Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Combien est-ce que cela rapporte d’investir dans le vin ?

La qualité et la rareté du bon vin s’apprécient dans le temps, ainsi que sa valeur. C’est le principe de l’investissement dans le vin. Vous achetez des bouteilles de vin et les stockez pour les revendre plus tard. Dans certains cas, vous ne possédez peut-être même pas physiquement la bouteille de vin que vous avez achetée. Vous pouvez les faire stocker professionnellement dans des installations spécialisées pendant des années, de cette façon vos précieux vins français ou étrangers sont en sécurité et en parfait état jusqu’à ce que vous réalisiez un profit ! Pas besoin d’investir dans un vignoble, quelques bouteilles de vin suffisent pour commencer à dégager des revenus !

Vous souhaitez investir dans le vin, mais vous n’y connaissez absolument rien ? Voici quelques conseils.

Comment investir dans le vin ?

Le choix des vins ?

L’inexpérience peut être un handicap, mais aussi un avantage : moins vous en saurez, plus vous serez à l’abri des préjugés, des vins du cœur et de tout ce qui n’est pas strictement lié à investir judicieusement.

Une première distinction majeure doit être faite : Grands cru français ou d’autres vins plus classiques ? Vins étrangers ?

La France a longtemps été synonyme de grands vins de collection et d’investissement. Nous aurons donc quelques avantages pour acheter les nectars français les mieux cotés : ils sont faciles à trouver. La monétisation est aussi « facile », de plus, les prix sont ​​assez clairs en fonction des millésimes et des producteurs.

Il y a toujours un côté moins positif en choisissant les grands crus ou les vins français : les prix étant déjà élevés dans un marché mature, il est difficile, voire impossible de bien acheter. La revalorisation annuelle même pour les meilleurs labels est toujours limitée, si ça coûte 5000 € ça peut aller à 5500 €, parfois même six mille, mais il sera difficile de doubler ou tripler le prix en peu de temps ! Une abondance de capitaux est souvent nécessaire pour y investir et conserver ce vin le temps qu’il prenne beaucoup de valeur. Il faut du temps puisqu’on parle de plusieurs milliers d’euros !

investir dans le vin
Le vin prend de la valeur dans le temps.

Les façons de faire des investissements avec le vin

L’investissement dans le vin peut prendre différentes formes en fonction de ce que vous êtes prêt (financièrement) à vous engager : c’est une prémisse à retenir.

  • L’étiquette : L’une des manières assez courantes d’investir dans le vin est de « se concentrer » sur des étiquettes célèbres, en opérant comme si nous étions des spéculateurs boursiers : acquérir du vin puis le revendre à un prix plus fort.
  • Le millésime : Vous avez la possibilité d’obtenir des informations sur les labels les plus rentables sur des sites spécialisés, comme sur Wine searcher. Vous pouvez vous baser sur les étiquettes françaises, en trouvant des bouteilles qui ont un fort potentiel de rentabilité pour des millésimes prestigieux. Le choix de l’étiquette d’achat peut représenter, si vous n’êtes pas uniquement concentré sur la spéculation, un placement d’argent dans une valeur refuge : c’est-à-dire que c’est un vin qui va gagner de la valeur.
  • Les retours possibles : Si l’on regarde la rémunération, à partir de 2005, en référence aux tarifs officiels des labels côtés (Liv-EX) on voit qu’il y a eu des rendements vraiment intéressants, jusqu’à plus de 100% pour certains vins. Si l’on parle d’un quelconque intérêt à investir dans du vin pour de la spéculation, en l’absence de tout « amour » pour l’or rouge, vous pouvez obtenir de très bons retours financiers. La donne change un peu, si à l’intérêt d’investir dans le vin, on ajoute l’amour et l’intérêt réel des bouteilles.
  • Construisez-vous une cave de prestige : Il est encore mieux, pour certain, d’investir dans le vin afin de créer sa propre cave prestigieuse, alliant le côté bénéfices à la passion pour les collections de vin.

Quel vin devriez-vous acheter pour investir et comment l’acheter ?

La première question que vous devez vous poser, c’est quel vin choisir pour être certain de faire un bon investissement ? Si vous possédez des connaissances ou une expertise personnelle en la matière, vous pouvez vous laisser guider par notre nez, en considérant des points essentiels tels que le corps, l’acidité ou d’autres détails techniques.

Une bonne règle est de mettre régulièrement à jour vos connaissances sur les vins d’excellence qui méritent un investissement (millésimes, qualité, etc.), en analysant l’évolution des prix et des bouteilles.

Planifier l’investissement : Un autre point important sur lequel vous devez être attentif est de savoir combien d’argent vous pouvez investir dans le marché du vin. Toutes vos économies, une partie ? Cela dépend : c’est peut-être une bonne idée de mixer les investissements, à moins que vous ayez une grande passion pour l’or rouge.

Comme critères de base, vous pouvez envisager d’acheter des bouteilles en lesquelles vous « croyez », en utilisant la passion, la compétence et en sachant ce que vous voulez en faire au fil du temps : spéculer, ou créer une cave qui s’appréciera dans le temps.

Mais qui détermine le prix du vin ? Comme nous l’avons dit, c’est la loi de l’offre et de la demande qui détermine le prix du vin. Mais comment est-il possible de déterminer le prix du vin à tout moment ? La technologie nous aide et nous permet d’avoir un aperçu rapide du marché à tout moment.

En particulier, Liv-ex contribue à la liquidité et à la transparence du marché, une place de marché mondiale destinée aux cavistes qui propose également une base de données de prix fiable et actualisée.

Liv-ex s’adresse à un public de professionnels tandis que d’autres services tels que Wine Searcher ou Cellar Watch permettent, même gratuitement, d’obtenir des informations utiles sur le marché et l’investissement des vins. Il existe également une série de services de conseil dans le secteur auxquels vous ne pouvez vous tourner qu’après avoir soigneusement vérifié les résultats et le fonctionnement.

Pourquoi devriez-vous investir dans le vin ?

Le vin d’investissement est très lucratif : il a connu une revalorisation constante depuis le début des investissements dans ce secteur : environ + 10 % en 12 mois et entre + 160 % et + 192 % en 10 ans.

Aussi, le vin est un marché totalement constant : il n’a JAMAIS connu d’effondrements soudains. Ainsi, le vin est un investissement qui peut vous rapporter des profits, même sans y mettre beaucoup de vos économies. C’est pourquoi le vin a toujours été et est toujours considéré comme une valeur refuge plus stable et plus sûre que l’or.

Le vin bat-il les Bitcoins en terme d’investissement ?

Au cours des dix dernières années, le rendement annuel moyen de ceux qui ont investi dans des bouteilles de vin importantes, de collection et d’investissement a enregistré le deuxième meilleur pourcentage de rendement jamais enregistré.

Seuls les gains désormais légendaires sur la revalorisation du Bitcoin ont réussi à battre le rendement économique de ceux qui ont choisi d’investir dans le nectar des Dieux : un grand vin de grande qualité et de prestige !

Presque quiconque investit dans le vin ne le fait que pour investir, il y a toujours une part personnelle, un amour pour le vin, pour les saveurs que la terre transformée par la vigne et finit en cave peut produire.

Les vins ne sont pas taxés comme les revenus financiers

Lorsque vous revendez vos bouteilles de vin, le gain (ou plus-value) que vous réalisez est soumis aux prélèvements sociaux au taux de 15,5%. Cependant, si la vente est inférieure à 5 000 €, vos gains sont exonérés d’impôts. En revanche, si la vente dépasse 5 000 €, vos gains seront taxés à un taux qui diminue avec le nombre d’années de conservation de vos bouteilles.

Attention cependant aux chiffres, sinon le fisc vient très vite frapper à votre porte. Il est vrai que vous ne payez pas d’impôts ou peu, mais si vous achetez et revendez 100 bouteilles ou plus par mois vous n’êtes plus un particulier, mais quelqu’un qui doit ouvrir un commerce au plus vite, car à de tels niveaux vous êtes considéré comme un professionnel.

L’investissement dans le vin est sûr et stable

Car acheter des vins d’investissement, c’est miser son argent sur un actif physique qui a toujours été rentable et surtout s’est brillamment distingué comme une excellente valeur refuge.

Même pendant la période de pleine crise économique enregistrée en 2008, les vins d’investissement de haute qualité n’ont globalement enregistré une baisse, et surtout, ils ne se sont jamais effondrés.

En prenant les 10 dernières années comme référence, les indices des grands vins fins ont permis aux investisseurs d’obtenir une rentabilité moyenne de 7% par an.

Ce ne sont évidemment pas des données qui donnent une certitude pour toujours et universelle, mais le retour sur investissement qu’offre le vin en fait un actif très intéressant à tout point de vue. 

Combien pouvez-vous gagner en investissant dans le vin ?

Pour comprendre si l’investissement dans le vin en vaut la chandelle, il faut parler de rendement.

Le rendement commence, pour les passionnés, à la création d’un investissement passionnel ainsi qu’une création d’une cave et donc d’un patrimoine intéressant qui prend en valeur avec le temps qui passe. C’est ainsi que votre passion peut véritablement devenir une mine d’or.

Investir dans le vin, c’est choisir de déplacer son capital en privilégiant l’un des produits les plus sûrs du marché et il est considéré, grâce à ses caractéristiques particulières d’actif financier, une valeur refuge plus sûre que l’or : jusqu’à présent, il n’a jamais enregistré des krachs de marché soudains contrairement à tout autre actif traditionnel soumis à des krachs cycliques.

Il suffit de penser que même lorsqu’en 2008, période du début de la crise financière en Europe, tous les principaux secteurs enregistraient des pertes considérables, le vin faisait générer à ses investisseurs un profit égal à + 7%, en croissance constante et se consolidant dans le temps, jusqu’à pics égaux à + 16% en 12 mois.

Nous avons vu que la revalorisation du vin se confirme tous les ans avec une moyenne de + 10 %/an et entre 160 % et 192 % sur les 10 dernières années, dépassant clairement la quasi-totalité des actifs traditionnels, comme l’or ou le pétrole.

Évidemment, le vin est un actif qui doit être intégré dans un portefeuille d’investissement diversifié, une règle fondamentale et la base de toute action d’investissement intelligente, mais qui grâce à son taux de risque extrêmement bas garantit une valeur refuge sur laquelle placer votre confiance.

investissement vin
Acheter des vins d’investissement, c’est miser son argent sur un actif physique rentable.

Le vin est un investissement sur le long terme

Soyez conscient qu’investir dans le vin n’implique pas de gagner de l’argent très rapidement et très facilement. Le vin n’est pas considéré comme un actif de marché financier. 

Ici, vous faites le choix d’un investissement qui nécessite du temps pour se développer et donc qui met en jeu votre patience. De plus, il ne faut pas oublier que le vin, comme tous les investissements qui peuvent exister, peut comporter des risques (mauvais choix, millésimes peu appréciés contrairement aux prévisions, etc.), et cela même si toutes les prévisions sont au vert pour ce marché.

Si nous considérons qu’il existe des opérateurs prêts à dépenser des sommes importantes pour acquérir une certaine bouteille, nous pouvons commencer à comprendre la valeur de l’investissement.

De plus, de nombreux pays en développement montrent un grand intérêt pour l’or rouge, comme la Chine où de nombreux millionnaires sont prêts à investir et risquent beaucoup pour acquérir des bouteilles incroyables.

Ainsi, les grands crus ont une rentabilité très élevée de près de 15 % chaque année pendant environ 20 ans. Fait encourageant, ces niveaux de production sont restés assez stables depuis la fin des années 1940.

Si certains vins sont assez spéculatifs, la valeur d’autres vins est assez régulière. Ainsi, la diversification de sa cave permet de compenser l’évolution du chiffre d’affaires.

Certains grands vins ont en moyenne plus de 10 % par an depuis 20 ans.

Pour résumer

Encore une fois, tout dépend du choix et de la patience !

La France regorge de bons vins, mais elle en a aussi beaucoup d’excellents, mais lorsqu’il s’agit d’investir dans le vin, considérer les bouteilles comme une forme d’investissement alternative au plus classique or et actifs est une bonne idée.

En effet, le cours du vin ne connaît pas de chute et ne devrait pas en connaître dans les années à venir.

Le vin fait partie des rares investissements à apporter une certaine sûreté. Plus vous avez de connaissances et de patience, plus grands seront les bénéfices que vous pourrez réaliser grâce à votre investissement dans le vin.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter la page outils de notre portail Business Attitude.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire