doner_kebab

Qui n’a jamais mangé un kebab? Nous savons que ce n’est pas très “healthy” (bon pour la santé) mais qu’est ce que c’est bon de temps en temps! Surtout quand nous ne disposons que de 20 minutes pour manger… Alors certes être propriétaire d’un grec n’est pas très sexy mais je pense que c’est assez rentable…

Je vous parlais dans un précédent article du business des bars à pâtes qui est très rentable. Les restaurant Kebab grec, bien qu’ayant une philosophie complètement différente sont tout aussi rentables que les unités vendant des pâtes.

Deux solutions peuvent s’offrir à vous, soit vous avez déjà de l’expérience en tant que commerçant, vous savez comment traiter avec les fournisseurs et les clients et vous pouvez ouvrir votre propre restaurant grec ou alors vous êtes inexpérimenté dans le domaine du commerce et vous passez par une des deux franchises de Kebab présentent sur le marché français: Nabab Kebab et O’Kebap.

Chacune des deux solutions a ses avantages et ses inconvénients.

1. Ouvrir un restaurant grec tout seul

Avantages:

-Le kebab est en général meilleur que celui d’une chaîne
-Vous faites ce que vous voulez avec votre boutique

Inconvénients:

-Réputation de manque d’hygiène (après c’est à vous de faire un magasin propre)
-Vous devez trouver un local et un financement tout seul

2.Ouvrir un restaurant kebab en franchise

Avantages:

-Formation au démarrage (gestion, approvisionnement, enseignement d’une méthode,…)
-Aide pour trouver le local et le financement auprès des banques
-Ressenti d’hygiène et de propreté

Inconvénient:

-Sandwich trop formaté/industriel
-Vous n’êtes pas 100% libre de faire ce que vous voulez

L’argument de la qualité du sandwich tant à s’homogéiniser dans le mauvais sens. Il est rare de voir un Kebab indépendant couper la viande au couteau comme c’était le cas lorsque vous commandiez un Doner Kebab il y a encore 10 ans. Le pain ainsi que la viande sont également souvent industriels…

J’ai tester la franchise O’Kebap (le restaurant de Baie-Mahault en Guadeloupe). D’un point de vu gustatif l’expérience fût moyenne par contre d’un point de vu investisseur ça débitait plutôt pas mal derrière le comptoir. Le pain utilisé pour le sandwich n’a rien à voir avec un pain classique, ils utilisent également une sauce blanche “maison”.

Voici une photo de mon sandwich:

okebap

Comme vous pouvez le voir, c’est riche en salade et en sauce, dommage pour les fanas de viande 😉

Voici une photo du restaurant de Baie -Mahault, très beau et respirant le propre:

okebap-guadeloupe

Alors, êtes-vous plutôt bar à pâte ou Kebab?

GD Star Rating
loading...
Ouvrir un restaurant Grec Kebab, 6.0 out of 10 based on 13 ratings

Publié par Cédric Annicette

19 Commentaires

  1. Quel que soit la franchise, un des points fondamentaux pour la réussite de l’affaire est son endroit d’implantation.
    Une bonne étude de marché doit impérativement précéder le lancement de l’affaire.

    Un autre avantage d’avoir sa propre enseigne : démarrer sa propre franchise !!!

    Au plaisir,

    MaxR 🙂

    Répondre

  2. Franchement si tu es un minimum débrouillard tu peux trouver les fournisseurs tout seul, je vois pas trop l’interet de faire appel à une franchise pour ce type de produit qui reste tout de même assez standard, et je rejoins l’avis de Max sur le fait que le lieu d’implantation reste prépondérant.

    Par contre je partage ton avis sur le fait que ça peut permettre de gagner de l’argent, par exemple dans le lieu dont tu m’avais parlé quand on avait déjeuné ensemble je suis sur que ça cartonnerait.

    Répondre

  3. Ce qui fait la différence entre un kebab et un autre c’est justement le goût. Prenez en un à midi au moment du coup de feu quand le gars fait ça a la chaîne et allez-y vers les 15/16h quand la viande à tourné à feu doux vous sentirez la différence. Pareil pour le pain qui est fait par le chef en cuisine ou acheté.

    Le hamburger (et le sandwich) en franchise oui puisque c’est le modèle que l’on a toujours connu (tenu par des marques); par contre le kebab, pizza c’est surtout une approche personnel bien que petit à petit l’industrialisation se fait.

    Répondre

  4. Je pense qu’il y a la place encore pour ce genre de business, même si je pense que la tendance aille de plus en plus vers les produits sains pour la santé.

    Répondre

  5. et donc lancement prochain du Anicet Kebab ? 😉

    Répondre

  6. Pour connaître indirectement un gars dont c’est l’un des business, il racontait que LE point négatif du kebap, c’est de se faire enfler par ses salariés!!!

    Qui déjà ici voudrait être soi-même derrière le comptoir? Et quand bien même qui pourrait y être de 11h à minuit 7j/7…!?
    Donc salariés obligatoires.

    Or il est facile pour un salarié de faire tomber les pièces d’1 kebap sur 10 dans sa propre poche, quand ça n’est pas 1/3…

    L’avantage des franchises est de pouvoir suivre très finement ses achats, les automatiser, et ainsi détecter la fraude.

    Mais ces franchises sont des grosses unités. Pour faire un Subway, il faut apporter minimum 80k€, pour faire un KFC, c’est 250k€…

    Répondre

  7. En France il y a plusieurs dizaines de millilers de kebab dont 99,9% sont des indépendants donc oui il faut faire attention à ce que les employés piquent pas dans la caisse mais c’est pas bloquant du tout je pense.

    Répondre

  8. Cédric Annicette 6 mars 2010 à 19:26

    @weetabix: lol, pourquoi pas, surtout si tu fais la pub de mon restaurant sur I-Actu qui est devenu un vrai portail web! Tu es seul à gérer le site?

    @alteriche: J’ai l’impression que KFC ne marche pas très bien en France… Aux Antilles ça peut marcher je pense. Subway idem, quand je travaillais à Londres il m’arrivait d’en manger, il y avait toujours la queue. En France j’ai l’impression que ce ne marche pas trop.

    Répondre

  9. Perso, je suis plus Kebab que pâtes. C’est vrai que le restaurant inspire confiance…

    D’ailleurs, j’ai vu que tu étais dans une Ecole dans le Val d’Oise, il se peut que tu connaisses la sandwicherie de la Gare à Enghien les bains. Ils font des sandwichs délicieux !

    Répondre

  10. Bonjour
    Pourriez-vous m’indiquer une adresse pour l’achat de tout le matériel nécessaire pour une sandwicherie.
    Je vous en remercie par avance.

    Répondre

  11. Salut
    j’ai besoin de conseil pour monter mon projet je suis originaire du maroc et j’ai l’intention de monter un kebab a casablanca. Avez-vous des adresses de fournisseur?
    Merci…..

    Répondre

  12. Cédric ou autres pourrait t’ on avoir la même analyse avec NABAB KEBAB ? merci.

    Répondre

  13. bonjour tout le monde voila j’aimerai ouvrir un kebab mais je ne sais pas du tout par ou commencer et en plus j’aimerai savoir si une femme peut ouvrir son kebab?

    Répondre

    1. Bien sur qu’une femme peux ouvrir un Kebab !
      Ton kebab c’est dans quel pays et quel ville ?

      Le plus important c’est l’implantation et le matériel a Kebab !

      Tu doit avoir une idéee de tes besoins :
      – Machine a Kebab
      – Couteau électrique a Kebab
      – Table inox
      – Vitrine réfrigéré
      – Congélateur
      – Friteuses
      – Machine a Panini (pour réchauffer le pain)
      – Réfrigérateur pour les boissons

      sans parler de la matière première (Boule de kebabs=55€/10Kg)
      sauces, salades, tomates, viandes mais aussi barquettes kebab et frites ! serviettes :

      il faut rajouter l’Agencement ( Tables et chaises, et déco)
      Personnel !

      Voila tout

      n hésitez pas si vous voulez plus d infos et prix !

      Cordialement

      Répondre

  14. et combien coute d’ouvrir son kebab?

    Répondre

  15. Article creux.

    ça manque de chiffres… et aussi la nécessité d’une cooptation pour entrer dans ce milieu.

    Répondre

  16. BONJOUR, mon reve c d’ouvrir un kebab ou une petit restaurant traditionel . j’ai besoin d’aide financierement . pouvez vous me deriger ? .

    Répondre

    1. Il y a différents organisme pour aider, comme l’ADIE qui peux prêter jusqu’à 4000€ a un taux 0% sur l’honneur plus un prêt personnel a un taux préférentiel à environ 9% et jusqu’à 6000€ ! il y a aussi les taux de Etat !

      En France pour ouvrir un kebab il faut 20000€ en moyenne selon le standing qu on souhaite !

      Cordialement

      Répondre

  17. Honnêtement j’ai testé les “O’Kebap” de Pointe à pitre et de Moudong.
    Le résultat est sans appel : hygiène ou pas c’est dégueulasse et ne vaut même pas un döner de la place clichy.
    La cause :
    – La viande : il n’y a pas de mouton en Guadeloupe.
    – Le pain : Très loin du pite et encore plus éloigné de la vrai pita.
    – Les sauces : Bien que la sauce blanche ne fasse pas partie du D.K originel, la France s’y est habituée et nous sommes à 1000 lieues de ce que nous pouvons faire.
    – Le service : Cette chaîne irrespectueuse ne fonctionne nulle part. Ce qui fait la force d’un Gyros ou Kebab c’est aussi le style avec lequel on le travaille et la façon dont on gère le client.
    Bref, très mauvaise expérience et si je devais vraiment regretter l’europe je trouverais là une excellente raison.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.