta description convaincante, c’est le paragraphe qui se trouve juste en dessous du titre dans les moteurs de recherche. Vous y résumerez le sujet de votre blog et ajouterez votre mot-clé, en commençant généralement par un verbe tel que « apprendre», «lire» ou «découvrir». Nous vous recommandons d’utiliser 160 caractères ou moins afin que, comme le titre, il ne finisse pas coupé dans les SERP (Search Engine Result Pages).

Utilisez les sous-titres

Pour que votre article de blog soit réussi et ait une bonne position SEO, vous devez toujours prendre en considération les balises de sous-titres H1, H2 et H3. Vous n’avez jamais entendu parler de cela ? Ne vous inquiétez pas, je vais vous expliquer chacun d’entre eux afin que vous puissiez voir à quel point c’est simple.

  • H1 : cette balise aide Google à comprendre quel est le point fort de votre article. Cette balise doit contenir un mot-clé afin de pouvoir classer le blog selon son sujet et ne doit être placée qu’une seule fois.
  • H2 : ce sont tous les sous-titres de votre article de blog. Ces balises sont utilisées pour fournir plus d’informations à Google sur le schéma de votre blog.
  • H3 : il peut être compris comme le sous-titre de votre sous-titre. Les mots-clés qui ont à voir avec le sujet de votre blog aident à mieux le positionner.

Les balises H1, H2 et H3 sont les plus utilisées, mais si votre blog nécessite plus de balises vous pouvez monter jusqu’à H6.

Ajouter des images

Une personne est capable de traiter des images 60 000 fois plus vite que du texte. De plus, notre cerveau retient 70 % de ce que nous voyons, seulement 20 % de ce que nous lisons et 10 % de ce que nous entendons. C’est pourquoi les images ou les vidéos attirent souvent plus notre attention qu’un long texte.

Nous vous recommandons d’utiliser vos propres images, mais si ce n’est pas possible, envisagez d’acheter auprès d’une banque d’images pour éviter les problèmes de droits d’auteur, assurez-vous de comprendre toutes les lois qui l’accompagnent, y compris les attributions et les crédits appropriés.

Pensez également à réduire le poids pour éviter que le temps de chargement de votre page ne dépasse 3 secondes, et téléchargez-les de préférence au format JPEG, ce format pouvant être compressé jusqu’à 100 fois sans perte de qualité. Enfin, ajoutez vos images avec l’attribut ALT, si pour une raison quelconque votre image ne peut pas être affichée, l’attribut ALT fournit un texte alternatif à afficher à la place.

Dans de nombreux CMS il y a une image qui sert d’en-tête, n’oubliez pas de la définir avec un mot-clé et l’attribut ALT, ce sera plus facile pour Google de la suivre et cela aidera au positionnement de votre blog.

Optimisez votre article de blog pour le référencement

A quoi bon avoir suivi toutes les étapes précédentes et avoir un article de blog incroyable, si au final personne ne va le trouver, encore moins le lire. L’optimisation SEO est le point le plus important. Une des choses que vous devez prendre en compte avant toute autre chose est que vos articles doivent avoir une régularité, la création de contenu frais est très importante pour votre visibilité dans les moteurs de recherche. Mais ce n’est pas le seul point à considérer.

Mots-clés

Ces mots sont identifiés par les moteurs de recherche et montrent votre contenu aux personnes qui le recherchent. Par conséquent, il est conseillé d’écrire autour de ce mot-clé et de l’utiliser naturellement tout au long de votre message.

Utilisez des liens internes et externes

Liez toujours votre contenu en interne, en ajoutant des liens qui redirigent votre contenu vers d’autres ressources de votre blog ou site, cela améliorera l’expérience de vos utilisateurs en incluant du contenu pertinent par rapport au sujet qui les intéresse. D’autre part, les liens externes redirigent l’utilisateur vers d’autres pages Internet qui fournissent des informations supplémentaires ou de référence. Cela vous aidera à gagner en crédibilité auprès des moteurs de recherche.

Optimisation mobile

Les gens utilisent de plus en plus leur téléphone pour rechercher des informations en ligne et lire des articles de blogs. En 2015, Google a annoncé qu’il cesserait d’afficher les sites Web non adaptés aux appareils mobiles dans les moteurs de recherche. Par conséquent, rendez votre site Web et votre blog adaptés aux mobiles. Ils doivent s’afficher de préférence dans les recherches effectuées à partir d’appareils mobiles.

Planifiez le contenu

Nous savons que le travail au jour le jour, les imprévus et le manque d’idées peuvent jouer contre la régularité de vos blogs, cependant, lorsque vous gérez bien les informations que vous souhaitez proposer à vos utilisateurs, il y a de fortes chances que vous évitiez l’improvisation et prévenir ce manque de régularité. De plus, la publication continue d’articles de blog vous permettra d’augmenter la probabilité que vous acquériez plus d’autorité dans les moteurs de recherche.

Invitez à l’action à la fin de votre article de blog

Vos articles ne doivent pas seulement partager des informations, mais également motiver vos abonnés à prendre d’autres mesures. Votre CTA (Call To Action) cherche à amener quelqu’un à entreprendre cette action spécifique, par exemple : remplir un formulaire, lire votre blog, demander des informations, visiter votre magasin, acheter votre produit ou s’abonner à votre service.

Ce CTA doit faire comprendre à vos clients potentiels ce que vous proposez et pourquoi cela leur est précieux, pensez à utiliser des CTA qui sont liés à votre blog.

Pour finir, le plus grand conseil est de vous amuser et de créer le meilleur contenu possible. Un bon contenu pour votre public l’incite à le partager, lorsque vous répondez à ses questions ou à ses besoins, et s’il partage votre contenu, de nombreuses personnes parcourront votre site Web. Vous avez maintenant de nombreux conseils techniques pour rédiger un article parfait pour Google et pour votre public.

Cliquez ici pour vous procurer un exemplaire de ma nouvelle BD Internet Attitude !

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire

téléchargez gratuitement
mon nouveau livre
"1 an pour Quitter La Rat Race" !