En matière de messagerie en entreprise, deux mastodontes s’affrontent depuis des années. L’ancêtre Lotus Notes côté client/Domino côté serveur et Outlook côté client couplé à Exchange pour le serveur. J’ai remarqué que dans les petites entreprises, c’est surtout Outlook qui est utilisé alors que dans les grandes structures on trouve souvent Lotus Notes.

Pourquoi ? Peut-être le savez-vous, en tout cas graphiquement je préfère Outlook. Mais d’un point de vue fonctionnel, Lotus Notes dégage toute sa puissance via des bases de données et son fameux « Workspace ».

Toutes fois Lotus est une application comme les autres et elle plante souvent.

Voici les principaux problèmes que l’on peut rencontrer et quels son les fichiers qui permettent de les corriger.

Cache.NDK

C’est le fichier qui pose le plus de problème. Je vous conseille de l’effacer dès que vous avez un problème. Ça taille limite est de 30MB, une fois atteinte, les informations qu’ils délivrent sont souvent erronées et des bugs étranges apparaissent (bugs d’affichages, options manquantes, ralentissements,…). Il se trouve dans c:\TEMP. N’ayez pas peur de le supprimer entièrement, il sera fraîchement régénéré au prochain lancement de Lotus Notes.

Names.nsf

Ce fichier stocke les contacts et des informations sur le serveur, vous devriez le sauvegarder de manière régulière. Si certaines infos ne s’affichent pas, si vous n’arrivez pas à trouver votre calendar, etc il faut agir sur le Names. Avant de faire toute opération dessus, renommez le en names.nsf.old.

Desktop6.ndk

C’est le fichier qui mémorise la disposition de votre Workspace. Le Workspace est le véritable tableau de bord de Lotus Notes. C’est simple, sans lui, je ne peux rien faire. Pensez à le sauvegarder régulièrement. Si les icônes du workspace ont disparu, vous avez trouvé le fichier en cause.

Bookmark.nsf

Ce fichier s’occupe de la mise en page et de la configuration de votre Notes. Si une icône disparaît, si la page de démarrage a changé, il faut réinitialiser le bookmark.nsf. Comme pour le Desktop6.ndk et le names.nsf, pensez à le renommer avant d’y toucher.

Notes.ini

C’est le fichier principal, en le réinitialisant, tous les fichiers cités précédemment (à part le cache.ndk) seront recrées s’ils ont été supprimés (ou renommés). Pour se faire, il suffit de l’éditer et de laisser uniquement les 2 premières lignes. En relançant Notes, il vous sera demandé de le reconfigurer et vous aurez alors un Lotus tout neuf !

Quel est votre avis sur cette application ?

GD Star Rating
loading...
Réparer les bugs sous Lotus Notes, 9.3 out of 10 based on 8 ratings

Publié par Cédric Annicette

4 Commentaires

  1. on en peut pas dire que cela plante ou bug, mon desktop6 fait 360Mo (je fais du dev), et c’est le même depuis 6 ans…cdlt, marc

    Répondre

  2. Bravo: vous avez bien démontré ici ce qui se dit depuis des années: Outlook est fait pour les utilisateurs, et Lotus Notes est fait pour les administrateurs/dev.
    (je n’ose même pas essayer d’expliquer ce que sont bookmark.nsf, Desktop6.ndk ou encore names.nsf… ma mère pense que ce sont des maladies).

    Répondre

  3. Je hais Lotus Notes. En tant qu’utilisateur c’est tout sauf ergonomique et intuitif.

    Répondre

  4. Bonjour,

    On peut pas vraiment comparer Lotus Notes et Outlook. Ce dernier ne fait que de la messagerie (pas plus réducteur que ça, mon commentaire). Mais c’est comparer une grande surface et le boucher au coin de la rue.

    Pour moi, Notes est un cauchemar en tant qu’utilisateur et le paradis en tant qu’administrateur. Notez bien que je n’ai jamais essayé Exchange…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.