Cryptomonnaie : le burn de token c’est quoi ?

Si vous êtes à fond sur la cryptomonnaie, vous avez certainement entendu parler de « burn de tokens  » ! C’est un terme qu’on utilise lorsque l’on détruit de la cryptomonnaie.

En fait, c’est un processus au cours duquel les développeurs retirent les cryptomonnaies de la circulation. C’est la destruction d’une cryptomonnaie afin qu’elle ne soit plus disponible.

On le connait sous d’autres noms également : « coin burn  », «  brûlage de jetons  » ou encore «  brûlage de pièce  ».

Les développeurs envoient les cryptomonnaies à une adresse spéciale, dans une sorte de trou noir où elles seront inaccessibles. Une fois qu’un jeton y est envoyé à une, il est irrécupérable.

Dans cet article, vous apprendrez exactement ce que «  burn de tokens  » veut dire et pourquoi on le fait. Si vous voulez savoir comment gagner de l’argent grâce à la cryptomonnaie, vous êtes sur la bonne page.

Le burn de tokens en cryptomonnaie : c’est quoi ?

Le coin burn se produit lorsqu’un jeton de cryptomonnaie est intentionnellement envoyé à une adresse de portefeuille inutilisable pour le retirer de la circulation. Le portefeuille en question ne peut être consulté ni attribué à qui que ce soit.

Une fois que les jetons y sont envoyés pour être « brûlés  », il n’y a pas moyen de les récupérer. À vrai dire, ils ne sont pas vraiment « brûlés ». En fait, ils tombent simplement dans un trou noir et ne peuvent plus être utilisés.

N’empêche, ce portefeuille reste visible publiquement et donc transparent pour tous les participants du réseau.

À savoir que quiconque possède une cryptomonnaie peut la «  brûler  ». Mais ce n’est pas exactement quelque chose que vous voudriez faire sans raison, puisque vous gaspilleriez essentiellement de l’argent.

Pourquoi brûle-t-on de la cryptomonnaie ?

Il y a une bonne raison de «  brûler des pièces de cryptomonnaie « . La destruction d’une certaine quantité de pièces a une influence directe sur l’offre et la demande.

Le but de « brûler des pièces » est de générer un effet déflationniste. C’est-à-dire quand la demande est supérieure à l’offre.

Effectivement, en diminuant un certain nombre de jetons d’une cryptomonnaie, les jetons de cette cryptomonnaie deviennent rares. Et lorsque la demande est supérieure à l’offre, cela fait monter les prix. Du coup, la valorisation de cette cryptomonnaie augmente.

En fait, ce processus est très similaire à l’idée d’une société cotée en bourse rachetant des actions.

Les entreprises de ce type utilisent les liquidités disponibles pour racheter des actions ordinaires, réduisant ainsi le nombre total d’actions en circulation.

Ce processus contribue à renforcer la valeur des actions qui restent en circulation.

Parallèlement, en cryptomonnaie, les développeurs et les participants espèrent rendre les jetons qui restent en circulation plus rares, et donc plus précieux. Cela en réduisant le nombre de jetons en stock.

Toutefois, il y a quelques mises en garde à mentionner au sujet du « brûlage » des pièces. Il n’est pas garanti d’augmenter la valeur de la crypto. En fait, beaucoup n’y voient que peu ou pas davantage.

Le « brûlage » des cryptomonnaies peut être utilisé pour tromper les investisseurs. Les développeurs peuvent prétendre de brûler des jetons, alors qu’en réalité, ils les envoient à un portefeuille qu’ils contrôlent.

Pour éviter cela, il est important de faire vos recherches dans quelle cryptomonnaie investir.

Les développeurs brûlent également des jetons pour cacher les « gros poissons  » qui détiennent une grande partie d’une cryptomonnaie.

Quelle cryptomonnaie peut-être brûlée ?

N’importe quelle cryptomonnaie peut être brûlée. Toutes les cryptomonnaies peuvent être envoyées à une «  adresse de brûlage« .

Voici quelques jetons de monnaie numérique notables qui ont été brûlés et les circonstances entourant ces événements :

Binance, plateforme d’échange de cryptomonnaie, a commencé à organiser des brûlages trimestriels 2017. La plateforme s’est engagée à retirer 50 % de Binance Coin de la circulation.

La Stellar Development Foundation a brûlé plus de la moitié de ses jetons en 2019, soit 55 milliards de XLM.

Dans ce qui était probablement une tentative d’attirer l’attention, les développeurs de Shiba Inu (CRYPTO:SHIB) ont donné la moitié de l’approvisionnement à Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum (CRYPTO:ETH), en 2021. Il a rapidement brûlé 90 % de ces jetons et a fait don du reste. D’ailleurs, Shiba Inu compte plus d’un million de détenteurs.

Qu’est-ce qu’une proof of burn (preuve de brûlure) ?

Dans une « preuve de brûlure« , le participant doit prouver qu’il a bien détruit un certain nombre de pièces. Il utilise un algorithme de consensus qui est un mécanisme utilisé pour valider de nouveaux blocs sur une blockchain.

Ce mécanisme est basé sur la destruction de pièces par les participants. Seuls ceux qui peuvent prouver qu’ils ont «  brûlé  » un nombre prédéterminé de pièces sont jugés suffisamment dignes de confiance pour prendre en charge la validation d’un nouveau bloc.

Dans le mécanisme de consensus proof of burn, les participants doivent détruire des pièces pour générer de nouveaux blocs.

Dans le brûlage de pièces, un participant investit une fraction de ses actifs pour prouver qu’il est digne de confiance. Plus il détruit de pièces au fil du temps, plus il a de chances d’être choisi pour valider le prochain bloc.

Par conséquent, le risque entrepreneurial que la personne est prête à prendre est avant tout récompensé. Pour s’assurer que les participants ne subissent pas de pertes en « brûlant » volontairement leurs pièces, de nombreux systèmes basés sur proof of burn offrent une récompense pour chaque nouveau bloc.

À long terme, il s’agit de prévoir que la récompense compense au moins l’investissement initial.

brûler de la cryptomonnaie augmente augmente la valeur
La valeur d’une cryptomonnaie augmente lorsque l’on diminue sa circulation sur le marché.

Quels sont les avantages que l’on obtient lorsque « brûle » une cryptomonnaie ?

Si la destruction d’actifs est une pratique courante, quels sont les avantages de cela, à part corriger une erreur ou retirer des jetons de la circulation ?

Pour commencer, le fait de «  brûler  » des jetons est un mécanisme déflationniste, généralement destiné à affecter le prix des jetons.

Cependant, cela dépend des lois de l’offre et de la demande. « Brûler » des jetons, comme la réduction de moitié, restreint l’approvisionnement.

Si la demande reste la même ou augmente, le prix augmentera naturellement. Si la demande diminue, le «  brûlage  » n’aura pas eu beaucoup d’effet.

Des bourses comme Binance, Huobi, KuCoin et OKEx « brûlent » périodiquement des jetons pour inciter leur détenteur à les conserver au fur et à mesure qu’ils gagnent en valeur.

Cependant, bien que cela affecte souvent le prix, la plupart des plateformes de trading élaborent activement des cas d’utilisation pour leurs jetons.

Elles mettent également en place des avantages supplémentaires pour leurs détenteurs, tels que la possibilité de payer des biens et des services en ligne.

Quels sont les avantages pour les investisseurs en crypto

Habituellement, les investisseurs « brûlent » des pièces de crypto dans l’espoir d’augmenter leur valeur. Par exemple, 55 milliards de XML ont été « brûlés » pour augmenter la valeur de la pièce.

Cependant, ce « brûlage » a considérablement réduit l’offre de XLM de plus de 50 %. L’impact sur les prix sur XLM a été immédiatement perceptible à court terme, passant de 0,069 à 0,088 dollar en une journée, soit environ 25 % du 5 au 6 novembre.

De plus, la combustion continue maintient la valeur d’une pièce stable à court terme et entraîne une appréciation de la valeur à long terme. Par exemple, le «  burn de tokens » a permis au prix du XRP de rester stable, entre 0,28 dollar et 0,31 dollar entre novembre 2019 et août 2020.

Le « brûlage » des jetons agit un peu comme le rachat d’actions par les entreprises. Les pièces peuvent être rachetées à des taux raisonnables, puis brûlées instantanément pour augmenter la valeur du montant de jeton existant de chaque détenteur.

De plus, les pièces sont généralement rachetées au prix du marché pour rendre leurs investissements dans la devise.

De plus, le « brûlage » de pièces de cryptomonnaie constitue un mécanisme naturel. Pourquoi ? Cela afin d’empêcher les transactions de spam et se prémunir contre des cyberattaques.

Que faut-il retenir du coin burn cryptomonnaie ?

  • Cela peut aider la cryptomonnaie à prendre de la valeur. Bien que ce soit loin d’être une chose sûre, certains cryptos ont connu des mouvements de prix positifs après le « brûlage ».
  • Cependant, si une cryptomonnaie a un taux d’inflation élevé,   »brûler  » des pièces de cryptomonnaie peut freiner l’augmentation du prix.
  • C’est un moyen pour les participants d’ajouter de nouveaux blocs de transactions à une blockchain.

Dites-moi en commentaire si vous comptez faire le grand saut et commencer à investir en cryptomonnaie ?

Restez informés par email

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire