Web Analytics

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Je voulais faire une vidéo rapidement par rapport à un accident qui a eu lieu hier. Déjà c’est un accident et c’est plutôt une mauvaise chose d’accord.

Je veux vous faire comprendre un concept important dans cette vidéo. Il s’avère qu’il y a un accident sur l’A115 que je connais bien. 

Ces autoroutes du Val d’Oise que j’ai beaucoup empruntées et que j’emprunte beaucoup quand je suis en France, puisque moi je suis originaire de l’Île de France et plus précisément du Val d’Oise. 

Donc je connais très bien cette route et hier il s’avère qu’une Ferrari FF a eu un accident sur cette portion d’autoroute bien connue des Valdoisiens.

La voiture a heurté un terre-plein de plein fouet et a apriori, elle est irrécupérable.  Quant au conducteur, heureusement, il s’en est sorti indemne.

Du coup, la gazette du Val d’Oise, un journal local que je connais bien, puisque quand j’étais petit, en primaire, j’étais camarade avec Anne – peut être qu’elle regardera cette vidéo – la fille du directeur de la publication.

C’est une petite communauté le Val d’Oise, Pontoise, Bessancourt où tout le monde connait son quartier.

Tout le monde se connait. Mais bon vous allez comprendre après…

Du coup, ils ont écrit un article et l’ont posté sur la page Facebook de de la gazette du Val d’Oise. D’ailleurs, je vais vous mettre le lien juste en dessous et il y a plus de 200 commentaires.

Ce qui m’intéresse dedans ce sont les commentaires des gens.

On va aller voir vite fait quelques commentaires :

« J’espère qu’il avait son permis », « il a réussi à planter la seule Ferrari quatre roues motrices » (ce qui est faux, puisqu’il y a d’autres Ferrari quatre roues motrices), « c’est ça de croire qu’on sait conduire » …

Bref, on n’est pas là pour critiquer encore une fois, même si on a envie, parce que moi j’aime les voitures certes, mais j’aime aussi les gens, peu importe s’ils sont riches pauvres. J’aime tout le monde.

« Mon jardinier a encore prit ma voiture sans mon autorisation ». Ça c’est une blague qui ressort souvent et je ne l’aime pas trop, car elle insinue que moi je ne pourrai jamais avoir une telle voiture. Je fais cette blague-là du style ouais c’est à moi genre je fais semblant.

Souvent quand on fait des blagues il y a des parts de vérité. Ne faites pas cette blague-là, parce que si vous voulez avoir ce genre de voiture, travaillez pour.

Quand vous dites ce genre de blague, ça induit que vous savez que vous ne n’aurez jamais cette voiture, que ce n’est pas pour vous, mais pour les autres.

En dessous, il y a Isabelle qui dit à Pierre (auteur de la blague) : « je savais que je ne devais pas te prêter ma voiture. » Il y a Mike qui dit que « je serai dégouté à sa place ». « Prenez le bus ou le RER », « Ça c’est quand on ne sait pas conduire ». Mais c’est quoi le rapport en fait ? On ne sait pas ce qui s’est passé.

Peut-être que la personne a fait un AVC, peut-être qu’il a eu un malaise, peut-être qu’il y a eu quelque chose, voire un nid de poule sur la route qu’elle n’a pas réussi à éviter ou qu’elle a voulu éviter.

On ne sait pas ! Peut-être que c’est effectivement un chauffard qui roulait très vite.

Il y a Olive, un de mes potes du Val d’Oise, qui est aussi un entrepreneur qui dit : « la Gazette du Val d’Oise ferait mieux de faire un article sur ce virage qui est dangereux où une voiture se retrouve sur le toit tous les deux jours, plutôt que de montrer le rêve d’une personne qui s’est envolée. »

Il est important surtout de mettre en alerte les gens qui empruntent ce tronçon tous les jours, parce qu’effectivement, c’est très dangereux, tous les deux jours il y a un accident.

Et quand c’est la Ferrari, on va le montrer, mais quand c’est une voiture normale on ne le montre pas. La veille, il me semble qu’il y avait un accident impliquant deux camionnettes sur cette même portion, mais on n’en n’a pas parlé.

Il y a Stéphanie qui dit : « un de plus sur cette route, ça arrive tous les jours. » Il y a un qui dit : « la puissance sans la maîtrise ça ne sert à rien. Ça fera peut-être réfléchir les pseudos pilotes fous sur nos routes. »

Oui, c’est vrai, mais encore une fois, peut-être que la personne roulait normalement et ce n’est pas parce qu’elle avait une Ferrari qu’elle est forcément un pilote ou qu’elle roulait vite.

« Pas de blessé, c’est le principal » merci Chantal. « C’est bien beau d’avoir une Ferrari, mais faut-il savoir la conduire. » Encore une fois, je ne vois pas le rapport ! « L’essentiel, c’est que le conducteur se porte bien. Le reste n’a aucune valeur, ce n’est que du matériel. » Tout à fait Laetitia.

Séverine qui refait la fameuse blague « je t’avais dit de ne pas prendre ma voiture aujourd’hui. » Il y a Mégane qui dit : « ce n’est pas le mec que tu suis sur Instagram ? » et Steven qui répond : « non, il n’a pas cette voiture-là. »

« Oh la honte, même pas capable de conduire une Ferrari ! Une trottinette pour monsieur et pas électrique, bien sûr. »

Bref, je vous invite à lire tous les commentaires, c’est assez ouf.

Vous connaissez peut-être les quatre accords toltèques, qui sont les grands principes. Il y a un qui dit : ne faites pas des suppositions. C’est pour cela que moi, je m’efforce d’essayer de ne pas juger les gens qui sont un peu critiques par rapport aux accords toltèques, mais je ne sais pas ce qui se passe dans leur vie. Mais ce que je dis, c’est que voilà, c’est un accident et ça peut être grave et dangereux, mais heureusement, le conducteur lui, s’en est sortie indemne. 

Que ce soit un mec en Clio ou en Lamborghini, on s’en fou. Ça reste un accident.

Il faut regarder la santé des gens, c’est le plus important. Ce que je vous faire comprendre, c’est qu’avec cet article-là, on voit clairement le mindset un petit peu cassé des Français en général, pas pour viser quelques personnes en particulier.

Depuis qu’il y a eu la révolution française, je pense qu’il s’est passé un truc dans la tête des gens, comme quoi, l’argent est tabou.

La France est l’un des pays au monde ou l’argent est tabou. Il y a un genre de haine des riches et de l’argent.

On est là à faire des blagues avant même de savoir si le pilote, le chauffeur ou même le conducteur va bien ou pas !

Donc encore une fois, que ce soit une Clio ou une Ferrari, c’est un accident et c’est ça qu’il faut regarder avant tout avant de critiquer le mec ou la fille parce qu’il ou elle a de l’argent. On ne sait pas comment la personne est arrivée là d’accord. Peut-être qu’elle a travaillé dur, peut-être qu’elle a bossé 80 heures par semaine pendant 10 ans, mais ça, on ne le voit pas. On ne le montre pas.

Donc, le journaliste qui a rédigé cet article sait très bien que c’est une route où il y a des accidents tous les jours et s’il expliquait qu’effectivement la veille deux Berlingo s’étaient écrasés contre ce mur-là, ça ne fait pas vendre. Par contre, si c’est une Ferrari, ça va faire vendre, ça va faire partager.

Moi, j’ai déjà failli planter ma première Ferrari. C’était il y a deux ans je crois. J’étais dans la région lyonnaise, je roulais tranquillement, à 100 km/h et il pleuvait. C’était une Ferrari 488 que j’ai revendu depuis lors. D’un coup, la voiture est partieen aquaplaning et elle s’est retrouvée en travers des voies sur l’autoroute. J’avais des palpitations. Je me disais que c’était fini, que j’allais taper le terre-plein qui était à 40 cm ou 50 cm de la voiture. J’ai tout lâché. J’ai laissé la voiture travailler et toute façon, elle était mal engagée ; c’était mal barré pour moi.

Mais comme j’étais en monde en wet, et heureusement qu’elle n’était pas off, sinon je pense que je serai partie dans le terre-plein. La voiture s’est redressée toute seule, pas parce que je suis un pilote, c’est le châssis de la voiture qui est comme ça. C’est une voiture d’exception, la voiture s’est remise droite toute seule. Je n’ai pas compris sur le moment et après, je roulais à 30 km/h en rentrant jusqu’à Cergy-Pontoise. Il pleuvait vraiment beaucoup.

Donc, ce n’est pas parce que je roulais vite que j’ai frayé un accident et ce n’est pas parce que je suis un pilote que je l’ai reprise. La voiture s’est reprise toute seule. 

C’est la voiture qui a travaillé. C’est la voiture qui est faite comme ça. Je ne roulais pas forcement vite, je relouais 10km/h en dessous de la limite. Ça peut arriver à tout le monde.

Ce qu’il faut comprendre, c’est la différence entre actifs et passifs. La Ferrari FF est malheureusement un passif qui va maintenir une certaine valeur certes, puisque c’est un V12 atmosphérique en avant et c’est de plus en plus rare. Du coup, elle va maintenir une certaine valeur, mais ça reste quand même un passif dans le sens où ça ne vous rapporte pas d’argent chaque mois.

Beaucoup de personnes m’ont demandé comment j’ai découvert ça. En fait, on m’a envoyé l’article parce que j’ai acheté une Ferrari qui ressemble beaucoup à la Ferrari FF. 

D’ailleurs, elles sont toutes les deux grises, mais pas le même modèle. La mienne, c’est une Ferrari GTC4 Lusso. Mais des gens ont dû croire que c’était moi. 

J’ai conscience que les voitures, ce sont de gros passifs. Ce sont des jouets. Et donc du coup, un actif qu’est-ce que c’est ? Ça vous met de l’argent dans votre poche chaque mois. Alors qu’un passif vous prend de l’argent chaque mois. Un passif peut disparaître comme ça. Là, on voit un accident. Et même s’il y a des assurances qui honnêtement sont compliquées, puisqu’il faut savoir ce qui s’est passé. Ça met beaucoup de temps à récupérer quelle valeur, c’est compliqué.

Un actif, c’est du tangible, c’est solide. C’est ça la différence entre un actif et passif.

Moi ce que j’aime d’avantage, c’est d’acheter d’abord des actifs qui vont ensuite financer des passifs. Donc passifs d’abord, jouets comment la Ferrari FF après.

N’ayez pas le mindset des personnes qui sont là à dire : ah, il se prenait pour un pilote ou autres machins, ou le mindset des personnes anti-riches. Ayez plutôt le mindset d’une personne qui a envie de se bouger, qui se dit que donc voilà, si ces gens-là ont pu le faire, moi aussi je peux le faire.

Je vous invite à lire ma bande dessinée : Parking Attitude. 

C’est une BD sur l’enrichissement personnel et plus particulièrement dans les parkings. Justement, moi c’est comme ça que j’ai commencé dans l’immobilier. 

C’est grâce aux emplacements de parkings. Dans cette bande dessinée, vous aurez des planches de BD qui vous font travailler sur votre cerveau afin d’apprendre vraiment des principes clé de l’enrichissement personnel et vous aurez une partie plus analytique où on parle de rentabilité et de comment trouver la bonne affaire.

Il y a un lien ici pour y accéder au site où vous pourrez recevoir chez vous, Parking Attitude.

Donc c’est ma bande dessinée sur l’enrichissement personnel. En tout cas voilà la bonne nouvelle, c’est qu’au moins la personne va bien. C’est le plus important. Encore une fois, il faut que vous m’aidiez à essayer de casser ce truc de l’anti-riche en France, car ça commence à devenir pénible.

Il y a des bonnes personnes qui sont riches, il y a des bonnes personnes qui sont pauvres et croyez-moi, il y a aussi des trous de balles qui sont riches et aussi des trous de balles qui sont pauvres. 

Ça n’a absolument rien avoir avec l’argent, car il ne fait que révéler la personne que vous êtes déjà.

Quand vous n’avez pas beaucoup d’argent, quand tu es un connard dans ton coin, t’as pas de puissance, t’as pas d’argent. Par contre, quand t’es un connard et que tu as de l’argent, tu peux avoir beaucoup de pouvoir, beaucoup d’impact sur les gens négativement, parce que tu es un vrai connard. Et je m’en fous de dire ça parce que YouTube ne me paie pas, il n’y a pas de pubs sur la vidéo. 

C’est moi qui paie YouTube pour annoncer et faire de la promotion. 

Encore une fois, pensez à acheter ma bande dessinée Parking Attitude pour acheter des actifs d’abord, qui financeront ensuite les jouets.

Merci d’avoir regardé cette vidéo et je vous dis à très bientôt.

Auteur

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Écrire un commentaire