Web Analytics

Investir dans des bouteilles de vin ? Pourquoi pas!

D’abord, il faut savoir qu’investir dans des bouteilles n’est pas quelque chose de nouveau. Ce marché existe depuis assez longtemps. Mais ces dernières années, le marché a pris une plus grande proportion, notamment grâce à des marchés émergents telle que la Chine.

Qui plus est, les investisseurs sont nombreux à miser sur le vin comme investissement alternatif. Et ce n’est pas pour rien, car cet actif chargé d’émotions possède toutes les caractéristiques nécessaires pour ravir non seulement les amateurs et les collectionneurs, mais aussi les investisseurs.

En effet, vous serez surpris de voir combien de personnes investissent dans les bouteilles de vin. L’investissement vin offre notamment des rendements attractifs et un potentiel de diversification intéressant.

D’un côté, on comprend vite pourquoi lorsqu’on regarde le marché du vin : les prix des vins fins sont principalement dictés par l’offre et la demande. Et heureusement pour les investisseurs, l’offre est extrêmement limitée, car le bon vin est un produit artisanal fabriqué en quantités infimes.

Sans compter que le vin fin a été l’actif le plus performant au cours des cinq dernières années, même en période d’incertitude économique. Certaines bouteilles bénéficient de taux de rendement remarquables.

Par exemple, les vins du Domaine de la Romanée-Conti, sans doute la cave la plus prestigieuse au monde, affichent une croissance de 150 à 200 % sur une période de cinq ans. Ce qui n’est pas mal, étant donné que les rendements boursiers oscillent généralement autour de 10 % par an.

Les raisons d’investir dans des bouteilles de vin

  • Stabilité

Les grands vins offrent une plus grande stabilité que les marchés traditionnels. Ils offrent aussi une protection stable qui atténue les risques et réduit les niveaux de volatilité.

  • Rentabilité

Les vins fins ont toujours offert aux investisseurs des rendements intéressants, le marché étant évalué à 3 milliards de livres sterling, soit 2,4 milliards d’euros par an. La demande des marchés émergents devrait également assurer une appréciation significative et continue des prix.

  • Performance

En tant que classe d’actifs, les bouteilles de vin de grands crus ont surclassé les matières premières plus établies, comme l’or.

  • Demande en hausse

La demande de vins d’investissement devrait augmenter de manière exponentielle pour les années à venir. Il n’y a tout simplement jamais eu de meilleur moment pour profiter des opportunités d’investissement dans les vins de grands crus.

Actif plaisir alternatif par excellence

Si vous vous posez des questions en ce moment, par rapport aux opportunités d’investissement, pensez à investir dans des bouteilles de vin ! Yquem, Margaux, Haut Brion, Cheval-Blanc, Dom Pérignon, le choix est vaste. Mais qu’ils soient rouges ou blancs, les vins de grands crus attirent les convoitises, et pas qu’en France.

D’ailleurs, les plus grands entrepreneurs-investisseurs, notamment Warren Buffett ont déjà diversifié leur portefeuille d’actifs en ce sens. Mais encore, la majorité des conseillers financiers soutiendraient l’investissement vinicole comme un moyen de diversifier le portefeuille de leurs clients.

Les actifs alternatifs comme le bon vin sont depuis longtemps une pierre angulaire de la création et de la préservation de la richesse.

Le bon vin se bonifie avec le temps, sa valeur marchande aussi

Un portefeuille bien diversifié est essentiel pour gérer les risques et contrer les périodes de volatilité sur le marché. Un portefeuille traditionnel comprend un mélange d’actions et d’obligations, mais il existe une multitude de possibilités d’investissement alternatives. Le vin en fait partie.

Semblables à l’investissement dans les beaux-arts ou les voitures de collections, les investissements dans le vin se concentrent sur l’acquisition d’un actif corporel dont la valeur devrait s’apprécier au fil du temps. Dans ce cas, vous achetez et stockez des bouteilles de vin en prévision de les vendre plus tard à un prix plus élevé.

Si l’investissement dans les vins fins n’est pas un phénomène nouveau, la liquidité du marché et la transparence des prix ont aujourd’hui évolué au point que les investisseurs de tous niveaux peuvent profiter de ce marché en expansion.

Investir dans des bouteilles de vin est une bonne bonne idée si vous cherchez à diversifier vos investissements
Investir dans des bouteilles de vin offre des rendements attractifs et un potentiel de diversification intéressant.

Un marché rempli d’opportunités

Alors que les marchés traditionnels sont restés statiques ou ont subi des pertes au cours des cinq dernières années, les investisseurs en vins de grands crus ont enregistré des rendements annuels à deux chiffres au cours des cinq dernières années. Le vin en tant qu’investissement a traditionnellement été associé à un faible niveau de risque et à des rendements stables grâce à ses caractéristiques uniques en tant qu’actif.

Par ailleurs, moins de 1% de tous les vins produits dans le monde peuvent être considérés comme de qualité « investissement », le marché étant traditionnellement préoccupé par les prestigieux châteaux de Bordeaux.  De plus, les vins de grands crus sont un bien tangible dont le prestige et l’attrait augmentent avec sa valeur.

D’autre part, le marché du vin d’investissement a connu une augmentation constante au cours des cinq dernières années, l’émergence de la Chine en tant que première superpuissance économique alimentant davantage son expansion. Les marchés émergents à travers l’Asie notamment, augmentent de façon exponentielle à la fois la demande et la concurrence pour une offre limitée de vins fins. L’équilibre délicat de la gestion de l’offre et de la demande n’a probablement jamais été aussi aigu dans toute l’histoire du commerce de vins fins.

Comment fonctionne le marché du vin ?

L’approche traditionnelle pour investir sur ce marché est « l’achat et la conservation ». Effectivement, le procédé repose sur l’achat de bouteilles, généralement lors de leur mise en vente sur le marché primaire, et se conclut, lorsque le vin atteint sa pleine maturité prête pour la consommation.

À Bordeaux par exemple, le marché primaire fonctionne sur une base contractuelle. Au printemps, suite aux vendanges du dernier millésime, les vins qui reposent encore en barriques sont proposés en premier tirage aux acheteurs. Ensuite, le paiement s’effectue à la commande et la livraison est faite une fois l’élevage des vins terminé, soit dans environ 18 mois.

Cependant, pour acheter ces vins de grands crus, qui sont à la fois rares et exclusifs, il faut les commander en avance. Il faut en quelque sorte réserver, car pour rappel, il n’y a pas assez de vins pour répondre à la demande des clients. C’est pourquoi il faut absolument être sur la liste prévente avant même que les vins soient mis en bouteille.

Le guide pour investir dans les bouteilles de vin

Il existe plusieurs détaillants, de commerce classique et même en ligne. Pour démarrer, vous pouvez commencer par acheter trois bouteilles ou plus. Mais pour que votre investissement dans ce marché soit plus rentable, il est conseillé d’acheter en grande quantité, voire une douzaine. Bref, cela dépend de votre budget. Donc, fixez-vous un budget ou informez-vous sur les différentes gammes de vins.

Liv-ex.com qui abrite le marché mondial du vin, est un bon endroit pour vous renseigner. Vous y obtiendrez toutes les informations nécessaires, à savoir des données de performances et des statistiques entre autres, sur une large gamme de vins. Ces vins sont disponibles sur la plateforme, puisqu’elle détient aussi une boutique en ligne.

Or, vous pouvez également acheter votre vin auprès de marchands de vins fins individuels ou par le biais d’enchères contrôlées. Certains détaillants offrent également la possibilité d’acheter du vin directement auprès des producteurs, par le biais de programmes spéciaux destinés aux établissements vinicoles.

Par ailleurs, n’oubliez pas de protéger votre investissement. Il faut être très méticuleux avec la conservation du vin. Cela étant dit, les services de stockage professionnels sont presque toujours préférables. Votre collection sera mieux protégée contre les dangers comme le vol, l’incendie, les tremblements de terre et d’autres événements qui pourraient nuire à votre investissement.

À savoir que les prix des vins varient en fonction de leur cru. Plus ils sont grands, plus ils sont chers. Par exemple, une bouteille de Domaine de la Romanee-Conti – Romanée Conti Grand Cru 1945 peut se vendre jusqu’à 450 000 €.

La plateforme Vinovest

Avec la plateforme Vinovest, les investisseurs évitent les difficultés de stockage du vin. On peut aménager une cave chez soi, mais on peut aussi bien le stocker de manière incorrecte. Si on n’est pas un/e fin/e connaisseur/se, les vins peuvent vieillir prématurément ou développer des défauts. Alors Vinovest rationalise toutes les infrastructures dont un client aurait besoin pour se lancer.

Les stocks de vins sont conservés par Vinovest dans des installations souterraines spécialement conditionnées pour le stockage du vin. Grâce à la plateforme, les investisseurs peuvent choisir quel vin acheter ou vendre en utilisant un algorithme d’investissement.

La structure du marché du vin en France

3.5 milliards de bouteilles de vin sont consommées chaque année en France. Toutefois, elles se répartissent en deux grands modes de consommation : domestique et hors domicile.

La consommation domestique, qui représente les 2/3 du marché en volume s’organise autour de la grande distribution (44 %), c’est-à-dire des achats en supermarchés et hypermarchés. Cependant, les acteurs historiques comme les cavistes (6 %) et la vente directe à la propriété (7 %) et les nouveaux acteurs comme les sites d’e-commerce (10 %) jouent un rôle important dans la création de tendances.

Quant à la consommation hors domicile, elle est principalement gérée par les restaurants (25 %) pour la consommation à table et les débits de boissons (8 %) pour la consommation en dehors des repas.

De même, la part du e-commerce dans la vente au détail de vin connaît une dynamique remarquable en France. Sa part de marché est passée de 0 % à 10 % en moins de 10 ans ! 30% des ventes de vins en ligne passeraient d’ailleurs par des applications mobiles. Désormais, les acteurs du e-commerce sont devenus incontournables pour choisir et acheter du vin.

Les 10 vins les plus chers au monde


Vins
Prix moyen (€)Prix max (€)
1Domaine de la Romanee-Conti Romanée Conti Grand Cru 1945
14 173 €
482 000 €
2Egon Muller Scharzhofberger Riesling Trockenbeerenauslese, Mosel10 217 €29 653 €
3Domaine Leroy Musigny Grand Cru, Cote de Nuits, France8 441 €21 489 €
4Domaine Leflaive Montrachet Grand Cru, Cote de Beaune, France7 257 €14 987 €
5Domaine Georges & Christophe Roumier Musigny Grand Cru, Cote de Nuits6 804 €22 960 €
6Domaine de la Romanee-Conti Montrachet Grand Cru, Cote de Beaune, France5 106 €28 650 €
7Joh. Jos. Prum Wehlener Sonnenuhr Riesling Trockenbeerenauslese, Mosel4 143 €12 816 €
8Leroy Domaine d’Auvenay Mazis-Chambertin Grand Cru, Cote de Nuits, France4 004 €8 207 €
9Domaine Leroy Chambertin Grand Cru, Cote de Nuits, France3 996 €15 497 €
10Coche-Dury Corton-Charlemagne Grand Cru, Cote de Beaune, France3 626 €11 075 €
Source: Wine Searcher

Les vins les plus recherchés :

  • Scarecrow Napa Valley Cabernet Sauvignon 2015 (573 €)
  • Domaine de La Romanée-Conti Burgundy Côte de Nuits Red 2000 (3 711 €)
  • Soldera Tuscan Red 2006 (391 €)
  • Château d’Yquem Bordeaux Sauternes 2001 (659 €)
  • Taylor’s Portuguese Port 1968 (206 €)
  • Domaine de La Romanée-Conti Burgundy Côte de Nuits Red 2011 (2 473 €)
  • Viñedo Chadwick Chilean Cabernet Sauvignon 2014 (N/A)
  • Masseto Tuscan Red 2005 (576 €)
  • Cartuxa Portuguese Alentejo Red 2005 (N/A)
  • Pétrus Bordeaux 2005 (2 639 €)
  • Monteviejo Argentinian Malbec 2010 (N/A)
  • Casa Ferreirinha Portuguese Douro Red 1999 (N/A)
  • Hundred Acre Napa Valley Cabernet Sauvignon 2013 (362 €)
  • Realm Napa Valley Bordeaux Blend 2013 (N/A)
  • Hundred Acre Napa Valley Cabernet Sauvignon 2012 (395 €)
  • Palmaz Napa Valley Cabernet Sauvignon 2014 (N/A)
  • Vega Sicilia Spanish Ribera Del Duero Red 1995 (395 €)
  • Château La Mission Haut-Brion Bordeaux Pessac-Léognan 1989 (271 €)
  • Viña Cobos Argentinian Malbec 2013 (N/A)
  • Château Latour Bordeaux Pauillac 1982 (2 062 €)
  • Viña Cobos Argentinian Cabernet Sauvignon – Malbec 2013 (N/A)
  • Marchesi Fumanelli Italian Amarone 2010 (N/A)
  • Casanova di Neri Italian Brunello 2010 (263 €)
  • Château Margaux Bordeaux Margaux 2010 (701 €)
  • Château Lafite Rothschild Bordeaux Pauillac 2003 (1 071 €)
  • Frank Family Napa Valley Cabernet Sauvignon Patriarch 2014 (185 €)
  • Joseph Phelps Napa Valley Bordeaux Blend 2002 (188 €)
  • Krug French Champagne Vintage 1988 (1 814 €)
  • Quintarelli Giuseppe Italian Amarone 2003 (989 €)
  • Château Cheval Blanc Bordeaux Saint-Émilion 1990 (824 €)

Source: Forbes

L’investissement est la clé de la richesse

Si vous cherchez à vous enrichir, à vous créer un patrimoine, la solution ne se trouve malheureusement pas dans l’épargne…

Il faut investir aujourd’hui en immobilier, dans des actions en bourse et dans des actifs, comme l’or ou le vin, même si c’est un actif plaisir.

Et là, c’est le moment de gouter à cette coupe, car la demande est supérieure à l’offre chez les meilleurs vignerons. De plus, la demande internationale est croissante, surtout de la part des pays asiatiques, notamment la Chine.

D’autre part, on peut s’attendre à des prix encore plus forts pour les bouteilles de vin qui ont un minimum de 10 ans d’âge. Alors, pourquoi ne pas ajouter intelligemment du vin à un portefeuille diversifié que vous pouvez savourer ?

D’un autre côté, à défaut d’investir dans des bouteilles de vin, vous pouvez investir dans des places de parking ou dans l’immobilier. Les deux sont très rentables également. Sinon, allez consulter les outils gratuits mis à votre disposition.

Dites-moi si vous comptez investir dans des bouteilles de vin.

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

1 réflexion au sujet de « Investir dans des bouteilles de vin ? Pourquoi pas! »

  1. Cédric, le vin, c’est intéressant quand on est soi-même amateur de grands crus et que l’on côtoie un cercle de connaisseurs. Il me semble que l’un des investissements des plus rentable est dans les oeuvres d’art : peinture, sculpture, meubles et autres objets signés.

    Répondre

Laisser un commentaire