Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Comment Devenir Millionnaire Expliqué par Yoda

Perception
Est-ce que vous écouteriez maître Yoda ?
La réponse est sûrement oui. En tout cas moi j’écouterais ses conseils !
Lorsque Luke rencontre Yoda pour la première fois, il pense qu’il a à faire à un vieillard sénile. Alors qu’il a en face de lui un des maîtres Jedi les plus puissants de tous les temps.

Ce dernier lui apprend à maîtriser « la force », il lui explique que soulever une pierre n’est pas différent que de soulever un vaisseau. Enfin si, c’est seulement différent dans son esprit. Et tant qu’il n’y croira pas, il ne pourra pas le faire.

Maître Yoda pourrait de la même manière nous donner une leçon sur les finances personnelles. Beaucoup pensent que gagner 1000€ est facile et que gagner 1 000 000€ est impossible. De même, beaucoup pensent qu’il est impossible de devenir indépendant financièrement et que le seul moyen est de bosser dur jusqu’à 65 ans. Encore une fois il s’agit d’une erreur de perception. Dès que l’on voit autrement et que l’on rencontre des gens qui l’ont déjà fait alors cela ne paraît plus impossible.

Pour une personne vivant dans un village très pauvre d’un pays en voie de développement, gagner 1000€ est impossible alors que pour vous c’est monnaie courante. C’est la même chose pour le millionnaire. Tout est une question de perception.

Alors est-ce que vous écouteriez Maître Yoda ?


https://www.youtube.com/watch?v=9u3qVstWqAg

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

47 réflexions au sujet de “Comment Devenir Millionnaire Expliqué par Yoda”

  1. Salut Cédric,

    Tu as l’art de rendre simple les grands discours, oui c’est vrai que la perception que l’on a sur l’argent nous pousse bien souvent à écouter ce que l’on nous dit à l’école, à savoir aller jusqu’à un bon niveau scolaire, travailler jusqu’à 65 ans voire plus pour quelqu’un 30 fois plus riche que nous pour au final jouir d’une retraite qui pourrait être raccourcie pour le peu que l’on souffre de problèmes de santé à cet âge.

    Les petits ruisseaux font les grandes rivières, ainsi, les petits profits font les grandes fortunes : si il était aussi difficile de faire fortune, les Warren Buffet et autres Donald Trump (ce dernier à fait fortune une 1ère fois, puis une seconde après avoir fait faillite) n’existeraient pas. Certes il faut travailler, mais sur son éducation financière.

    C’est grâce à ton blog que j’ai pris conscience que la perception de l’argent nous bloque et nous mets des barrières, et c’est encore grâce à toi que je progresse dans le domaine des finances personnelles. Tu es pour ainsi dire, mon mentor.

    Merci Cédric

    Répondre
  2. Salut Cédric,

    C’est vrai que c’est une histoire de perception. Tout est relatif et lorsque l’on se trouve parmi ceux qui ont réussi alors cela nous paraît de suite possible.

    Il faut savoir élargir son environnement pour y laisser rentrer des idées nouvelles 😉

    A bientôt,

    Pierre-Antoine

    Répondre
  3. Oula ! J’adhère plus que jamais à Maitre Yoda ! 🙂

    Je m’efforce de montrer tout ça également sur mon blog. Il est vrai qu’il est extrêmement difficile de casser toutes les barrières mentales que l’on se met tout seul dans le cerveau.

    Il est difficile de gagner de l’argent car on nous a habitué à gagner notre vie. Et la différence entre les deux est énorme ! 😉

    Les lecteurs qui ont suivi mes conseils au mois de janvier dernier auraient fait + 50 % deux mois après.
    C’est d’ailleurs le sujet de mon dernier article.

    Le plus difficile dans cette histoire, c’était d’y croire. Et ce n’est pas une mince affaire… 🙂

    Amicalement.
    Sam

    Répondre
  4. C’est tout à fait ma perception des choses. Il ne suffit pas de rêver à une chose, il faut y croire, très fortement ! et mettre les moyens pour y arriver.

    Très fort le dessin! C’est toi qui dessine ? tu nous a caché ce talent….

    Bonne continuation

    Cédric

    Répondre
  5. Cette fameuse foi qui soulève (ou déplace ?) les montagnes est un élément certes nécessaire, mais pas suffisant. Sinon, c’est tous les jours que ces généreux donateurs anonymes viendraient déposer des billets de banque dans nos boîtes aux lettres, comme on l’a récemment vu en France, puis en Allemagne.

    Ou encore, s’il est si facile de devenir riche, pourquoi, en tant qu’ancien banquier, ne nous permettez-vous pas d’investir chez vous dix euros, que vous nous rendriez mille fois, après un an ?

    Mais je suis de plus en plus convaincu de la nécessité d’avoir de la foi, de l’enthousiasme, pour réussir.

    Répondre
  6. Bonjour Cédric,

    Effectivement tout est affaire de perception et surtout de visualisation mentale.
    Tant qu’on n’as pas intégré la vision de 1000000 € comme étant une valeur réaliste, on aura toujours un blocage qui nous empêchera de l’atteindre.

    Manuel.

    Répondre
  7. @Cédric: Non ce n’est pas moi qui dessine!
    @Didier: Je n’étais pas banquier mais informaticien 🙂 Et même si j’étais banquier je n’aurais pas pris vos 10€. Trop simple pour vous dans ce cas. C’est à vous de transformer ces 10€ en 1000, 10000€ et plus. A vous de faire un effort. Signer un simple papier pour faire un placement à 15/20% annuel porte un nom : Madoff!

    Répondre
  8. C’est bien vite dit tout ca… Tu as raison sur le point de vue, les barrieres mentales et tout ce genre de truc.
    Cependant, ton exemple avec le pauvre gars d’un pays en voie de develeoppement n’est pas approprié. Lui, s’il reste où il est, il est pauvre, et s’il vient ici il ne pourra qu’avoir un job de manut car il na meme pas la langue. Donc cest mort.
    Ceux qui ont la volonté de dire  » je change d’endroit, je bosse dur et je me paie des etudes, je reprend des etudes, dans un marché porteur, je bosse des années, jai de l’experience et je monte ma boite et je réussis et je deviens riche,,, yen a combien ??? trés peu bien sûr.

    Je vais te dire le vrais secret, ce n’est pas moi qui le dit, je cite simplement le Talmud (tradition orale juive) :  » Rien n’arrête la volonté d’un homme ».
    Ce qui fait la différence entre la pointe de la pyramide et sa base, a chance egales, c’est la volonté; le reste n’est que du commentaire.
    @+
    David

    Répondre
  9. Je préfère le passage un peu plus loin où Yoda démontre à Luke que c’est tout à fait possible de sortir le vaisseau du marais. A ce moment là Luke revient vers le maitre Jedi et lui dit : « J’arrive pas à y croire ». Sur quoi Yoda réponds : « Voila pourquoi tu échoue ».

    Yoda avait beau lui dire de désapprendre les préjugés qu’il avait, tant que Luke n’y croyait pas c’était peine perdue.

    En France c’est pareil. Nous sommes les champions du pessimisme. Beaucoup n’y croient pas tout simplement, que ce soit 1000€ ou 1million d’€. Alors apprendre à devenir millionnaire tu penses…

    Répondre
  10. Cool ce petit article 🙂
    Nos blocages sont beaucoup plus souvent psychologiques que réels. Je me rends compte chaque jour un peu plus du conditionnement dans lequel nous vivons ! Cassons les barrières virtuelles et un nouveau monde bien réel verra le jour.

    Répondre
  11. Sympa cet article et cette petite vidéo pour moi qui suis fan de Star Wars.Comme tu le dis souvent on a tous besoin d’un mentor et j’aurais aimé que Yoda soit le mien.

    Aussi c’est vrai que la première étape pour réussir ce que l’on souhaite entreprendre c’est de croire en son potentiel et de remettre en question tout ce que l’on a déjà appris.. Après ca on a déjà fait un bon bout de chemin !

    Répondre
  12. Bien d’accord avec ta façon de voir les choses.

    J’ajouterai qu’il faut une dose de courage. Parce que pour devenir riche, il faut souvent se démarquer de la masse et souvent, ça fait peur.

    Une dose aussi de persévérance. Parce que l’on devient pas riche du jour au lendemain. Il faut simplement, à petit pas de bébé, se créer des actifs qui augmentent notre valeur nette.

    Et finalement, une dose de connaissance. Parce que connaissance = pouvoir. Avec des connaissances acquises sur le sujet de l’argent, on maîtrise rapidement les concepts financiers et l’art de prospérer. En sachant ce que l’on fait, le processus d’enrichissement devient moins risqué. Il est donc plus facile de se démarquer de la masse… comme mentionné ci-haut.

    Répondre
  13. En effet, tout est affaire de perception.

    Seulement, il y a l’environnement qui nous conditionne et on a souvent la même perception que les personnes qui nous entourent, il faut peut être à ce moment la s’entourer de personnes créant et qui font beaucoup d’argent pour en faire également plus,

    Notre perception n’est que le fruit de notre environnement, des blogs comme le tien font avancer les choses donc merci pour cela,

    @ bientot

    Guillaume Régnier

    Répondre
  14. Tu as raison Cédric.

    Si on sait gagner 1000€ par soi-même, on saura en gagner 1500, 2000, puis 3000… Et en capitalisation, on peut atteindre le million.

    Si j’étais dans un pays pauvre, j’aurai sans doute été content de gagner 200€ par mois avec mon blog. Vivant en France, j’ai été dans un autre état d’esprit donc je gagne plus.

    Aussi simple que cela.

    Répondre
  15. Tu fais presque de la philosophie maintenant?!

    En tout cas bonne réflexion, c’est en effet nous même qui nous créons nos propres barrières sans en prendre forcément conscience…

    Hors Sujet =>
    Au faite à quand le retour de tes chiffres d’audience pour ce site et pourquoi pas ceux de ton nouveau blog histoire d’en voire l’évolution?!

    Bonne continuation!

    Répondre
  16. Bonjour à tous,

    Je profite de cet article pour poser une question à Cédric, concernant notamment la fréquentation de personnes ayant eu un parcours intéressant, générant des revenus conséquents, par leur audace et leur ingéniosité.

    De mon coté, j’ai l’habitude de faire des petites affaires, mais avec des sommes très très faibles. Je sais faire des petits projets rentables (enfin, disons générant des bénéfices, mais vu le temps passé, finalement pas si rentables que ça !). Disons que j’ai la tournure d’esprit propice, dès que l’opportunité se présente, de voir comment l’exploiter, la gérer, etc. Et sans me tromper, je ne fais que très peu d’erreurs, en proportion.

    Je connais une personne dont je suis réellement admiratif, qui monte également beaucoup de projets en parallèle, mais dans d’autres domaines, et générant des sommes très conséquentes. Et qui a mon âge (30 ans).

    De l’entendre me motive, très certainement, mais la différence entre elle et moi me semble insurmontable; et au final je suis plus découragé qu’autre chose.

    Comment franchir ce pas, entre le gagne-petit, et le gagne-gros ? 😉 Et ce n’est pas qu’une question de mise de départ, cela n’est pas un réel problème; j’aurai des fonds illimités, je ne saurai finalement pas quoi en faire.

    Donc oui, j’ai la tournure d’esprit « business », je suis un fervent partisan de la diversification, ce que je fais fonctionne, mais je reste « petit » et je ne vois pas comment franchir ce pas. Donc, je pense que ma tournure d’esprit ne doit pas être parfaite, il me manque un élément, un axe de réflexion, probablement… Je crois beaucoup au « déclic »…

    Qu’en pensez vous ? Toutes vos opinions me seront bénéfiques, vos critiques aussi car cela fait avancer…

    Répondre
  17. Une très bonne question d’AloeVera.. et je pense que pas mal de bloggeurs de la tunosphère devraient se la poser aussi.

    Parce qu’à mon avis on fait le point dans 10 ans ici, je suis pas sûr que vous soyiez tous encore là.

    @Cedric : d’accord avec toi sur les barrières psychologiques, la métaphore est bonne.
    Par contre, il faut aussi reconnaître qu’on a pas tous les mêmes chances au départ et certains l’ont plus facile que d’autres.

    Répondre
  18. Merci Jon d’appuyer ma demande et de légitimer mes interrogations 😉

    J’attends vraiment des pistes ou des axes de réflexion de la part de ceux qui liront mon message.

    Merci à tous !

    Répondre
  19. @aloevera : je pense que c’est pareil dans tous les domaines de la vie il y a des gens plus talentueux que d’autres dans certains domaines. Par exemple en foot tous le monde veut jouer comme Messi mais est ce qu’ils ont le talent de Messi.

    Si ton pote gagne plus que toi c’est qu’il a ou il fait quelque chose de plus que toi. Peut être que tu peux étudier sa façon de faire et peut être faire comme lui ou peut être mieux.

    Sinon apprécie ce que tu as et apprécie la chance que tu as d’être en meilleure situation que beaucoup de monde.

    @cédric : tu sais j’apprécie beaucoup ton blog mais je suis un peu déçu par cette article qui favorise l’idée que l’argent est une finalité.

    Répondre
  20. @aloevera : je pense que c’est pareil dans tous les domaines de la vie il y a des gens plus talentueux que d’autres dans certains domaines. Par exemple en foot tous le monde veut jouer comme Messi mais est ce qu’ils ont le talent de Messi.

    Si ton pote gagne plus que toi c’est qu’il a ou il fait quelque chose de plus que toi. Peut être que tu peux étudier sa façon de faire et peut être faire comme lui ou peut être mieux.

    Sinon apprécie ce que tu as et apprécie la chance que tu as d’être en meilleure situation que beaucoup de monde.

    Répondre
  21. Bonjour Cédric !

    Cette image m’amuse vraiment beaucoup. Qui plus est, étant un véritable fan de Star Wars (même si je déconseille de débourser 12 euros pour aller voir le dernier en 3D), j’aime bien tout ce qui y fait référence, de près ou de loin.

    Néanmoins, je trouve que les articles que tu fais ici sont de plus en plus cours, et surtout de plus en plus espacés. Secrètement, j’imagine que c’est parce que tu as plein de nouveaux projets dont tu nous parleras très prochainement !

    Répondre
  22. @abdel :
    Probablement une question de talent, mais aussi de fréquentations.
    Depuis toujours je ne suis entouré que de gens sans trop d’ambitions (ce n’est pas une critique, ils sont heureux comme ça, et d’ailleurs jusqu’à il y a quelques années j’étais comme eux).

    Plus exactement, j’ai fréquenté beaucoup de gens qui ne juraient que par leur boulot salarié.
    J’aime comparer les situations à présent….

    Je n’ai changé ça que depuis peu, en même temps chacun évolue à son rythme.
    Je regrette juste d’avoir perdu autant de temps.

    Sinon oui, j’apprécie ce que j’ai et que les autres n’ont pas…

    Mais pour moi la vraie richesse et le vrai objectif est de ne plus trop à avoir à bosser, et pas à 65 ans…

    Répondre
  23. @AloeVera

    Difficile de faire un audit à partir des quelques lignes que tu nous proposes. Toutefois certaines phrases peuvent donner des pistes à étudier.

    « Je sais faire des petits projets rentables (enfin, disons générant des bénéfices, mais vu le temps passé, finalement pas si rentables que ça !). Disons que j’ai la tournure d’esprit propice, dès que l’opportunité se présente, de voir comment l’exploiter, la gérer, etc. Et sans me tromper, je ne fais que très peu d’erreurs, en proportion. »

    Ce passage en particulier est intéressant. Visiblement tu maîtrises le coeur de métier et pourtant tes projets ont une rentabilité décevante. Du coup le problème est peut être uniquement comptable. Ton prix de vente est-il au prix du marché ? Tes clients étaient-ils prets à payer plus ? Si oui cela signifie que tu fais cadeau d’une partie de ta rentabilité à tes clients.
    Si ton prix est bien au prix du marché c’est du coté des coûts qu’il faut se tourner. Tu indiques « vu le temps passé » donc une question à se poser est passes-tu trop de temps sur tes projets. Comme tu indiques faire peu d’erreur par exemple je me demande si tu ne ferais pas de vérifications superflues ? Peux-tu faire un travail d’une même qualité en moins de temps ?
    Enfin si le prix de vente est bien fixé et les coûts incompréssbiles tout n’est pas perdu tu peux encore te rattraper sur la quantité. Peux-tu vendre le même projet à différents clients ?

     »
    Je connais une personne dont je suis réellement admiratif, (…) De l’entendre me motive, très certainement, mais la différence entre elle et moi me semble insurmontable; et au final je suis plus découragé qu’autre chose.
     »

    La aussi il faut creuser . Quelles sont les différences dont tu ais mention ?
    Et surtout le problème est que des exemples de succès doivent motiver et surtout pas décourager. Peut être ne dois-tu pas prendre cette personne comme modèle. D’ailleurs tu as indiqué que les domaines sont différents. Si certaines choses sont transposables d’un domaine à un autre, d’autres sont totalement spécifiques.

     »
    Comment franchir ce pas, entre le gagne-petit, et le gagne-gros ? 😉
     »

    Pour rebondir sur le commentaire de Jon une autre question à se poser est la pérénité du modèle. Ton modèle « gagne petit » est peut être taillé pour durer une longue période alors que le « gagne gros » est peut être éphémère. Il nest pas forcément mieux de gagner 5000 euros par mois pendant 6 mois (puis plus rien pendant 10 ans) que 1500 euros par mois pendant 10 ans (en euros constants si cette somme couvre tes besoins et certaines de tes envies 😉 )

    Bon courage et bonne réussite !

    Répondre
  24. Bonjour Cédric,

    Je pense que tu as raison. C’est un sujet que je vois et revois sur la toile en ce moment. Pour réussir il faut se voir réussir. Et pour cela il n’y a pas de secret. Il faut travailler, mettre ce qu’on fait en valeur et se différencier des autres.

    En théorie, ça parait toujours simple. En pratique c’est souvent autre chose.

    Le fait se voir réussir n’est qu’une des nombreuses étapes pour réellement réussir mais pas nécessairement l’une des plus facile. je pense que la confiance en soi joue beaucoup.

    J’ai écris un article sur la motivation qui devrait aider les lecteurs à mieux se projeter CONCRETEMENT vers ce succès : https://www.roadtoentrepreneur.com/article-motiver-reussir-histoire-insolite

    Merci pour l’article et à très bientôt.

    Répondre
  25. La recette pour réussir est de lire ce genre de blog pour se rendre compte que les idées préconçus n’ont aucune valeur si vous voulez prendre votre vie en main. Merci Cédric !

    Répondre
  26. Je fais une visite et consultation du cahier des charges au TGI

    Tu veux venir ?

    44884Mise à prix : 23 000 €
    Un appartement
    d’une superficie de 52,20 m², dans le bâtiment H, au 6ème étage, de deux pièces principales et les 70/10.000èmes des parties communes générales, formant le lot n°367

    Répondre
  27. C’est vrai. Tout est une question de perception relative.

    Rien est impossible, le tout est d’y croire et de se donner les moyens d’atteindre ses objectifs.

    En l’occurrence, puisque la force n’existe que dans la GDE alors le maitre mot pour nous est : Travail, travail, travail. La réussite est à la clé.

    Répondre
  28. Bonjour, et merci pour cette article que ma beaucoup parlez, moi je résume que pour la réussite et la richesse d’une manière global, il faux s’appliquer toujours a la loi de l’attraction, a mon avis il faux se rendre a l’évidence et appliquer la loi de l’attraction sur la base d’avoir la confiance en soi est, encore merci pour cette article.
    Mohamadou

    Répondre
  29. intéressant comme article. Déjà un an, mais ça reste totalement d’actualité. A vrai dire, je n’ai jamais été très attiré par le détachement de maître Yoda 😉

    Répondre

Laisser un commentaire