Comparaison de la crise de 1929 avec la crise actuelle

Voici un graphique faisant une comparaison entre la crise de 1929 et la crise des subprimes:

Comme vous pouvez le constater, ces deux crises seraient presque similaires. La seule différence serait qu’en 2009, l’économie mondiale repartirait à la hausse grâce à Obama alors qu’en 1930, la panique prenait le dessus.

Vous connaissez le nuage de Tchernobyl qui c’est arrêté devant Alpes? Il s’agit un peu de la même théorie 🙂

Les vrais investisseurs n’essayent pas de prédire l’avenir… Ça devient fatiguant d’entendre dix fois par jour, en France c’est différent, l’immobilier ne baissera pas plus, etc. Qui essaye-t-on de convaincre ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

5 réflexions au sujet de “Comparaison de la crise de 1929 avec la crise actuelle”

  1. Obama n’est pas le sauveur du monde, certes les plan de relance peuvent aider à sortir plus tôt de la crise et c’est bien là la principale différence avec 1929, les gouvernements agissent, mais complètement en aveugle. Les japonais sont restés embourbés plus de 10 ans dans leur déflation. Là c’est mondial. On devrait poursuivre le plongeon les licenciements et la déflation. Tout le monde prédit tellement la sortie de crise au second semestre 2009 que je reste sceptique

    Répondre
  2. La crise de 1929 a été la crise majeure du 20ème siècle. Elle se situe dans le cadre de l’histoire humaine, à l’échelle des décennies. Elle a constitué une crise de croissance au cours de la transition entre l’Age du Charbon (la période au cours de laquelle le charbon était l’énergie dominante) et l’Age du Pétrole (celle au cours de laquelle le pétrole est devenu l’énergie dominante). La puissance de la machine économique mondiale (de l’ordre de 1 milliard de tonne équivalent pétrole par an) et la population humaine (de l’ordre de 2 milliards) étaient encore très loin d’avoir atteint leurs sommets respectifs.

    La crise de 2008 est le début de la fin de l’extraordinaire expansion de l’humanité au cours de l’Holocène, une expansion qui aura duré environ dix millénaires. La puissance de la machine économique mondiale (environ dix fois plus qu’en 1929) et la population humaine (environ quatre fois plus qu’en 1929 et mille fois plus qu’il y a 10000 ans) sont sur le point d’atteindre leur sommet et commenceront ensuite à diminuer selon un rythme qu’il est impossible d’anticiper. Cette crise constitue donc un tournant majeur non seulement dans le cadre d’une histoire humaine observée à l’échelle des millénaires, mais aussi dans le cadre de l’histoire de la Terre observée à l’échelle des temps géologiques.

    Ma conclusion est très simple : ces deux crises ne sont en aucune façon comparables l’une avec l’autre, même s’il apparaît pour l’instant qu’elles ont débuté de façon similaire.

    Répondre
  3. Adieu veaux vaches cochons , il va falloir elever des lapins et planter des patates ? Allons un peu d’optimisme ,encore deux chutes importantes et nous toucherons le fond …après…disons que nous allons jouer avec les espèces benthiques pendant un moment ..questions de compter les poissons plats…ensuite nous passerons doucement en mode « démersale »(sans jeux de mots svp)avant de remonter rapidement retrouver les requins et tout recommencera comme avant….Ce n’est évidemment qu’un des scenari possible….

    Répondre
  4. salut tout le monde
    bonne , notre prof de l’economie general elle nous dites de faire une compareson entre la crise mondiale actuelle a celle de 1929 et pour moi j ai aucune idèè .
    alors j ai besoin de l’aide .merçi de m’aidè

    Répondre

Laisser un commentaire